background preloader

Droits de l'homme, de la femme, de l'enfant, droits humains, dro

"Microsoft ne défend pas assez les Droits de l'Homme", Google n' La morale businesso-américaine commence à s'intéresser au cas de la Chine. Suite à l'altercation musclée entre Google et le régime en place à Pékin, d'autres entreprises se mettent à considérer l'idée de quitter le pays du riz. La politique chinoise est montrée du doigt dans les discussions mondaines entre les dirigeants des plus grands groupes américains. Fort de son nouveau statut de justicier, Sergey Brin (l'un des co-fondateurs de Google), s'en est pris à Microsoft, accusant la firme de ne pas assez défendre les droits de l’Homme et la liberté d’expression. « J'espérais que les grandes entreprises ne placeraient pas le profit avant toutes choses. Généralement, les entreprises doivent faire attention à comment et où leurs produits sont utilisés. », a-t-il regretté. Un porte-parole a répondu quelques heures plus tard, assurant : « Nous apprécions que d’autres sociétés prennent des décisions différentes en fonction de leurs propres expériences et opinions. Source : The Guardian

Les droits de l'homme aujourd'hui  - Citoyenneté et démocratie Découverte des institutions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Quelques dates clés 26 août 1789 : La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen est adoptée par l’Assemblée nationale française. 27 octobre 1946 : Le préambule de la Constitution de la IVe République ajoute à la Déclaration de 1789 des droits économiques et sociaux. 10 décembre 1948 : Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations unies. 1950 : La Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales est adoptée par les membres du Conseil de l’Europe. 1965 : la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discriminationDiscriminationDistinction entre individus ou groupes d’après certains caractères particuliers (sexe, origine...) aboutissant à une inégalité. raciale est adoptée par l’ONU. 7 décembre 2000 : Proclamation, lors du Conseil européen de Nice, de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne.

Biens Communs -- Commons -- Bens comuns -- Bienes comunes La présentation du Manifeste pour la Récupération des Biens Communs à l'occasion du FSM 2009 à Belém au Brésil, marque le point de départ d'une campagne de mobilisation pour la préservation, la reconquête et la création des Biens Communs. Le but de cette campagne est de populariser la notion de Biens Communs en ouvrant un espace participatif de réflexion et de partage de toutes les initiatives concernant le futur des Biens Communs. Le manifeste est un point de départ. Chacun et chacune est cordialement invité à le commenter, à en faire la critique, et aussi à partager ses visions, ses idées et ses pratiques des biens communs. Nous invitons chacune et chacun à signer le manifeste, à mettre en débat les idées qu'il présente et les faire circuler. Les initiatives et les pratiques en rapport avec les biens communs sont nombreuses et très variées.

Observatoire EPU | Examen Périodique Universel | Actualité La Birmanie fait face à la première évaluation de sa situation des droits de l’Homme à l'ONU 28 Janvier 2011 Le 27 janvier à Genève, le Conseil de droits de l’Homme de l’Organisation des Nations Unis (ONU) a examiné la situation des droits de l’Homme en Birmanie dans le cadre de l’Examen Périodique Universel (EPU) concernant le pays. Source: Info-Birmanie Le Conseil des droits de l'homme tient une réunion avec le Secrétaire général de l'ONU 25 Janvier 2011 Le Conseil des droits de l'homme, actuellement réuni à Genève dans le cadre de son Groupe de travail chargé de l'Examen périodique universel, a tenu cet après-midi une réunion avec le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, M. Source: HCDH Nos voeux pour 2011 01 Janvier 2011 Nos voeux fervents pour une année heureuse et féconde, une année qui contribuera à « l’avènement d’un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère ». Sommaire des recommandations 15 Décembre 2010

LAÏCITE ET REGARD CRITIQUE SUR LA SOCIETE Vecam - Réflexion et action pour l'internet citoyen Délinquance, justice et autres questions de société Le littoral fait toujours l'objet de nombreuses convoitises : pressions foncières importantes, urbanisation accélérée, projets économiques axés sur le tourisme… le tout au détriment du maintien des activités agricoles, maritimes locales respectueuses de l’environnement et des espaces naturels riches de leur biodiversité. Avec la loi « Littoral », la France a préfiguré et donné à voir ce que peut être une politique concrète de développement durable avec ses dimensions économiques, sociales et environnementales. Depuis plusieurs années et particulièrement depuis un an, des parlementaires prônent l'assouplissement de la loi. Il s’agit en réalité de l'affaiblir, tout en feignant d'en louer les mérites. Telle est la scène qui s'est à nouveau jouée à l’Assemblée Nationale, selon un scénario bien au point : la rédaction d'amendements de dernière minute, non concertés, sans étude d'impact, discutés hâtivement. L’exact contraire, au fond, de ce que devrait être une démocratie participative.

Le blog de Mohamed Sifaoui Le partage est légitime Le partage de fichiers représentant des oeuvres couvertes par le droit d’auteur entre individus sans but de profit a été rendu illégal au cours des 30 dernières années dans la plupart des pays et dans la plupart des cas. Cela ne m’empêche d’affirmer haut et fort que l’acte de prendre une oeuvre numérique qu’on a acquis et de la copier, la rendre accessible à d’autres ou leur envoyer est non seulement légitime, mais une contribution essentielle à l’établissement d’une culture commune. Je propose de défendre cette position en suivant les points suivants: montrer l’utilité du partage (délimité comme ci-dessus) et sa légitimité même sans autorisation des auteurs, montrer que lorsqu’on l’interdit, les pratiques culturelles appauvrissantes chassent les pratiques enrichissantes, et finalement affirmer que la prohibition du partage sera un jour vue comme un étonnant obscurantisme. 1. Le partage est utile et légitime même lorsqu’il concerne des œuvres dont on n’est pas l’auteur 2. 3.

"Roué de coups par des policiers à une fête chez moi" Des confettis sur des pavés (David Sifry/Flickr) La soirée était organisée chez moi, dans le quartier de la Goutte d’or, boulevard Barbès à Paris. Nous étions une trentaine. Vers trois heures du matin, une de mes colocs vient me voir en me disant que des policiers lui ont hurlé dessus, alors qu’elle avait ouvert une des fenêtres, en lui demandant de « grouiller son cul » (sic) pour lui ouvrir la porte du bas, qui nécessite des codes. On éteint la musique et on entend en bas les policiers qui frappent violemment à la porte. Etrange. lls n’ont pas un passe ? Je répète aux policiers que je vais leur présenter les cartes d’identité Ils nous poussent et montent au premier étage au pas de course. Nous arrivons, nous leurs disons que c’est nous qui habitons là. Un policier veut rentrer dans l’appartement, on lui dit qu’il n’en a pas le droit. Roué de coups, menotté au sol Vu la violence de leur propos, on leur demande leur matricule, leur nom et toujours la raison de leur intervention.

Combats pour les droits de l’homme - Blog LeMonde.fr

Related: