background preloader

Évhémérisme

Évhémérisme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Prologue de l'Edda de Snorri présente les dieux d'une façon évhémériste. L'évhémérisme est une théorie selon laquelle les dieux sont des personnages réels qui auraient été divinisés après leur mort, leur légende étant simplifiée et embellie jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'une sorte de symbolisme absolu et universel. Elle tire son nom du mythographe grec Évhémère. Principes[modifier | modifier le code] Ce courant de pensée postule que les personnages mythologiques étaient des êtres humains normaux, dont les peuples auraient divinisé le souvenir par admiration ou par crainte. L'évhémérisme s'inscrit donc dans la tradition médiévale d'interprétation des textes antiques. Postérité[modifier | modifier le code] Ce processus est sans doute à l’œuvre dans bon nombre de légendes de rois fondateurs des cités antiques, tels Romulus et Rémus ou Gilgamesh. Related:  Occultisme / Ésotérisme / Religion

Livres sibyllins Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La sybille de Cumes présente les livres sibyllins au roi Tarquin (illustration d'un livre scolaire anglais, 1912). Les livres sibyllins sont un recueil d'oracles grecs conservé à Rome dans l'Antiquité. Les livres sibyllins ne sont consultés qu'à la suite d'un prodige (ou présage) grave. À la fin de l’Empire romain d'Occident, probablement lors des mesures antipaïennes promulguées par Honorius à partir de 404, les chrétiens s’emparèrent des livres sibyllins et les brûlèrent[5]. Liste (non exhaustive) des consultations de livres sibyllins[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Les Nocturnes du Plan de Rome - 3D - Les origines de Rome (03 février 16) [archive] Portail de la Rome antique

Évhémère 316 av. J.-C. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Évhémère (en grec ancien Εὐήμερος / Euhếmeros), né aux alentours de 316 av. J.-C., est un mythographe grec de la cour de Cassandre, auteur de L'Écriture sacrée, roman de voyage fantastique. Le lieu de naissance d'Évhémère est contesté : il serait né à « Messine » (mais ce nom peut désigner soit Messine en Sicile, soit Messène dans le Péloponnèse), alors que d'autres penchent plutôt vers Chios, et Théophraste le dit de Tégée[1]. Son roman est à l'origine de la théorie de l'évhémérisme. Son œuvre (roman)[modifier | modifier le code] Elle ne nous est connue que de seconde ou de troisième main, traduite en latin par le poète Ennius, puis perdue mais transmise par un compte rendu donné dans les Institutions divines de l'apologiste chrétien Lactance, puis par un autre résumé transmis par Diodore de Sicile, mais on trouve des allusions à Évhémère chez plusieurs autres auteurs grecs et latins[2],[3],[4],[5]. Voir aussi[modifier | modifier le code]

Mazdéisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mazdéisme est une religion de la Perse antique qui doit son nom à son dieu principal, Ahura Mazda. Le livre sacré du mazdéisme est l'Avesta. Le mazdéisme a été la religion officielle des empires perses mède, achéménide, parthe et sassanide. Il s'articule autour de l'opposition entre Ahoura Mazdâ, « Le seigneur Sage », et les démons, dont Angra Manyou, « L'Inspirateur Maléfique », est le chef. C'est cette opposition dualiste qui fonde la cosmologie, l'activité rituelle et la fonction royale[1]. Le zoroastrisme, du nom de Zoroastre/Zarathoustra, est, selon les auteurs, un autre nom pour mazdéisme[2], ou bien une réforme du mazdéisme[3][source insuffisante]. Notes et références[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Grands livres du mazdéisme[modifier | modifier le code] En anglais : Zoroastrian Archives [1] [archive] Études sur le mazdéisme[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code]

Les mystères des Montagnes Bucegi À l’été de 2003, dans une région inexplorée des monts Bucegi, Roumanie, une équipe du Département Zéro (une section top secrète du Service roumain de renseignements – SRI), avait fait une découverte archéologique qui pourrait complètement changer le destin de l’humanité. Les Etats-Unis d’Amérique ont exercé une pression diplomatique colossale sur le gouvernement roumain, qui désirait divulguer les résultats au monde entier. Les implications sont devenues beaucoup plus complexes en raison de l’ingérence brutale de l’Ordre des Illuminati, qui a cherché à prendre le contrôle à la fois du lieu de la découverte et de l’expédition commune roumano-américaine. L’expert en phénomènes étranges, et aussi le chef des opérations pour l’Etat roumain, Cezar Brad, est le «héros» des événements choquants survenus dans les monts Bucegi. II . En mai 2003, Cezar a été visité par un personnage très important. Cezar a ressenti une pression élevée et un poids lourd autour de cette personne. III. IV . V. VI .

Là où brûle le feu de Zarathoustra | Ma vie à Téhéran C’est l’histoire d’un feu qui brûle depuis presque deux millénaires. Sans interruption – ni du feu, ni de l’histoire. Nous sommes à Yazd, au centre de l’Iran. Les oiseaux reconnaissent cette oasis à des kilomètres : en plein désert, impossible de ne pas voir ces toits pommelés, couverts de petits dômes couleur ocre, entourés par les tours des bâdgir (littéralement : « attrape-vent ») et par d’immenses minarets qui semblent surgir des profondeurs de la terre. Le taxi qui m’a récupérée à la gare routière essaye de s’engager dans le labyrinthe yazdi, parmi les vendeurs d’amulettes, de miroirs, de tapis, de pierres de turquoise, et de faloodeh yazdi (un dessert glacé). On arrive enfin devant la khoone-ye sonati où je vais rester pendant mon séjour à Yazd. Entretenir la flamme Il existe une histoire de caravansérail et de feu sacré qu’il convient de raconter, tant elle illustre le syncrétisme historique de la région. Ainsi parlait Zarathoustra La montagne qui ne cesse de pleurer

Une mystérieuse base « alien  découverte en Roumanie | «Michelduchaine Introduction (*texte traduit du roumain …les sources sont roumaines) Dans l’été 2003, dans une zone inexplorée des monts Bucegi , une équipe du Département zéro (une section top secret du Service roumain de renseignements – SRI), avait fait une découverte d’époque, ce qui pourrait changer complètement eu le destin de l’humanité. Les Etats-Unis d’Amérique ont exercé une pression diplomatique colossale sur le gouvernement roumain, qui vise à divulguer les résultats pour le monde entier. Les implications sont devenus beaucoup plus complexes en raison de l’ingérence brutale de l’Ordre des Illuminati, qui a cherché à prendre le contrôle de deux l’emplacement de la découverte et de la Roumanie conjointe -. expédition américaine L’expert sur ​​les phénomènes étranges, et aussi le chef de file des opérations de l’Etat roumain, Cezar Brad, est le «héros» des événements choquants survenus dans les monts Bucegi. Cezar sentait une pression élevée et un poids lourd autour de cette personne. III.

Shudra Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Shudra (sanskrit : शूद्र (śūdra), « serviteur ») sont, dans le système des castes indiennes un des quatre varnas. La caste des shudras est considérée comme la plus basse; ils s'apparentent aux serfs européens du Moyen Âge[1]. Selon Louis Dumont, les trois premières castes apparaissent dans les premiers livres du Rig-Véda mais les shudra seulement dans un hymne tardif ; ils pourraient être des aborigènes intégrés dans la société sous forme de servitude[2]. Les enfants de brâhmanes sont considérés comme Shudra tant qu'ils n'ont pas assimilé les textes sacrés, reçu l'initiation védique, qui permet d'être dvija, « deux fois né »[3]. Selon la tradition hindoue, la qualité principale du Shudra est le dévouement[4]. Bibliographie[modifier | modifier le code] Louis Frédéric, Dictionnaire de la civilisation indienne, Robert Laffont, 1987Guy Deleury, Le modèle indou, Éditions Kailash, Paris, Pondichery, 1993Louis Dumont, Homo hierarchicus.

Roumanie, les mystères des Montagnes Bucegi Roumanie, les mystères des Monts Bucegi I. Introduction À l'été de 2003, dans une région inexplorée des monts Bucegi, Roumanie, une équipe du Département Zéro (une section de top secret du Service roumain de renseignements - SRI), avait fait une découverte archéologique qui pourrait complètement changer le destin de l'humanité. Les Etats-Unis d'Amérique ont exercé une pression diplomatique colossale sur le gouvernement roumain, qui désirait divulguer les résultats au monde entier. Les implications sont devenues beaucoup plus complexes en raison de l'ingérence brutale de l'Ordre des Illuminati, qui a cherché à prendre le contrôle à la fois du lieu de la découverte et de l'expédition commune roumano-américaine. L'expert en phénomènes étranges, et aussi le chef des opérations pour l'Etat roumain, Cezar Brad, est le «héros» des événements choquants survenus dans les monts Bucegi. II . En mai 2003, Cezar a été visité par un personnage très important. III. Sphinx de Bucegi IV . V. VI . VII . IX .

Intouchables (Inde) Les Dalits, encore appelés Intouchables ou Harijans (« Fils de Dieu », par Mohandas Karamchand Gandhi), sont des groupes d'individus considérés, du point de vue du système des castes, comme hors castes et affectés à des fonctions ou métiers jugés impurs. Présents en Inde, mais également dans toute l'Asie du Sud, les Dalits sont victimes de nombreuses discriminations. Depuis le XIXe siècle, les Dalits ont créé plusieurs mouvements politiques afin de défendre leurs droits. Selon le recensement de 2011, il y a 201,4 millions de Dalits en Inde, soit 16,6 % de la population (ce chiffre ne prend toutefois pas en compte les Dalits musulmans et chrétiens)[1]. La société indienne est traditionnellement divisée en quatre grandes classes sanctionnées par la religion hindoue. Tous prêtent allégeance aux valeurs brahmaniques : il ne suffit pas d'être un simple « paysan » pour être vaishya, mais soutenir aussi le Dharma. — Manavadharmashâstra, L X, 4 — Mohandas Karamchand Gandhi[7]. L'ouvrage de J.

Mutually Assured Destruction: Has It Happened Before? | Fate Magazine Ruins at Balbek by Kelly Bell When the Eastern Bloc collapsed in 1991 the whole world breathed a sigh of relief. Yet what if the East-West rivalry had not ended with a whimper—what if it had ended in a big bang? Considering the destructive potential of the atomic arsenals produced and stockpiled by the superpowers, our world could well have been reduced to charcoal by a thermonuclear war. The 1945 New Mexico atomic test may provide a clue. Additionally, the entire desert between Damascus, Syria, and Baghdad, Iraq, is so littered with charred, heat-blackened rocks that literally thousands of square miles of Mesopotamia must at one time have been subjected to tremendous heat. Outside Cuzco, Peru, there is a vitrified hillside covering 18,000 square yards. The standard explanation for the partial melting of these rock structures is that they were struck by lightning. “It was as if the elements had been unleashed. Ancient Wings over the World Did you enjoy this article? inShare0

Vaishya Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Le sage Jajali est honoré par le vaishya Tuladhara Les vaishya ou vaiśya, (वैश्य, lié au clan, aussi - ârya) sont les membres de la troisième (après les brahmanes et les kshatriyas et avant les shudras) des quatre castes (varṇa, वर्ण, « couleur »). Voir aussi[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code] ↑ Dictionary of Hinduism par W. Lien externe[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : Vaishya, sur Wikimedia Commons (en) vaisya.net [archive]

Related: