background preloader

Publier sur le Web

Publier sur le Web

De l’identité à la présence numérique Quelles notions enseigner quand on enseigne l’identité numérique ? Comment faire pour, une fois le discours légitime des dangers d’Internet énoncé, aller au-delà et apprendre aux élèves à évoluer dans cet espace médiatique en exerçant une présence numérique assumée ? Comment conduire les élèves à l’acquisition d’une véritable culture informationnelle dont les objectifs sont de réussir à Réaliser, Réfléchir et Résister dans le contexte du numérique ? La lecture des travaux de Louise Merzeau[1] a été pour moi éclairante. Avec le numérique, l’un des bouleversements majeurs à prendre en compte dans notre enseignement est la mémoire de nos activités sur le web et leurs enjeux sociétaux. Toutes nos activités sur le web laissent des traces, on parle aussi de traçabilité de l’individu qui est devenu une collection de traces. Pour exemple, avec la géolocalisation : Autre exemple, celui d’une recherche sur Google :

Wikipédia, wikipédistes : les coulisses de l'encyclopédie collaborative Quand on évoque Wikipédia, en général, la nuance n'est pas de mise. Il y a ceux, nombreux, qui défendent bec et ongle l'encyclopédie collaborative et ceux qui la méprisent ouvertement. "L'encyclopédie universelle multilingue sous licence libre" — comme elle s'autodéfinit — a débuté en 2001, et est devenue une passage quasi incontournable d'Internet. Les requêtes Google la placent le plus souvent au sommet des réponses sur la plupart des sujets, et les étudiants de toutes les disciplines l'utilisent massivement. Wikipédia et Wikimedia : quelques repères La Wikimedia Foundation a pour finalité de promouvoir la croissance et le développement de projets contenant du savoir libre fondés sur le principe du wiki, et d'en distribuer le contenu publiquement et gratuitement. Ses principaux donateurs sont : 2007 : Virgin Unite 2008 : $3 millions d’Alfred P. En avril 2010, Facebook a signé un partenariat avec la fondation Wikimedia sur l’utilisation de la marque Wikipédia. Quelle neutralité ?

Unité régionale de formation et de promotion pour l'information scientifique et technique (URFIST) Vous êtes personnel ou usager de l’une des universités de Bretagne et des Pays de la Loire… Vous souhaitez être mieux formé à la recherche et aux usages de l’information numérique ? Avoir une meilleure connaissance des ressources électroniques ? Vous voulez en savoir plus sur les outils, applications, pratiques d’Internet, sur les modalités actuelles de la diffusion de l’information scientifique ? Vous allez vous-même former des usagers de l’université sur ces questions ? Vous pouvez bénéficier des formations de l’URFIST L’URFIST de Rennes est un service commun de l’Université Rennes 2, elle dessert les universités des régions Bretagne et Pays de la Loire et a pour mission de développer dans l'enseignement supérieur l'usage et la maîtrise de l'information scientifique ainsi que des ressources numériques. Pour en savoir plus, consultez le site de l’URFIST :

documentation - le délit d'entrave numérique mis à jour le 05/07/2017 Vérifier la fiabilité des sources sur Internet en comparant différents sites (institutionnel et militant) autour d'un débat d'actualité : l'IVG. mots clés : numérique responsable, source de l'information, fiabilité de l'information, EMI Cette séance fait partie d'une séquence sur le Numérique responsable en classe de Seconde. Modalités : Durée de la séance : 1h 30 en classe entière. Contexte : classes de seconde, Enseignement d'exploration SESCette séance peut être proposée également en ST2S, aux prépas IFSI (prépa infirmiers), ainsi qu'auprès des BTS Informatique (SIO) (les élèves de cette section étant essentiellement des garçons, il nous a semblé intéressant de les confronter à la fiabilité d'un site sur l'ivg). Professeurs concernés: - Professeur documentaliste (EMI)- Professeur de SES (EDE en sciences économiques et sociales). Déroulement de la séance : La séance se divise en 2 parties : auteur(s) : information(s) pédagogique(s) niveau : 2nde public visé : élève

GRCDI » Présentation Le blog du Gr-CDI est le site d’information sur les activités du Groupe de recherche sur la culture et la didactique de l’information. • Qu’est-ce que le GRCDI ? Le Groupe de Recherche sur la Culture et la Didactique de l’Information est un groupe de recherche inter-régional (Bretagne, Pays de la Loire, Normandie), réunissant une douzaine de personnes de ces régions, engagées dans différents travaux et démarches de recherche autour de la culture informationnelle, de la didactique de l’information et de la formation des élèves et des étudiants à la maîtrise de l’information. Il a été créé en janvier 2007, à l’initiative de l’URFIST de Rennes, en étroite liaison avec l’ERTé « Culture informationnelle et curriculum documentaire ». • Origines et contexte : - enfin, depuis trois ans, quelques uns sont engagés, en Bretagne-Pays de la Loire, dans des parcours de recherche (Master 2, thèse), autour de thématiques voisines, liées à la culture informationnelle et à « l’information literacy ».

Apprendre à rechercher de l’information en 6 étapes : Fiche méthodologique, infographie et présentation Claire Cassaigne, professeur-documentaliste au collège Gérard Philippe à Paris, est aussi l’éditrice d’un passionnant blog de veille : Fenêtre Sur où elle consigne les travaux réalisés/avec ses élèves. Très souvent, elle illustre ses articles d’infographies… qui valent mieux qu’un long discours. Parmi ses ressources pédagogiques élaborées pour/avec ses élèves, un zoom sur la recherche d’information avec 3 dossiers pratiques sous la forme de contenus téléchargeables : L’infographie : Les 6 étapes de la recherche d’information (voir en fin d’article) Pour des collégiens, elle décrit via cette infographie (téléchargeable ici en .png) en 6 verbes, une méthodologie pour rechercher de l’information notamment sur le Web : Cerner le contexte de votre travail, le contexte de votre sujet,Identifier des connaissances préalables, du vocabulaire de base,Collecter des informations,Analyser vos documents, vos sources,Exploiter l’information,Citer vos sources. Les 6 étapes de la la recherche d’information

Evaluer la validité des informations tirées du web Auteurs: Commission du français et de l'Informatique de la FESeC Ces pages n’ont pas la prétention d’être LA solution définitive au problème du choix de l’information issue du web ; tout au plus se veulent-elles être un vade-mecum qui peut aider les élèves de l’enseignement secondaire à affiner l’acquisition du sens critique en l'exerçant sur des sources dont le support , encore mal connu, pose pas mal de problèmes. L'absence de contrainte éditoriale sur le réseau Internet, et la possibilité pour chacun d'y déposer une information dont il est seul garant, peuvent présenter certains risques quant à la valeur de vérité de l'information repérée. Il importe donc de bien vérifier la fiabilité et la validité d'une information, avant de la citer ou de la diffuser. Toute information diffusée par Internet est déterminée par trois grands aspects : Evaluation L'information fait partie d'un site dont la qualité devra être évaluée. F. fernand.berten@planetinternet.be

Im@gine! : banque d'images libres de droits et gratuites pour l'éducation, collaborative de l'Académie de Montpellier image 2109Cascades les Aiguièrestéléchargée 1776 fois image 2115Glace sur une feuilletéléchargée 1578 fois image 2122Mouche Verte en Macrotéléchargée 1309 fois image 539Chat à lunettestéléchargée 1246 fois image 2123Coccinelle en Macrotéléchargée 1238 fois image 964Rome Forum et Coliséetéléchargée 1182 fois image 2Tour Eiffeltéléchargée 1012 fois

Babelio - Vos livres en ligne - Connectez vos bibliothèques Processus de recherche d'information Il existe de nombreux référentiels de compétence en matière de recherche d'information. Nous vous proposons un modèle simplifié, que nous espérons plus facile à retenir par les élèves. Téléchargez l'affiche du processus. Chaque étape du processus est détaillée dans les différentes sections du site. Nous vous en donnons donc ici seulement un aperçu : Nous avons aussi ajouté, au centre du schéma, l'action Évaluer son travail, qui ne constitue pas une étape en soi, mais devrait être effectuée tout au long du processus de recherche. Martine Mottet, Licence Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique 2.0 Canada

Interview : un prof se fait passer pour un élève sur Facebook L’histoire a été relayée par quelques médias généralistes, mais elle mérite qu’on s’y attarde. Un enseignant a décidé de s’immerger dans le quotidien de ses élèves en se faisant passer pour l’un d’entre-eux sur Facebook. Une expérience étonnante qui montre que chez les plus jeunes, le concept d’identité numérique a encore quelques progrès à faire (chez les moins jeunes aussi d’ailleurs). Si certaines réponses peuvent surprendre, n’oublions pas qu’il n’est pas un professionnel du web, mais un enseignant ! Tout d’abord, pouvez-vous vous présenter ? J’ai 51 ans, je suis professeur d’économie gestion dans un lycée professionnel. Pour résumer, vous vous êtes fait passer pour un lycéen sur Facebook. Au départ, je voulais m’inscrire sur Facebook simplement pour voir ce qui s’y passait par curiosité. Quelle était votre identité fictive auprès de vos élèves ? Bob Issand en référence à Bobby Sands. N’avez-vous pas l’impression de les avoir trompé en agissant de la sorte.

De la page au site Quitter la page web... Comment faire en sorte que les élèves quittent momentanément la page et considèrent l’intention de la publication ? Il nous faut conduire les élèves à explorer le paratexte [1] [2] car il est indispensable à la compréhension et à la validation des informations d’une page web.La lecture hypertextuelle peut ici constituer un obstacle dans la mesure ou elle ne favorise pas la clôture du texte (où est le texte ? où est le titre ? Où est l’auteur ?, etc.) ; clôture nécessaire pour construire la notion clé d’unité documentaire. Les premières tentatives Pour sensibiliser les élèves nous les avons d’abord confrontés à des sites fantaisistes ou parodiques (Dhmo.org, Désencylopédie, Scientists of America, etc.). De le cadre d’un scénario, quelles contraintes imaginer pour qu’une enquête autour de la source devienne indispensable ? Une progression Déroulement La contrainte par la preuve Le problème est donc posé « à l’envers ». Un curieux « Why do you need us ? Une équipe dynamique

Course: Recherche documentaire L'Université Sorbonne Paris Cité met à disposition de tous 20 modules d'autoformation à la recherche documentaire. Réalisées par la Direction des bibliothèques universitaires de la Sorbonne Nouvelle et huit autres établissements documentaires d'USPC (les SCD de Paris-Descartes, Paris-Diderot et Paris 13, la bibliothèque de Science-Po, la Bulac, Sainte-Barbe, Sainte-Geneviève et la BIU Santé), ces séquences s'adressent aux étudiants de tous niveaux et de toutes disciplines, ainsi qu'aux enseignants-chercheurs et personnels. 67 séquences de quelques minutes (entre 2 et 5 minutes) permettent à chacun de découvrir de nouveaux outils, de nouvelles ressources pour enrichir ses recherches universitaires, de manière ludique et intuitive. Les thèmes abordés sont aussi variés que la gestion bibliographique, les archives ouvertes, les bases de données ou encore l'identité numérique. En savoir plus sur le projet : lire notre article sur le site d'USPC : cliquer ici ! Contact

Banques d'images utilisables à des fins pédagogiques La réutilisation d’images trouvées sur internet doit être conforme à la législation sur le droit d’auteur. Il existe des banques d’images placées dans le domaine public ou sous licences qui permettent une utilisation à des fins pédagogiques. Les images placées dans le domaine public permettent une utilisation libre sans attribution (citer le nom de l’auteur n’est donc pas obligatoire). En savoir plus sur les licences. Vous trouverez ci-dessous des sélections (générales et disciplinaires) de banques d’images pouvant être utilisées en classe. Actualisé le 14 octobre 2019 Banques d’images généralistes Sites en français Sites en anglais Éduthèque propose des ressources pédagogiques, culturelles et scientifiques et notamment plus de 46 000 images ! Banques d’images par champs disciplinaires Arts Biotechnologies Histoire-Géographie Histoire de l’art Physique-Chimie En complément, vous pouvez consulter la page sur les banques d’images du site Éduscol.

Related: