background preloader

Vie et mort des communautés en ligne

Vie et mort des communautés en ligne
Les communautés en ligne naissent, vivent et meurent dans le cyberespace. Cette vie suit de grandes étapes qui sont toujours les même, quelque soit le dispositif utilisé. De Usenet aux groupes Facebook en passant par les listes de diffusion, la vie des groupes en ligne suit ces 5 grandes étapes. Les dynamiques qui sont ici décrites tiennent compte des connaissances issues de la psychanalyse des groupes. A coté la la pratique un à un qu’on lui connait, la psychanalyse a exploré la vie des groupes. Freud en avait donné le point de départ avec sa Psychologie des foules (1921). Pourquoi certaines communautés sont florissantes alors que d’autre vivotent ? On touche là une à deux éléments. On touche là à la vie inconsciente et imaginaire du groupe. En linge ou hors ligne, la rencontre de plus de deux personnes produit des effets de groupe Ces effets sont instantanés et inconscients. : le groupe demande à être protégé par une leader dont il attend sa nourriture intellectuelle ou spirituelle.

http://www.psyetgeek.com/vie-et-mort-des-communauts-en-ligne

Related:  Animer une communauté (en ligne)Communication de marque

comment construire une communauté : 10 conseils « Comment construire et animer une communauté en ligne ? » Telle est la question qui m’est posée de façon récurrente depuis bientôt six mois par la plupart des entreprises pour lesquelles j’interviens. Voici un résumé des conseils que je tente de leur transmettre lorsqu’elles m’en donne l’occasion. J’espère qu’il vous sera utile et que vous y ajouterez en commentaire vos propres conseils. 1. La part de mystère des communautés de pratique L'institutionnalisation des communautés de pratique est assurément une bonne chose pour leur pérennité. A condition toutefois qu'elles parviennent à préserver ce qui fait leur originalité et leur puissance. Ce qui nécessite de cultiver une part de mystère. Dans un long article publié en mars 2010 dans Harvard Business Review (Harnessing Your Staff's Informal Networks), Richard McDermott et Douglas Archibald observent que ces réseaux internes d'experts sont de plus en plus intégrés dans les structures hiérarchiques officielles des entreprises.

Le management de communautés, un nouveau métier mais aussi de nouvelles compétences pour tout manager Le manager, l’employé, le candidat, le client sont désormais tous sollicités, d’une façon ou d’une autre, pour participer à des forums, des communautés et autres groupes de toutes sortes, pour une multitude de finalités elles mêmes pas toujours affirmées ni claires (Être un « fan » sur Facebook, simple exemple, a d’innombrables sens possibles). Face à cela chacun est parfois un peu perdu, et en particulier les managers et les RH. On parle de « managers de communautés » en espérant que le mot clarifiera la situation. Ceux ci sont vus parfois comme des sauveurs qui mettraient de l’ordre dans des discussions partant tous azimuts, parfois comme des gardiens du temple qui surveilleraient le bon déroulé ou la politesse des conversations, parfois encore comme des leaders qui permettraient à des projets d’aboutir. C’est souvent beaucoup pour une seule fonction !

L'histoire secrète des animateurs de communauté Alors que souffle dans les plus hautes sphères intellectuelles un vent de révolte quant aux origines du nom « Robert », un autre débat enflamme les universitaires. Celui du plus vieux métier du monde. Il est coutume d’utiliser l’adage « la prostitution est notre raison » pour souligner le caractère séculaire de cette profession, à savoir lorsque des femmes, hommes ou loutres offrent des services lubriques (brouette de Shanghai, poirier kamikaze) en échange de biens matériels ou financiers. Or, de récentes études sociologiques démontrent qu’en premier lieu, la profession la plus ancestrale, la plus primitive, est celle d’animateur de communauté. Car avant même la reproduction, les humains cherchaient la confrontation.

5 façons de présenter les membres de sa communauté Web Comme vous le savez, ce qui fait le succès d’une communauté virtuelle ce sont les membres de celles-ci. L’une des tâches d’un gestionnaire ou d’un animateur de communauté Web est de les faire connaître et de les valoriser. Il existe plusieurs façons de le faire. En voici quelques-unes que j’ai testées et qui fonctionnent bien. 1. Faire des entrevues

10 bonnes idées pour animer votre communauté sans dépenser 1 euro. Vous avez créé vos pages ou vos profils sociaux. Vous avez des fans, des abonnés et vous cherchez des bonnes idées afin d’animer votre communauté gratuitement. Dans le cadre de cet article, je vais partager avec vous ma manière d’animer ma communauté sur l’ensemble de mes réseaux sociaux sans dépenser 1 euro. 1ère idée : Animez votre communauté avec vos images : Les images sont des médias très appréciés des internautes qui utilisent les réseaux sociaux. Communautés en entreprise, quelles questions se poser ? Bien souvent dans les entreprises, la collaboration prend la forme de communautés au sein d’un réseau social. Rapidement, un des casses tête pour l’instance de gouvernance est le mode de décision pour ouvrir des communautés. Les deux modèles qu’on retrouve le plus sont : décisions de l’instance seule ou demande de la part de collaborateurs. Quelque soit le mode décisionnel retenu en lien avec la culture de l’entreprise, voici une petite liste de questions à se poser avant d’ouvrir une nouvelle communauté. Pourquoi ouvrir une communauté ? A quelle besoin répond-elle ?

Comment le Community Manager peut-il exploiter les richesses de sa communauté ? Cet article a été publié il y a 1 an 3 mois 19 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Aujourd’hui, je souhaiterais m’intéresser de plus près aux différentes possibilités des entreprises quant à leur manière d’engager la conversation avec leurs fans.

Related: