background preloader

Conditions générales de mystification

Conditions générales de mystification
Écrites en petits caractères et dans un jargon peu accessible : ce sont les magnifiques "conditions générales d'utilisation" (CGU). Que nous avons ici cartographiées. Un monde de combines et d'hypocrisie. Dans les séries américaines, on lit leurs droits avant toute chose aux personnes interpellées par la police. Les CGU (Conditions Générales d’Utilisation) ou ToS en anglais (Terms of Service), ce sont ces pages interminables, écrites en petits caractères et dans un jargon juridique difficilement accessible au commun des mortels, que nous acceptons généralement sans les lire en cochant une case. Pour nous aider à y voir clair dans cette jungle des CGU, OWNI publie cette semaine une infographie (voir aussi au bas de l’article) analysant les conditions d’utilisation de quatre géants du Web : Google, Facebook, Twitter et Apple. CGU : à prendre ou à laisser ? De telles actions collectives ont déjà été couronnées de succès dans le passé. Nul n’est censé ignorer la loi (même les CGU…) Related:  Culture professionnelle : le métier de documentaliste

Design de la privacy, une cartographie de veille à enrichir | LINC LINC a conçu en 2015 une première cartographie du legal design et du design de la privacy, comme un projet d'exploration de l'écosystème de la privacy au travers d'un nouveau regard : celui du design et donc des moyens concrets mis en oeuvre ou explorés pour informer, protéger, éduquer... Projet ouvert, cette cartographie et ce benchmark ont vocation à évoluer grâce à vos contributions. Voici la première version de ce travail. Quelles sont les différentes stratégies des acteurs face à l'enjeu de représentation et de maîtrise des données personnelles? En parallèle des autorités de protection de données personnelles, toute une série d'acteurs (associations, chercheurs, artistes ou même des start-ups) ont choisi de développer des projets innovants autour de la manière de parler de la privacy.

The Most Complete Twitter Application List Available - 2011 Edition I believe this is the best, most complete and accurate list of valuable Twitter applications available on the internet right now. To be fair, I absolutely have merged and plagiarized other older and outdated lists that I found (the larger ones are credited below). However, I spent a good deal of time to clean out the dead applications, delete the apps that were overly quirky or being developed, focus more on the apps that increase productivity, and add in many of the new great apps that have come out over the past six months - particularly in the productivity / business apps section where my primary interest lies. I have also tagged the tools that cost money / have a premium option ($) as well as if they have a valuable free option (F/$). Finally, while application selection can be a personal thing, I tagged my favorite app (*) in each category. Simple Web Based Clients and Twitter Viewing Tools Twitter.com (*): Can't go wrong with this -- web, iPhone, etc. Track The Latest Trends and Tags

Amis Facebook de tous les pays unissez-vous? Avec quels pays entretient-on le plus de liens amicaux sur Facebook? La carte du monde interactive des amitiés Facebook, présentée ici par Flavien Chantrel, est très intéressante pour identifier l’influence des distances géographiques, des proximités linguistiques et des migrations sur les liens amicaux internationaux. La France, en raison de son passé colonial, est plus tournée vers l’Afrique du Nord que vers ses voisins européens, hormis les voisins francophones Belges et Suisses (cf ci-dessus). Il est frappant de constater que nous n’entretenons pas beaucoup plus de liens amicaux avec les Espagnols … qu’avec les Japonais. La carte des liens amicaux de l‘Allemagne (cf ci-dessous) souligne l’influence de l’immigration Turque (11 millions d’émigrés Turcs vivent en Allemagne), la proximité avec l’Autriche, la Suisse et les Pays-Bas, et l’éloignement amical vis-à-vis des Français (bulle rose la plus proche des Etats-Unis). Ah l’amitié franco-allemande… Like this: J'aime chargement…

Apple : visite dans une « chouette usine » en Chine L'usine Foxconn de Shenzhen, au Sud-Est de la Chine, était déjà l'une des plus surveillées du monde parce qu'Apple y fait fabriquer ses iPads et iPhones. Ces dernières semaines, elle est aussi devenue un moulin où deux journalistes américains sont entrés après des mois de mystères de la part de la direction chinoise du site. La dernière vidéo en date est signée Rob Schmitz, le correspondant en Chine d'American Public Media (le second réseau de radio publique aux États-Unis), et fait suite à un reportage de la chaîne ABC quelques semaines plus tôt. Pourquoi tant de transparence tout d'un coup? L'histoire commence courant 2010, quand une série de suicides d'employés de cette usine ultra-secrète sont révélés. le New York Times se penche sur le sujet et écrit que les ouvriers qui s’occupent de l’assemblage des produits Apple y travaillent «souvent dans des conditions difficiles » et à des rythmes de travail « excessivement élevés » . «Des consignes enregistrées rythment le travail.»

Face au mythe des digital natives : déconstruire, documenter, dépasser - La forge numérique Face au mythe des digital natives : déconstruire, documenter, dépasser Nés à partir de 1995, décrits comme hyper connectés, les enfants de la génération Z sont-ils différents des générations qui leur ont précédé ? Alors que de nombreuses études ont été menées en Angleterre, en Nouvelle-Zélande ou encore Australie sur cette question, celles-ci restent très marginales en France. La question de la spécificité de la pensée de cette génération Z est abordée au travers de trois interventions centrées sur les usages du numériques dans la recherche d’informations et de la communication. Anne Cordier est maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication, responsable du Master MEEF PRODOC (PROfesseur DOCumentaliste). Résumé de la communication

The CIA Open Source Center Tracks the Pulse of the World Through Facebook & Twitter The U.S. Central Intelligence Agency has a crack group of analysts tracking the Internet, including tweets and Facebook messages, that takes the pulse of the world. Located in McLean, Virginia analysts at the CIA Open Source Center are known as the "vengeful librarians" according to a report from the Associated Press. It is sometimes disconcerting to know what the U.S. intelligence complex is doing, right in your backyard. Open Source Center Set Up After 9/11 The CIA facility was set up after a recommendation from the 9/11 Commission. The Green Revolution in Iran in 2009 was when social media like Facebook and Twitter really came to the forefront of the center's analysts. The U.S. media does much of the same thing, albeit on a much smaller scale. (Disclosure: I worked for TBD.com at the time and was in the newsroom during the Discovery Building news. Tracking Facebook, Citizens, The World Facebook has been long accused of having secret ties to the CIA.

Guide - Mieux utiliser Facebook : astuces, conseils et outils Nous vous parlons régulièrement sur le Blog du Modérateur de l’importance de bien paramétrer son profil Facebook afin de mieux contrôler son identité numérique. Facebook fait partie de ces espaces incontournables, véritable fer de lance de votre présence sur le web. Au fil des années, le réseau social a fait évoluer ses fonctionnalités et donc ses paramètres de confidentialité. Nous avons donc compilé et mis à jour l’intégralité de nos astuces Facebook dans cet ebook, Mieux utiliser Facebook : astuces, conseils et outils pour gérer son identité numérique, afin de proposer un recueil des principales options de confidentialité liées à l’identité numérique. Cet ebook s’adresse à toutes les personnes soucieuses de protéger leurs informations et données personnelles sur Facebook, une nécessité si vous êtes très actif au quotidien. N’hésitez pas à glaner des informations ça et là dans l’ebook de façon ponctuelle, selon vos besoins.

Le streaming favorise l’achat de musique et les concerts Une enquête conduite par des chercheurs français a mis en avant le rôle positif du streaming dans la consommation de musique sur Internet, ainsi que sur la fréquentation des concerts. L'étude montre également que la vente des CD ne profite pas d'un effet streaming. L’actuel patron d’Universal Music France, Pascal Nègre, n’a jamais manifesté à l’égard du streaming la plus grande des tendresses. L’an dernier, le PDG de la major s’est même attaqué au principe de l’écoute gratuite, l’estimant trop généreuse. Il s’est ainsi prononcé pour un rationnement afin de forcer les internautes à acheter un accès payant, au motif qu’au bout de « 4 écoutes, c’est suffisant pour savoir si on veut acheter un titre« . Sauf qu’à trop brider le streaming, c’est tout simplement l’achat de musique en ligne qui finit par se retrouver pénalisé. Le streaming favorise les ventes Cela n’a rien d’étonnant. Les CD pas concernés Les concerts en profitent aussi

Etre professeur-documentaliste et vouloir participer à l’amélioration du climat scolaire ? La loi n°2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République souligne dans son rapport annexé [1] la place importante du climat scolaire en précisant notamment que « les conditions d'un climat scolaire serein doivent être instaurées dans les écoles et les établissements scolaires pour favoriser les apprentissages, le bien-être et l'épanouissement des élèves et de bonnes conditions de travail pour tous. » Plus récemment, dans son discours du 11 mars 2015, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation Nationale, a annoncé la nouvelle organisation du collège [2] qui devra être opérationnelle à la rentrée 2016. Cette réforme du collège comprend une entrée spécifique sur le climat scolaire et prévoit notamment l'amélioration de la qualité de vie dans l'établissement, le renfort de la démocratie collégienne, la coopération avec les parents.

Kurrently - A real-time search engine for Facebook and Twitter. Facebook : Les pages « spotted », ou comment retrouver cette inconnue… | Le blog de Soufiane KHALOUA Ils sont nombreux, ces moments où, en pleines révisions à la bibliothèque universitaire, vous aurez été intrigué par cet(te) étudiant(e) adossé(e) aux rayonnages. Et dans ces moments, très peu d'entre vous prendront la peine d'approcher cette personne pour forcer une rencontre. A la place, on échange des regards fuyants, voire - pour les plus audacieux - des sourires furtifs, et on s'arrêtera là. C'est devant ce constat et pour réparer ce tort qu'une série de groupes Facebook ont été créés : les pages "spotted". Le concept vient du monde anglo-saxon et prend doucement de l'ampleur en France. D'abord, on crée un groupe Facebook au nom de l'université (admettons : "spotted : University of Manchester", qui compte plus de dix mille membres). "Je t'ai souvent vue à la B.U au 3 eme étage, je crois que tu es en économie, blonde aux yeux bleus tu as fait chavirer mon coeur.. L'intérêt principal de ces pages, plus que l'utilité qu'elles peuvent présenter, c'est l'amusement que l'on en extrait.

Related: