background preloader

Absents militaires 1846-1893

Absents militaires 1846-1893
Related:  Archives militairesArchives militaires

registres matricules Parmi la masse des documents exploitables par les généalogistes, le registre matricule, qui récapitule la carrière des soldats depuis 1875, est un élément précieux dans la reconstitution d'une vie. Début septembre, les archives de Paris ont mis en ligne des "sources généalogiques complémentaires", parmi lesquelles les tables alphabétiques des registres matricules. Paris est le quinzième département à publier ces répertoires... même si, hélas, les fiches complètes et détaillées de chaque soldat restent à consulter sur place. C'était néanmoins l'occasion de revenir sur ce document très utile au généalogiste grâce à la foule d'informations qu'il renferme. Etablies à la suite du recensement militaire, donc selon le domicile du soldat et non selon son lieu de naissance, ces tables permettent de retrouver le numéro matricule du conscrit, afin, ensuite de pouvoir aisément consulter sa fiche individuelle. b) Fiche matricule complète Extrait du parcours militaire.

relevé 8 décès Frontenay Dans les Registres de décès de l’Etat Civil de FRONTENAY, dans les transcriptions, plusieurs jeunes Frontenaysiens trouvèrent la mort durant la Guerre de 1870, contre les Allemands et plus généralement les Prussiens : six en France, deux en Allemagne : Décès le 29 décembre 1870 d’IZAMBERT Pierre à AIGREFEUILLE (Charente Maritime), âgé 30 ans, Soldat à la 6° Compagnie du 3° Bataillon des Gardes Nationaux Mobilisés du département des Deux Sèvres, natif de FRONTENAY, Célibataire, fils d’IZAMBERT Pierre François et de LAITANG Marie, décédé à l’ambulance du camp d’AIGREFEUILLE. Décès le 14 janvier 1871 de MERCIER François à l’hôpital de DOLE (Jura), Garde Mobile des Deux Sèvres 34° Régiment de Marche 3° Bataillon 6° Compagnie, Né le 14 novembre 1847 à FRONTENAY, Célibataire, fils de MERCIER François et de RICHARD Anne. Décès le 2 mars 1871 de SENNE Jean à APPEVILLE (Manche), âgé 28 ans, Garde National, natif de FRONTENAY, fils de SENNE François et d’AUDEBERT Magdeleine.

pour connaître le parcours militaire d'un soldat pour la guerre de 14-18 Une liste de 16 000 militaires morts pendant les guerres napoléoniennes Quels progrès depuis les débuts de l'Internet grand public ! On peut aujourd'hui y dénicher des documents que l'on n'aurait jamais pu rêver de consulter, comme cette " Liste de seize mille militaires Français ou au service de France, faits prisonniers de guerre de 1810 à 1814 et qui sont morts en Russie, en Pologne et en Allemagne, suivis d'une autre liste de militaires encore vivans en Russie". Cet ouvrage est disponible sur le site de la Bibliothèque Nationale de France, Gallica. Son titre en précise exactement le contenu, comme on le faisait à l'époque. Il a été édité en 1826 par le sieur Mehliss, notaire royal à Hemmendorf, alors un simple quartier de la ville de Rottenburg-am-Neckar, dans le Bade-Wurtemberg en Allemagne. Pourquoi ce personnage a t-il décidé de publier une telle liste ? Quelques rappels sont nécessaires sur cette période-clé de l'Histoire de France.

Relevé - Metz -Base Zimmer Militaires décédés à Metz pendant la guerre de 1870, avec une période élargie de 1869 à environ 1883 selon les registres d'état civil consultés Nous souhaitons que cette œuvre serve à ceux qui cherchent leurs ancêtres dans notre région. Il n’est pas souhaitable que ces travaux soient un jour indexés sur des bases payantes, qu’elles soient à but lucratif ou non lucratif. Les abus, facilement reconnaissables (eh oui il y a des pièges !) Ce relevé est issu de la transcription de nos recherches aux Archives Municipales de Metz. Le dépôt a été consulté afin d'en extraire la liste des militaires décédés dans notre ville, et dans les communes rattachées à Metz depuis cette période. Les relevés des actes de décès vont de 1869 à 1883. Le deuxième acte de la guerre concerne d'ailleurs un hussard prussien. D'anciens militaires peuvent ne pas être indiqués dans les actes, car nous avons les mentions de "propriétaire", "rentier" (vu pour des hommes de 37 ans). Les ambulances Cotes des registres de Metz :

retrouver des soldats de l'armée napoléoniennes Prisonniers de guerres Morts pour la Patrie Les médaillés militaires Matricules Archives militaires Les archives militaires à Paris - Généalogie de Jean-Claude GEOFFROY Jeudi 4 novembre 2010 4 04 /11 /Nov /2010 21:23 Les archives de Paris ont mis en ligne il y a peu les registres des matricules des conscrit pour la période 1875-1909. Etant tombé par hasard sur cette information j'ai recherché pour mon arrière-grand-père dont on mentionne sur son acte de mariage en 1899 qu'il était avant militaire au 155e régiment d'infanterie à Jouy-sous-les-Côtes. Né en 1875, il a été conscrit comme la plus part des jeunes de son époque à 20 ans. J'ai donc retrouvé sont numéro de matricule sur le site des archives de Paris dans la partie "Tables des états signalétiques et des services militaires de la Seine" (dans les sources généalogiques complémentaires). Et après, direz-vous ? Et bien il faut se rendre sur place et consulter la série D4R1. Ce que j'ai fait la semaine dernière. Ainsi mon arrière-grand-père avait les yeux gris, mesurait 1,63 m, a fait près de 5 ans de service militaire et 4 ans de guerre. 9 ans d'armée c'est pas mal pour un civil !

Sépultures militaires individuelles Rechercher un prisonnier de guerre, 2e guerre mondiale (2/2) Après vous avoir fourni, dans un premier article, les principales institutions à contacter pour effectuer des recherches sur un prisonnier de guerre de la Seconde Guerre Mondiale, voici la suite promise. Stalags et Oflags Médaille commémorative 1939-45 Commencez par consulter sur Gallica les listes de Prisonniers de guerre français, dans lesquelles vous trouverez peut-être votre père ou votre grand-père. Enfin, vous pouvez tenter une demande au Service de renseignements de la Wehrmacht pour les pertes de guerre et les prisonniers de guerre (service Deutsche Dienststelle – WASt). Recherches sur Internet L’information sur les camps de prisonniers pendant la 2nde Guerre Mondiale est pléthorique sur Internet. Dessin de T. Je vous souhaite de bonnes recherches. Renan « La captivité des soldats français de 1939-1945 constitue un fait historique sans précédent dans les annales de l’humanité. Vous serez peut-être aussi intéressé(e) par les articles suivants :

url perlée pour la 1e fois le 1e avril 2012 by pixis Apr 1

Related: