background preloader

Psychologie cognitive : cours, expériences, concepts

Psychologie cognitive : cours, expériences, concepts

http://psychologie.psyblogs.net/p/psychologie-cognitive-cours-experiences.html

Related:  contextelaine_groupe5_psyPSY SCOLAIRE

OCCE 26 - Printemps de l'Education - J Tardif / Apprentissage cognitif Note: Les principaux concepts exposés ici sont issus du livre du professeur Jacques Tardif intitulé Pour un enseignement stratégique, L'apport de la psychologie cognitive Logiques, 1992 L'APPROCHE COGNITIVE DE L'APPRENTISSAGE Pour les cognitivistes, l'enseignement-apprentissage est essentiellement un processus de traitement de l'information. En effet, «l'enseignant traite constamment un grand nombre d'informations: il traite des informations sur le champ de connaissances retenues à des fins d'enseignement; il traite des informations sur les composantes affectives de l'élève; il traite des informations sur les composantes cognitives de l'élève; ... il traite également des informations relatives à la gestion de la classe. L'élève traite également une multitude d'informations. Conception de l'enseignement

Création d'un corps unique de psychologues de l'Éducation nationale : de nouvelles perspectives pour l'accompagnement des élèves dans leur parcours scolaire et leur orientation - Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Rec L’accompagnement à la scolarité des élèves est devenu un facteur déterminant pour la réussite de chacun. En appui à la pédagogie, la psychologie scolaire fait partie des ressources que notre système scolaire mobilise dans cette perspective. C’est la raison pour laquelle, dès son arrivée à la tête du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem s’est saisie de la réflexion engagée sur la place de la psychologie à l’école.

Difficultés d’apprentissage, processus de secondarisation et pratiques enseignantes : une hypothèse relationnelle d’exemples relatifs aux premiers apprentissages. Ces cadres ont été construits sur la base des convergences de résultats de recherches menées dans plusieurs disciplines scolaires (français, mathématiques, philosophie, sciences, sciences économiques et sociales), à des niveaux différents de la scolarité (de la maternelle à la terminale), dans des filières différentes (enseignement général, professionnel ou adapté) et réalisées par des équipes d’origines variées : sciences de l’éducation, psychologie, sociologie et didactique. Leurs résultats partagés viennent étayer l’hypothèse selon laquelle la production des inégalités scolaires en matière d’apprentissages et d’accès aux savoirs peut être considérée comme résultant de la confrontation entre, d’une part, les dispositions socio-cognitives et socio-langagières des élèves, liées à leurs modes de socialisation, et qui les préparent de façon fort inégale à faire face aux réquisits des apprentissages scolaires et, d’autre part,

Les traumatismes d'enfance altèrent la réactivité cérébrale, selon une étude Selon une étude de l'Université de Yale, les traumatismes d'enfance subis par un individu influent sur sa gestion du stress et peuvent aggraver son anxiété, son obésité, son inclination à la dépression ou encore ses abus de substances psychoactives. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs dont l'étude est parue début janvier dans la revue Neuropsychopharmacology ont étudié le cerveau de 64 adolescents, résume iflscience.com. 40 garçons et 24 filles âgés de 14 à 18 ans et victimes de traumatismes ou de mauvais traitements à différents degrés (de l'exposition prénatale à la cocaïne pour les deux tiers des adolescents étudiés, à la « simple » négligence), ont ainsi subi des IRM (imagerie par résonance magnétique). Les données obtenues ont permis aux chercheurs de découvrir quelles régions du cerveau étaient réceptives aux différents stimuli soumis aux adolescents, et à quel point. Hyper-réactifs au stress, mais presque indifférent aux moments de détente

Qu'est-ce-que la psychologie cognitive La psychologie cognitive est apparue dans les années 50, et a pour but d'étudier le mental à partir d'une bonne compréhension des mécanismes comportementaux. Le penseur, Rodin (photo Pierre Lannes - Flickr) La psychologie cognitive étudie le champ des fonctions mentales, telles que l'attention, le langage, la mémoire, la perception, le raisonnement, la résolution de problèmes, l'intelligence, la perception, la créativité ou l'attention. Ulric Neisser est connu pour être le père du terme "psychologie cognitive", défini dans La Psychologie Cognitive.

Donnez du sens à vos études » Les intelligences multiples Quel est l'usage courant du mot "intelligence" ? L'enfant le plus "intelligent" serait capable de résoudre des problèmes, de trouver la réponse à des questions précises et d'apprendre vite et bien de nouveaux sujets. Les tests de QI président ainsi l'avenir scolaire avec une précision tout à fait remarquable. Éducation, plasticité cérébrale et recyclage neuronal - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 06 janvier 2015 09:30 Dans le domaine de l’apprentissage, il est vain d’opposer l’inné et l’acquis, l’environnement et l’hérédité. Dès 1949, le psychologue canadien Donald Hebb l’énonce : Deux facteurs déterminent la croissance intellectuelle : un potentiel inné, absolument indispensable, et un environnement stimulant, tout aussi indispensable.

L’imperfection parentale Il ne faut pas évaluer la compétence parentale en fonction du nombre de décibels crachés ou de jurons prononcés Mélanie Dugré Avocate, elle collabore régulièrement à . J’ai bien commis quelques bêtises dans mon enfance, notamment tenter d’empoisonner la voisine d’en face en lui servant une soupe aux vers de terre. Si je n’ai jamais reçu de fessée pour mes bourdes, j’ai toutefois un vif souvenir de mon père qui me serrait le bras, quelques pouces au-dessus du coude, en augmentant graduellement la pression de son étreinte, jusqu’à me faire lever les yeux du sol et promettre de ne plus recommencer. Je ne crois pas pour autant avoir été victime de châtiment corporel et ces réprimandes sont devenues des clins d’œil au passé entre mon père et moi.

Apprendre avec des tablettes tactiles, des TNI - Tablettes tactiles : retours d'expérimentations et potentialités pédagogiques À ce jour, l'introduction des tablettes tactiles dans l'écosystème scolaire a rendu possible la mise en place de nouvelles pratiques pédagogiques qui développent des modalités d'apprentissage plus collaboratives et permettent un meilleur accompagnement des élèves. Intégrées aux pratiques innovantes des professionnels de l'éducation, ces nouveaux supports permettent de mettre en œuvre des activités diversifiées, adaptables à des contextes d'apprentissage variés et aux besoins spécifiques de chaque apprenant. Le caractère individuel de ces objets connectés favorise un apprentissage stimulant l'autonomie et la créativité des élèves. Ces tablettes sont également conçues comme des outils de communication, favorisant les interactions en classe et le partage. Toutes ces caractéristiques ancrent donc ces supports au cœur de l'évolution de l'école et des pratiques pédagogiques à l'ère du numérique. Discours du Président de la République

Schémas heuristiques d'aménagements pédagogiques Chaque dyslexie est unique, les aménagements proposés doivent donc être personnalisés. Nous vous proposons des aménagements pédagogiques présentés ici sous forme de schémas heuristiques, afin que l’élève et/ou le thérapeute puisse cibler ceux qui lui semblent utiles. Ces schémas heuristiques permettent de présenter des informations sous forme d’une structure spatiale (non linéaire) radiante, avec un élément central d’où partent des branches et des sous-branches. Le choix des aménagements peut être réévalué en cours d’année. Ainsi, un échange sera initié entre les différents partenaires : enseignant(e), parents, thérapeute et surtout l’élève dys. Cette pratique permettra :

Related: