background preloader

Actualité de l'Observatoire de Musique

Actualité de l'Observatoire de Musique
Related:  economie du streaming ?

L'observatoire régional du spectacle vivant - ARSV Détails Mis à jour le jeudi 19 décembre 2013 13:08 Le Pôle Observation-ressources : assurer la meilleure connaissance, quantitative et qualitative, du spectacle vivant et des politiques culturelles en Poitou-Charentes, auprès des acteurs du domaine et des citoyens, pour éclairer le débat et aider à la prise de décision. Les objectifs du Pôle Observation-ressources Permettre aux acteurs de mieux situer leurs activités dans leur environnement,Aider à la circulation et à l’accroissement quantitatif et qualitatif des informations relatives au spectacle vivant auprès des professionnels, des représentants des collectivités publiques et des populations du Poitou-Charentes.Identifier les mutations et les permanences dans la production, la création artistique et le développement culturel. De nombreuses études, analyses et documentations réalisées par Le Pôle Observation-ressources sont à votre disposition dans la rubrique Études & documentation.

Comment le SNEP va-t-il justifier cette nouvelle chute des vente Au début de l'année, le Syndicat National de l'Edition Phonographique (SNEP) s'était félicité des résultats jugés "très bons" du dernier trimestre 2009, qui signait une reprise des ventes sur la deuxième moitié de l'année. Mais en commentant ces résultats, nous y avions vu une sorte de piège du prisonnier pour l'industrie musicale : Comment justifier la lutte contre le piratage s'il y a rechute en 2010, alors-même que l'Hadopi n'existait pas au moment où le marché s'est redressé ? Et si l'embellie au contraire se confirme cette année, comment la mettre au crédit de l'Hadopi alors qu'elle n'aura commencé ses travaux que plusieurs mois après les premiers bons résultats ? Visiblement, si l'on en croit Electron Libre, c'est la première question qu'il faut retenir. Il est en tout cas loin, le pari de Pascal Nègre, qui jurait que l'Hadopi viendrait multiplier "par trois voire par quatre" les ventes de musique en ligne.

Les Nocturnes du 12 janv. 2011 avec Pascal Nègre - Emission Contact Newsletter Se connecter / S'inscrire Ecouter. Voir. RTL EN DIRECT Le Grand Studio RTL Eric Jean-Jean Invité : MIOSSEC Info Sport Culture-Loisirs Video Blogs Services Jeux Animateurs Emissions Y assister Participer Podcasts Le Journal Inattendu Marie Drucker Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau RTL Opinions Serge July & Alexis Brézet Faits divers Société Politique Justice Économie Social Santé Environnement International Insolite People Sciences Vie pratique Auto Tous les thèmes En ce moment : - Apprenties meurtrières : une amie se confie- Hollande : "La France n'abandonne personne" Toute l'info sur RTL RéécoutePodcastsDossiersVidéosSondagesRTL Auto Le Journal des Sports Soir de Ligue 1 Christophe Pacaud On refait les courses Bernard Glass Football Tennis Équipe de france Rugby Mercato Ligue 1 Formule 1 Ligue des Champions Sports mécaniques Europa League NBA Coupe de France Jeux Olympiques Dopage Tous les thèmes La Bonne Touche Jean-Pierre Foucault & Jade On est fait pour s'entendre Flavie Flament

Campaign Literature Archive: A Century of Los Angeles Elections Websites captured from 2012 elections to the present are archived and accessible via the UCLA Online Campaign Literature Web Archive. Every American election produces thousands of campaign flyers, pamphlets, posters, and bumper stickers, generally called "campaign literature." These documents provide an important record of the campaign, its participants, issues, and tactics. In order to fill this gap, since the 1920s the government documents section of the UCLA Library has built and maintained a Campaign Literature Collection, containing printed ephemeral election materials distributed by campaigns for local, state, and federal offices and ballot measures affecting the Los Angeles area. The UCLA Online Campaign Literature Archive presents a subset of the materials in the complete Campaign Literature Collection.

Pascal Nègre : « Le streaming payant sera le moteur de la musique pour les 10 prochaines années » On ne présente plus Pascal Nègre, qui vient de fêter ses 20 ans à la tête d’Universal Music France. Alors que le débat sur le streaming bat son plein entres les artistes et les plateformes, il décrit pour TheMediaShaker les grands enjeux de ce nouveau modèle économique pour la musique. Alors le que streaming fait la une de l’actualité, nous avons voulu commencer l’interview de Pascal Nègre par une question toute simple : qu’est ce le streaming, au juste ? Dans de nombreux de pays, le streaming est un usage en forte progression. Comment expliquer cet engouement ? S’il change la manière de consommer la musique, le streaming change-t-il aussi la manière de produire des disques ? Par ricochet, le streaming a un impact sur la rémunération des artistes, comme l’a montré la récente polémique entre Taylor Swift et Spotify. Avec le streaming, Pascal Nègre affirme que la musique fait sa 3ème révolution : « On a vécu la première révolution qui était la piraterie et les sonneries téléphoniques.

L'Observatoire Régional des Arts et de la Culture en Limousin - culture-en-limousin.fr, le portail culturel régional Oraclim Depuis le 30 septembre 2008, l’association Musique et Danse en limousin est devenue Observatoire Régional des Arts et de la Culture en Limousin (ORACLIM). Elle a élu un nouveau Conseil d’administration selon les statuts modifiés en Assemblée générale extraordinaire le 9 juin 2008. Conventionnée par l’État (DRAC du Limousin) et la Région Limousin, la mission de l’Observatoire couvre l’ensemble du champ culturel (spectacle vivant, cinéma et audiovisuel, livre, arts plastiques et patrimoine). Elle vise à "accroître la connaissance des réalités et problématiques artistiques et culturelles en Limousin" (...) et à "apporter par l’analyse des éclairages utiles pour l’élaboration des politiques culturelles et pour les choix d’interventions des décideurs et acteurs culturels". Le premier chantier d’observation engagé depuis juillet 2007 porte sur l’emploi culturel et la formation. Il reste également l’animateur du Réseau Information Culture en Limousin (RIC). + Membres du Bureau de l’Oraclim

Le CD est un format d'avenir, selon le prochain PDG d'Universal La succession à la tête d'Universal Music Group est désormais en marche. En effet, le New York Times a dévoilé ces jours-ci le nom du prochain directeur exécutif qui remplacera Doug Morris, à la tête du label de musique depuis plus de quatorze ans : il s'agit de Lucian Grainge. Cependant, ce dernier ne prendra pleinement possession du poste que l'année prochaine, le temps d'assurer une transition en douceur. Et de la douceur, il en faudra pour le label. En effet, le passage de témoin se fait dans un contexte difficile pour la major, confrontée à la dématérialisation croissante des contenus, à la baisse continue des ventes physiques de CD (qui demeure la principale source de revenus de l'industrie du disque) et à la problématique du piratage. Ça semble mal parti. En 2007, nous rapportions un portrait de Doug Morris. On aurait pu croire que le prochain dirigeant du label de musique, plus jeune, ait une vision plus enthousiaste des nouvelles technologies et de l'opportunité du numérique.

Le sort de torsion de la radio - c'est juste une autre appli In car music players are getting smarter and more versatile. At a time when people are searching for smarter ways to use their mobile devices and change songs without taking their hands off the wheel or their eyes off the road, one company has devised an answer. Parrot's Asteroid lets drivers make calls and select songs using voice controls. It also connects to GPS or to the Internet to use web radio apps. Asteroid is a palm-sized, detachable faceplate that goes in your dashboard. "Music can be played from a number of music players or phones, a USB, or an SD card that slides in behind the faceplate," writes Amy Dusto. The Radio App This means that for many drivers radio will be just another app – among many. It's not unconceivable that car owners will ensure that their garage has a strong Wi-Fi signal. Traditional radio has taken it for granted that their main competitors are iPods and satellite radio. It Just Works Like an iPad, as Steve Jobs might say, commerical radio 'just works'.

Laterna magica - Cinémathèque française Musique en streaming, un modèle enfin pérenne ? Avec Yves Riesel, PDG de Qobuz de l'émission Le dossier du jour Yves Riesel, fondateur et directeur de la plateforme de streamig Qobuz est l'invité de la matinale. Le marché du disque aurait-il enfin trouvé un modèle pérenne pour se sortir de la crise qu'il connait depuis dix ans? Malgré des ventes toujours en baisse, les sites de musique en streaming marquent une progression significative. Le marché de la musique vient de connaître un événement sans précédent, pour la première fois le chiffre d'affaire généré par les plateformes de streaming audio a dépassé celui du téléchargement au premier trimestre 2014. 35 millions d'euros pour le streaming contre 27 millions pour le téléchargement. Autre signe positif avec le lancement mercredi 10 septembre d'un classement hebdomadaire, façon « TOP 50 » des morceaux les plus écoutés sur les sites de streaming. Dans les derniers chiffres du marché de la musique en France présentés par le Snep (Syndicat national de l’édition phonographique), le streaming connaît une progression significative de 33%.

Observatoire de Musique La création de l’Observatoire de la musique répond à une demande professionnelle, consistant en la mise en place d’un système d’observation consacré à l’analyse de l’économie générale de la filière musicale, de ses ressources financières et commerciales ainsi qu’à l’expertise et à l’évolution des conditions générales de ses systèmes de production, de diffusion et de commercialisation. Lors de sa mise en place en mars 2000 à la Cité de la musique, l’Observatoire a souhaité associer les professionnels et les pouvoirs publics à la définition des besoins et des usages de l’observation afin qu’ils deviennent, à terme, prescripteurs et utilisateurs d’un système partagé d’observation. Les travaux de l’Observatoire de la musique :

Quel Label participatif choisir ? | Zik’n'Blog Histoire de fêter dignement l’arrivée de « All in My Music » et « StationTubes » dans le petit monde des labels participatifs et en attendant que Kiss Kiss Bank Bank lève le voile sur son service, on a décidé de se donner des airs de « Que choisir ? ». Amis Artistes, amis internautes-producteurs et amis rien du tout, si l’aventure des labels communautaires vous chante, avant de vous lancer tête baissée dans l’aventure, découvrez en un coup d’œil les bons comme les mauvais élèves du secteur… Tout le monde au tableau et que ça saute… Tous voisins de paliers ? Le principe même des « sellabands-like » est d’imposer des paliers d’investissement. Bien sûr, plus élevé est le palier de production, plus longue est la levée de fonds. Des labels généreux avec les artistes ? Globalement plus que les maisons de disques. No Major Musik, Aka Music, Station Tubes ( 40%) Spidart (35%) All In My Music (33%) My Major Company ( 20%) Your Music Hall ( de 20 à 25%) Des internautes récompensés … Ou pas !

Related: