background preloader

Qu’est-ce que le Cloud Computing ? Définition, Avantages et Inconvénients

Email Le cloud computing est un concept qui consiste à accéder à des données et services sur un serveur distant. Traditionnellement, l’entreprise utilisait sa propre infrastructure pour héberger ses services. Elle achetait donc des propres serveurs, et assurait le développement et la maintenance des systèmes nécessaires à son fonctionnement. Par opposition, le cloud computing se repose sur une architecture distante, gérée par une tierce partie. Le fournisseur assure donc la continuité du service et la maintenance. Le terme Cloud Computing étant anglais, on retrouve comme synonymes les termes d’informatique virtuelle, informatique dans les nuages, informatique en nuage ou encore informatique dématerialisée. Dans la majeure partie des cas, oui. Cependant, il faut garder en tête qu’utiliser un fournisseur d’une solution d’informatique dans les nuages comporte également des conséquences au niveau de la sécurité et confidentialité des données. Related:  johnymaillot2

Définition et usages du cloud computing Vous ne vous en êtes sûrement pas rendu compte, mais depuis que j’ai commencé à rédiger ce blog, je vous parle de cloud computing. Et oui, car le cloud est un des ingrédients essentiels des outils et pratiques affiliés à l’Entreprise 2.0 (Connecting the Dots Between the Cloud and Enterprise 2.0). Il est donc tout naturel que je consacre un article à ce sujet. Il faut dire qu’en ce moment le sujet est très chaud. Correction : voilà plusieurs années que le sujet est chaud (), mais l’année 2011 s’annonce comme particulièrement riche en annonces surprenantes (2011 sera-t-elle l’année du cloud computing ? et La Chine construit une ville dédiée au Cloud Computing) et en mises en garde (Cloud Computing Bubble Looks Like Dot-Com Bubble). Cloud computing = informatique distante Commençons par le commencement avec le traditionnel exercice de la définition. Tout ceci est très précis, mais un peu trop jargonnant à mon goût. Acteurs et usages du cloud computing Bref, les avantages.

frise historique de l'enseignement en France Cloud computing Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS[2],[3],[4]. Terminologie[modifier | modifier le code] Les francisations « informatique en nuage »[7], « informatique dématérialisée »[9], ou plus rarement « infonuagique »[10] sont également utilisées. Principes - le Nuage[modifier | modifier le code] Services[modifier | modifier le code] Distribution :

SaaS : les avantages, les inconvénients et les principaux fournisseurs Le logiciel en tant que service (SaaS) est la branche la plus connue du cloud computing. C'est un modèle de prestation dans lequel les applications sont hébergées et gérées dans le centre de traitements d'un prestataire de services, payées sur la base d'un abonnement et accessibles par un navigateur via une connexion internet. En tant qu'option commerciale standard, on situe souvent son apparition au lancement, en 1999, du service hébergé de gestion de la relation client (CRM) Salesforce.com, devenu emblématique des SaaS. Expression SaaS, employée depuis près d'une décennie L'expression "logiciel en tant que service", ou SaaS pour "Software as a Service", est communément employée depuis près d'une décennie, tandis que les autres expressions de la pile du cloud computing, à savoir "plate-forme en tant que service" (PaaS) et "infrastructure en tant que service" (IaaS), se sont répandues plus récemment. Avant le SaaS, il fallait passer par un ASP, prestataires de services d'applications

Apprendre Vite et Bien | Lecture Rapide, Mémoire et Mind Map pour Apprendre Vite et Bien | Apprendre Vite et Bien Le Cloud prisé par la majorité des entreprises en France en 2018 Selon une étude, les entreprises françaises sont les plus enclines en Europe à vouloir basculer leurs infrastructures dans le Cloud. 2018 marquera-t-elle l’année du basculement dans le Cloud pour les grandes entreprises françaises ? Selon une étude réalisée par Coleman Parkes en septembre 2017 pour le compte de l’opérateur Interoute, 52% des organisations basculeront leurs infrastructures informatiques dans le Cloud. Soit le taux le plus élevé parmi les 820 décideurs informatiques européens sondés (DSI, responsables informatiques, directeurs techniques, directeurs de la technologie, responsables du numérique, directeurs de la sécurité informatique et RSSI) dans 9 pays d’Europe (France, Allemagne, Danemark, Italie, Suède, Pays-Bas, Belgique, Suisse et Royaume-Uni). La moyenne s’établissant à 45%, selon l’étude baptisée Transforming Success in a Changing World auprès d’entreprises réalisant entre 200 millions et 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Le frein du manque de compétences

Apple réorganise ses équipes afin d'améliorer ses services Cloud Bien décidé à s'imposer face à Google ou Amazon, Apple serait - selon Bloomberg - en phase de restructuration afin d'unifier ses services cloud. Plusieurs équipes sont concernées, celles de iCloud, Siri, Apple Music, mais aussi Apple Pay, Apple News et Plans. Jusqu'à présent, tous ces services étaient éparpillés sur divers campus dans les villes de Sunnyvale et Cupertino, ils seront désormais regroupés. Une stratégie classique qui augmente l'efficacité au travail en créant plus de cohésion et en facilitant la communication. Cela devrait limiter quelque fâcheux bugs et améliorer l'offre. Toutefois, Apple aurait un projet d'une toute autre envergure.

5 extensions chrome pour les enseignants Le navigateur Chrome est le plus utilisé au monde. Le mois dernier près de 40 % des internautes l’avaient choisi pour surfer sur le web devant Internet explorer, Firefox ou Safari. Rapide, robuste, Chrome propose aussi toute une longue série d’extensions permettant d’en optimiser l’usage. Voici une liste de 5 extensions chrome pour les enseignants. 1 – Save to Google Drive Cette extension pour Chrome permet de sauvegarder des images trouvées sur le web ou des captures d’écran complètes dans votre Google Drive. 2 – Awesome Screenshot Cette extension est aussi extrêmement pratique pour faire des captures d’écran très facilement. 3 – Split Screen Pas toujours très pratique de consulter deux pages web en même temps. 4 – Whitelist for Chrome Cette extension pour Chrome permet de limiter la navigation sur Internet à une liste de sites que vous allez indiquer dans une sorte de liste blanche. 5 – Dot ePub Et vous avez-vous des extensions favorites que vous utilisez régulièrement sur Chrome ?

Orange annonce la fin des box internet d'ici 3 à 5 ans La semaine dernière, Orange tenait une conférence de présentation de son nouveau service Orange Bank. Mais l’opérateur est également revenu sur sa stratégie du côté du fixe. Stéphane Richard, PDG d’Orange, l’assuré : d’ici 3 à 5 ans, les box internet auront disparu. La prochaine box d’Orange sera une non-box. Ce que nous allons faire, c’est garder un petit boîtier pour assurer la connexion et déplacer toute la puissance de calcul et de stockage pour les médias dans nos serveurs. Les fonctionnalités et les services seront basculés progressivement dans le cloud, dans notre réseau. Voilà comment Stéphane Richard a résumé la stratégie future d’Orange auprès de nos confrères de 01Net juste après sa conférence de présentation d’Orange Bank. Pour ceux qui ne sauraient pas de quoi il s’agit, pour faire simple, la virtualisation est une sorte de gestion des box à distance. On pourra ainsi par exemple gérer sa box internet ou ses objets connectés à distance.

Le cloud computing hybride est l'avenir, même si les dirigeants ne savent pas trop quoi en faire - ZDNet Pourquoi c'est important pour vous ? Pour comprendre quels sont les enjeux de la compréhension du cloud hybride. Une récente étude réalisée auprès de responsables informatiques montre que la plupart reconnaissent que le cloud hybride est la voie à suivre. Tel est le résultat d'une étude menée auprès de 1 050 responsables informatiques par The Hybrid Hive, un site d'actualités parrainé par Fujitsu et plusieurs autres partenaires. Quatre cinquièmes (79 %) des responsables informatiques estiment "inévitable" que l'avenir de l'infrastructure informatique d'entreprise soit hybride, tandis que 81 % admettent qu'ils devront déployer un environnement informatique hybride pour répondre aux besoins de leur entreprise. La grande question de la courbe d'apprentissage Toutefois, il reste une courbe d'apprentissage qui doit être gravie. Qu'est donc exactement le cloud computing hybride ? Réduction des coûts ou agilité de l'entreprise ?

Related: