background preloader

Affaires étrangères

Affaires étrangères
Related:  christiancoppola

Centre de Documentation et de Recherche sur la Paix et les Confl bruxelles2 Europe de la Défense Window on Eurasia The Palestine Chronicle: A Leading Online Newspaper on Palestine, Israel and the Middle East Mars attaque Secret Défense Georges-Henri Bricet des Vallons est un spécialiste des Sociétés militaires privées (SMP). Il est l'auteur d'un livre "Irak, terre mercenaire" (Favre, 2009). Docteur en sciences politiques, il collabore à l'Institut Choiseul, pour lequel il a co-dirigé le numéro de Sécurité globale sur la privatisation de la guerre. Comment réagissez vous au propos de Bruno Delamotte ? Il énonce un certain nombre de vérités. Que doit faire le gouvernement français sur le sujet, et que doit-il surtout ne pas faire ? Rendons d’abord grâce à l’autorité gouvernementale de s’être saisie du débat, alors la question était totalement taboue il y a encore quelques années. Il s’agit de trouver notre propre formule. L'affaire d'Arlit au Niger témoigne d'un dysfonctionnement. Je ne suis absolument pas en mesure de juger s’il y a eu dysfonctionnement ou non.

Anne Roumanoff : la femme enceinte, quel bonheur ! Géopolitique Les négociations avec l'Iran sur le dossier nucléaire approchent de leur dénouement. A quelques jours de la date butoir du 24 novembre, les spéculations vont bon train. Parviendra-t-on à régler les questions en suspens ? En l'absence d'un accord final, les tractations seront-elles à nouveau prolongées ? Quelles que soient les critiques que l'on peut porter aux négociations en cours, notamment sur le fait qu'elles ne concernent que le nucléaire, et pas le comportement déstabilisateur de l'Iran dans la région, leur conclusion, dans un sens ou dans l'autre, sera un événement d'une portée historique. En cas d'accord, l'équilibre stratégique de la région sera bouleversé. Un an après le début des pourparlers, six mois après une première extension, et dans le contexte d'une déstabilisation croissante du Moyen Orient, les deux parties ont intérêt à trouver un accord. Tout accord implique des concessions de part et d'autre. En dernière analyse, la décision sera politique.

Accueil - Agence Française de Développement (AFD) G e O s t r a t O s Armée du futur, le blog sur l'avenir de la défense animé le comi Un dialogue Piketty-Graeber : comment sortir de la dette Il existe quatre méthodes principales pour réduire significativement une dette publique : la répudiation, l’impôt sur le capital, l’inflation et l’austérité. Mediapart a organisé une rencontre inédite entre l’économiste Thomas Piketty et l’anthropologue David Graeber. Dette, 5000 ans d’histoire, de l’anthropologue David Graeber, publié par Les Liens qui libèrent, et Le Capital au XXIe siècle de l’économiste Thomas Piketty, édité au Seuil, constituent sans doute les essais les plus forts, décapants et politiques de cette rentrée. Tous deux s’appuient sur un corpus impressionnant pour proposer des solutions originales : un impôt exceptionnel, progressif et, si possible, mondial, sur le capital et les patrimoines pour Thomas Piketty ; une répudiation des dettes, comme plusieurs sociétés en ont connu au cours des siècles, pour David Graeber. Vous semblez tous deux penser que le système économique et financier est en bout de course, et ne pourra pas tenir très longtemps en l’état. T. T. D.

Russian Military Reform 226 The Clinton Peace Plan- 23 December 2000 In a last ditch effort to revive the peace process, the United States invited Israeli and PA negotiators back to Washington, D.C. for separate talks with the American peace teams. They came on 18 December and met for two days separately with the American officials. On 20 December, Foreign Minister Ben-Ami and PA negotiator Saeb Erekat met in the White House with President Clinton and Secretary Albright. Territory: Based on what I heard, I believe that the solution should be in the mid-90 percents, between 94-96 percent of the West Bank territory of the Palestinian State. The land annexed by Israel should be compensated by a land swap of 1-3 percent in addition to territorial arrangements such as a permanent safe passage. The parties also should consider the swap of leased land to meet their respective needs... The Parties should develop a map consistent with the following criteria: Security: The key lies in an international presence that can only be withdrawn by mutual consent. Jerusalem:

Related: