background preloader

Cinq approches pour philosopher avec des enfants par Sylvain Connac

Cinq approches pour philosopher avec des enfants par Sylvain Connac
En France, la pratique de la philosophie en école élémentaire reste encore une innovation et sa référence est sporadique. Pourtant, et certainement parce qu'ailleurs de telles pratiques sont plus répandues (Québec, Brésil, Belgique, etc.), les quelques praticiens ne se reconnaissent pas de la même école. Tous sont en accord pour aborder la question philosophique par la discussion mais les repères sont différents sans jamais être farouchement opposés. Chaque méthode présente un dispositif, non pas opposé aux autres mais complémentaire. Ainsi, une saine comparaison permet au lecteur le choix, principal outil de l'artisan pédagogique. Voici en résumé, quelques caractéristiques de ces principales méthodes utilisées. L'ordre de présentation suivant est aléatoire et n'indique en aucun cas une quelconque hiérarchie. La méthode Lipman se décompose en cinq parties. Le protocole « Je est un autre »[3] Au démarrage de l'atelier, une seule question. Les objectifs de cette méthodes sont triples : Related:  Philosophie pour enfants et ados (pratique réflexive)philosophie en maternelle

N°13 - Janvier 2012 Janvier 2012 sous la direction de Michel Tozzi et Edwige Chirouter Lire la revue Lire le sommaire Lire les résumés en français Lire les résumés en anglais Edito - Vingt ans de Nouvelles Pratiques Philosophiques en France - Michel Tozzi Bruno POUCET - Une exception française : vers un nouveau paradigme de l’enseignement de la philosophie en Terminale ? L’enseignement scolaire français de la philosophie s’est progressivement organisé en un paradigme pédagogique qui comprend un certain nombre de dispositifs et de pratiques. Jean-Marc LAMARRE - « L’enfant philosophe ? Les discussions entre élèves, à l’école primaire, peuvent-elles être considérées comme philosophiques ? Edwige CHIROUTER - Philosopher avec les enfants dès l’école élémentaire grâce à la littérature : analyse d’un corpus de trois années d’ateliers de philosophie en cycle 3 Yvan MALABRY & Edwige CHIROUTER - « Nul n’entre ici s’il n’est géomètre ». Sylvain CONNAC - L’éducation populaire et coopérative à l’épreuve du philosopher Varia

Philosophie pour enfants : le débat d'idées L’anneau de Gygès Gygès était un berger qui avait trouvé sur le corps d'un homme mort une mystérieuse bague. Or, un jour qu'il était convoqué par le roi en compagnie de tous les autres bergers, il joua avec sa bague et en tourna machinalement le chaton. Quelle ne fut pas sa surprise de constater que ce simple geste le rendait invisible ! Les autres bergers parlaient de lui comme s'il était absent, et personne ne remarquait sa présence. Les jours suivants, il renouvela l'expérience et fut alors convaincu du pouvoir magique de sa bague. Il retourna au palais où il fit en sorte de séduire la reine. Légende grecque racontée par Platon (IV° siècle avant J.C.) dans La République Questions des enfants : 1- Comme Gygès, auriez-vous pris l'anneau sur l'homme mort ? 2- Comme Gygès, auriez-vous profité de la même façon du pouvoir de l'anneau ? 3- Si vous possédiez l'anneau, que feriez-vous avec ? Autre questionnement possible ( d'après Les Philo-fables) :

Réflexion et recherche sur le cours de morale non confessionnelle de l'enseignement primaire Philosophie pour les enfants à l'Université Laval Ils pensent ... donc ils sont "Vouloir comprendre le monde qui l’entoure est naturel à l’enfant : tout le questionne. Les « pourquoi ? » et les « comment ? » si fréquents chez le petit enfant disparaissent trop vite à l’école pour céder la place aux questions du professeur. Le désir s’éteint. Le sens d’apprendre disparait au profit de l’utilitaire et de la performance. La classe, l’établissement, le centre de loisirs, l’atelier du soir ou du mercredi doivent permettre à tous de vivre des moments réguliers de réflexion. Voilà l'éditorial du dernier numéro du Nouvel Educateur, revue du mouvement Freinet, consacré à tous ces espaces de pensée pour l'enfant dans la classe, dans l'école et hors école. Nouvel Educateur Vous y trouverez la refonte d'un article pratique que j'avais écrit sur les ateliers de réflexion collective en classe : Les Ateliers de réflexion collective Ils se divisent en trois types : les ateliers plus directement philosophiques (« C'est quoi grandir ? L'objectif est donc triple :

Et si on enseignait la philosophie dès la maternelle ? Petit Gibus dans « La Guerre des boutons » d’Yves Robert, 1962. Initier les tout-petits à la philosophie est une pratique éducative élaborée à la fin des années 60 par Matthew Lipman. Ce philosophe américain et chercheur en éducation postule que la philosophie devrait être enseignée « avant que les structures psychologiques et linguistiques du raisonnement soient déjà trop ancrées et donc trop immuables ». L’idée Philosopher ne peut se résumer à disserter sur des textes savants. Dés la moyenne section de maternelle, l’enseignant peut inviter les enfants à réfléchir à une question pratique : « C’est quoi grandir ? Michel Tozzi, ancien prof de philo et actuel enseignant des sciences de l’éducation, à Montpellier III, souligne l’importance de la philosophie dans la construction de la pensée rationnelle et la capacité d’analyse : « La discussion philosophique contribue à la maîtrise du langage et éduque à la citoyenneté – s’écouter, se respecter – elle est donc amenée à se développer !

Pratiquer des débats philo dès le cycle 2 : pourquoi, comment ? Sélection de ressources numériques en ligne pour les enseignants Exemple : guerre mondiale Aide Recherche avancée < Retour à la page d'accueil Pratiquer des débats philo dès le cycle 2 : pourquoi, comment ? Partager Ressource créée le 28/04/2010. Référencée dans la sélection thématique : Animer un débat en classe autour du vivre ensemble Pourquoi organiser des débats philo en primaire ; qu'est-ce qu'un débat philo ? Éditeur : Académie de la Réunion.Circonscription de Saint-Pierre 2 Type documentaire : fiche technique Données pédagogiques Niveaux : école élémentaire / formation des professeurs des écoles Enseignements : instruction civique et morale / philosophie Enseignement transversal : éducation à la citoyenneté - valeurs républicaines Public concerné : professeur des écoles Type pédagogique : guide Proposition(s) d'utilisation de la ressource Activités induites des élèves :

Pour un renouvellement des pratiques d'éducation morale Nombreux sont les défenseurs d'une éducation soucieuse de contribuer au développement des jeunes en tant que sujets éthiques. Nombreuses aussi sont les appellations pour désigner cette intention éducative dans le parcours scolaire (éducation à la citoyenneté, éducation civique, éducation morale, éducation aux valeurs, éducation éthique, enseignement moral, cours de morale, etc.), indiquant tantôt un domaine d'apprentissage, tantôt une discipline scolaire. Bien que les objectifs puissent diverger d'une appellation de même que d'un auteur à l'autre, il n'en demeure pas moins que la visée commune reste celle de former la personne au mieux-être et au vivre ensemble. Or, force est de constater que malgré l'unanimité que suscitent les réformes actuelles en éducation pour cette mission éducative, les mécanismes spécifiquement mis en oeuvre pour éduquer le sujet éthique restent quelque peu lacunaires. L'ouvrage apporte une contribution à cette formation de la personne.

L'atelier philo Le blog d'Edwige Chirouter (chroniqueuse à Siné Hebdo) Présentation de l'ouvrage "Apprendre en philosophant" « La philo à l'école : Pour quoi faire? Comment faire? » On retrouve de nombreuses collections destinées à l'introduction de la philosophie avec des enfants : • « Les contes philosophiques », Actes Sud Junior (11 titres). • « Les Philo-fables », Albin Michel, Ces fables sont constituées de courtes histoires issues de toutes les cultures du monde, et sur des thèmes très variés.

École d'éveil philosophique pour enfants et adolescents de 6 à 21 ans - Martine Libertino l'école d'éveil philosophique en suisse en 2013 Martine Libertino forme un un nouveau groupe de participants de sa Formation de Médiateurs (10 personnes, suisses et françaises, dans le cadre de la formation continue) pour l'enseignement de sa philosophie dans l'École d'Éveil Philosphique à Genève, en Suisse. Ouverture des cours en janvier 2014 à Genève et à Lausanne. interview en 2013 Interview de Martine Libertino sur sa philosophie et l'École d'Éveil Philosophique dans "Les petits matins" sur la Radio Suisse Romande par Manuela Salvi. l'école d'éveil philosophique à l'étranger en 2013 En 2011, deux Écoles d'Éveil Philosophique voient le jour à kinshasa, en République Démocratique du Congo. À voir et à écouter Dans Historique de l'Association : voir pétition et articles de presse et Affiches et conférences sur l'éducation. Radio Lac : écouter le Mag de Irma Danon Radio Cité : l'émission Cité Culture de Jacques Magnol pourquoi l'école d'éveil philosophique programme Le travail des animateurs.

FCDÉ - Comment préparer un débat Présentation du débat (Début) Les deux équipes, face à l'auditoire, s'assoient à des tables de chaque côté du Président à l'avant de la classe. Le huissier (chronométreur) s'assoit face aux équipes à l'avant de la classe. Le Président commencera le débat en lisant la résolution et en présentant les orateurs et le huissier. Il demandera parfois un sondage d'opinion de l'auditoire avant et après le débat. Alors, le nombre de personnes qui changent d'opinion à la fin du débat indique de façon officieuse quelle équipe a remporté le débat. Commencez votre discours en vous adressant au Président: Monsieur le Président ou Madame la Présidente selon le cas. Présentez-vous avec assurance sans donner l'impression d'être snob. Lorsque vous parlez, levez-vous derrière votre pupitre ou un lutrin. Après le débat, les orateurs se lèvent, se rencontrent au centre et donnent la main à leurs adversaires.

Le mea culpa inavoué de la gauche sur l'école Zaman France L'événement est passé quasi inaperçu. La réforme proposée par le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon autour de l'enseignement de la morale laïque à l'école sonne pourtant pour la gauche française comme une véritable révolution silencieuse. La philosophie de l'éducation nationale appliquée aux écoles se résumait jusqu'ici à une formule que tous les lecteurs connaissent bien : la mission numéro un de l'école est de transmettre des savoirs à l'enfant. Une mission qui en recouvrait une autre, plus ambitieuse : permettre à l'élève d'acquérir une autonomie, celle de la raison, du jugement et par-là de construire et d'affirmer sa personnalité civique. Le tournant moral de la gauche L'école, sanctuaire laïc de la République La contre-tradition de Vincent Peillon Il s'agit là rien moins que d'un mea culpa qui ne dit pas son nom, d'un changement de position à la fois critique mais cohérent.

Débat interprétatif et discussion à visée philosophique à l’école (...) La littérature comme expérience de pensée En insistant sur la portée philosophique de la littérature (de jeunesse) en général et des œuvres de la liste, les programmes de littérature à l’école primaire ont ouvert la voie à des débats réflexifs dans laquelle tous ceux qui jugent nécessaire une initiation précoce à la philosophie ont pu s’engouffrer. Ces programmes visent absolument à éviter la dérive techniciste de l’approche des textes. Inspirés par les théories de la réception et les réflexions de Umberto Eco et Paul Ricœur, ils insistent pour que l’étude des œuvres ne soit jamais un prétexte à un décorticage formaliste mais l’occasion d’une rencontre poétique et intellectuelle. Ils centrent l’enseignement sur le plaisir de lire, sur le sens, la beauté et la complexité des œuvres, sur la constitution d’une bibliothèque mentale. Un exemple de dispositif. À mon sens, ce dispositif présente les avantages : Bibliographie Chirouter Edwige, Lire, réfléchir et débattre à l’école élémentaire.

philosophiealecole

Related:  Philosophie