background preloader

Jacques Tati,

Jacques Tati,

Marcel Duchamp Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Duchamp. Marcel Duchamp Marcel Duchamp (né à Blainville-Crevon, le et mort à Neuilly-sur-Seine, le ) est un peintre, plasticien, homme de lettres français, naturalisé américain en 1955. Considéré par beaucoup comme l'artiste le plus important du XXe siècle, il est qualifié également par André Breton d'« homme le plus intelligent du siècle ». Biographie[modifier | modifier le code] Origines familiales[modifier | modifier le code] « J'ai eu une vie absolument merveilleuse. » — Marcel Duchamp[1] Né dans la Seine-Maritime, Henri Robert Marcel Duchamp est le fils du notaire de Blainville-Crevon, Justin Isidore Duchamp (dit « Eugène »), et de Marie Caroline Lucie née Nicolle, musicienne accomplie. Il entreprend son apprentissage de la peinture auprès de son grand-père artiste, puis de ses frères, de sa sœur et de leurs amis. Débuts : tableaux et dessins[modifier | modifier le code] Il fut un excellent joueur d'échecs.

Georges Méliès- Site officiel Période créatrice : 26 à 63 ans. A 26 ans, en 1888, grâce à l'héritage de son père il achète le Théâtre Robert Houdin et monte des spectacles de grandes illusions. A la fois magicien, directeur du Théâtre, créateur de costumes, de décors, metteur en scène, directeur de casting, il fonde, en 1891, l'Académie de Prestidigitation, qui se transformera en 1904 en Chambre syndicale de la prestidigitation dont il est Président pendant plus de 30 ans. Tout se précipite, en décembre 1895, quand Antoine Lumière (le père d'Auguste et Louis) l’invite à une projection de cinématographe. Une véritable révélation ! Sa jeunesse : de 0 à 25 ans Georges Méliès est né à Paris le 8 décembre 1861 dans une famille bourgeoise. 8 à 18 ans : Méliès devient pensionnaire au Lycée Impérial de vanves puis au Lycée Louis le Grand. A 18 ans : Son bac en poche, il veut intégrer les beaux-arts. Au même moment, sa femme meurt et il se retrouve à s’occuper seul de ses deux enfants : Georgette et André.

La Revue des Ressources Grands Magasins MA VIE est l’exposé croisé de deux séries de souvenirs personnels, précis, infimes et authentiques. Nous nous émerveillons ensuite que ces faits passés restent présents dans la mémoire, tout en laissant percer le doute quant à la stricte fidélité du souvenir. Preuves à l’appui, nous constatons que la mémoire déforme, transforme bien des détails alors même que les sensations restent vivaces. Quantité d’événements semblent, ajoutons-nous, définitivement effacés. Le passé ne cesse d'augmenter et avec lui le stock des souvenirs. Je me rappelle un nombre incalculable de choses. un matin de 1966, je me vois à l'envers dans la cuillère en 1973, j'essaye une mobylette en 1986, je m'érafle un doigt en râpant du fromage 1999 : j'aperçois des moutons de la même couleur que le pré 2006 : je fais un bond quand le téléphone sonne 1961 - naissance à Marseille 1966 - je traverse Chambéry sous la pluie. 1978 - je perds des clés dans le sable. 1992 - je feuillette un catalogue dans la salle d’attente.

5000 films tombés dans le domaine public à télécharger gratuitement Dès qu’une œuvre tombe dans le domaine public, elle peut être « uploadée » sur le site archive.org. La liste ne peut donc que s’agrandir. Pour les cinéphiles, c’est une véritable caverne d’Ali Baba. On peut déjà y trouver près de 5000 long-métrages, regardables en streaming, mais également disponibles en téléchargement (très souvent de haute qualité). Films noirs, films d’horreur, cinéma Bis, screwball comedy, le choix est vaste. Voici ma petite liste maison de 13 films : Freaks : La Monstrueuse Parade (Titre original : Freaks) est un film culte américain réalisé par Tod Browning, sorti en 1932. Metropolis : film expressionniste de science-fiction allemand produit pendant la courte période de la République de Weimar. The 39 Steps : A 1935 film directed by Alfred Hitchcock. The Phantom of the Opera : A 1925 film adaptation of the novel by Gaston Leroux, this silent film version stars the infamous Lon Chaney as the Phantom.

Le blog de Tobie Nathan la main d'oeuvres La Cinémathèque française : S. M. Eisenstein Dans le cadre de sa mission de mise à disposition de ressources documentaires sur le cinéma, notamment à travers sa collection de sites Internet monographiques et thématiques, la Cinémathèque française met en ligne une mise à jour de la bibliographie sur S. M. Eisenstein, publiée à l'origine en 1998 à l'occasion du 100e anniversaire de la naissance du réalisateur et théoricien du cinéma soviétique.

Sea of Stories

Related: