background preloader

3ème – Art et Guerre (HDA)

3ème – Art et Guerre (HDA)
> Fiche de cours : Art et Guerre De tous temps, et en tous lieux, les hommes se sont faits (et se font encore) la guerre. Celle-ci détruit tout sur son passage, des villes et des villages, des pays entiers, mais aussi des vies humaines, des innocents, qui meurent parfois dans des conditions innommables. Dans tous les domaines artistiques, les artistes, qui ont vécu ou qui ont été informés de l’horreur de la guerre, ont transmis dans leurs œuvres leurs réactions, leurs sentiments, leurs émotions, leur message. Ces œuvres sont d’autant plus importantes qu’elles aident à fixer à jamais la guerre dans la mémoire de chacun d’entre nous, dans l’espoir que de telles horreurs ne se reproduiront plus jamais. Ainsi, l’œuvre d’art permet à l’artiste : – de figer ce que la « mémoire des souvenirs » ne peut conserver intact, donc de participer au devoir de mémoire – de dénoncer, de critiquer, donc d’être dans un acte d’engagement. Nous réfléchirons à la problématique : « Comment dire l’indicible ? Related:  Differents trains, Steve REICHchansons engagées

Different Trains, Steve Reich Informations générales Date de composition : 1988 Durée : 27 mn Éditeur : Boosey & Hawkes Commande: Betty Freeman pour le Kronos Quartet Effectif détailléviolon, violon II, alto, violoncelle Information sur la création 2 November 1988, Royaume-Uni, Londres, Queen Elizabeth Hall, par le Quatuor Kronos. Information sur l'électronique Dispositif électronique : sons fixés sur support Note de programme J'utilise dans Different Trains, une nouvelle manière de composer qui a ses origines dans mes compositions antérieures pour bandes magnétiques : It's Gonna Rain (1965) et Come Out (1966). L'idée de cette composition vient de mon enfance. J'ai enregistré ma gouvernante Virginia, maintenant âgée de plus de soixante-dix ans, qui évoque nos voyages en train.J'ai enregistré un ancien employé des wagons-lits sur la ligne New York-Los Angeles, maintenant à la retraite et âgé de plus de quatre-vingt ans : M. Ensuite, les instruments à cordes imitent littéralement la mélodie du discours. Documents

Jimi Hendrix (1942-1970) - The star-spangled banner (1969) Jimi Hendrix (1942-1970) - The star-spangled banner (1969) Thématique : Arts, Etats et pouvoir Problématique : Comment la musique, aux USA, est-elle devenue le symbole de la contestation durant les années 60 08_Star_spangled_banner.pdf (doc perso) oeuvres possibles à associer : le déserteur la chanson de Craonne Guernica contexte Les années 60 voient monter deux importantes contestations dans la société et plus particulièrement la jeunesse : le refus de la guerre du Vietnam et la lutte pour les droits civiques des noirs américains.Le mouvement hippie qui commence au début des années 60 culmine au Festival de Woodstock en août 1969 wikipedia_Jimi_Hendrix wikipedia_the_star_spangled_banner college_St_Exupery mouvement_hippie college_servat_sur_la_guerre_du_Vietnam Jimi Hendrix analyse musicale partie 1 partie 2 partie 3 Techniques de jeu Son jeu extrêmement moderne, qui n'a pas été dépassé, a énormément influencé les artistes depuis 40 ans.

Different Trains Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Different Trains est une œuvre musicale pour quatuor à cordes et bande magnétique du compositeur américain de musique contemporaine Steve Reich écrite en 1988. Cette œuvre a remporté le Grammy Award de la meilleure composition de musique classique contemporaine en 1989. Historique[modifier | modifier le code] Train de l'Union Pacific des années 1930-40, reliant le centre à la côte ouest des États-Unis. Avec Different Trains, Steve Reich met en parallèle son expérience de très jeune enfant de parents divorcés - dont le père vit sur la côte est des États-Unis à New York et la mère sur la côte ouest à Los Angeles - qui devait fréquemment de 1939 à 1942 prendre le train pour aller d'une ville à l'autre au cours d'un voyage de quatre jours[1],[2], avec la mémoire des déportés d'Europe convoyés dans les trains vers les camps de concentration. Different Trains est une commande de Betty Freeman pour le Kronos Quartet[2].

3è, séquence II : Art, rupture et continuité | Laziqacaz Lors de la première représentation : « J’ai quitté la salle dès les premières mesures du Prélude qui tout de suite soulevèrent des rires et des moqueries. J’en fus révolté » écrira Stravinski dans ses Chroniques de ma Vie, « les manifestations, d’abord isolées, devinrent bientôt générales et provoquant d’autre part des contre manifestations, se transformèrent très vite en un vacarme épouvantable ». « Le vacarme dégénéra en lutte » poursuivit Cocteau, « la comtesse de Pourtalès brandissait son éventail et criait toute rouge : C’est la première fois en soixante ans qu’on se moque de moi! ». L’agitation se transforma en bagarre et nécessita l’intervention de la Police , tandis que l’orchestre ne cessait de jouer (Courageuse entreprise car le vacarme était tel qu’il couvrait la musique que ni les spectateurs ni les artistes n’entendaient plus). Un film retrace ce moment. Merci à ma collègue Marie-Stéphane de l’académie de Toulouse pour ce partage. Une jolie découverte Pourquoi un tel accueil ? e

Different Trains Steve Reich (1936) : compositeur américain contemporain. Durant sa carrière il a composé selon des styles variés comme : la musique minimaliste, le « phasing » (ou musique de phase), avec utilisation de bandes magnétiques. Origine de l’oeuvre « L’idée de cette composition vient de mon enfance. Je songe maintenant qu’étant juif, si j’avais été en Europe pendant cette période, j’aurais sans doute pris des trains bien différents. L’œuvre est constituée de 3 parties : America-Before the War ~ 9′ – Europe-During the War ~ 7’30″ – After the War ~ 10’30″. Création de l’oeuvre « Voilà ce que j’ai fait pour préparer la bande magnétique : J’ai enregistré ma gouvernante Virginia, maintenant âgée de plus de soixante-dix ans, qui évoque nos voyages en train. J’ai enregistré un ancien employé des wagons-lits sur la ligne New York-Los Angeles, maintenant à la retraite et âgé de plus de quatre-vingt ans : M. J’ai rassemblé des sons enregistrés de trains américains et européens des années 1930, 1940. Reich 2

3e : Musique, intention et mémoire (chansons engagées du XXe siècle) Cette séquence est consacrée aux œuvres qui ont été composées dans une intention précise : évoquer le souvenir, dénoncer, ou commémorer des événements dramatiques du XXème siècle. Elles laissent trace de l’opinion d’un artiste, de son ressenti, et nous rappellent de ne pas laisser certains événements se reproduire. En cela, elles font partie des œuvres engagées même si cela n’est pas forcément leur intention première. La question transversale est Musique, intention et mémoire et se concentre sur différentes œuvres vocales (populaires et savantes). Projet musical : Lettre du front (Kenza Farah avec Sefyu). Cliquez pour la version karaoke : Mais nous travaillerons les parties rythmiques et la ritournelle avec ce que nous avons sous la main dans la classe..ça tombe bien, j’ai recommandé des balafons et tout, yeah. Lettre_du_front_K Il peut être intéressant de visionner ce documentaire autour de Jacques Prévert sur le site de l'INA. t_moignage_de_Marek_Edelman Et la video :

3e : Musique et Arts du langage (chanson engagée) Dans cette séquence nous aborderons les Arts du langage à travers le genre de la chanson engagée sous ses multiples formes. Notre problématique est : Par quels moyens la musique (et l’image) peuvent-elle mettre en valeur un texte engagé ? à travers les domaines du Temps et du rythme, et de la forme. Projet musical : They don’t really care about us (1995) extraite du double album “History” de Michaël Jackson (auteur-compositeur interprète américain né en 1958, mort en 2009). Le contexte de la chanson : C’est une des chansons les plus controversées de l’artiste, qui fait suite aux accusations de pédophilie portées contre lui en 1993. They_don_t_really_care_about_us_MJ ; They_don_t_really_care_about_us_part; Les clips : Spike Lee tourna un premier clip dans une prison, qui fut censuré en raison des images mettant en cause la violence policière, notamment contre les afro-américains. Voici le premier clip : Le deuxième clip : L'instrumental : L'interprétation de Marc Ogeret Deuxième chanson :

Musique au collège - Education musicale M.BARON | Séquence 1b-4e Chant: "We are the world" de M.Jackson et L.Richie Retrouvez ici les écoutes, vidéos et chants utilisés durant le cours ainsi que les fiches correspondantes Séquence n°1: La musique engagée Clip de "We are the world", version de 1985 Clip de "We are the world", version de 2010 "Star spangled Banner" interprété par Jimi Hendrix - En écoutant ce morceau, on observe qu'il y a 3 musiciens: En effet, il y a une guitare soliste, une basse et une batterie. - On observe également qu'il s'agit d'une reprise de l'hymne national américain qui a été jouée lors du festival de Woodstock en 1969. - Le caractère est plutôt agressif, violent et strident. Le festival de Woostock: - C’ est un concert de musique rock, organisé du 15 au 17 août 1969, à Bethel aux États-Unis, près de Woodstock. - Ce festival, prévu pour 50 000 spectateurs, et qui en accueillit plus de 450 000, est un rassemblement emblématique de la culture hippie des années 1960. On parle alors d'une oeuvre engagée. "12 septembre 2001" d'Abd Al Malik

Strange fruit: s'engager en chanson Billie Holiday Comment une chanson est-elle devenue le symbole de la lutte contre le racisme ? Dans le cadre de cette séquence, nous allons aborder une oeuvre majeure de l'histoire de la musique américaine.De part son sujet, la dénonciation des lynchages pratiqués aux Etats-Unis à l'encontre des afro-américains durant la période ségrégationiste (1865-1960), de part sa puissance émotionnelle, nul ne peut nier l'impact de cette chanson intitulée Strange fruit. Dans cette séquence, nous allons parcourir le cheminement de cette oeuvre reconnue comme étant la première chanson engagée (protest song) de l'histoire américaine. Histoire de la chanson Le texte de la chanson A l'origine, Strange fruit n'est pas une chanson, il s'agit d'un poème "Bitter fruit" écrit en 1937 par Abel Meeropol (plus connu sous le pseudonyme de Lewis Allan) Dans ce texte, l'auteur dénonce ces crimes racistes qui restaient le plus souvent impunis. *Oeuvre engagée: oeuvre artistique dans laquelle l'auteur prend position.

Related: