background preloader

Psychologie Cognitive - Psychoweb

Psychologie Cognitive - Psychoweb

Linda Stone Cours de psychologie cognitive La psychologie cognitive étudie les grandes fonctions psychologiques de l’être humain, c’est à dire la mémoire, le langage, l’intelligence, le raisonnement, la résolution de problèmes, la perception et l’attention... La cognition peut se définir comme l'ensemble des activités mentales et des processus qui se rapportent à la connaissance et à la fonction qui la réalise. La mémoire: définition Définition : la mémoire c’est la capacité qu’a notre cerveau d'enregistrer, stocker et récupérer des informations, d'utiliser des connaissances acquises antérieurement. Variable dépendante et indépendante : définition Une variable est quelque chose qui peut être changé, comme une caractéristique ou une valeur. Validité écologique : définition La validité écologique correspond au postulat que, les comportements observés au cours d’une étude sont le reflet des comportements qui se produisent effectivement en milieu naturel. Le behaviorisme, ou comportementalisme : définition Mémoire sémantique : définition

Psychologie cognitive : définition de Psychologie cognitive et synonymes de Psychologie cognitive (français) Plus généralement la cognition se définit comme l'ensemble des activités mentales et des processus qui se rapportent à la connaissance et à la fonction qui la réalise. La psychologie cognitive part du principe que l'on peut inférer des représentations, des structures et des processus mentaux à partir de l'étude du comportement. Contrairement au béhaviorisme, elle défend que la psychologie est bien l'étude du mental et non du comportement. À la différence des autres courants mentalistes, elle ne pense pas que l'introspection soit une voie d'accès particulièrement fiable pour explorer le mental. Historique La psychologie cognitive est véritablement née dans les années 1950, en même temps que l'intelligence artificielle. Notions de base En 2002, Daniel Kahneman, un psychologue cognitiviste de la décision, a reçu le « Prix Nobel » d'économie. Bibliographie (manuels et textes introductifs) Voir aussi Articles connexes Chercheurs en psychologie cognitive Précurseurs : Psychologie cognitive :

Continuous Partial Social Attention Working on the big IFTF project today, I discovered that a phrase I'd been playing with did not exist anywhere in Googlespace (and if you can't Google it, it doesn't exist, right?). I thought I'd go ahead and stake a claim now, in case the term has any legs. Continuous Partial Social Attention: the maintenance of multiple constant social connections through networked tools so as to maintain ongoing relationships, with links on the "awareness periphery" but always accessible. Continuous Partial Attention (CPA) is a concept originated by cybertheoretician Linda Stone back in 1998, describing the modern phenomenon of having multiple activities and connections underway simultaneously, dividing one's time between them as opportunities arise. Continuous partial attention describes how many of us use our attention today. Continuous Partial Social Attention (CPSA) plays off of this concept, describing the smart mob social world in which many of us -- especially younger people -- live.

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ? Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens. Découvrez 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux favoriser l’apprentissage dans vos formations. 1. Tous les êtres humains disposent d’une mémoire de travail. Le problème de notre mémoire de travail, c’est qu’elle dispose d’une capacité très limitée : elle ne peut conserver simultanément que 7 éléments (+/- 2 en fonction des individus) pendant une période de 30 secondes. De plus, les recherches montrent que l’attention des apprenants chute naturellement au bout d’environ 10 minutes. 2. 3. 4. 5. J.

Introduction historique à la Psychologie Cognitive Dès les premiers pas de la psychologie en tant que discipline, s'affichent les tenants d'une psychologie souple et subjective, nettement enracinée dans les conceptions issues de la philosophie, pour laquelle ce qui fait l'homme et son esprit, ne peut être dissocié de l'âme. Prenant à contre-pied cette vision de la psyché, une mouvance comportementale associera l'esprit de l'homme, non plus à une éventuelle âme, mais à des activités mentales, objectivement décelables. Le béhaviorisme Cette conception se fonde sur l'idée selon laquelle ce qui n'est pas observable dans l'esprit ne peut être assujetti à l'expérimentation. Bien que nécessaire et bienvenue pour séparer la psychologie "scientifique" de la philosophie, cette approche connaitra des limites, malgré les nombreux apports de ceux que l'on nommera plus tard, les précurseurs de la psychologie cognitive (Pavlov, Skinner...). Le traitement de l'information Symbolique et Connexionnisme : la Psychologie Cognitive

Brain, Cognition, and Action Laboratory Cognition and Perception ProgramDepartment of PsychologyThe University of Michigan Welcome to the website of the Brain, Cognition, and Action Laboratory. We study human cognition and performance, with the ultimate goal of developing an accurate and precise Universal Theory of Cognition. In these pages, you will find information that will introduce you to our empirical and theoretical work, including a description of the EPIC architecture for modeling human performance and cognition. Sponsored by the Office of Naval Research Robert Sternberg Robert Sternberg (born December 8, 1949) is an American psychologist and psychometrician. He is Professor of Human Development at Cornell University.[1] Prior to joining Cornell, Sternberg was president of the University of Wyoming.[2] He has been Provost and Professor at Oklahoma State University, Dean of Arts and Sciences at Tufts University, IBM Professor of Psychology and Education at Yale University. He is a member of the editorial boards of numerous journals, including American Psychologist. He was the past President for the American Psychological Association. Sternberg has a BA from Yale University and a PhD from Stanford University, under advisor Gordon Bower. Among his major contributions to psychology are the Triarchic theory of intelligence, several influential theories related to creativity, wisdom, thinking styles, love and hate, and is the author of over 1500 articles, book chapters, and books. Early life[edit] Academic career[edit] University of Wyoming presidency[edit]

Psychologie cognitive et Neurosciences text-e.org

Related: