background preloader

Moche (culture)

Moche (culture)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Moche. Étendue du territoire Moche en orange sur la carte du Pérou ; les quatre points bleus représentent, du nord au sud, les sites de Pampagrande, Sipan, Moche et Pañamarca. Plus ou moins parallèlement, dans la région de Lambayeque située plus au nord, le centre Moche de Sipán se développe également, la ville prend de l'importance et de hauts dignitaires Moches y sont enterrés dans un remarquable centre funéraire. L'éloignement de ces deux centres implique déjà un bon contrôle du territoire et donc une organisation militaire élaborée de la part des Moches, à peine leur royaume fut-il formé. La société Moche était divisée en classes et hiérarchisée : un puissant seigneur était à la tête du royaume, le pouvoir se transmettant probablement par hérédité. On suppose que le régime de l'État moche était théocratique, le seigneur étant également prêtre. Le décapiteur sur une fresque murale de la huaca de la Luna.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Moche_(culture)

Related:  Les Mochicas

Chimú Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte de la culture Chimú La civilisation chimú fut une importante civilisation précolombienne pendant plusieurs siècles, de 1000 à 1470. Présentation[modifier | modifier le code] Les Chimús habitaient la côte nord du Pérou. « Elle consiste en une étroite bande désertique de 20 à 100 miles de large entre le Pacifique et les contreforts ouest des Andes, traversée ici et là par de courtes rivières descendant des montagnes et créant des oasis vertes et fertiles. »[2] Les plaines sont très plates et propices à l'irrigation, qui est probablement pratiquée ici depuis les débuts de l'agriculture. La pêche étaient également très pratiquée et considérée comme presque aussi importante que l'agriculture[2].

Zone archéologique de Chan Chan Chan Chan Archaeological Zone The Chimu Kingdom, with Chan Chan as its capital, reached its apogee in the 15th century, not long before falling to the Incas. The planning of this huge city, the largest in pre-Columbian America, reflects a strict political and social strategy, marked by the city's division into nine 'citadels' or 'palaces' forming autonomous units. Zone archéologique de Chan Chan Le royaume chimu, dont Chan Chan fut la capitale, connut son apogée au XVe siècle, peu avant de succomber à la puissance inca. L'aménagement de cette ville, la plus importante de l'Amérique précolombienne, reflète une stratégie politique et sociale rigoureuse, marquée par sa division en neuf « citadelles » ou « palais » formant des unités indépendantes.

Histoire de la civilisation Moche au Pérou - Terra Andina Pérou Mochicas : le mystère des sacrifices Les analyses génétiques ont tranché. Les Moches, ou Mochicas, qui ont érigé une civilisation brillante en Amérique du Sud il y a 1500 ans, sacrifiaient bel et bien d’autres Moches... mais pas les leurs ! On connaît fort peu de choses d’eux, en dépit de leurs talents artistiques indéniables (céramiques), de leur parfaite maîtrise métallurgique (réalisation d’alliages utilisés pour produire des bijoux, des armes ou des outils), et des techniques d’irrigation si ingénieuses que les légumes poussaient à volonté dans des vallées pourtant sèches.

Chan Chan - Citadelle de culture Moche - Rico Pérou Près de Trujillo, au nord du Pérou Selon la légende, Tacaynamo, premier souverain de Chan Chan vint de la mer à bord d’une flotte de radeaux, accompagné de ses guerriers. Il prit place et fonda son royaume dans la vallée de Moche. Chan Chan Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Présentation[modifier | modifier le code] La ville est composée de dix citadelles fortifiées, remplies d'eau et de sable, comprenant des salles de cérémonie, des chambres mortuaires, des temples, des réservoirs et des résidences. Mochica (Moche) - ART PRECOLOMBIEN Pérou. Côte-Nord. 200 à 800 apr. J. Zone archéologique de Chan Chan Chan Chan Archaeological Zone The Chimu Kingdom, with Chan Chan as its capital, reached its apogee in the 15th century, not long before falling to the Incas. The planning of this huge city, the largest in pre-Columbian America, reflects a strict political and social strategy, marked by the city's division into nine 'citadels' or 'palaces' forming autonomous units. Zone archéologique de Chan Chan

Machu Picchu Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Machu Picchu (du quechua machu : vieille, et pikchu : montagne, sommet)[note 1] est une ancienne cité inca du XVe siècle au Pérou, perchée sur un promontoire rocheux qui unit les monts Machu Picchu et Huayna Picchu sur le versant oriental des Andes centrales. Son nom aurait été Pikchu ou Picho[1]. Selon des documents du XVIe siècle, trouvés par l'archéologue italien Lucas Pittavino, Machu Picchu aurait été une des résidences de l’empereur Pachacútec. Cependant, quelques-unes des plus grandes constructions et le caractère cérémonial de la principale voie d’accès au llaqta démontreraient que le lieu fut utilisé comme un sanctuaire religieux[2]. Les deux usages ne s’excluent pas forcément.

Les Mochicas Arraché aux griffes de pilleurs de tombes, plus intéressés par ses bijoux que par sa valeur historique, le Señor de Sipán reposait dans l'une des pyramides tronquées du site archéologique de Sipán, au cœur de la région dont il était le gouverneur. Ses trésors d'or et d'argent témoignent de la gloire qu'il connaissait déjà de son vivant. Il était honoré comme un demi-dieu... il y a 1700 ans !

Related: