background preloader

Évolution de l'uniforme français

Évolution de l'uniforme français
Related:  uniformes armes véhicules gamelleGuerre 1914-1918

armes de la grande guerre 14 18 histoirémilitaria14-18 Artisanat de Tranchées, collection d'art des poilus de la grande guerre objets guerre 14 18 Musée militaire virtuel > objets guerre 14-18 Centerblog Créer un blog Partager sur Facebook Partager sur Twitter Connexion .centerblog.net Ajouter en ami Créer un nouveau blog : A propos de ce blog Nom du blog : museevirtuelmilitaire Description du blog : musée virtuel militaire sur la guerre de 14-18 et 39-45 Catégorie : Blog Loisirs Date de création : 02.01.2008 Dernière mise à jour : 25.04.2011 Rubriques Navigation Accueil Gérer mon blog Créer un blog Livre d'or museevirtuelmilitaire Contactez-moi ! Articles les plus lus · insignes de l armée allemande WWII· album photos guerre de 14-18 exceptionnel· groupe de poilus guerre de 14-18· avions et poilus guerre de 14-18· médailles de la résistance guerre 39-45 Voir plus Statistiques 1508 articles 164613 visiteurs1 visiteur en ligne Thèmes cadeau char collection infos mer merci noel pensée regime de vichy voiture zoua 2010 Derniers commentaires Recherche @import url( Recherche personnalisée Recherchez aussi : forum

Le soldat BAZIN en 14/18 :: La guerre 14-18 Alphonse Louis BAZIN, né à St porcher (79) le 17 Juin 1882 et décédé à Bressuire (79) le 2 avril 1939 à 57 ans était sergent dès 1914 dans l’armée Française ; il était rattaché au 114ème régiment d’infanterie. De cet Homme, il reste aujourd’hui des documents relatant son courage, son sabre quelques photos mais surtout un souvenir très fort qui vous est présenté ici ; « Objets d’Histoire, Mémoire d’Hommes ». I Attaques, ses engagements les plus importants : Année 1914 - Thuisy et sept seaux, Septembre 1914 -Ypres et Zonnebecke, Octobre novembre 1914 Année 1915 -Neuville Saint Vass, Juin 1915 -Lihons, Somme, Août 1915 Année 1916 -Saint Souples, Champagne attaque avec les gaz Août 1916 -Somme, Sailly-Saillisel, Novembre 1916 Année 1917 -Somme, Cléry, ferme Sormond, Janvier 1917 -Attaque de l’Aisne, 16 Avril 1917 -Corbeny, Craonne, Juin 1917 -Coup de main a Hurtebise suivi de l’occupation de la caverne du dragon, Juillet 1917 II Blessures : 2- Blessé à Caix, Somma, le 21 août 1915 par éclat de bombe.

L'armée française en 1914 " Quand on s'intéresse aux fortifications, on y voit ce qu'il en reste aujourd'hui : le bâtiment. C'est souvent l'architecture et le mystère de ces constructions qui suscitent l'intérêt. Peu de personnes imaginent d'emblée que la fortification, particulièrement Séré de Rivières, n'est en fait que le support de l'artillerie. Elle justifie la construction du fort, elle en détermine son importance et en délimite les contours par les objectifs à battre. Très tôt, on s'intéresse à l'artillerie ... L'artillerie est protégée d'une façon passive par les infrastructures construite par le génie : les abris de rempart, les massifs de terre, parados et autres, mais également les fossés défendus par les caponnières. Enfin, c'est l'infanterie qui va être le lien de l'ensemble et qui va non seulement assurer la défense rapprochée des pièces d'artillerie, mais surtout toute la logistique de soutien indispensable au bon fonctionnement de l'ensemble. BERGER Régis

G.R.C.A. 1939-40 Le nom de notre association GRCA 1939-40 s’est faite par analogie aux Groupes de Reconnaissance des Corps d’Armées (G.R.C.A.), unités de cavalerie de l'armée française que nous représentons régulièrement lors de différentes manifestations. Les Groupes de Reconnaissance, n'ayant pas encore à ce jour faits l'objet d'études publiées, nous avons réalisé ici une synthèse de documents existants, manuels réglementaires et documents abordant brièvement le sujet. Vous trouverez sur ce site un historique des Groupes de Reconnaissance, leurs compositions, missions, équipements et tenues. Dans le souci de compléter au mieux l'historique des groupes de reconnaissance, l'Association G.R.C.A. 1939-40 recherche tous documents (photos, fanions, écrits, monuments... ) en rapport avec ces unités. Si vous possédez des documents relatifs à la cavalerie française et que vous souhaitez nous en faire part, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : Association G.R.C.A. 1939-40

Poilus Archives départementales de l'Ain - Archives départementales de l'Ain En 2008 et 2009, les services culturels départementaux s'associent à la commémoration du 90e anniversaire de l'armistice de 1918. Deux expositions temporaires et un cycle d'animations sur le thème de la Grande Guerre sont proposés au public. Afin d'enrichir l'histoire des habitants de l'Ain et de faire revivre la réalité de cette période dans notre région, dès le mois de janvier 2008, un appel à collecte d'écrits de soldats a été lancé auprès du public. Cet appel est un succès puisque plus de 1100 documents ont été réunis depuis le mois de mars 2008, aussi bien lettres, cartes postales que mémoires. Lettres, cartes postales et carnets de guerre De tout temps, le désir de rester en contact avec le pays et les membres de la famille a été un élément majeur dans la psychologie des soldats éloignés de chez eux. La Première Guerre mondiale est la première du genre où autant d'hommes sachant écrire sont engagés dans un conflit.

1914/1918. Matériel militaire et vie quotidienne des soldats allemands sur le front 1914/1918. Matériel militaire et vie quotidienne des soldats allemands sur le front. Afficher les infos 1914/1918. Description : Soldat allemand dans une tranchée fortifiée. Date : 1914 à 1916 Lieu : Douaumont / Boullionville / Essey / Apremont / Flirey / Verdun / Allemagne Photographe : Hamann Gunter Origine : Hamann - ECPAD Référence : D30-01-01 Ce reportage présente la 1ère guerre mondiale du côté allemand. Les photographies ont été prises entre 1914 et 1916 par le photographe d’une compagnie allemande, en France et en Allemagne. N.B. Lancer la galerie photo

140000 CHINOIS ENGAGES EN FRANCE ET BELGIQUE PENDANT LA GUERRE EN 1917. - La Chine aujourd'hui A partir de 1917 , 140000 travailleurs chinois ont rejoint la première guerre mondiale, dans le nord de la France et en Belgique aux environs de Ypres , dernière contrée de Belgique à ne pas être envahie par les armées allemandes. Les Chinois ont accompli un dur labeur à l'arrière du front.Le manque de main d'oeuvre amenèrent Français et Anglais à faire venir travailler ces gens, dans des usines d'armement, comme docker pour charger et décharger le matériel de guerre,la réfection des routes. Certains de ceux qui sont au service de l’armée britannique creusent des tranchés pour les soldats, ce qui constitue une violation de leur contrat de travail. Au lendemain de la guerre, des travailleurs constitués en unités sont encore employés au déminage des champs de bataille, ou encore l’exhumation et à l’ensevelissement des soldats tués pendant les combats. Le mémorial chinois et les 160 tombes chinoises Une seule tombe chinoise à l'écart parmi 12 000 tombes du Commonwealth

Le soldat allemand de 14-18 : 1915 le temps des Ersatz - Allemagne - Forum Pages d’Histoire: armées étrangères Bonjour à tous Dans un but toujours pédagogique, je reprends ici l'évolution de la tenue du soldat allemand lambda de 14-18. Comme certains l'ont remarqué, je ne rentre pas dans les détails et pour ceux que le sujet intéresse, je les renvois à quelques livres qui seront cités à la fin des 3 sujets prévus. Fin 1914, et contrairement aux prévisions d'une guerre courte, l'Allemagne doit faire face à plusieurs problèmes au niveau des distributions de tenues réglementaires. Déjà, depuis octobre 1914, l'armée s'est renforcée de nouveaux régiments d'infanterie de réserve (Junges Regiment) dont la numérotation va de 201 à 248 (N°16, 17, 20 et 21 pour la Bavière). 2) Cet homme de la 38ème Brigade d'Infanterie de Landwehr est aussi coiffé d'un casque en feutre vert mais avec les garniture en fer peint (après le mois d'avril 1915). 3) Un exemple du nouveau et dernier casque à pointe réglementaire, porté par un Soldat du 11ème Régiment de Ligne de Saxe N°139.

Chars français - Accueil Héros Marc Tourret Ce qu’Achille n’avait pu faire du corps d’Hector, à savoir l’outrager pour priver son ennemi de la belle mort, les armes de destruction massive l’ont réalisé à une échelle sans précédent dans les tranchées boueuses de la Première Guerre mondiale. En France, la Grande Guerre a mobilisé toute la nation, tué un million quatre cent mille personnes et fait près de trois millions de blessés. L'esthétique héroïque des poilus L’analyse des postures des combattants dans les dessins et aquarelles reproduits dans L’Illustration entre 1914 et 1918 témoigne de cette même évolution. La victime, nouvel héroïsme C’est la victime, souvent appelée "martyr" à l’époque, qui devient le nouveau héros humble, démocratique, mais dont la souffrance a été subie.

Related:  AutresLes uniformes de la Grande Guerreresedapoilus