background preloader

Les propositions - Mission Fourgous

Les propositions - Mission Fourgous
01/ Organiser un Grenelle de l’innovation des pratiques pédagogiques à l’ère du numérique - Créer un crédit e-éducation État-université-Entreprise - Préparer les jeunes générations aux e-compétences, aux métiers d’avenir et à la mondialisation pour améliorer la compétitivité française. Voici les extraits du rapport liés à cette proposition : Vers une société en réseau Vers la construction d’une intelligence collective La créativité : un enjeu de société Former aux pratiques innovantes par la recherche Apprentissage formels, non-formels, informels 02/ Encourager l’équipement de l’école à l’université en outils et ressources numériques afin de favoriser les usages - Commencer toutes les réformes et l’équipement par le primaire, - Poursuivre les équipements, notamment en Internet, ENT, TNI, tablettes, - Favoriser la conception de logiciels spécifiquement pensés pour l’apprentissage formel*, l’auto-évaluation, l’évaluation formative et également pour l’apprentissage informel**.

Mission Fourgous Edito Nous avons débuté notre mission en septembre 2011 et vous êtes très nombreux à vous être déplacés afin de nous communiquer vos expériences, vos doutes et surtout vos convictions. Nous vous remercions tous, enseignants, formateurs, chercheurs, cadres de l’éducation, parents, élèves, étudiants, experts et associations du monde éducatif, élus, partenaires, pour l’enthousiasme dont vous avez fait preuve. Cette seconde mission « apprendre autrement à l’ère numérique », s’appuie sur vos témoignages. Elle a montré également : -Qu’il n’y aura pas d’évolution des pratiques sans un renouveau dans la formation initiale et continue des enseignants ; -Que l’innovation est au cœur de l’École et des apprentissages, -Que le numérique bouleverse le métier d’enseignant. L’École reste essentielle pour apprendre à vivre en société, mais elle s’ouvre plus sur la société.

Start teaching lexically in 2013 Many readers of this blog have read my rants about badly designed coursebook or digital activities and heard me moan about preoccupation with single words in ELT. This has probably left you wondering what kind of approach to teaching I actually believe in. This post describes the main principles of lexical teaching. The term "teaching lexically" was coined, I believe, by Hugh Dellar and Andrew Walkley, coursebook writers (Innovations, Outcomes) and teacher trainers (University of Westminster), who have proudly taken over from retired Michael Lewis as torch bearers of the Lexical approach. Before I go on, some caveats. Principle 1: Ban single words Words are never – well, almost never – used alone. Hurry! Silence… Tragic. But most of the time words are used in company of other words. deprived area / childhood / background Make a habit of writing new words on the board with other words that surround them and encourage your students to do the same in their notebooks. Have you done your homework?

Transmédia Naissance d’un concept entre imagination et raison Depuis quelques mois, le concept se répand dans les directions des grandes chaînes de télévision mais aussi du côté d’opérateurs de télécommunication. À l’heure de la multiplication des écrans (TV, mobiles, ordinateurs…) et, surtout, de leur usage en simultané, l’avenir aurait pour nom « transmédia ». Le terme n’est pas encore entré dans le Larousse et sa définition même est fluctuante. Mais les phénomènes et les évolutions qu’il recouvre n’en sont pas moins bien réels. Avant de les aborder pleinement, risquons néanmoins une première définition, rudimentaire, du transmédia : il s’agirait d’une nouvelle façon de concevoir des histoires, à partir de la prise en compte des nouveaux usages des outils de communication. Là où le « crossmédia » consistait à décliner un même contenu narratif sur plusieurs supports (Internet, réseaux sociaux, écrans de téléphone…), le transmédia élabore plusieurs contenus complémentaires en fonction des caractéristiques respectives de ces mêmes supports.

8_MERINI_Spi16.pdf L'iPad à l'école : usages, avantages et défis 10/12/2013 11:51 Classé dans : Que dit la recherche ? La Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation vient d’annoncer la publication du rapport intitulé L’iPad à l’école : usages, avantages et défis - Résultats d’une enquête auprès de 6057 élèves et 302 enseignants du Québec (Canada).Que font ces quelque 15 000 élèves du Québec qui utilisent de façon quotidienne l’iPad en salle de classe? Quels sont les avantages de cet outil technologique à l’école? Quels sont les défis rencontrés, tant par les élèves que par les enseignants? C’est à la fois pour répondre à ces questions, mais aussi dans le but d’apporter un éclairage scientifique à cette nouvelle tendance en éducation que l’équipe de la Chaire de recherche a mis en place une des plus importantes recherches jamais réalisées sur l’usage des tablettes tactiles en éducation, avec la participation de plus de 6000 élèves et 300 enseignants.

Numérique : "L'éducation est affaire de séduction" - Éducation / jeunesse . © Radio France REPORTAGE À l'occasion de la rentrée scolaire, France Info s'est penché sur le numérique dans les établissements scolaires. À Angers, le collège et lycée David d'Angers possède près de 500 ordinateurs et quatre tableaux interactifs, pour 1.371 élèves. Mais comme partout, l'usage des outils numériques dépend beaucoup de la volonté des professeurs. Le collège et lycée David d'Angers date de 1780. En 1990, il bénéficie d'une restauration complète et le réseau est installé dans tout l'établissement. Le lycée David d'Angers © Radio France CB "L'évolution est réelle ces dernières années en terme de numérique. Aujourd'hui, l'établissement possède donc au moins un ordinateur par salle, et "progressivement on a pu équiper chaque salle d'un vidéo projecteur", se félicite également le proviseur. "Le vidéo projecteur, c'est de la préhistoire" "Il faut des professeurs capables d'exploiter ces moyens là" L'Environnement numérique de travail (ENT) totalement adopté

Super Teacher Tools Éducation aux médias et à l'information - EMI et pratiques pédagogiques Des repères pour se former (Mooc et parcours M@gistère) M@gistère et EMI Dispositif de formation continue tutorée et interactive conçu pour les enseignants du premier et du second degré, M@gistère est un des onze nouveaux services pour faire changer l'École avec le numérique. Parmi l'ensemble des parcours proposés, certains sont en lien avec l'EMI, notamment : Maîtrise de l'identité numérique (parcours national)Eduquer au numérique (Domaine 2 du B2i) (parcours mutualisé, Académie de Versailles)Education aux médias et à l'information - un enjeu citoyen (parcours mutualisé, Canopé) M@gistère : accompagner la formation continue des enseignants MOOC et EMI Parmi l'ensemble des MOOC (Massive Open Online Courses, "Cours en ligne ouverts à tous") proposés, dont ceux de la plateforme FUN, un certain nombre concernent l'EMI : MOOC eFan EMI MOOC DIY EMI (MOOC Do It Yourself - Education aux médias et à l'information) MOOCDoctice EMI Enjeux de la formation à l'Éducation aux médias et à l'information

Vincent Peillon veut un service public numérique pour l'éducation A l'occasion de l'université d'été Ludovia, dédiée à l'e-learning, le ministre de l'éducation nationale Vincent Peillon a adressé une allocution sur la place qu'il souhaite donner au numérique dans la réforme de l'école. "On ne peut pas refonder l'École de la République et faire la République du 21ème siècle si nous ne prenons pas en compte pleinement, volontairement, efficacement la dimension nouvelle introduite par le numérique dans notre culture et dans notre civilisation", a-t-il prévenu. Il faut "préparer les jeunes, travailleurs de demain, citoyens de demain, hommes et femmes complets de demain, à la société dans laquelle ils vont vivre, qui est considérablement modifiée et qui peut être considérablement améliorée, du point de vue même des valeurs républicaines, par le numérique et par l'internet". Les enseignants en devenir recevront à cet égard une "formation substantielle à l'usage pédagogique du numérique et de l'internet". C'est là, la véritable révolution à engager.

Inscriptions au colloque 2013 L’accès au colloque est réservé aux inscrits. Pour vous inscrire, veuillez remplir les deux formulaires en ligne ci-dessous . Le premier est un formulaire d’inscription au colloque , le second le formulaire de choix des ateliers auxquels vous souhaitez assister. Si vous êtes intervenant ou partenaire, vous devez vous inscrire sur le formulaire d’inscription spécifique intervenants-partenaires et non sur celui-ci. Veuillez noter qu’il vous faudra effectuer vos choix de repas dans quelques semaines... Vous trouverez le programme prévisionnel en fin d’article. La priorité est donnée aux membres de l’association. Une inscription est ferme et définitive. Votre inscription devient effective dès réception sous 72 heures des documents suivants : formulaire d’inscription papier renseigné (imprimez votre écran ou le mail de confirmation que vous recevrez) Ce n’est que lorsque votre inscription sera confirmée que nous traiterons vos demandes d’inscriptions aux ateliers. Modalités d’inscription

Related: