background preloader

Ouverture et chute du Mur de Berlin

Ouverture et chute du Mur de Berlin
9 novembre 1989 Le 9 novembre 1989, en début de soirée, Günter Schabowski – secrétaire du Comité central en charge des média en RDA – donna des indications tout d’abord peu claires, et comme incidemment, sur une nouvelle réglementation des voyages pour les citoyens de la RDA. Le SED réagissait ainsi à la pression exercée par les manifestants, particulièrement à Leipzig et à Berlin. Questionné par les journalistes, Schabowski déclara que des voyages privés à l´étranger pouvaient faire l´objet d´une demande "sans indication de conditions, de causes du voyage et de liens de parenté". Les autorisations seraient délivrées en peu de temps. Pendant les jours suivants aussi, on s´abstint de toutes les formalités aux points de passage avec Berlin-Ouest. Un nombre toujours croissant de points de passage entre les deux moitiés de la ville furent ouverts par la suite, de même que la Porte de Brandebourg, le 22 décembre 1989. Voici quelques dates importantes qui retracent l’histoire de ce mur : 1. Related:  Mur de Berlin : 1961 - 1989

menschen-und-ihr-mauerfall | FlypSite Mur de Berlin . De la Construction à la Chute. Photos d'Archives. Dinosoria Les raisons de la construction du mur de Berlin Il existe deux raisons principales à la construction du mur de Berlin. Le mois d’août 1961 fut marqué par une grave crise entraînant une dégradation des relations entre l’Est et l’Ouest. Août 1961. Pourtant, depuis la mort de Staline, les tensions sont moins importantes. Cet équilibre reste cependant fragile. L’U.R.S.S veut signer un traité avec la R.D.A afin d’avoir les pleins pouvoirs sur Berlin-Est. Allemagne de l'Est. En 1961, ce projet est réactivé et Khrouchtchev n’hésite pas à menacer les Occidentaux en cas de réaction de leur part. Avec le recul, nous pouvons dire que nous avons frôlé une nouvelle guerre mondiale. Si l’U.R.S.S déploie ses troupes à la frontière, une simple étincelle peut faire sauter la poudrière. N’oublions pas que les deux puissances disposent de bombes atomiques. Heureusement, la raison finit par l’emporter et le Mur de Berlin est la solution choisie puisque aucune entente ne semble possible entre les deux blocs.

Exposition virtuelle Le mur de Berlin Street-art Un peu d'histoire Le mur de Berlin (en allemand Berliner Mauer), « mur de la honte » pour les Allemands de l'Ouest et officiellement appelé par le gouvernement est-allemand « mur de protection antifasciste », est érigé en plein Berlin à partir de la nuit du 12 au 13 août 1961 par la République démocratique allemande (RDA), qui tente ainsi de mettre fin à l'exode croissant de ses habitants vers la République fédérale d'Allemagne (RFA). Le mur, composante de la frontière intérieure allemande, sépare physiquement la ville en Berlin-Est et Berlin-Ouest pendant plus de vingt-huit ans, et constitue le symbole le plus marquant d'une Europe divisée par le rideau de fer. Plus qu'un simple mur, il s'agit d'un dispositif militaire complexe comportant deux murs de 3,6 mètres de haut avec chemin de ronde, 302 miradors et dispositifs d'alarme, 14 000 gardes, 600 chiens et des barbelés dressés vers le ciel. Un nombre indéterminé de personnes sont victimes des tentatives de franchissement du mur.

Chute du mur de Berlin : redécouvrez la ville avant et après en images HISTOIRE - Alors que le monde entier célèbre le 25e anniversaire de la chute du mur de Berlin, ces images poignantes montrent à quel point la ville, alors divisée en deux, a pu changer. Le 9 novembre 1989, les Berlinois de l'est et de l'ouest firent tomber le mur et réunifièrent ainsi une ville divisée politiquement depuis 1945, et physiquement depuis 1961. La chute du mur constitua une événement majeur de l'effondrement du communisme en Europe de l'Est. S'en est suivie la réunification de l'Allemagne le 3 octobre 1990. En ce quart de siècle écoulé depuis la chute, la capitale allemande a bien changé. Ces vingt-cinq images nous rappellent à quel point, en 25 ans, l'Allemagne et Berlin, ont changé. Des gens dansent sur la porte de Brandenburgn sur le mur de Berlin le 10 novembre 1989, puis 25 ans après en octobre 2014. Le président des Etats-Unis, John F. Le mur de Berlin longeant la Bernauer Strasse au nord de Berlin. L'assemblage de deux photos prises avec 53 ans d'écart.

La construction du mur Entre 1949 et 1961, près de 2,7 millions de citoyens avaient quitté la RDA et Berlin-Est. Cet exode, composé pour la moitié de jeunes de moins de 25 ans, amplifiait les problèmes du pays pour le SED. Tous les jours, plus d’un demi-million de personnes passaient la frontière entre les secteurs d’occupation de Berlin et comparaient ainsi les conditions de vie. En 1960 seulement, environ 200.000 citoyens de RDA s’étaient installés définitivement en RFA ou à Berlin-Ouest. La RDA se trouvait au bord de la faillite économique. Le 15 juin 1961, le président du conseil d’état de RDA, Walter Ulbricht, avait déclaré: „personnes n’a l’intention de construire un mur“. Au petit matin du 13 août 1961, des barrages provisoires furent mis en place autour du secteur d’occupation soviétique et les routes d’accès coupées. Avec la construction du mur, certaines places ou quartiers entiers furent divisés abruptement d’un jour à l’autre, et le réseau suburbain de transports publics fut en partie neutralisé.

Histoire et mémoire des deux guerres mondiales - Enseigner la première guerre mondiale - Les femmes et la 1ère guerre mondiale par Jocelyne et Jean-Pierre Husson Pendant la 1ère guerre mondiale la contribution des femmes à l'effort de guerre a revêtu des formes multiples : - courage des femmes d'agriculteurs qui, dans une France encore à dominante rurale et agricole, ont dû assumer à partir de l'été 1914 les durs travaux des champs ; - dévouement des infirmières qui ont soigné les soldats blessés dans les hôpitaux de guerre et les maisons de convalescence ; - compassion des « marraines de guerre » qui écrivaient et envoyaient des colis aux soldats du front, rendaient visite aux blessés dans les hopitaux ; - courage aussi des femmes des villes qui ont dû pallier le manque de main d'oeuvre dans de nombreux secteurs d'activités, distribuant le courrier, conduisant les tramways, travaillant plus de 10 heures par jour dans les usines d'armement. 1/ L'appel aux Françaises de Viviani « Debout, femmes françaises, jeunes enfants, filles et fils de la patrie. Remplacez sur le champ de travail ceux qui sont sur le champ de bataille. 14-18. in J.

25 ans après la chute du Mur, Berlin en fête En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous permettre de partager du contenu via les boutons de partage de réseaux sociaux,pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et pour nous permettre de mesurer l'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies Francetv.fr plus NewslettersConfidentialité Francetv info 8 000 ballons illuminés se sont envolés pour symboliser la chute du Mur. La chancelière allemande a qualifié ce 9 novembre 1989 de miracle. Un jour d'émotion "Le monde entier nous envie d'avoir réussi à faire ça, oui je pleure. Un ancien soldat américain est au rendez-vous . La journée a été marquée par la présence de Mikhaïl Gorbatchev, un invité particulier. Le JT

La construction du mur de Berlin Petit ralentissement du blog cette semaine en raison de l’afflux de copies à corriger qui s’entassent sur mon bureau. Cela étant, suite au travail que nous avons lancé avec les TL sur Berlin, lieu de tension extrême de la guerre froide, approfondissons un peu la création de ce qui devint la matérialisation même du rideau de fer prédit par Churchill dans son célèbre discours de Fulton de 1946 : le "Mur de Berlin" vite surnommé le "mur de la honte". Le Mur dans les années 80 ( sens Est-Ouest) Berlin a déjà été l’enjeu de l’affrontement entre les deux blocs comme nous avons pu le voir avec le blocus de Berlin dont l’une des conséquences a été la naissance de 2 Allemagne, la République Fédérale Allemande pro-occidentale et la République Démocratique Allemande, alignée sur le modèle soviétique. En ce début des années 60, la RDA doit faire face à un problème de plus en plus préoccupant : l’exode massif de sa population vers l’Allemagne de l’Ouest.

Related: