background preloader

Haendel - Sarabande

Haendel - Sarabande

http://www.youtube.com/watch?v=klPZIGQcrHA

Related:  Ecoute

Guem Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Guem en 2014. Guem né le 9 mars 1947, est un percussionniste, musicien et danseur algérien, né à Batna dans les Aurès en Algérie et vit en France, à Paris. Biographie[modifier | modifier le code] De son vrai nom Abdelmadjid Guemguem[1], Guem a passé toute sa jeunesse à Batna dans le Diwan Batna dans le quartier Smala. Il a fait partie de plusieurs troupes musicales batnéennes en tant que percussionniste. Isaac Stern Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Stern. Isaac Stern Isaac Stern en 1980 Les instruments de musique irlandais La musique irlandaise se distingue par la variété des instruments utilisés. Petit tour d’horizon (non exhaustif) des principaux instruments utilisés dans la musique irlandaise … Le bodhran Le bodhran (prononcez [bo-rône], qui signifie sourd en gaélique irlandais) est un instrument de percussion typiquement irlandais.

Hector Berlioz Signature d'Hector Berlioz Œuvres principales Toujours en difficultés financières, le compositeur entreprend de présenter lui-même sa musique au cours de vastes tournées de concerts en Allemagne, en Europe centrale et jusqu'en Russie, où sa musique est bien accueillie. Avec son ami Franz Liszt, Berlioz est à l'origine des grands mouvements nationalistes musicaux de la fin du XIXe siècle et du XXe siècle, russes (du Groupe des Cinq jusqu'à Stravinsky et Prokofiev), tchèques (de Dvořák à Janáček) et hongrois (jusqu'à Bartók et Kodály). Tenu de son vivant pour un maître de l'orchestration et un grand chef d'orchestre, Berlioz publie en 1844 son Grand traité d'instrumentation et d'orchestration modernes, qui inspirera de nombreux compositeurs et demeure un modèle pour les ouvrages traitant du même sujet au XXe siècle, tels ceux de Rimski-Korsakov et de Charles Koechlin. Biographie[modifier | modifier le code]

Itzhak Perlman Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Itzhak Perlman (né le à Tel Aviv) est un violoniste et professeur de musique israélien. Il est considéré comme l'un des plus grands violonistes du XXe siècle et du XXIe siècle[1]. Biographie[modifier | modifier le code] Symphonie fantastique La Symphonie fantastique op. 14 (titre original : Épisode de la vie d’un artiste, symphonie fantastique en cinq parties) est une œuvre d'Hector Berlioz, dédiée à Nicolas Ier de Russie et créée le 5 décembre 1830 au conservatoire de Paris, sous la direction de François-Antoine Habeneck, six ans après la neuvième symphonie de Beethoven. Composée de cinq scènes descriptives, cette œuvre, plus proche du poème symphonique que de la symphonie, fait partie d’un genre appelé musique à programme. L'exécution de l'œuvre dure 48 minutes. Écriture[modifier | modifier le code] Circonstances[modifier | modifier le code] En 1827, Berlioz assista à Paris à une représentation de Hamlet de Shakespeare — bien qu'il ne comprît pas un mot d'anglais — où l'actrice irlandaise Harriet Smithson jouait le rôle d'Ophélie.

Goran Bregović Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Goran Bregović Goran Bregović est un compositeur et musicien issu de l'ancienne Yougoslavie, né le à Sarajevo, habitant à Belgrade, Serbie où il a son propre studio. Biographie[modifier | modifier le code] Goran Bregović est né le , à Sarajevo, de famille serbо-croate. Symphonie n° 7 de Ludwig van Beethoven La Symphonie n° 7 est construite selon une progression où le rythme joue le premier rôle, davantage que la mélodie, donnant à l’ensemble de l’œuvre un caractère dansant et une vigueur certaine. L’introduction, lente, poco sostenuto, est présentée par un accord joué énergiquement par tout l’orchestre, laissant à découvert le hautbois. Le thème du mouvement démarre en fait réellement après cette introduction sur un vrai rythme de danse, sans cesse répété, qui emporte tout sur son passage.

Symphonie nº 7 (Beethoven) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Symphonie nº 7 en la majeur, op. 92 de Ludwig van Beethoven (1770-1827) est une des neuf symphonies du compositeur, pour orchestre symphonique, en 4 mouvements, composée entre 1811[1] et 1812[1]. Son 2e mouvement Allegretto est « une de mes meilleures œuvres » selon le compositeur, une « apothéose de la danse... » selon Richard Wagner[2].

Related: