background preloader

Educaroline / ASH : Résolution de problème

Educaroline / ASH : Résolution de problème
Related:  ludh2o

Problème d'éducation ... ou TDAH ? Il faut que ça bouge ! Problème d’éducation ? Il y a un élève qui bouge. Qui n’écoute rien. Un élève à qui nous pouvons répéter cinquante fois la même consigne…en vain. Ou TDAH ? Un enfant ayant un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité et/ou impulsivité n’est pas un enfant mal élevé. Ce trouble s’accompagne souvent d’une DYS ou d’un Haut Potentiel. Période 1 : Ton manque de concentration et d’implication dans le travail à fournir te font perdre des points …Période 2 : Pour cette deuxième période, je tiens à te féliciter pour ton changement de comportement. Est-ce nouveau ? Comme l’explique Pierre Laporte, spécialiste du sujet, ce trouble a toujours existé : De façon plus technique : Pour en savoir plus : HyperSupers TDAH France Merci à Cenzo et à Yon qui m’ont permis de mieux comprendre ce trouble. Une chronique de Claire Nunn Commentaires commentaires

Dyscalculie, problème calcul et mathématiques | Évaluation, aide, enfant et parents La dyscalculie est un trouble persistant et spécifique de l’apprentissage du nombre et du calcul qui se caractérise par de grandes difficultés dans le domaine des mathématiques. Les enfants qui souffrent de ce trouble peinent à traiter les nombres (reconnaître et produire les chiffres, passer de l’oral à l’écrit, etc.), à mémoriser les tables (addition, soustraction, multiplication et division) et à calculer (difficultés à effectuer de simples opérations qu’ils peuvent confondre les unes avec les autres) et à comprendre ce qu’est un nombre (comprendre le lien entre le symbole et la quantité). Les manifestations Difficulté lors du dénombrement et utilisation fréquente des doigts ou autres objets pour compter;Difficulté à lire et à écrire des nombres (lire 26 pour 62, écrire 707 pour 77, lire 6 pour 9, etc.) L'évaluation du CENOP de la dyscalculie Évaluez votre enfant pour la dyscalculie Approche et traitements au CENOP Le petit Bruno et les chiffres… Lectures

Intelligences multiples - Idées ASH Le contenu de ces pages est issu essentiellement de mes notes personnelles d'une intervention très enrichissante de Bruno HOURST, lors d'une conférence pédagogique. Professeur de mathématiques, Bruno Hourst a cherché une approche pédagogique qui permette aux élèves en difficulté scolaire - mais qui ont tous des richesses - de pouvoir apprendre en exploitant ces richesses. Cette approche pédagogique vient d’un mouvement anglo-saxon qui s’est posé la question de savoir pourquoi certains mémorisent très vite. « La suggestopédie » du bulgare Georgi Lozanov. Cela n’a pas pris en France. L’approche pédagogique du mieux-apprendre s’appuie sur quelques principes clés : L’importance de l’environnement d’apprentissage (environnement physique, mental, émotionnel, social). La notion de plaisir : L’effort imposé doit être évité. Les images mentales : Elles sont un outil très puissant que les enfants perdent de nos jours du fait qu’on leur apporte trop d’images. Les pauses : Attention ! Yoga d'école :

Qu'apprendront les élèves de 6 à 16 ans à la rentrée 2016 ? Découvrez le socle commun de connaissances de compétences et de culture Le socle commun de compétences, de connaissances et de culture est publié au bulletin officiel. Il concerne les élèves de six à seize ans et sera mis en œuvre à partir de la rentrée scolaire 2016. Découvrez les détails et les enjeux des domaines qui constituent ce socle commun. Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture couvre la période de la scolarité obligatoire, c'est-à-dire de six à seize ans. Il correspond pour l'essentiel aux enseignements de l'école élémentaire et du collège qui constituent une culture scolaire commune. L'élève engagé dans la scolarité apprend à réfléchir, à mobiliser des connaissances, à choisir des démarches et des procédures adaptées, pour penser, résoudre un problème, réaliser une tâche complexe ou un projet, en particulier dans une situation nouvelle ou inattendue. Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture est constitué de cinq domaines : Infographie : passez votre souris sur les ronds pour accéder aux contenus vidéos

La dyscalculie, la difficulté à apprendre les mathématiques, affecterait autant d’enfants que la dyslexie Les enfants qui ont beaucoup de mal avec les mathématiques pourraient souffrir d’un trouble neurocognitif qui empêche l’acquisition des concepts de base en arihtmétique, selon une étude publiée dans la prestigieuse revue Science . Un enseignement spécifique devrait être mis en place pour les enfants souffrant de dyscalculie, l’équivalent de la dyslexie mais pour les mathématiques, réclament les auteurs de la publication. La dysclaculie, est aussi fréquente que la dyslexie avec une prévalence atteignant 7% de la population, mais qui a été totalement négligée. Cependant un effort mondial de scientifiques et d’éducateurs ont permis d’établir les réseaux neuronaux permettant l’acquisition des mathématiques et donc de révéler les anomalies, au sein de ces réseaux, dont souffrent les personnes atteintes de dyscalculie. Les recherches menées en neuroscience ont montré quels types d’aides étaient indispensables à retenir les concepts mathématiques les plus simples. Source

Le BLOG d'idées ASH: L'apprentissage de la lecture L’apprentissage de la lecture : état des connaissances, outils et technologies d’accompagnement Les difficultés d’apprentissage de la lecture constituent une des préoccupations des professionnels de l’éducation, la maîtrise de la lecture conditionnant tous les apprentissages. Plusieurs enquêtes menées par le ministère de l’Éducation nationale (2003 par exemple) pointent en effet des pourcentages relativement élevés de collégiens (aux alentours de 15 %) qui éprouvent des difficultés à suivre une scolarité normale en raison d’un niveau insuffisant en lecture et en écriture. Ils n’atteignent pas un niveau de lecture suffisant pour comprendre les textes écrits et les utiliser pour d’autres apprentissages. Les recherches réalisées par les psychologues durant les dernières décennies ont permis des avancées dans la compréhension des mécanismes cognitifs impliqués dans l’acquisition du langage écrit et ses difficultés (retard dans l’apprentissage ou trouble).

L'École inclusive : une dynamique qui s'amplifie en faveur des élèves et des étudiants en situation de handicap L'École inclusive : déjà une réalité Une meilleure évaluation des besoins La loi d'orientation et de programmation pour la Refondation de l'école de la République et de récents textes réglementaires permettent une meilleure prise en compte des besoins spécifiques des élèves et des étudiants en situation de handicap. À l'Éducation nationale Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) et le guide d'évaluation en milieu scolaire (Geva-Sco) Les textes réglementaires régissant la scolarisation des élèves en situation de handicap évoluent. Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) est ainsi mieux défini. Le Plan d'accompagnement personnalisé (PAP) La loi d'orientation et de programmation pour la Refondation de l'école de la République a créé le plan d'accompagnement personnalisé à destination des élèves présentant des difficultés scolaires graves et durables en lien avec un trouble des apprentissages. L'information des familles Dans l'Enseignement supérieur Un accompagnement personnalisé

Dyscalculie La dyscalculie est une faiblesse dans l'apprentissage des opérations de calcul , une difficulté d'orientation dans le domaine des chiffres et/ou de la compréhension mathématique. On parle aussi de troubles de l'apprentissage en mathématiques . Les personnes atteintes de dyscalculie sont souvent sous-estimées dans leurs possibilités intellectuelles. Il s'agit donc de veiller tout particulièrement à ce qu'elles puissent accomplir une formation professionnelle qui corresponde à leurs capacités et à leurs aptitudes et ne les stimule ni trop ni trop peu. Quelle est l'origine de la dyscalculie ? Elles sont nombreuses : Un langage insuffisant pour comprendre les concepts mathématiques, une mauvaise discrimination spatiale, une mauvaise mémoire numérique et un manque de maturation sont à prendre en considération pour les origines de la dyscalculie en rapport avec les aptitudes mentales de l'enfant. A quel niveau se situe le dysfonctionnement de l'apprentissage ? 1- La numérotation 2- Les opérations

Scolarisation des élèves handicapés - Le droit à l'École pour tous Le droit à l'éducation pour tous les enfants, quel que soit leur handicap, est un droit fondamental La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation de la citoyenneté des personnes handicapées et la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'Ecole de la république du 8 juillet 2013 ont permis des avancées majeures afin de favoriser la scolarisation des élèves en situation de handicap. L'objectif est d'aller vers une école toujours plus inclusive sachant s'adapter aux besoins spécifiques. Les différents dispositifs de scolarisation, les parcours de formation individualisés et les aménagements personnalisés en fonction des besoins des élèves sont autant de mesures participant à l'inclusion scolaire. Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapéesLoi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'Ecole de la République Les projets d'école et d'établissement

La scolarisation des élèves handicapés La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation de la citoyenneté des personnes handicapées a permis des avancées majeures dans la politique de scolarisation des élèves en situation de handicap. Le service public d’éducation doit veiller à l’inclusion scolaire de tous les enfants, sans aucune distinction. Une approche nouvelle est consacrée : quels que soient les besoins particuliers de l’élève, c’est à l’école de s’assurer que l’environnement est adapté à sa scolarité. Depuis 2006, le nombre d’élèves en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire a plus que doublé. À la rentrée 2017, 321 476 élèves en situation de handicap étaient scolarisés dans les écoles et établissements publics et privés relevant du ministère de l’Éducation nationale : 181 158 dans le 1er degré et 140 318 dans le 2d degré. À l'occasion du comité interministériel du handicap qui s'est tenu le 20 septembre 2017, il a été, d'ici 2022 : Ainsi, doivent être assurés :

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture et l'évaluation des acquis scolaires des élèves Les connaissances acquises par les élèves et les compétences qu'ils développent pendant la scolarité obligatoire constituent une culture scolaire commune. Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture identifie ces éléments et les organise en domaines et objectifs. L'évaluation de leur maîtrise doit se faire parallèlement à leur acquisition, progressivement pendant la scolarité en école élémentaire et au collège. Le livret scolaire unique de l'élève permet un suivi de ses acquis et de ses progrès. Le socle commun Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture identifie les connaissances et compétences qui doivent être acquises à l'issue de la scolarité obligatoire.

Related: