background preloader

Colloque Ecritech'3 : La tablette numérique, nouvelle ardoise de l'élève ?

Related:  réflexions-veille informationnelle

Différence entre la curation et la veille d'information | CURATION2WEB La boite à outils du veilleur 2.0 La boite à outils du veilleur 2.0 Tout veilleur voulant veiller doit être organisé et bien outillé La veille et la recherche d’information sont des pratiques indispensables à nos professions de formateurs et d’enseignants, même si les outils gratuits qui sont à notre disposition sont très simples à utiliser le plus important pour réaliser une veille efficace c’est d’avoir une bonne organisation, d’employer une méthode et d’y associer les outils les plus pertinents. Dans le cadre de mon expérience, j’ai remarqué que nous pouvions très vite être noyés sous une avalanche de contenus numériques. Cette profusion d’informations ( infobésité ) que nous subissons tous est une véritable surcharge de connaissances impossible à canaliser et à digérer. A partir de constat j’ai développé une ressource numérique « La boite à outils du veilleur 2.0 » avec pour objectif de gagner du temps en exerçant un filtrage intelligent des flux concernant ma veille sur l’innovation pédagogique et technologique. Bonne consultation Olivier Legrand

FADBEN Alexandre Serres Enseignant-chercheur, co-responsable de lʼURFIST de Rennes Article paru dans le Mediadoc N°8 en Juin 2012 Evaluation de l’information et veille : il n’y a pas si longtemps, ces deux activités étaient l’apanage des professionnels de l’information et restaient assez clairement distinctes, tant dans les modèles théoriques que dans les pratiques réelles. L’évaluation des ressources était considérée comme une étape de la recherche d’information et comme une composante de la veille, et la distinction entre les deux paraissait encore évidente. Aujourd’hui, non seulement ces deux activités sont devenues l’affaire de (presque) tous, mais elles sont si entremêlées qu’il devient parfois difficile de distinguer ce qui ressort de l’une ou de l’autre. Dès lors, face à l’hybridation, voire à la confusion des pratiques informationnelles, il devient indispensable, notamment pour les professeurs documentalistes, de s’interroger sur ce qui distingue encore ces activités et ces pratiques.

Le social bookmarking, pour la formation tout au long de la vie - 1 Première partie de l'entrevue avec Michèle Drechsler Les enseignants se forment et progressent avec le socialbookmarking Michèle Drechsler, qui êtes-vous ? Je suis inspectrice de l'éducation nationale, chargée de mission pré-élémentaire pour le département de l'Indre. J'ai été enseignante pendant de nombreuses années, puis directrice d'école dans un village de Moselle (Est de la France). Qu'est-ce qui vous a amenée à vous intéresser aux TICE ? Cet intérêt est né très tôt, comme en témoigne notamment mon parcours de formation. Parlons de cette thèse, justement. Son titre exact est : "Pratiques du socialbookmarking dans le domaine de l'éducation. Il est temps de définir le socialbookmarking... Le socialbookmarking est une pratique visant le partage de signets ou "bookmarks » qui permet la mémorisation, le captage des adresses d’un site web que l’on peut alors retrouver et réutiliser. Les sites les plus connus de social bookmarking sont Delicious et Diigo. Oui. En France, ce n'est pas le cas.

Démarrer une veille : étape 3, les outils élémentaires pour mettre en place et accéder à votre veille Troisième volet de notre mise en place d’une veille d’information, nous en sommes à présent à la mise en place technique! Les choses vont (enfin) devenir plus concrètes… Dans cet article, nous n’aborderons que les outils classiques, et nous verrons dans les articles suivants les méthodes plus avancées. Pas grand chose à dire sur ce service que tout le monde connait … Personnellement, j’ai commencé avec ce magnifique portail Google Alerts existe depuis longtemps, et permet de suivre toute publication d’article qui contiendrait une certaine série de mots-clefs. C’est un excellent moyen de débuter, et mieux encore, de tester l’efficacité de ces mots-clefs. Google Alerte… Vos premiers pas vers la mise en place de votre veille stratégique Google offre un service d’agrégation de flux RSS depuis maintenant de nombreuses années et son usage s’est à présent largement démocratisé. Comment s’abonner aux flux RSS avec Google Reader ? Assurez une veille professionnelle avec Googlewww.commentcamarche.net

Débuter une veille d’information – étape 4 : filtres, classement et sélection Suite de notre série sur la mise en place d’une veille, à partir de zéro. Nous avons jusqu’à présent passé en revue les étapes suivantes : Une fois l’étape 3 réalisée, vous devriez à présent avoir les briques de bases suivantes : Sélection de vos sources, et définition de vos objectifsMise en place de vos flux préférés sur Google Reader ou Feedly;Le cas échéant, accès mobile (iPhone, iPad, etc.) à ces mêmes sources, avec une synchronisation des articles lus et non lus, pour ne pas perdre de temps à repasser plusieurs fois sur les mêmes articles. Ce n’est déjà pas si mal! Je vais à présent aborder plusieurs points dans les articles qui vont venir : A quoi sert une veille si vous perdez les informations au fil de l’eau, sans pouvoir les ré-exploiter par la suite? La bonne nouvelle, c’est que le web fourmille d’outils en tous genre pour stocker des pages Web sous de multiples formats, je vais rester concis et vous recommander un service en particulier, à savoir Diigo.

Veille stratégique – étape 5 : optimisez votre utilisation de Google Reader Suite de notre série d’articles consacrée à la mise en place d’une veille d’information. Maintenant que nous avons les briques de base de notre veille (Débuter une veille d’information – étape 4 : filtres, classement et sélection), il est temps d’optimiser un peu Google Reader. Vous avez peut-être déjà mis en place plusieurs filtres pour ne pas perdre de temps avec les articles inutiles, si oui, bravo! Pour encore gagner du temps, le service Postrank permet de vous indiquer en temps réel l’attrait d’un article en tenant compte de son succès et de sa « viralité » sur les réseaux sociaux. Si le service est bien entendu très utile pour les professionnels de l’édition, il est également pratique pour repérer rapidement les articles « chauds » dans une thématique donnée. Voici un article de Cocktail Web qui décrit l’utilisation de cet outil dans Google Reader: La suite en vidéo (anglais) : C’est tout pour ce soir, la prochaine fois, on passera à la publication de votre veille! google reader

Related: