background preloader

Les risques des nanotechnologies

Les risques des nanotechnologies
Related:  Pages de pearltrees interessantes correspondant au mot clé trans

Nanotechnologie Animation représentant un nanotube de carbone. Les nanosciences et nanotechnologies (NST) peuvent être définies a minima comme l'ensemble des études et des procédés de fabrication et de manipulation de structures, de dispositifs et de systèmes matériels à l'échelle du nanomètre (nm). Dans ce contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu traditionnellement de l'analyse...), les nanosciences sont l’étude des phénomènes et de la manipulation de la matière aux échelles atomique, moléculaire et macromoléculaire, où les propriétés (physico-chimiques) différent significativement de celles obtenues à une plus grande échelle. Historique La vision de Feynman Fullerènes et nanotubes Les prophéties de Drexler Physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». L’émergence des nanotechnologies Médicales

Nanotechnologies Les nanoparticules manufacturées constituent une question de santé-environnement à part entière ! Sommaire Les nanoparticules manufacturées, il est temps d’en parler !Focus sur le monde des nanos depuis 2006 - Dès 2006, les nanotechnologies, c’était déjà une question d’actualité ! - L’encadrement réglementaire est inexistant voire inadapté ! Le directoire du Réseau santé-environnement de FNE a décidé de s’investir sur le monde des nanos … - Nous effectuons des publications. - Nous avons pris des positions … une plateforme spécifique Que se passe-t-il aujourd’hui dans le secteur des nano ? - Il existe des retombées dans le cadre du processus Grenelle. - Des démarches sont en cours pour en savoir plus et des résultats sont à prendre en compte ! Pour en savoir plus consultez …. Les nanoparticules manufacturées, il est temps d’en parler ! Un nanomètre correspond à un milliardième de mètre, 1nm = 10-9 m. Focus sur le monde des nanos depuis 2006 Plus d'infos Plus d'infos Nous avons la même analyse.

Pôle de compétitivité Maud > Actualites-pole-competitivite > Labellisation-ifmas-des-materiaux-innovants-issus-de-ressources-vegetales L’Institut Français des Matériaux Agro-Sourcés est l’institut de recherche, valorisation et formation dans la Chimie du Végétal en Nord-Pas de Calais. Il vient d’être labellisé « Institut d'Excellence sur les Energies Décarbonées » par le Premier ministre François FILLON en lien avec Laurent WAUQUIEZ, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Eric BESSON, Ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, et René RICOL, Commissaire général à l’investissement. Il bénéficiera d’une dotation de 30,8 millions d’euros. L’IFMAS développera de nouvelles technologies pour créer des matériaux innovants à partir de ressources végétales locales, comme les céréales et la pomme de terre féculière. Le Club des adhérents réunira, de façon inédite, de nombreuses autres sociétés qui auront accès aux services de l’Institut : plateformes technologiques, formation et hôtel à projets.

Nanotechnologies Contexte - Les nanotechnologies désignent les technologies qui exploitent les propriétés uniques de minuscules particules dont la taille est de l’ordre du nanomètre (millionième de millimètre). Les nanotechnologies représentent un marché en rapide expansion ; on les utilise déjà dans une variété de technologies et de produits de consommation. (Cliquer ici pour obtenir une liste de tels produits) Cependant, les matériaux contenant des nanoparticules peuvent être préoccupants pour la santé humaine et l’environnement, et il convient d’évaluer les risques induits par ces matériaux récemment développés. Les méthodologies qui existent pour évaluer ces risques sont-elles appropriées ? Une évaluation du Comité scientifique des risques sanitaires émergents et nouveaux (CSRSEN/SCENIHR) de la Commission européenne GreenFacts s’est engagé par contrat à préparer ce résumé pour la DG de la Santé et des Consommateurs de la Commission européenne, qui a autorisé cette publication. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Technologies - Nanotechnologies et nanosciences - Nanosciences et nanotechnologies, quelques repères Les nanosciences et les nanotechnologies peuvent être définies comme étant les sciences et les technologies des systèmes nanoscopiques. Elles se réfèrent à une même échelle, le nanomètre, soit le milliardième de mètre. Ces « sciences » ont émergé dans les années 80 avec la mise au point de nouveaux outils d’observation à l’échelle atomique, en l'occurrence les microscopes à effet tunnel, qui ont permis de franchir un pas décisif dans l’observation et le déplacement des atomes. Aujourd'hui, les nanosciences regroupent les recherches visant à comprendre et mettre en œuvre les phénomènes, lois physiques et propriétés apparaissant dans les objets, dispositifs et systèmes dont au moins une dimension est nanométrique. Elles constituent une base de connaissances sur les phénomènes nouveaux et spécifiques liés à cette échelle. Une échelle : le nanomètre © CEA Les nanotechnologies, un phénomène mondial A l’heure actuelle, les nanotechnologies sont utilisées dans un grand nombre de produits.

Dangers et risques de la Nanotechnologie - Les Nanotechnologies Malgré les progrès que la Nanotechnologie apporte à notre vie, elle présente également d'énormes dangers pour les êtres vivants. Les industriels travaillant à partir de ces nouvelles technologies sont les premiers touchés. Ces dernières vont affecter dans les années à venir beaucoup plus de personnes, car la nanotechnologie est une science du futur : tout le monde aura la possibilité de l'exploiter. Les conséquences de ces nouvelles technologies mettent en place de nombreux débats où divers avis s'opposent entre progrès et environnement. De jour en jour on peut voir l'avancement de la technologie et plus particulièrement celle du Nano. Les risques encourus par l'organisme de l'être humain ou tout autre cellule vivante sont aussi envisagés : la taille d'un de ces robots peut atteindre celle du nanomètre et interagir avec les cellules du corps. Ce schéma d'une partie du corps humain présente les principales zones d'accès aux nanoparticules.

Nanotechnologie Définitions : Technologie à l'échelle du nanomètre et en pleine expansion grâce à l'informatique (source : fr.wiktionary) Animation représentant un nanotube de carbone Les nanosciences et nanotechnologies (NST) peuvent être définies a minima comme la totalité des études et des procédés de fabrication et de manipulation de structures, de systèmes et de dispositifs matériels à l'échelle du nanomètre (nm). Les nanotechnologies bénéficient de plusieurs milliards de dollars en recherche et développement (R-D) [4]. Historique La vision de Feynman Dans son discours donné le 29 décembre 1959 à la Société Américaine de Physique, Richard Feynman évoque un domaine de recherche envisageable alors inexploré : l'infiniment petit. Le microscope à effet tunnel Comme fréquemment en science, le développement des NST s'appuie sur l'invention de deux instruments permettant d'observer et d'interagir avec la matière à une échelle atomique ou subatomique. Fullerènes et nanotubes Les prophéties de Drexler Médicales

Singularité technologique De telles conséquences ont été débattues dans les années 1960 par I. J. Good. Selon Ray Kurzweil[5], cofondateur de la Singularity University[6], cette notion de singularité technologique aurait été envisagée par John von Neumann dans les années 1950[7]. La possibilité et la date de survenue de cet évènement hypothétique soulèvent des débats entre scientifiques. Plusieurs futurologues et transhumanistes l’attendent pour la troisième décennie du XXIe siècle[8]. Émergence du concept[modifier | modifier le code] L'idée de présenter l'évolution exponentielle de la technologie remonte au moins à 1932, avec John B. Même s’il est communément admis que le concept de singularité s’est développé au cours des deux dernières décennies du XXe siècle, l’origine du terme remonte en fait aux années 1950 : — Stanislaw Ulam, mai 1958, au sujet d’une conversation avec John von Neumann La singularité vingienne[modifier | modifier le code] L'explosion de l'intelligence[modifier | modifier le code]

En 2015, les nanotechnologies passeront du labo à l'usine En ce début d'année, Industrie & Technologies a repéré pour vous les 15 leviers qui vont booster l'innovation en 2015. Ils ne sont pas tous au même degré de maturité mais tous tireront la créativité et l'inventivité des centres de R&D. Aujourd'hui, focus sur les nanotechnologies, qui se développent tous azimuts et passent progressivement à la phase de l'industrialisation. Pourquoi les suivre en 2015 : Les nanotechnologies se développent tous azimuts. En France, les annonces des entreprises spécialisées en nanotechnologies qui envisagent le passage à la phase industrielle se multiplient. Autre exemple plus récent : il y a quelques jours, la start-up toulousaine Nanolike, créée en 2012 a levé 700 000 euros auprès d'investisseurs pour industrialiser des nanocapteurs destinés à l'aéronautique, au médical ou encore à la sécurité. Des nanomédicaments "made in France" La vague du passage de labo à industrie n'échappe pas aux sociétés spécialisées dans les nanomédicaments. Séverine Fontaine

Master 2 nanosciences - Formation nanophysique, nanochimie, nanodispositifs et nanotechnologies - fr Homo technicus: un futur hallucinant! Les convergences entre le monde biologique et technologique vont rendre possible un nouvel âge, celui de l'hybride homo technicus. Après le débat sur la mort médicalement assistée, se profile celui de la vie "médicalement" augmentée. Jusque-là, la recherche biomédicale a été aisément justifiée par une finalité de traitement, dans le sens d'une amélioration ou d'une normalisation. Les prouesses de la recherche fondamentale Dans les laboratoires, la recherche fondamentale fait encore plus de prouesses. Côté purement informatique, la capacité des microprocesseurs est multipliée par mille tous les 7 ans et des supercalculateurs sont capables de faire 100 millions de milliards d'opérations par seconde. Mais la réelle révolution est l'algorithme auto-apprenant, et les ordinateurs neuromorphiques, donnant «naissance» à une vraie intelligence artificielle. Il y a soixante ans dans Star Trek! Les capacités augmentées des individus La frontière virtuel/réel s'estompe Quel usage de la technologie?

Nanos et médecine 2 Nanos et médecine 1

les risque encourus trop frère by youns71 Feb 18

Related: