background preloader

L' Agriculture cosmo-tellurique - Agriculture cosmotellurique

L' Agriculture cosmo-tellurique - Agriculture cosmotellurique
Related:  électrocultureCulturesles pédagogues

Electric Garden Slug Fence Slugs will ruin a vegetable garden pretty fast unless some serious means of taking care of them is implemented. The electric fence has proven to be pretty well 100% effective in my experiments to date. The fence consists of two runs of wires spaced about 3/4 inch apart running around the perimeter of the raised bed - one wire is connected to the +ve terminal and the other to the -ve terminal of a battery. An electric current will flow through the slug if it makes contact with both wires at the same time. The resulting "shock" with usually cause the slug to turn back. I've been using a 9-volt battery as the power source, the battery lasts the whole growing season but the voltage drops to 5 volts or so by the end of the season (my measurements). The nice thing about the slug fence is that it is on duty 24-7, many other slug control methods require some kind of regular checking or resupplying. My first electric fence was mounted on a low "raised" bed garden.

Afficher le sujet - les Ondes de Forme (pyramide ..et autres...) Hypothèse: Les pyramides de l'égypte ancienne sont placées sur des lignes ley... Celles-ci sont des concentration d'énergie électro-magnétiques et telluriques... La composition des pyramides est clairement un isolant magnétique puisque en pierre calcaire... Si on y réfléchit bien, l'isolation électro-magnétique forme un condensé, qui couplé à la forme pyramidale fait une concentration des flux dans la pointe (je ne suis pas physicien, mais ça parait logique...). Il en retourne donc logiquement d'un rayonnement des flux qui vont naturellement redescendre... La question que je me pose, est-ce qu'il y a changement de polarité? Autre hypothèse: On se demande souvent comment ça se fait que les pyramides soient toujours debout ou comment elles ont été construites... et pour finir: Si il y a inversion de polarité, il semble logique due à la forme de la pyramide, que les courants magnétique descendant aient un champ plus dense mais moins large que les courant ascendants...

Créer de la biodiversité en limitant le fauchage des prés? Oui, ça marche! Biodiversité – Terre : Depuis quelques années, certaines villes laissent la biodiversité se développer dans certains de leurs espaces verts. Mais pas question pour autant de laisser les massifs à l’abandon. Par exemple, le service « Espaces verts » de la ville de Longjumeau (F) organise une gestion diversifiée qui adapte la tonte ou le fauchage à la situation et l’intérêt naturel du lieu. Tous les ans, avec les beaux jours arrive la floraison et les nombreux massifs longjumellois prennent des couleurs. Qu’il s’agisse de tapis horticoles, de tapis semés, de plantes vivaces ou de prairies fleuries, chacun est entretenu selon son environnement et un rôle bien précis. Ainsi, les pelouses autour des espaces fleuris sont fauchées en fonction d’une ambiance paysagère souhaitée. Quatre catégories La première catégorie concerne les zones urbanisées. Et que ce n’est pas seulement bon pour les humains mais également pour nos abeilles. Img Diapo WordPress: J'aime chargement…

Roger RIBOTTO et l'ECOLOGIE PROFONDE QUI A PEUR de l'ECOLOGIE PROFONDE Pour télécharger et / ou imprimer ce texte, cliquez sur ce lien. 1° Maîtres et possesseurs de la nature jusqu'à la fin des temps ? Les écologistes ne devraient pas trop éreinter Descartes. Dans son " Discours de la Méthode ", il écrit que les notions générales touchant la physique peuvent, grâce à leurs applications " nous rendre comme maîtres et possesseurs de la nature ". Dans ce contexte, les tenants de l'écologie profonde proposent un renversement de perspective. 2° la mise à l'index de l'écologie profonde. 3° Une présentation - parmi d'autres - des principales caractéristiques de l'écologie profonde. Adoptons une démarche qui, en soi relève d'une extrême banalité mais qui par un concours de circonstances étrange s'avère être d'une inhabituelle originalité. 2 - La richesse et la diversité des formes de vie contribuent à l'accomplissement de ces valeurs et sont également des valeurs en elles-mêmes.

Electroculture Les Forces de la Nature au Service de l’Agriculture Prochaine formation, conférence ou cours sur l’electroculture : Le seul moyen d'être certain est de vérifier par soi-même, on en est généralement stupéfait ! En plus vérifier ne coute pas un centime, je peux vous conseiller quelques petites expériences à faire. Testez l’electroculture dans votre jardin. Vous pouvez reproduire certaines expériences décrites sur le site, pour cela je vous ai mis quelques articles en téléchargement libre d’anciennes techniques avec des plans que vous pouvez réaliser dans votre jardin. Sur ce site je vous fait don de plusieurs articles à télécharger ou sont décrits quelques simples expériences que vous pouvez tester dans votre propre jardin potager avant de passer à plus grande échelle sur vos hectares de champs avec l’installation de nouvelles techniques plus adaptées. Différence majeure entre consommable et solution durable Avancées Scientifiques Les résultats de l’electroculture sont bien la.

Etude sur les ondes de forme suite 1 | Roland Gerber Radiésthésiste Bonjour à tous, j’ai décidé de continuer l’étude des ondes de forme par quelques articles, au rythme d’un par mois environ. Voici la première partie. Ces explications sont extraites de mes formations géobiologie ainsi que celles sur la baguette « abeille ». Il est clair qu’un écrit est plus difficile à digérer qu’une explication en direct, mais elle a déjà le mérite d’exister. Mes études ondes de forme contiennent certaines découvertes et explications personnelles que je transmets dans mes séminaires et par l’intermédiaire de conférences. Quand on parle « Ondes de forme » (ODF), on pense automatiquement aux ondes émises par les formes. Lors d’un voyage en Egypte, Chaumery et Belizal, 2 radiesthésistes chevronnés du début du 20ème siècle, ont vu un chat momifié dans la grande pyramide, dans la chambre du roi, et, chose étrange, il ne semblait pas avoir subit de processus de momification. En tant que radiesthésistes, ils se sont mis à étudier les énergies présentes.

Jardiner autrement avec les plantes Il existe pourtant des solutions naturelles alternatives à ces usages dans nos jardins et sur nos balcons. L’ortie : un fortifiant La consoude : un engrais La prêle : un fongicide naturel La fougère : un insecticide L’ortie, la potion magique du jardinier Cette fausse mauvaise herbe devient de plus en plus incontournable dans nos jardins. L’ortie, trésor de bienfaits pour votre santé Faites une cure d’ortie en poudre – contre les états de fatigue et les rhumatismes, débarrasse le corps de ses toxines et fortifie les ongles et les cheveux. La prêle des champs au jardin On la trouve un peu partout dans la nature dans les terrains un peu acides. La prêle des champs et notre santé La prêle en poudre, très riche en silice, vitamines et minéraux, a une action minéralisante sur l’organisme. La consoude, engrais naturel La consoude de Russie (bocking 14) est très facile à cultiver par bouturage ou morceaux de racines et moins envahissante que la consoude officinale.

Onze logiques économiques qui changent le monde Source image : Tout changement social doit concevoir son économie. Et alors que s’ouvre aujourd’hui à Paris le OuiShareFest, premier événement européen entièrement dédié à l’économie collaborative, j’avais envie de donner suite à ce billet et faire le point sur un ensemble de termes qui reviennent souvent dans l’actualité pour qualifier les modèles économiques émergents et à venir qui cherchent à fournir des réponses aux enjeux du siècle. L’économie coopérative Commençons avec le plus ancien de ces modèles, qui relève de l'économie sociale et solidaire. En ce sens, la logique n’est pas anticapitaliste, mais a-capita-liste: ces initiatives ne sont pas en opposition au capital, mais dans sa négation, et la personne humaine remplace le capital dans la finalité de l’action collective des hommes. Tableau extrait du livre Vive la Corévolution ! L’économie positive L’économie circulaire Voilà une forme économique qui fait également parler d’elle ces temps-ci.

Georges Lakhovsky Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Georges Lakhovsky né à Minsk (1869, Russie – 1942 New York, États-Unis)[1] était un scientifique et ingénieur des ponts et chaussées d’origine russe, qui vécut en France, ayant œuvré dans le domaine de la médecine non conventionnelle. Biographie[modifier | modifier le code] tumeur à l'oeil - avant / après - tumeur basocellulaire - avant / après - tumeur de l'utérus - avant / après - régénération cellulaire [réf. nécessaire] Il est l'auteur de nombreux essais. « Récemment, 3 oscillateurs à ondes multiples, appartenant à M. Analyses[modifier | modifier le code] Selon l'AFIS, « le paranormal et les théories "vitalistes" doivent beaucoup à Georges Lakhovsky, créateur d’une vision vibratoire de l’ensemble de l’univers, dite « équilibre cosmo-tellurique »[3],[4]. » Publications[modifier | modifier le code] Contribution à l'étiologie du cancer (Gauthier-Villars et Cie), 1927.Les Ondes qui guérissent (Gauthier-Villars et Cie), 1929.L'oscillation cellulaire.

Radiesthésie et émission de forme (1988) de Jean Pagot Aucune indication en quatrième de couverture et un titre aux termes énigmatiques… Comment peut-on en arriver à tenir entre ses mains la Radiesthésie et émission de forme ? J. Pagot s’adresse à un lectorat difficile à cibler : celui-ci devra être suffisamment sensible au phénomène de la radiesthésie pour trouver un quelconque intérêt à s’instruire à ce sujet, mais il risque de se trouver dépassé par l’exposé de nombreux passages techniques aux termes barbares qui se présentent à la manière de kits de montage Ikéa © : comment créer son générateur de La Foye ? Georges Lakhovsky et son oscillateur à ondes multiples Ce livre s’adresse-t-il pour autant aux adeptes bien rodés de la radiesthésie ? Plutôt exercice spirituel –comme l’aptitude au Marathon serait le résultat d’un long entraînement-, J. « Des personnes vous diront qu’il ne faut pas, en mettant la table, croiser les couverts parce que ça porte malheur. J. Un autre exemple des difficultés de compréhension du phénomène radiesthésique :

Une semence n'est pas une graine - Changeons d'agriculture Alors que les semences sont au cœur de toute agriculture (elles constituent, avec l'eau et la terre, l'une des trois conditions premières pour engager une culture), elles sont souvent négligées dans les politiques publiques, et laissées aux mains de logiques commerciales hélas bien éloignées du bien commun. Même certaines initiatives apparemment vertueuses, comme celle de l'association Avaaz qui avait lancé une grande levée de fonds pour créer une « banque de semences » mondiale accessible par internet, peuvent être extrêmement perverses et très éloignées d'une agriculture réellement autonome et écologique. Je reviendrai dans un prochain billet sur le danger de ce type de projet, qui nécessite au préalable quelques bases agronomiques en matière de semences. Une plante co-évolue avec son milieu et les humains La plupart des agriculteurs et des agronomes utilisent indifféremment le terme de graine ou de semence. Femme bangladeshi dans une seed-house - Photo J. Une semence n'est pas figée

Enquête : les Français et les pratiques collaboratives Loin d’être un phénomène de mode, la consommation collaborative est amenée à se développer : la crise qui perdure et le développement des nouvelles technologies de l’information favorisent la recherche d’économies et d’échanges entre les personnes. Ces nouvelles formes de consommation sont souvent vertueuses sur le plan environnemental quand elles permettent de réduire les consommations d’énergies et de matières premières (liées aux processus de fabrication de nouveaux objets par exemple), mais aussi les déchets (puisque les biens qui ne sont plus utiles ne sont pas jetés mais réemployés). Pour mieux comprendre ce phénomène, l’ADEME a fait réaliser - à partir des données de l’observatoire des modes de vie et consommation d’IPSOS : « Les 4500 » - une étude sur « Les Français et les pratiques collaboratives : qui fait quoi et pourquoi ? ».

Related: