background preloader

Pyramides d'Égypte

Pyramides d'Égypte
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les pyramides d'Égypte, de tous les vestiges monumentaux que nous ont légués les Égyptiens de l'Antiquité, et notamment les trois grandes pyramides de Gizeh, sont à la fois les plus impressionnantes et les plus emblématiques de cette civilisation. Si elle fut, à son origine, destinée au roi, l'idée d'une sépulture pyramidale fut rapidement reprise par les proches du souverain. Tombeaux des rois, des reines et des grands personnages de l'État, dont l'édification remonte pour la grande majorité à l'Ancien Empire, la forme pyramidale de pierre accueille une ou plusieurs chambres internes reliées par des couloirs. La grande pyramide de Gizeh, construite par Khéops, fait partie des sept merveilles du monde antique et est classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité. Des mastabas aux pyramides[modifier | modifier le code] Le mastaba, construction quasi rectangulaire, était la sépulture des souverains de l'Ancien Empire. Related:  Les pyramides d'Egypteuqam2016

Textes des pyramides Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Textes des Pyramides sont les plus anciens écrits religieux connus à ce jour. C'est la somme des conceptions funéraires des Égyptiens de l'Ancien Empire, c'est-à-dire d'il y a 4 500 ans (même plus, si l'on considère que ces conceptions ont dû naître antérieurement, avant d'être retranscrites sur la pierre). Ces textes, réservés au début aux seuls rois, vont être repris par leurs reines à la fin de l'Ancien Empire. Certaines formules figurent ensuite au Moyen Empire dans le corpus des Textes des Sarcophages. En 1881, Gaston Maspero découvre ces textes dans la pyramide d'Ounas. Égyptologie[modifier | modifier le code] Fouilles archéologiques[modifier | modifier le code] Auguste Mariette avait toujours pensé que, à l'instar des pyramides de Gizeh, les pyramides étaient vierges de toute inscription. Philologie et traductions[modifier | modifier le code] Bénéficiaires[modifier | modifier le code] Pyramides royales[modifier | modifier le code]

Les pyramides ( 7 pages) La construction des pyramides Savoir comment les pyramides ont été construites est une question qui a toujours intriguée et qui revient sans cesse faute de réponse définitive à ce jour. Cette question est d'autant plus prenante que l'on se demande comment des hommes, à l'âge du cuivre, ne connaissant ni la roue ni les machines ont pu construire des monuments aussi gigantesques. Certains prétendent même, qu'on serait incapable de construire aujourd'hui la pyramide de Chéops avec nos moyens de levage moderne. L'aplanissement du site : Quand l'emplacement de la pyramide avait été choisi, il fallait commencer à l'aplanir parfaitement. L'orientation du monument : La base de la pyramide était alors tracée sous la forme d'un carré aussi parfait que possible en veillant à ce que chacun des côtés soit bien dirigé vers une direction cardinale. Combien de temps pour construire une pyramide, avec combien d'hommes? Qui a construit les pyramides?

Les pyramides vieilles de 10500 ans - bretzell La Civilisation Atlante à l'origine des pyramides de Gizeh ? Présentation des pyramides tirée du "Matin des magiciens" de Louis Pauwels et Jacques Bergier "D'Aristarque de Samos aux astronomes de 1900, l'humanité a mis vingt-deux siècles pour calculer avec une approximation satisfaisante la distance de la Terre au Soleil : 149.400.000 kilomètres. Mais la discussion flotte parmi les décimales, et il n'en reste pas moins que la construction des pyramides témoigne d'une technique qui nous demeure totalement incompréhensible. Comment des pierres taillées de dix mille kilos et plus furent-elles hissées et jointes? Il est possible qu’un lien étroit unisse la civilisation Egyptienne et les Atlantes, et qu'il ait permis d’aboutir à la construction des grandes pyramides. Il constata : A droite la constellation de Draco et à gauche, la nébuleuse d'Orion... le berceau de l'humanité ? Le Sphinx Les monuments interdits YONAGUNI au large du JAPON Conclusion L'Atlantide L'état actuel des recherches

"En dehors de leur signification symbolique, les pyramides d'Égypte ont un caractère sublime, parce qu'elles semblent le disputer aux montagnes de la terre" (Charles Blanc - XIXe s.) - Pyramidales Le texte ci-dessous, extrait de la Grammaire des arts du dessin (1867) de l'historien, critique d'art et graveur français Charles Blanc (1813-1882), nous invite à délaisser momentanément les questions pratico-pratiques de choix et mise en œuvre des matériaux dans la construction des pyramides, pour des considérations plus générales sur le savoir-faire des bâtisseurs et la signification de l'architecture pyramidale. Simplicité des lignes, solidité et solennité de l'édifice, relai de l'immortalité : tel est, selon lui, le message des pyramides égyptiennes. L'auteur nous entraîne ici dans une réflexion qui, au-delà des contingences et des caprices des techniques de construction, se met en quête du message universel qui les inspire. Membre de l'Académie des beaux-arts et de l'Académie française, professeur d'esthétique et d'histoire de l'art au Collège de France, Charles Blanc exerça une influence déterminante sur la peinture des Gauguin, Seurat et van Gogh... Photo Marie Chartier

L'origine des mots Egypte et Memphis Il semble évident pour pratiquement tout le monde que Memphis fut l’une des principales capitales de l’Egypte antique. Si cette affirmation est bien exacte, ses termes n’ont rien d’égyptien. En effet, les mots « Egypte » et « Memphis » sont d’origine grecque. Kemet : La Noire Les Anciens Egyptiens nommaient leur pays Kemet (vocalisation inconnue). Memphis et la gloire de Pépy Ier Memphis, pour les Egyptiens anciens se nommait Inebou-Hedj (Les murs blancs) ou Hout-Ka-Ptah (Le Ka du château de Ptah). L’origine mycénienne du mot Egypte L’un des deux noms de la capitale, Hout-Ka-Ptah, eut lui aussi une longue histoire. L’Egypte aujourd’hui : de la Mésopotamie à Carthage Enfin, signalons qu’aujourd’hui, pour les Egyptiens, leur pays se nomme Misr.

La grande pyramide L'Egypte des pyramides, l'Egypte mythique des sables et des crues fertiles, l'Egypte du Grand Sphinx , images d'éternité. Napoléon et Champollion, Mortimer et Astérix, tous les chemins mènent au Nil. Pourtant, au fil des siècles, la vision des spécialistes s'est rétrécie, étriquée même. Et si la fameuse énigme du Sphinx n'avait pas été résolue par Oedipe ? Pour y trouver un climat pluvieux, il faut remonter aux alentours de -10.000, c'est à dire en plein dans l'ère du Lion. Selon Cayce, les Atlantes maîtrisaient l'antigravitation. Il se peut aussi que la pesanteur ait été beaucoup moins grande. C'est pourquoi les géants d'avant ont taillé leurs pierres comme de véritables puzzles 3D aux multiples arêtes. Imposants témoins d'une très antique et très puissante technologie, les pyramides mégalithiques sont beaucoup plus anciennes que ne l'affirme l'archéologie orthodoxe, qui attribue leur construction à des chasseurs-cueilleurs inventifs, avec des outils en bronze et des rampes de terre.

Architecture de l'Égypte antique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'art architectural de l'Égypte antique désigne les pratiques architecturales qui avaient cours pendant les plus de trois millénaires de cette période. Cette durée particulièrement longue invite à considérer non pas une architecture, mais des architectures égyptiennes, dont les différences sont à la fois imputables aux évolutions technologiques de cette civilisation et aux aléas historiques multiples. Bien que les vestiges conservés soient à dominante cultuelle et funéraire, les habitations ou constructions utilitaires ont un intérêt architectural certain. Bien que les influences culturelles et mythologiques soient lisibles dans cette architecture, elle correspond avant tout à des réponses pragmatiques aux problèmes posés par l'environnement, la technique et les matériaux utilisés par les anciens égyptiens. Matériaux et ressources[modifier | modifier le code] Pierres[modifier | modifier le code] Le grès[modifier | modifier le code]

L'histoire de l'architecture : Égypte ancienne. L'architecte et sa matière Avant de passer en revue ces genres divers, il nous faut déterminer les procédés généraux de construction qui s'appliquent indistinctement à tous ces genres. Les matériaux le plus souvent employés sont le granit, le grès, le calcaire et l'albâtre, toutes pierres se rencontrant en abondance dans les carrières égyptiennes. Parfois, les Égyptiens se servaient de briques séchées au Soleil , mais seulement pour les constructions de moindre importance. Les murs sont ordinairement composés d'assises horizontales dont les pierres présentent en hauteur des joints verticaux et parfois inclinés. Enfin, le corps même de la muraille peut être formé de menus matériaux, non taillés, revêtus, aux deux côtés extérieurs, d'un parement de grandes pierres bien polies et appareillées. La voûte égyptienne était de deux sortes : Fabrication de briques crues (tombeau de l'Assassif, Thèbes). L'architecture funéraire Religion égyptienne ). . Sous l'Ancien Empire Sous le Moyen Empire , c. .

L'Egypte antique Nous avons expliqué dans la partie sur la mort les raisons de la momification : personne ne peut accéder à la vie éternelle si son corps n'est pas conservé. Il s'agit maintenant d'exposer les techniques utilisées pour conserver le corps après la mort, le "momifier". Le mot "momie" n'est pas le mot employé par les Egyptiens eux-mêmes, il dérive de l'arabe "mumya" qui signifie "bitume". Dès le XIème siècle, les médecins arabes récupèrent la résine des momies égyptiennes, qu'ils confondent avec le bitume, pour en faire des médicaments très prisés en occident. "Tout d'abord à l'aide d'un crochet de fer, ils retirent le cerveau par les narines ; ils en extraient une partie par ce moyen, et le reste en injectant certaines drogues dans le crâne. Le décor du sarcophage de Djedbastétiouefankh évoque aussi certaine opérations de l'embaumement : voir ici. - La famille du mort fait appel aux embaumeurs et s'entend avec eux sur le type d'embaumement à effectuer. 2. 3. 4. 5. Selon Hérodote :

Égypte antique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Égypte antique[1] est une ancienne civilisation d'Afrique du Nord-Est concentrée le long du cours inférieur du Nil, dans ce qui constitue aujourd'hui l'Égypte. La civilisation de l'Égypte antique prend forme autour de -3150[2]avec l'unification politique de la Haute-Égypte au sud et de la Basse-Égypte au nord sous le règne du premier roi et se développe sur plus de trois millénaires[3]. Son histoire est parsemée d'une série de périodes stables politiquement, entrecoupées de plusieurs périodes intermédiaires, plus troublées. L'Égypte antique atteint son apogée sous le Nouvel Empire puis entre dans une période de lent déclin. Le pays subit les assauts répétés de puissances étrangères dans cette période tardive et le règne des pharaons prend officiellement fin en -30 où l'Empire romain conquiert l'Égypte pour en faire une province[4]. Histoire[modifier | modifier le code] Principaux sites de l'Égypte antique.

Égyptologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le terme égyptologie désigne un champ d'étude privilégié dans certaines branches des sciences humaines (archéologie et histoire). Ce champ d'étude s'intéresse spécifiquement à la zone géographique dénommée Égypte aujourd'hui et couvre, habituellement, les périodes pré-pharaoniques et antiques. Mariette par Nadar, vers 1861 Historique[modifier | modifier le code] La France a une longue tradition égyptologique qui remonte au XVIIIe siècle et à l'expédition de Bonaparte en Égypte. L'Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, les États-Unis et la Grande-Bretagne ont aussi pris part à la recherche archéologique en Égypte. Chronologie des fouilles au XIXe siècle[modifier | modifier le code] L'exploration archéologique en Égypte au cours du XIXe siècle peut être divisée en trois périodes : Équipes archéologiques[modifier | modifier le code] Égyptologues[modifier | modifier le code] Matériel égyptologique célèbre[modifier | modifier le code]

Related: