background preloader

Marc Prensky : « L'école de demain doit ressembler au monde d'après-demain »

Marc Prensky : « L'école de demain doit ressembler au monde d'après-demain »
RAPPEL – RSLN est partenaire d’une journée d’échanges et de réflexions sur « l’école de demain », le jeudi 5 avril. Il reste encore quelques places, pour vous inscrire, c’est par ici. En attendant, nous vous proposons d’en apprendre un petit peu plus sur Marc Prensky, qui viendra ouvrir les débats de la journée. Avant sa venue en France, nous lui avons posé quelques questions, notamment au sujet de son dernier livre, « From Digital Natives To Digital Wisdom » (ed. Corwin Press, 2012). L’occasion de faire le point avec ce spécialiste des questions d’éducation à l’ère du numérique, et père des concepts de digital natives et digital immigrants Regards sur le numérique > Avec le recul, quel regard portez-vous sur vos deux célèbres concepts de « digital natives » et « digital immigrants » ? Marc Prensky : Je pense que les concepts de digital natives/digital immigrants ont été utiles, au début, pour mettre des mots sur une nouvelle réalité. Dans mon livre, je parle de « l’homme du futur ». Related:  Numérique en classe

BETT, les grandes tendances de l'éducation numérique de 2012 Le Bett, pour Britsh Education and Training Technology, est un évènement central. Le salon londonien dédié à l’éducation numérique, est un révélateur de l’école de demain. Nous avons sélectionné pour vous ce qui ce profile pour l’avenir de l’enseignement. Au programme ? 1- Les technologies sont là, les professeurs s’en servent Tous les ingrédients sont réunis pour que les nouvelles technologies fassent désormais partie du quotidien des professeurs et enseignants. Les leaders du secteur de l’éducation s’accordent d’ailleurs pour dire que nous sommes à un point-clé du développement des nouvelles technologies dans l’éducation. « La fin de 2012 va être incroyable » nous prédit Michael Fullan, leader international en changement numérique. Mais les technologies et les outils ne se suffisent pas à eux-mêmes. « Comment faire fonctionner les nouvelles technologies à l’école ? 2- Bureau virtuel, nouvelle approche La grande tendance est à l’utilisation de formats hyper-enrichis.

Les jeux vidéo en classe, pour quoi faire ? En augmentant l'engagement des élèves et leur motivation, les jeux favorisent l'apprentissage : c'est une idée que nous avons beaucoup exploré, à travers un débat et quelques articles. Mais le rythme vertigineux des évolutions technologiques pose un défi à la communauté éducative : les innovations se succèdent si vite qu'il est souvent difficile pour les écoles de savoir comment s'équiper durablement. Quant à la recherche, elle manque de temps pour étudier sérieusement l'impact des nouveaux outils, tels que les tablettes numériques à l'école. Pourtant, les expériences réussies ne manquent pas. Adressée « aux parents et aux enseignants qui s'intéressent à la question du plaisir à l'école », cette infographie du site OnlineSchools.com en montre quelques exemples. > Jouer stimule l'engagement Parce qu'entre deux et dix-sept ans, 9 enfants américains sur 10 jouent déjà aux jeux vidéo à la maison. > Jouer permet de prendre le contrôle de son propre apprentissage Courtesy of: Online Schools

Numérique et enseignement-apprentissage des langues en Lansad – Quand, comment, pourquoi ? 1Ce texte reprend l'essentiel de la présentation faite en ouverture du séminaire "Le numérique pour l'enseignement et l'apprentissage des langues pour non-spécialistes" organisé à l'initiative de la Mission pour le numérique dans l'enseignement supérieur (Mines-DGESIP). Précisons d'abord que nous prenons comme référence le terme Lansad, plus usuel dans notre communauté que celui de "non-spécialistes" qui avait été proposé par le ministère. Nous parlons de Lansad dans le sens le plus large, langues pour spécialistes d'autres disciplines, sans entrer dans les relations entre langue "générale" et langues dites de spécialité, FOS (français sur objectifs spécifiques) ou FOU (français sur objectifs universitaires)… Le secteur Lansad peut concerner des publics très hétérogènes quant à leur niveau ou leurs motivations et des organisations très diverses en fonction : 3N'oublions pas, néanmoins, que l'enseignement supérieur n'est pas toujours un milieu favorable. 69Il s'agit : Où ?

Manuels scolaires : comment faire d?coller le num?rique ? Les manuels scolaires numériques, on en parle beaucoup mais on en voit peu ! Alors qu’ils font l’objet d’annonces régulières des acteurs publics et des éditeurs depuis près de trois ans, quelle est réellement leur place dans cette rentrée 2012 ? A chaque rentrée, le débat fait la Une de l’actualité. Toute la presse relaie d’une même voix… l’inquiétude des parents quant au poids démesuré des cartables de leurs enfants ! > Des atouts indéniables Il y a deux ans, nous vous parlions déjà de la dématérialisation des manuels. Pourquoi un tel volontarisme affiché par les pouvoirs publics ? Pourtant, en France, cela ne décolle pas. « Il ne s’est pas passé grand-chose depuis le rapport Fourgous. > « Le modèle économique reste à inventer » Sur le plan économique d’abord. « Nous étions soumis à une TVA à 19,6%, là où les imprimés bénéficiaient du taux réduit sur le livre à 5,5%. > Un outil parfois difficile à appréhender Sur le plan pédagogique ensuite.

Les enseignants face au numérique : qui mène la danse Lorsqu'un enseignant demande à Marcel Lebrun, professeur à la Faculté des Sciences de l'éducation de l'UCL de Louvain si les ordinateurs vont un jour remplacer les professeurs, il répond, provocateur : « il y a de grandes chances que oui si vous me posez une question pareille ! ». Et suggère ainsi que ne pas se servir du potentiel des TICE revient à mettre en péril le métier d'enseignant si on laisse aux outils le soin de mener la danse de l'éducation. Cependant, Eric Bruillard fait état d'une étude australienne qui souligne que les ressources numériques sont faiblement utilisées par les enseignants : les sites éducatifs et les learning objects mis à disposition par les institutions publiques étant à peine sollicités. Une question de formation ? Or, il reste beaucoup à faire pour améliorer la formation des enseignants au numérique. Encourager les initiatives Reste que l'apparente minorité des enseignants « innovants » ne s'explique pas uniquement par un problème de formation.

Comment notre cerveau se débrouille-t-il avec les TICE Dossier15/12/2013 Apprendre une information via le web, est-ce la même chose que de l’apprendre dans un livre ou de la bouche d’une personne ? Pas vraiment, si on en croit les différentes études menées sur les processus d’apprentissage et les nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement. Depuis l’utilisation massive de la recherche d’information par les moteurs de recherche jusqu’à la lecture sur écran, notre environnement numérique chamboule notre cerveau. Cela commence par l’écriture qui depuis des millénaires s’effectuait sur des supports physiques ; les mouvements de la main guidant le stylo participent fortement à l’apprentissage ; avec la frappe sur un clavier qui remplace peu à peu la feuille de papier et le crayon, notre mémoire perd un atout précieux. Néanmoins, le constat est loin d’être aussi négatif. > Comment notre cerveau apprend-il ? > Écran, papier : vous lisez sur quoi ? > Comment le numérique modifie notre cerveau lecteur ?

Dans un monde changeant Accueil > Dossiers et articles > Dans un monde changeant Entre les références rassurantes de la tradition et l’attrait de la nouveauté le monde balance. Pourquoi changer ce qui fonctionne bien ? Pourquoi dépérir alors qu’il suffit d’évoluer ? «Comment améliorer notre sort ?» Ici arrive l’éducation. Le monde change, l’éducation change, mais certaines valeurs demeurent et méritent d’être défendues, elles sont nos boussoles. Illustration : meunierd / Shutterstock.com Expérimenter le risque pour s'adapter 19 mai 2015 Il est parfois difficile de comprendre des enfants qui n'osent pas grand-chose. La réalité virtuelle, prochain vecteur de changement en éducation? 17 mai 2015 La réalité virtuelle connaît un essor dans le domaine du divertissement électronique. Tourisme et changement climatique, coupable et victime 18 mai 2015 Ghislain Dubois investit très tôt la question des relations entre le tourisme et le changement climatique, ses travaux de recherche démarrent fin 1990.

La réalité virtuelle, prochain vecteur de changement en éducation? Elle a longtemps été associée au domaine de la science-fiction. Pourtant, aujourd'hui, elle est disponible pour de plus en plus d'individus. La réalité virtuelle semble être un des secteurs technologiques les plus en croissance. Pas étonnant que Facebook ait décidé d'acheter l'Oculus Rift, une des machines les plus « abordables » et poussées en réalité virtuelle, pour 2 milliards de dollars américains. Mais qu'en est-il de l'éducation? L'immersion au service de l'apprentissage Le grand avantage de la réalité virtuelle est qu'elle propose une immersion quasi parfaite. Bien qu'encore marginales, depuis une décennie, les expériences de réalité virtuelle en terrain éducatif commencent à se multiplier un peu partout dans le monde. Mais au-delà de la visite virtuelle, il y a aussi bien des applications pédagogiques. E-education, projet Virtualiteach : la réalité... par EducationFrance Cette technologie a aussi un intérêt pour les chercheurs en génie, en psychologie et autres branches d'éudes.

Les effets du numérique en classe Est-il nécessaire de parler du lien entre technologies et la salle de classe en 2014 ? L'impression générale est que le milieu scolaire est entré dans la danse numérique depuis fort longtemps. Et pourtant, encore aujourd'hui, la plus forte résistance par rapport aux technologies vient des établissements, des professeurs et même des parents. Une opposition qui ressemble à un combat d'arrière-garde, alors que l'informatique a depuis des années pris place au coeur des enceintes scolaires. Technologie ne rime pas avec engagement La conversation commence avec un point fort important : l'utilisation d'outils numériques ne provoqie pas automatiquement un surcroît d'engagement dans les cours. Un des autres gros problèmes est celui de la compréhension et de la maîtrise de la technologie. Faire disparaître les murs de la classe En fait, pour Wart et Lessard, la technologie à l'école permet de littéralement faire disparaître les murs des salles de classe. Illustration : Panom Pensawang, shutterstock

Les innovations pédagogiques qui vont marquer 2015 | Edupronet inShare45 Le troisième rapport annuel de l’université britannique « Open University » a été publié il y a quelques semaines. Dans cette compilation des pratiques, outils et avancées de la recherche dans le domaine de l’éducation, les auteurs proposent un état des innovations en matière d’enseignement dont on parlera en 2015.Les outils et concepts pédagogiques présentés dans ce rapport sont soit au stade de la recherche, soit assez confidentielles pour le moment et concernent essentiellement des applications pour l’université ou le secondaire. Néanmoins, ce rapport acte principalement l’utilisation massive et différentes de certains outils, concepts et supports déjà disponibles, plus qu’il n’expose de nouvelles « inventions » en matière de pédagogie. Apprentissage Social Ouvert et Massif Selon les experts de l’Open University, les techniques et codes utilisés pour les réseaux sociaux et le « gaming » vont fortement impacté l’enseignement et l’apprentissage dans les mois avenir.

Fleex : apprendre l'anglais en visionnant des séries Fleex : apprendre l’anglais en visionnant des séries Apprendre une langue peut être fastidieux. Toutes ces listes de vocabulaires à retenir… Y aurait-il moyen d’acquérir un langage de façon plus détendue? Tout à fait. C’est ce qu’ont compris les créateurs de Fleex, une application en ligne permettant d’apprendre l’anglais en visionnant des vidéos, des séries ou films en ligne. Superbe application. Repéré depuis Fleex : apprendre l’anglais en visionnant des séries | Thot Cursus Sur le même thème Les verbes irréguliers sur le bout des doigts P margin-bottom : 0.08in ; A:link Bonjour, L'équipe Gamelang-apps a pour but de vous aider dans l'apprentissage des langues. 24 mars 2014 Dans "Educavox" Après le E-Learning, bienvenue dans l’ère du M-Learning 20 ##gofluent est devenu, en quelques années, l’un des principaux organismes de ##formation linguistique à distance présent à travers le monde avec aujourd’hui 200 apprenants dans 16 pays. 20 avril 2015 Dans "Pédagogie" 15 mai 2015

Fleex : apprendre l'anglais en visionnant des séries Apprendre une langue peut être fastidieux. Toutes ces listes de vocabulaires à retenir... Y aurait-il moyen d'acquérir un langage de façon plus détendue? Tout à fait. Nous vous avions parlé de la culture du sous-titrage qui transmettait des œuvres culturelles. C'est ce qu'ont compris les créateurs de Fleex, une application en ligne permettant d'apprendre l'anglais en visionnant des vidéos, des séries ou films en ligne. Selon votre niveau et ses disponibilités À l'inscription, le site va demander au nouvel usager la façon dont il regarde ses films et séries normalement (avec doublage français, en version anglaise avec sous-titres français ou sans sous-titres). Pour tous les goûts Ensuite vient la partie plaisante puisqu'il suffit, pour grimper dans les niveaux, de regarder des vidéos. Dans la même lignée, on trouve une application pour lire en streaming des torrents d'épisodes de séries ou des films. Apprendre, véritablement Progressif À adopter : Fleex Niveau : Populaire

Related: