background preloader

Les Français à Verdun - 1916

Les Français à Verdun - 1916
Related:  TH1 CH1 HIST : CIVILS ET MILITAIRES DANS LA 1ERE GM

Uniformes 14-18 A : France B : 1. Empire britannique; 2. Etats-Unis; 3. Italie; 4. Belgique; 5. C : 6. D : 12. 1918 - Cavalier du Régiment de marche de Spahis Marocains 1914 - Gefreiter du 113e Infanterie-Régiment 1917-1918 - Fantassin du Royal Warwickshire Regiment 1914 - Officier de Cavalerie de la Division du Caucase dite "Division Sauvage" 1918 - Cavalier du 13e Régiment de Light-Horse 1917 - Private du 4e Régiment "Otaga New-Zealand Rifles"

Artisanat de Tranchées, collection d'art des poilus de la grande guerre La reconnaissance du génocide arménien, un processus au long cours - Le Parisien Un vote « historique » qui constitue « un pas audacieux vers la vérité et la justice historique ». C'est par ces mots que le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a salué le vote mardi par la Chambre des représentants des Etats-Unis d'une résolution appelant à « commémorer le génocide arménien ». Un texte qui n'a « aucune valeur », a réagi le président turc Recep Tayyip Erdogan, dont le pays refuse l'utilisation du terme de « génocide » pour évoquer les Arméniens tués pendant la Première Guerre mondiale par l'Empire ottoman, estimés entre 1,2 et 1,5 million. Quels pays reconnaissent le génocide arménien ? Plus d'un siècle après les faits, 29 pays reconnaissent sous une forme ou une autre le génocide, mais il a fallu attendre plusieurs décennies avant que ce mouvement ne soit engagé. Le plus souvent, cette reconnaissance passe par le vote d'une motion ou d'une résolution d'une ou des chambres du Parlement. Quelle est la position de la France ? Newsletter - L'essentiel de l'actu

Adoption d’une nouvelle tenue par le soldat français : casque Adrian et uniforme bleu horizon / Commémorations à venir / Commémorations nationales © Déjeuner de poilu : soldat en bleu horizon. © Ministère de la Culture – Médiathèque du Patrimoine Commémorations à venir Le soldat français est entré en guerre en 1914 avec un uniforme hérité de longues traditions militaires, dont la conception correspondait à la doctrine de l’offensive à outrance. Cependant une réflexion sur la modernisation avait été lancée depuis plusieurs années.Des essais avaient déjà été pratiqués en 1906 et en 1911 pour l’adoption de nouvelles tenues. La version électronique des Commémorations nationales 2015 sera disponible sur le site des Archives de France au dernier trimestre 2015.

Poilus Archives départementales de l'Ain - Archives départementales de l'Ain En 2008 et 2009, les services culturels départementaux s'associent à la commémoration du 90e anniversaire de l'armistice de 1918. Deux expositions temporaires et un cycle d'animations sur le thème de la Grande Guerre sont proposés au public. Afin d'enrichir l'histoire des habitants de l'Ain et de faire revivre la réalité de cette période dans notre région, dès le mois de janvier 2008, un appel à collecte d'écrits de soldats a été lancé auprès du public. Cet appel est un succès puisque plus de 1100 documents ont été réunis depuis le mois de mars 2008, aussi bien lettres, cartes postales que mémoires. Si certains propriétaires ont seulement consenti un prêt pour reproduire les documents, d'autres ont désiré pérenniser cette mémoire par un don aux Archives départementales, où ils sont inventoriés, conservés et restaurés si nécessaire. Lettres, cartes postales et carnets de guerre

Tout comprendre au conflit qui fait rage entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan Courrier International et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques). Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu. Pour plus d’information, consulter notre politique relative aux cookies.

L'équipement du Fantassin en août 1914 | Le 33e RI et la Guerre 14-18 En août 1914, les fantassins français portent encore les pantalons rouge de 1867 traditionnels, dit couleur « garance » et une capote, modèle 1877, à la couleur « gris de fer bleuté » fermée par deux rangs de boutons. Le pantalon est enserré, aux mollets, par des guêtres en cuir ou par des molletières en tissu le plus souvent. Ils sont chaussés de brodequins en cuir à semelles cloutées. Le ceinturon porte trois cartouchières et la baïonnette dans son fourreau. Le képi (modèle 1884) à turban garance et bandeau bleu, est recouvert, en campagne, d’un couvre-képi bleu, preuve que les couleurs de l’uniforme posaient problème dès avant l’entrée en campagne. Le havresac et une musette complètent l’équipement. Bien que le remplacement de la tenue couleur « garance » par des tons plus neutres vienne d’être décidé, l’uniforme des fantassins en 1914 reste voyant. Les chaussures : les brodequins de marche Paire de brodequins modèle 1912 Les semelles cloutées des brodequins guerre 14-18 Une guêtre

Héros Marc Tourret Ce qu’Achille n’avait pu faire du corps d’Hector, à savoir l’outrager pour priver son ennemi de la belle mort, les armes de destruction massive l’ont réalisé à une échelle sans précédent dans les tranchées boueuses de la Première Guerre mondiale. En France, la Grande Guerre a mobilisé toute la nation, tué un million quatre cent mille personnes et fait près de trois millions de blessés. Rares sont les familles qui ne sont pas touchées par la perte d’un des leurs. Souvent présentés comme des héros dans la première moitié du XXe siècle, les poilus apparaissent davantage aujourd’hui comme des victimes contraintes ou consentantes de cet immense sacrifice. L'esthétique héroïque des poilus L’analyse des postures des combattants dans les dessins et aquarelles reproduits dans L’Illustration entre 1914 et 1918 témoigne de cette même évolution. La victime, nouvel héroïsme

14-18 : Les artistes de la Grande Guerre La guerre de 14-18 est « unique »: Premier conflit mondial d’ampleur et d’une violence sans pareil, les pertes humaines sont innombrables; 73 millions de combattants, 35 millions de morts sans compter les milliers de soldats revenus mutilés et marqués à jamais par les atrocités qu’ils ont vues. Depuis 1914, le service militaire est rendu obligatoire. Les artistes, aussi, ont massivement été mobilisés lors de la Grande Guerre. Les horreurs, dont ils ont été les témoins directs ou non, vont profondément, intrinsèquement modifier leur production. A l’approche du centenaire de l’armistice de la Première Guerre Mondiale, cet article est l’occasion de revenir sur le traitement pictural fait par les peintres de l’époque, de ce qui aurait dû être la Der des Ders. L’avant-guerre, une tension en toile de fond Au début du XXème siècle, les artistes rompent avec l’académisme à la française. La Grande Guerre vient mettre un coup d’arrêt à cet esprit libertaire et créatif. Exprimer l’horreur WordPress:

DICOD - Un poilu bleu-horizon En août 1914, les soldats français sont toujours vêtus de l'uniforme napoléonien, composé d'une capote bleu marine et d'un pantalon rouge garance. Les allemands ont, quant à eux, troqués, depuis la fin du XIXème siècle, leur uniforme voyant au profit d'un modèle vert de gris, plus discret. Le pantalon rouge va se révéler tragique pour les troupes françaises, qui sont massacrées par la mitraille allemande lors des premières offensives. Si bien qu'en novembre 1914, le ministre de la guerre Alexandre Millerand décide d'abandonner les teintes voyantes au profit d'une teinte bleu clair. Dès avril 1915, les militaires français reçoivent ainsi un nouvel uniforme de couleur dite "bleu horizon". A partir de 1915, le képi en feutre est remplacé par un casque en acier, mis au point par l’intentant militaire Louis Auguste Adrian. Il comprend plusieurs cartouchières et un fusil, le Lebel 1893, une arme de calibre 8mm, à répétition. Aussi appelé en argot le "Perlot" ou le "gros Q". Le tabac

une centaine de carnets de guerre 1914-1918 14/18 de poilus,carnets de route, carnets de campagne et d'albums photos durant la grande guerre 1914-1918 Mise à jour : Mars 2015 Dans cette rubrique vous y trouverez 195 carnets de guerre, de route, de campagne, lettres de soldats de 14/18, qui m’ont été offerts par des descendants (que je remercie encore) pour les publier sur mon site avec leur accord. Sont-ils des carnets de guerre ? Ou des carnets « d’anti-guerre » ? Je rappelle que ces carnets, ne peuvent être reproduits sans le consentement de leur propriétaire ou dépositaire. Vous y trouverez aussi des liens vers d’autres sites consacrés à ce genre de carnets. Si vous voulez y ajouter celui que vous possédez, je peux le mettre en ligne pour vous, contactez moi « Il apparaît entre les lignes de ces carnets, la souffrance journalière, l'attachement familial et l'espoir du retour, hélas hypothétique… » Didier 2009 Carnet de guerre 1914-1918 de René BRISSARD En cours de recopie Carnet de Guerre d’André GULLY, du 155e RI, puis prisonnier au camp de Meschede Carnets de guerre de Jules FROTTIER, infirmier, au 47e, puis 70e régiment territorial 191...

Les armes de la Première Guerre mondiale : dossier spécial Troisièmes. - Le blog de la salle 16 Les armes de la guerre : j'en ai parlé en cours mais je n'ai pas eu le temps de vous montrer toutes les armes et toutes les photos trouvées. Voici donc quelques images des armes nouvelles; cette guerre est une guerre moderne, industrielle avec du matériel nouveau et des expérimentations. Les nouvelles armes sont donc encore plus meurtrières. Mais c'est aussi une guerre barbare où les hommes se tuent à l'arme blanche et même à coup de pelle ou à mains nues... J'ajoute ces images que je légenderai plus tard: Ces photos proviennent du site : curiospere.tv , un site qui dépend de France5. Voici l'adresse d'un site canadien officiel qui montre de nombreuses photos: Je te conseille notamment la page sur la bataille de la Somme : Les uniformes : Français en 1914. L'infanterie écossaise: Allemand en 1914 Un français en 1915. Un soldat américain. Deux tirailleurs sénégalais.

Related: