background preloader

Nos langues à l’heure du capitalisme linguistique

Nos langues à l’heure du capitalisme linguistique
Que transforme Google en analysant nos requêtes ? En intervenant directement sur nos mots, sur nos phrases et donc sur notre pensée ? A l’heure du capitalisme cognitif – c’est-à-dire, si l’on suit Yann Moulier-Boutang dans son livre éponyme, une économie qui exploite la connaissance -, Google domine déjà le marché des mots, explique Frédéric Kaplan, chercheur à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Faire de chaque mot une marchandise Google a construit son succès puis sa richesse autour de deux algorithmes. Rappelons les principes simples de ce second algorithme qui permet de fixer la valeur de chaque mot. Ce jeu d’enchères a lieu des millions de fois par seconde, à chaque requête d’un utilisateur. Dans ces conditions, il est pertinent d’analyser les autres services que Google propose au travers de ce prisme. De l’économie de l’attention à l’économie de l’expression Le “Flash Crash” du 6 mai 2010 a fait prendre conscience de l’omniprésence des algorithmes dans la finance. Related:  SHS3G Sciences humaines et sociales Troisième générationsymptomes

How Google "Translates" Pictures Into Words Using Vector Space Mathematics Translating one language into another has always been a difficult task. But in recent years, Google has transformed this process by developing machine translation algorithms that change the nature of cross cultural communications through Google Translate. Now that company is using the same machine learning technique to translate pictures into words. The result is a system that automatically generates picture captions that accurately describe the content of images. That’s something that will be useful for search engines, for automated publishing and for helping the visually impaired navigate the web and, indeed, the wider world. The conventional approach to language translation is an iterative process that starts by translating words individually and then reordering the words and phrases to improve the translation. The approach is essentially to count how often words appear next to, or close to, other words and then define them in an abstract vector space in relation to each other.

Dossier spécial Google Panda : nombreux conseils Panda Update Par Olivier Duffez, Lundi 22 juillet 2013 Ce dossier spécial de WebRankInfo aborde les points suivants : en quoi consiste vraiment Google Panda ? Quels sont ses critères ? Quelle chronologie ? Il est mis à jour en permanence en fonction de l'actualité (dernière mise à jour : Panda 27). Sommaire Qu'est-ce que Google Panda ? Panda est le nom de code d'une mise à jour de l'algorithme Google en place depuis février 2011, visant à lutter contre le spam, notamment en pénalisant des types de sites comme les fermes de contenus ou les scrapers (pillage de contenus). Présentation et historique de Google Panda Google Panda 2 (à moins que ce soit le dernier film d'animation à la mode ?) Suite aux critiques à répétition sur la qualité des résultats, qui se sont intensifiées depuis fin 2010, Google a mis en place au printemps 2011 une évolution majeure de son algorithme. Panda 1.0 : 24/02/2011. Panda 2.0 : 11/04/2011. Panda 2.1 : 10/05/2011. Panda 2.2 : 16/06/2011. Panda 2.3 : 23/07/2011. Prestations pro

Le "plug anal" de McCarthy place Vendôme : un accident industriel ? Jacques Brinon/AP/SIPA Que se passe-t-il ? Si le sabotage du « plug anal » géant de Paul MacCarthy - lui-même géant de la création contemporaine - érigé place Vendôme pour l’ouverture de la Foire internationale d’art contemporain (Fiac) a produit l’habituel concert de basse-cour des coucous suisses piaillant par réflexe « Réacs ! Réacs ! Du même auteur La surprenante mise en garde de Philippe Dagen est en fait un signal d’alarme lancé à un monde dont lui-même fait partie : la bulle spéculative de l’art contemporain qui s’emballe depuis quelques années.

China's censorship can never defeat the internet | Ai Weiwei Chairman Mao used to say: "As communists we gain control with the power of the gun and maintain control with the power of the pen." You can see propaganda and the control of ideology as an authoritarian society's most important task. Before the internet, all people could do was watch TV or read the People's Daily. They would carefully read between the lines to see what had happened. Now it is very different. I still think Gorbachev's revolution in Russia – glasnost – was more important. Even though we had reform and opening, "opening" didn't mean "openness"; it meant opening the door to the west. But since we got the net and could write blogs – and now microblogs – people have started to share ideas, and a new sense of freedom has arisen. But the government cannot give up control. But censorship by itself doesn't work. Yet, at the same time the government talks about how to make national culture strong and creative. But without censorship, I think it would be much less interesting.

Jean Pierre Boutinet 38) 2000 Les temporalités modernes face à leur propre ambivalence , Angers, Séminaire IRFA Pour une lecture plurielle du temps, Impacts-L’Harmattan. 39) 2001a Jeunes et adultes face à leur orientation, entre compétences et déficits, quelle politique d’orientation promouvoir ? , Colloque Grandir et réussir de La Rochelle, Région Poitou-Charentes.Mai 2001. 40) 2001b Les enjeux des pédagogies par projet, 1er Colloque Pédagogies par projet dans l’Enseignement supérieur, Brest Juin 2001. 41) 2001c Nouvelles perspectives sur l’identité, 24ème Colloque international de la Psychologie scolaire et de l’éducation Psychologie et éducation pour le 21ème siècle, Dinan Juillet 2001. 42) 2001d L’éducation à l’orientation prise au jeu des nouvelles temporalités, Colloque international Eduquer en orientation : enjeux e perspectives, Paris CNAM / INETOP. 43) 2001e Les avatars du temps libre, Colloque de la Faculté de Théologie d’Angers sur Les défis du temps libre.

IBM supercomputer Watson will answer questions with Twitter data IBM is to bring social media data from Twitter to its Watson Analytics service, with tweets to also become available on its Bluemix cloud developer environment. The company first announced a partnership with Twitter in October last year, gaining access to the social media site’s database going back into 2009. Since then, Twitter has announced IBM as it’s only global consulting partner, and this week's announcement fulfills the promise of integration between the company's services. Ginni Rometty, IBM CEO, said: "Twitter provides a powerful new lens through which to look at the world – as both a platform for hundreds of millions of consumers and business professionals, and as a synthesiser of trends. "This partnership, drawing on IBM’s leading cloud-based analytics platform, will help clients enrich business decisions with an entirely new class of data. "It’s in demand signalling, the supply chain and customer churn models," he said.

Quelques évidences sur le moteur de recherche Pourquoi des moteurs de recherche ? Pour trouver de l’information, me diriez-vous. Certes. Mais surtout pour trouver rapidement de l’information. On comprend mieux l’importance de cette proposition lorsque l’on s’aperçoit qu’il est plus rapide de faire la recherche d’un mot sur la totalité du Web que de faire la même recherche dans le document texte que l’on a sous les yeux. Principe de base d’un moteur de recherche : Pour répondre à cette exigence de rapidité, le moteur s’appuie sur la constitution d’un index, qui n’est autre qu’une liste d’occurrences dans lequel chaque mot est associé aux documents dans lesquels il est présent. La recherche plein texte : Le principe de base de la recherche est la recherche dite « plein texte », ou « texte intégral », ou « Full Text » en anglais. A cette fonction de base ont été rajoutée les fonctions suivantes : En jouant sur tous ces facteurs, on peut espérer améliorer la qualité de la recherche et la pertinence des résultats.

Pour être efficace, la publicité doit faire semblant de rater sa cible Les marketeurs sont tombés sur un écueil : la personnalisation à outrance de la pub la rend insupportable et donc inefficace. « Prêt à décoller pour la Turquie ? », « Vivez le week-end de vos rêves à Antananarivo »... Qui n’a pas vécu sur son écran l’irruption très irritante d’une publicité en lien direct avec des e-mails échangés avec sa mère ou ses dernières recherches sur Google ? Après la personnalisation calibrée sur le profil de chacun, les publicitaires ont passé un cap en intégrant le facteur temporel : à quel moment exact faut-il placer l’annonce sous les yeux du consommateur. Le voyage est un événement parmi d’autres : le divorce cause des déménagements, la maladie impose des traitements et accompagnements, la naissance d’un enfant suppose l’achat de matériel approprié... A trop se personnaliser, la publicité n’en est-elle pas devenue inquiétante, révoltante ? Le supermarché qui détecte les femmes enceintes La polémique a émergé sur la question sensible de la grossesse.

Up & Right - Instagram vs. Hipstamatic I don’t know the folks at Synthetic Corp, the makers of the very popular Hipstamatic retro iPhone photo filter app, but I’ll tell you this—they came damn close. I want to analyze their situation for a moment. Hipstamatic did almost everything right. They were first to market, launching in December 2009. Their product functioned perfectly. Instagram, on the other hand, launched late coming out of Beta nearly a year after Hipstamatic in September 2010. Success is actually a pretty subtle phenomenon. With 20/20 hindsight we can say that Instagram chose the winning strategy because photos are the killer social app and thus were really the first company to legitimately challenge Facebook. So what’s the lesson here? Note: None of this is meant at all as a criticism of Synthetic Corp in the least.

Related:  SIC