background preloader

Activité sismique en direct: Les séismes en direct

Activité sismique en direct: Les séismes en direct
Related:  Sciences de la Terre - Géologie

La Terre change en surface La Terre est une planète active et cette activité se manifeste sous deux formes spectaculaires : les séismes et les volcans. Néanmoins, l’expression de cette activité ne se produit pas de manière aléatoire mais dans des zones bien caractérisées, selon des mouvements bien définis et aux conséquences connues. Ces éléments de la théorie de la tectonique des plaques, permettent également de résoudre des énigmes scientifiques à propos de la répartition des fossiles. Si cela vous intrigue, venez explorer les secrets des changements de face de la Terre ! Crédits Scénario, animation & réalisation : Yannick MahéDesign, animation & programmation : Thomas CussonneauIllustration : Gilles MacagnoText : Adeline AndréProduction : CNDP (2010) Parrain scientifique Hervé Regnauld Costel, UMR 6554 CNRS, Université de Rennes 2, France Épistémologie de la géographie physique

Voyage au centre de la Terre Connaissez-vous la structure de la Terre ? Pour ma part, je pensais avoir une idée raisonnable sur cette question, mais je me suis rendu compte en préparant ce billet que quelques unes de mes conceptions étaient totalement fausses ! J’ai aussi été frappé par le nombre de choses que l’on peut apprendre sur ce qu’il y a à l’intérieur de notre planète, alors que contrairement aux héros de Jules Verne, nous n’y avons jamais mis les pieds ! Alors croûte, manteau et noyau : voyons ce que l’on sait actuellement de la structure interne de notre bonne vieille Terre. Une croûte si fine C’est ce qu’on apprend à l’école : la Terre possède une structure en oignon, divisée en 3 grandes parties dont les noms doivent vous être familiers : la croûte, le manteau et le noyau. Avec ce genre de dessin, il y a quelque chose qu’on a du mal à réaliser : la croûte est extraordinairement fine ! Non, le manteau n’est PAS liquide En-dessous de la croûte, il y a le manteau. Un noyau en deux morceaux Billets reliés :

Un séisme provoquant un important tsunami au Japon- 14 mars 2011- - Espace svt Dimanche 13 mars retour sur un week-end cauchemar au journal de 20 h (vidéo) Vendredi 11 mars 2011 Un séisme de magnitude 8,9 sur l'Echelle de Richter, est survenu hier au Japon à 15 h (7h heure française). L'épicentre a été localisé dans la région de Sendaï, à 24 Km de profondeur et à 100 Km des côtes. (image Google Earth) ( image obtenue à partir du logiciel Sismolog) Les lignes jaunes correspondent aux limites des plaques Le Japon est localisé dans une zone sismiquement très active. Le bilan du séisme est trés lourd : Modification du paysage : effondrement de la route, failles visibles par endroits. Un tourbillon s'est formé au-dessus de l'épicentre, dans la mer, entraînant quelques bateaux et une vague ayant atteint 10 m de haut par endroit a déferlé sur les côtes. Des barrages ont cédé,deux trains ont disparu, des incendies se sont déclarés au dessus de la vague, des centaines de corps ont été retrouvés sur une plage. Le Japon se localise sur une limite de plaques qui convergent

Suivre les séismes en temps réel « Planète Vivante L’IRIS (Incorporated Research Institution for Seismology), fondée en 1984 avec l’appui de la National Science Foundation, est un consortium de plus de 100 universités américaines consacrées à des opérations d’acquisition d’équipements, à la gestion et à la distribution de données sismologiques. Les programmes d’IRIS contribuent à la recherche, à l’enseignement, à la réduction des dangers des tremblement de terre et à la surveillance d’un Traité d’interdiction d’essais nucléaires. Cliquer sur l’image pour accéder au lien interactif Le moniteur Sismique permet de contrôler des tremblements de terre dans le monde entier, pratiquement en temps réel, de visiter des stations sismiques dans le monde entier et de recherchersur la toile les séismes qui vous intéressent et des informations concernant la région. IRIS met à disposition un navigateur de séismes Source : IRIS Ce navigateur permet : Exemple : Cliquer pour agrandir l’image Like this: J'aime chargement…

La tectonique des plaques Rating: 3.9/5 (12 votes cast) Animation Wikipédia: la dérive des continents, à partir de la Pangée Petit point de vocabulaire pour commencer : la tectonique est une partie de la géologie qui étudie les déformations des ensembles rocheux de la lithosphère terrestre (qui signifie littéralement « la sphère de pierre »). La lithosphère est l’enveloppe terrestre rigide de la surface (constituée de la croûte terrestre et une partie du manteau supérieur) La tectonique des plaques est une théorie scientifique qui propose que les déformations de la lithosphère sont l’expression des forces internes de la Terre, ces déformations se traduisant par un découpage de la lithosphère en un certain nombre de plaques tectoniques (ou plaques lithosphériques), 14 pour être précis, qui bougent les unes par rapport aux autres. Petit historique rapide Pourtant, entre son rejet en masse et son acceptation universelle, les faits qui validaient cette théorie étaient les mêmes. Conséquences d’une structure en plaques 1.

Earthquake Hazards Program Pourquoi la terre tremble-t-elle en Italie Le 24 août 2016 à 3 h 36 heure locale, un séisme de magnitude 6,2 a frappé l'Italie dans la zone centrale des Apennins, déjà touchée par de nombreux tremblements de terre, notamment en 1997 et 2009. La paléosismologue Lucilla Benedetti, spécialiste de la région, décrypte cet événement. (Note : Le centre de l'Italie a été frappé dimanche 30 octobre vers 7 h 40 par un nouveau séisme, ressenti jusqu’à Rome. Comment qualifier le tremblement de terre qui vient de frapper l'Italie (NDLR : séisme du 24 août) ? Localisation de l'épicentre du séisme de mercredi 24 août 2016, en Italie. Le tremblement de terre de 1980 à Irpinia, près de Naples, a vraiment réveillé l’Italie quant aux risques sismiques. En termes de profondeur et d’intensité, que peut-on dire de ce séisme ? Est-ce que ce qui s’est passé à L’Aquila a effectivement généré un surplus d’énergie sur les failles qui rompent aujourd’hui ? C'est ce que nous vivons actuellement…L.B. : Oui, depuis 50 ans, il y a énormément de séismes.

Carte mondiale des tremblements de terre en temps réel Ce blog se veut un espace de débat et une source d’information. La publication de textes, de photos ou de vidéos repris d’autres sources n’implique nullement une adhésion à leur contenu. Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. La liberté d'opinion et d'expression est considérée comme une des libertés fondamentales de l'être humain. Blog sous la protection de l’article 10 du deuxième Traité de la Convention de Berne, l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme et l’article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, défendant le droit de tous à l’information et le droit à la liberté d’expression et d’opinion.

La température du centre de la Terre dévoilée On en sait désormais un peu plus sur la fournaise qui règne au centre de la Terre. Quelque part entre 3 000 et 5 000 kilomètres sous nos pieds, notre planète possède un noyau liquide, essentiellement fait de fer en fusion, au coeur duquel se cache une "graine" solide qui grossit à mesure que celui-ci refroidit. La température qui y règne intrigue depuis longtemps les scientifiques, au point que certains ont été jusqu'à envisager de forer au plus profond du manteau terrestre. Jusqu'ici, toutes les simulations faites en laboratoire restaient inconciliables avec les calculs théoriques, de sorte que le doute continuait de planer. Pour réussir ce tour de force expérimental, les scientifiques du CEA, de l'ESRF et du CNRS se sont concentrés sur la température de fusion du fer, à 5 150 kilomètres de profondeur, là où se trouve la limite entre la graine solide et la partie liquide du noyau.

Related: