background preloader

Droits de l'homme, de la femme, de l'enfant, droits humains, droit international humanitaire, justice internationale, declaration universelle

Related:  Guerres et conflits en Europe au XXème siècle

ECPAD Biens Communs -- Commons -- Bens comuns -- Bienes comunes La présentation du Manifeste pour la Récupération des Biens Communs à l'occasion du FSM 2009 à Belém au Brésil, marque le point de départ d'une campagne de mobilisation pour la préservation, la reconquête et la création des Biens Communs. Le but de cette campagne est de populariser la notion de Biens Communs en ouvrant un espace participatif de réflexion et de partage de toutes les initiatives concernant le futur des Biens Communs. Le manifeste est un point de départ. Chacun et chacune est cordialement invité à le commenter, à en faire la critique, et aussi à partager ses visions, ses idées et ses pratiques des biens communs. Il va sans dire que le Manifeste s'inspire et se relie avec de nombreux textes qui l'ont précédé depuis parfois de nombreuses années. Nous invitons chacune et chacun à signer le manifeste, à mettre en débat les idées qu'il présente et les faire circuler. Les initiatives et les pratiques en rapport avec les biens communs sont nombreuses et très variées.

Them@doc - Citoyenneté et défense Avec la suspension de la conscription et la professionnalisation des armées, les liens qui existaient entre la Nation et l'armée, et qui reliaient les générations entre elles, ont été rompus. Toute une génération de jeunes gens « ne fait plus ses classes », c'est désormais l'école qui éduque à la défense. Cet enseignement initie les élèves à la compréhension des enjeux géopolitiques, aux exigences et aux contraintes de la défense militaire et de la défense civile, aux principes qui régissent la prévention des conflits armés et aux modalités de leur résolution. La défense aujourd'hui La défense a connu, au cours des siècles, des acceptions de plus en plus larges et diversifiées. La défense militaire est de la compétence de l'armée de terre, de l'armée de l'air, de la marine et de la gendarmerie, avec des objectifs stratégiques de dissuasion, de protection et de prévention pour garantir les intérêts fondamentaux de la Nation. La force des préjugés Un patrimoine culturel

Le partage est légitime Le partage de fichiers représentant des oeuvres couvertes par le droit d’auteur entre individus sans but de profit a été rendu illégal au cours des 30 dernières années dans la plupart des pays et dans la plupart des cas. Cela ne m’empêche d’affirmer haut et fort que l’acte de prendre une oeuvre numérique qu’on a acquis et de la copier, la rendre accessible à d’autres ou leur envoyer est non seulement légitime, mais une contribution essentielle à l’établissement d’une culture commune. Je propose de défendre cette position en suivant les points suivants: montrer l’utilité du partage (délimité comme ci-dessus) et sa légitimité même sans autorisation des auteurs, montrer que lorsqu’on l’interdit, les pratiques culturelles appauvrissantes chassent les pratiques enrichissantes, et finalement affirmer que la prohibition du partage sera un jour vue comme un étonnant obscurantisme. 1. 2. 3. This post is also available in: English

Centenaire 14-18 : Toute l'actualité sur Le Monde.fr. Canal Marches - APPEL POUR LA MISE EN PLACE D'ATELIERS VIDÉO DANS LES QUARTIERS POPULAIRES Une proposition de l’Université Populaire Audiovisuelle Cher-e-s ami-e-s, L’Université Populaire Audiovisuelle (Upopa) animée par l’association Canal Marches vous propose de co-organiser un atelier d’initiation et de réalisation vidéo, atelier destiné aux bénévoles et aux salarié-e-s des associations agissant dans votre quartier. Il s’agit d’organiser ensemble une action d’initiation à la vidéo qui se concrétiserait immédiatement par une première réalisation à partir de paroles d’habitant-e-s du quartier : coups de gueule, coups de cœur, témoignages, rêves, poésies, chants, propositions... « 100 messages vidéo d’habitant-e-s des quartiers populaires » Depuis 2009, avec le soutien de la Région Île-de-France, l’Université Populaire Audiovisuelle délivre une formation aux associations agissant avec les habitant-e-s des quartiers populaires, et les accompagne dans des réalisations vidéo. Vous trouverez dans le document joint plus de détails. Bien cordialement, L’Équipe de Canal Marches.

Nos Libertés Les Entrailles de Mademoiselle | "Quand une féministe est accusée d'exagérer, c'est qu'elle est sur la bonne voie." Christine Delphy Anonymous (communauté) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Avec la popularité grandissante des imageboards, l'idée qu'Anonymous soit un collectif d'individus non nommés est devenue un mème internet[8],[9]. Le 25 novembre 2006, plusieurs mentions de la communauté Anonymous sont faites dans le manifeste « Rules of the Internet »[10] édité sur 4chan. La notoriété du nom a réellement débuté en 2008 avec le Projet Chanology (une série d'attaques informatique visant l'église de scientologie). Anonymous représente largement le concept de chacun et tous comme un collectif sans nom. Selon Chris Lander, du Baltimore City Paper datant du 2 avril 2008, « Anonymous est la première superconscience construite à l'aide de l'Internet. Ayant participé à certains aspects du printemps arabe et au lancement du mouvement Occupy Wall Street, Anonymous rejoint certaines revendications de ces derniers[N 2],[12]. Mais les Anonymous n'agissent pas que sur le web. Membres d'Anonymous, New York, à l'occupation de Wall Street.

Anonymous Legal Help Les annexes inquiétantes de la Constitution européenne La Constitution et sa version "simplifiée" (le traité de Lisbonne) contiennent de nombreuses annexes dont le rôle est d'indiquer de quelle façon les différents articles doivent être interprétés et appliqués. Ces annexes font juridiquement partie de la Constitution: article IV-442: "Les protocoles et annexes du présent traité en font partie intégrante." De plus, les annexes sont désignées comme référence pour l'interprétation devant éventuellement être faite par un tribunal: article II-112, 7: "Les explications élaborées en vue de guider l'interprétation de la Charte des droits fondamentaux sont dûment prises en considération par les juridictions de l'Union et des États membres." Or, dissimulées parmi ces annexes, on trouve des "explications" qui permettent tout simplement de ne pas appliquer la Charte des Droits fondamentaux (la partie II de la Constitution) dans des cas dont la définition est délibérément floue et extensible. article II-61 1. Réquisition de citoyens pour des travaux forcés

Related: