background preloader

Trop de devoirs tue la réussite scolaire

Trop de devoirs tue la réussite scolaire
Passer beaucoup de temps à faire ses devoirs réduirait le taux de réussite aux examens, ou au mieux, ne l'impacterait pas, selon le Huffington Post. C'est la conclusion d'une analyse menée par des chercheurs australiens, qui ont comparé plusieurs études existantes sur la relation temps de travail/réussite scolaire. Selon eux, les élèves étudiant dans un pays où le temps consacré aux devoirs est important, ont de moins bons résultats au Programme international pour le suivi des acquis des élèves (Pisa) effectué tous les trois ans depuis 2000, ainsi qu'aux examens mis en place par les écoles elles-même. Selon l'étude, surcharger les enfants de travail en primaire n'améliore pas leurs résultats, ça paye un peu plus au collège si les élèves reçoivent une aide, mais c'est seulement à partir de l'âge de 15 ans, c'est-à-dire durant les années lycée, que les devoirs «renforcent les performances scolaires des élèves», relève le site du Herald Sun. publicité Devenez fan sur , suivez-nous sur

http://www.slate.fr/lien/52749/trop-de-devoirs-reduit-la-reussite-scolaire

Related:  Travaux à la maison

Devoirs, la punition familiale Honnêtement, que le parent qui n’a jamais eu envie d’achever son gosse à coups de tatane après deux heures de maths à la maison jette la première pierre sur cette page. Que le parent qui n’est pas entré en crise d’hystérie à cause d’un devoir de français à l’arrache la veille pour le lendemain - «parce que je l’avais pas noté maman» -, avec relecture d’Emma Bovary et bâclage jusqu’à 23 heures, prétende que les devoirs, chez lui, c’est du tout zen : nul ne le croira. Quelques jours après la rentrée des vacances de Toussaint (et son cortège de devoirs et fiches de lecture), il faut bien reconnaître que les devoirs à la maison, ce n’est certes pas marrant pour les enfants mais pour les parents ça peut virer au cauchemar. «Unique recours».

Une école s’attaque aux devoirs et améliore ses résultats avec le carnet d’apprentissage la gazette des enfants – 1894 Cela se passe au Québec mais cela aurait pu tout aussi bien se dérouler en France. Selon un article publié sur le site québécois « Les Actualités » (consulté le 29 octobre 2013) « depuis l’année dernière, les enseignants de l’école de la Passerelle ont pris un virage. Ils ont décidé de changer leurs pratiques en offrant une version améliorée des traditionnels devoirs et leçons. En effet, les élèves doivent lire, mais il y a très peu ou pas de devoirs à la maison. » Pas de devoirs et de leçons, meilleurs résultats Avec les coupes dans les programmes d’aide aux devoirs, de plus en plus d’écoles primaires se questionnent sur la pertinence de donner des travaux à faire après la classe. À l’école de la Passerelle, à Asbestos, la question est réglée depuis quatre ans déjà : les élèves n’ont pas de devoirs ni de leçons, et leurs résultats scolaires sont même en hausse. est allé y voir de plus près. ASBESTOS — Chaque soir, plutôt que de noircir des pages de cahiers d’exercices, Olivier passe une vingtaine de minutes à lire des bandes dessinées.

Les devoirs et les leçons : mission possible ! Billets, Montréal Quantité non valide. Veuillez entrer une quantité de 1 ou plus. La quantité choisie excède la quantité disponible. D'autres écoles sont curieuses ASBESTOS - Pour une troisième année, les enseignants de l’école de la Passerelle poursuivent le virage entrepris en lien avec les devoirs et leçons, c’est-à-dire que les élèves n’en ont pas ou en ont très peu. Par contre, les élèves doivent lire tous les soirs, et ils le font avec de plus en plus de plaisir et de spontanéité. L’article publié par votre journal Les Actualités à l’automne 2012 a beaucoup fait jaser dans le monde de l’éducation. « À la Passerelle, on garde le cap.

Pédagogie et devoirs: module d'animation Pédagogie et devoirs : module d'animation La Table des directeurs et directrices des services éducatifs de la région Québec/Chaudière/Appalaches **L'utilisation du masculin dans le présent texte n'a pour but que d'en alléger la lecture. En finir avec la corvée des devoirs © Jupiter Lorsque le travail à la maison tourne au calvaire, comment limiter les conflits ? Quelle peut être la place des parents par rapport à celle des professeurs ?

L’aide aux devoirs ne permet pas de lutter contre l’échec scolaire Les auteurs ont cerné les dysfonctionnements qui pèsent sur la boucle pédagogiques du travail des élèves (classe – devoirs – retour en classe – traitement). Ceux-ci sont nombreux : l’irrégularité du volume des devoirs, les notions insuffisamment maîtrisées par les élèves pour effectuer le travail, les consignes floues et les supports inadaptés, la fragmentation des savoirs et des supports (multiplicité des cahiers). Par ailleurs, certaines prescriptions fonctionnent comme un leurre dans la boucle pédagogique, comme l’apprentissage de liste de mots, cantonnant les élèves à des tâches de bas niveau cognitif, sans rapport évident avec les notions construites en classe.

Related: