background preloader

Faire un jardin potager

Faire un jardin potager

Mes conseils pour réussir un potager en ville - Jacky La Main Verte Vous habitez en ville et vous rêvez d’un jardin. Surtout n’ayez pas de complexe, vous pouvez vous lancer dans l’expérience sans rougir. Mine de rien, votre balcon ou terrasse ou petit bout de terrain entouré de murs, créent des micro-climats qui vous permettront de rendre jaloux vos concurrents des champs. Vous aurez des tomates plus tôt et plus tard en saison et vous pourrez cultiver avec succès des variétés frileuses. Et puis vous pouvez trouver désormais des variétés spécialement adaptées aux petits espaces. Voici mes conseils pour réussir votre jardin en ville. Oui, oui, on peut faire son jardin en pleine ville. Les aromatiques Ce sont les seigneurs des balcons et des terrasses. Les légumes Les premiers légumes qui ont rouvé leur place sur le balcon, ce sont les tomates. très vite les jardiniers-citadins ont découvert que les tomates-cerises étaient prolifiques chez eux. Les fruits Pourquoi pas un pommier sur le balcon. Pour faire pousser tout ça, il faut des contenants.

calendrier des semis de légumes Dès le mois de mars, de nombreux légumes peuvent être semés en pleine terre. Sans repiquage, le travail est plus simple, car cette opération un peu délicate génère souvent des pertes. Voici un petit mémento qui sonne comme une invitation à vous lancer : quelle satisfaction l'été venu de récolter de bons et beaux légumes en se disant que tout est parti d'un petit sachet de graines! Les semis les plus précoces de l'année doivent, selon les régions, être effectués en caissette à l'intérieur de la maison (lire : Les semis à chaud), puis être repiqués, ou bien en place mais sous abri. Si le légume que vous cherchez est absent de cette liste, utilisez le moteur de recherche situé en haut de page pour trouver sa fiche de culture. Et les fleurs ? En début d'année, de très nombreuses variétés de fleurs peuvent être semées. >> A lire aussi : Les légumes primeurs

How To Build A Vertical Garden Pyramid Tower For Your Next DIY Outdoor Project Having the correct planting space is usually a problem when trying to plan your new garden layout. If you don’t have enough room to plant this year try going vertical. This DIY Garden Tower Planter (strawberry planter) will give you the extra gardening and planting space you need. This tower set us back around $200 dollars to build ourselves but everything was available at our local home improvement store which makes for easy one stop shopping. Material’s Needed For Garden Tower (with prices): 1 – 4″ X 4″ X 6′ Cedar Wood (for main center post) / Price = $20.00 11 – 1″ X 4″ X 8′ Cedar Wood (for structure) / Price = $100.00 1 – 3′ X 3′ Plywood (for base) / Price = $15.00 1 – 2″ X 2″ X 8′ Cedar Wood (for top) / Price = $20.00 4 – Casters 4 Pack (bottom wheels) / Price = $35.00 75 – 1 1/2″ deck screws / Price = $10.00 1 – Container Wood Glue / Price = $7.00 Gravel / Price = $5.00 Dirt / Price = $7.00TOTAL COST = $219.00 Once the main structure was attached we put the wheels on the base.

Association de plantes Un article de Encyclo-ecolo.com. Les cultures associées ou l'association de culture L’alternance et l’association des cultures consistent à faire des cultures associées à leur mutuel bénéfice. Cette technique de cultures associées est aussi appelée "compagnonnage de plantes". Dans l'agriculture moderne, les associations d’espèces de plantes ont quasiment disparu. De nos jours, avec le retour de l'agriculture biologique, avec la montée des préoccupations liées à la pollution, à la qualité sanitaire des aliments et plus généralement à l’environnement, les associations de plantes sont à nouveau à l'honneur. Avec l'association des cultures, ce que cherche le jardinier ou l'exploitant agricole, c'est à "minimiser les intrants" (engrais, produits phtytosanitaires pesticides ou herbicides, azote, eau) et une plus grande efficacité des systèmes de production dans une logique de développement durable ou de jardinage écologique. Pourquoi associer les cultures ? L'association des plantes compagnes Pin :

Légumes : les bons voisins Quels légumes peut-on planter ou semer côte à côte sans problème, demandez-vous fréquemment. Est-il vrai que certaines plantes se protègent mutuellement des maladies ? Associations de légumes : bonnes et mauvaises Découvrez ci-dessous quelques associations favorables ou défavorables parmi les plus connues. Jeunes plants au potager Propriétés des plantes En puis, certaines plantes ont la propriété d'attirer sur elle les nuisibles. La capucine attire les pucerons jusqu'à s'en couvrir entièrement. Feuille de capucine couverte de pucerons Et inversement, les plantes aromatiques peuvent protéger vos cultures ornementales, comme la ciboulette qui, plantée à côté des rosiers empêcherait les attaques d'oidium et de taches noires. Les oeillets d'inde et le ricin attirent à eux les insectes du sol, au rang desquels les fâcheux nématodes... >> A lire aussi : Cultiver les 3 soeurs : maïs, haricots, courge

Actualité Et si on jardinait autrement avec Bayard presse et Milan ? A l'occasion de la Semaine du Développement durable et da,s le cadre de l'opération "J'aime ma planète", les magazines du mois d'avril de Bayard Jeunesse et Milan (Pomme d'Api, Youpi, Wakou, Astrapi, Okapi, Wapiti...) proposent aux enfants de jardiner au naturel. Dans chacune des revues, les jeunes lecteurs trouveront des idées et des conseils pour semer, planter et cultiver en respectant la nature et en préservant la biodiversité. Reportages, jeux, expériences, histoires, témoignages, rencontres et enquêtes sont au menu des 16 magazines qui participent à l'opération "J'aime ma planète" . il y en a pour tous les âges et pour tous les goûts. Et pour permettre de découvrir concrètement les joies du jardinage, les enfants se verront offrir une plante chez certaines jardineries sur présentation d'un des magazines participant à l'opération. Pour en savoir plus sur l'opération : www.vivonsdurable.com

Légumes : cultiver des légumes ou des fruits sur son Des légumes en pots et jardinières Si vous n'avez pas de jardin ou si vous n'avez pas le temps d'entretenir un potager, vous pouvez cultiver de délicieux légumes sur votre terrasse ou sur votre balcon, ou même sur le rebord d'une fenêtre à condition qu'ils soient bien ensoleillés. En principe tout type de légumes peut être cultivé en pot ou jardinière mais en pratique, mieux vaut choisir des espèces faciles et peu gourmandes en espace comme les : radis ;tomates ;haricots ;petits pois, et, bien entendu des plantes aromatiques : persil ;menthe ;ciboulette ;basilicthym ;romarin... Pour gagner de la place, la culture peut se faire en hauteur. Cultiver des légumes sur son balcon : des contenants sur mesure Pour accueillir vos légumes et plantes aromatiques, vous aurez besoin de pots et de jardinières. Choisissez des contenants pas trop grands pour ne pas envahir votre balcon. Semis et plantation sur votre balcon Au printemps, semez vos graines ou installez vos plants sans trop les serrer.

Le Blog du Jardinier Bio - Pour tout savoir sur le jardinage biologique. taille des arbres fruitiers Nous terminons aujourd'hui cette petite série d'articles sur la taille, par les arbres fruitiers. Pommiers, poiriers, pruniers, abricotiers et péchers sont à tailler chaque année afin de régler la fructification et la forme des arbres. Si quelques éléments de la taille sont propres à chaque espèce, les règles de base sont identiques pour l'ensemble du verger. Rappelez-vous qu'il est toujours facile de consulter un ouvrage sur la taille mais dès que l'on passe à la pratique, la clarté des dessins s'efface devant l'enchevêtrement des branches et des rameaux. C'est donc sécateur en main que l'on devient capable de tailler un arbre. Enfin, signalons encore qu'il ne faut pas suivre plusieurs cours avec différents professeurs car, chaque démonstrateur perçoit la taille à sa manière. Les principes de base. 1. Pommier et poirier. Cerisier. Prunier. Pêcher, brugnon, nectarine. Abricotier. Noyer. Cognassier.

Le compost est fini ! Maintenant que le processus de compostage est terminé il faut le récolter et . . . l'utiliser. Il est important que le compost soit "mûr" pour de l'utiliser. Un compost que n'est pas arrivé à maturité suffisante peut éventuellement être utilisé au pied d'arbres adultes mais certainement pas sur le potager ou avec des jeures arbres ou arbustres, il risquerait de "brûler" vos plantes. Comment reconnaître un compost mûr ? Il y a 3 caractéristiques qui ne trompent pas : S'il vous semble que votre compost stagne dans son état, sans arriver à maturité, n'hésitez pas à le re-mélanger afin de relancer le processus ! Comme nous l'avons vu, ce sont les macro-organismes (principalement les vers de compost) qui terminent la maturation.

septembre Découvrir toutes les recettes bio Les fruits et légumes de saison et locaux : septembre Les fruits de septembre Les légumes de septembre Retour au calendrier des fruits et des légumes de saison Cuisine-Saine.fr,le blog cuisine bio est une marque déposée Tous droits réservés Copyright © 2014 Design Shemu Développement Freelance web

253 plantes médicinales Se soigner au naturel La phytothérapie est une alternative aux traitements médicamenteux. En effet, il s’agit d’une solution qui permet de se soigner en utilisant les vertus des plantes dites médicinales. Depuis des années, le nombre de patients qui choisissent de se soigner par les plantes ne cesse de croître dans la mesure où ce type de soin leur a permis de guérir de leur maladie. D’autre part, il y a également la catégorie de personnes qui combinent le traitement allopathique avec la phytothérapie. Phytothérapie et homéopathie : les différences Les néophytes ont tendance à ne trouver aucune différence entre l’homéopathie et la phytothérapie. Toutefois, il existe bel et bien quelques différences entre ces deux pratiques. Histoire des plantes médicinales et de la phytothérapie Contrairement à l’homéopathie, qui est une découverte assez récente du 18e siècle, la phytothérapie est une médecine ancestrale que la Chine utilisait déjà en 5 000 avant J.C-. adonis annua: fleur rouge sang

Forêt comestible Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. La forêt comestible est un agrosystème complexe créé par l'homme, tendant à imiter un écosystème forestier naturel en associant une large diversité de plantes utiles. La permaculture cherche à développer ce type de système, potentiellement très productif et beaucoup plus résilient qu'un système simple. L'écosystème forestier, source d'inspiration de la forêt comestible Observation de l'écosystème forestier La mise en comparaison d'un écosystème naturel complexe de type forestier et d'un système cultivé, aussi productif soit-il, montre généralement que le premier est le plus fertile. La forêt comestible tend vers cette complexité et cette diversité : l'empilement de différentes strates de végétation reproduisant les strates forestières est alors recherchée. Les strates de la forêt comestible Plusieurs strates de végétation sont identifiées dans l'écosystème forestier : Créer une forêt comestible Analyse préalable du milieu Choix des espèces

hydroponique "Institute of simplified hydroponics" Publié dans agriculture urbaine, écologie urbaine, hydroponie, tagged écologie urbaine, culture hors sol, hydroponie, hydroponique, jardinage hors sol, recyclé, simplified hydroponics à décembre 10, 2008 | Leave a Comment » Cesar Marulanda et Peggey Bradley sont à l’ origine de l’association "INSTITUTE OF SIMPLIFIED HYDROPONICS ". Ils oeuvrent pour la diffusion des techniques de jardinages hors sols utilisant trés peu d’énergie , des materiaux recyclés ou trés peu couteux. Ils transmettent ainsi des technologies de production alimentaire, accessibles et économiques afin de contribuer à l’amelioration de la nutrition. Je vous conseille de commander leur guide de culture "Mon jardin potager sans terre guide pratique de culture hydroponique", disponible au format cdrom et dvd sur leur site Read Full Post » Le terme hydroponique vient de la combinaison de deux mots grecs qui signifient « mettre dans l’eau ». Read Full Post »

Related: