background preloader

La vraie démocratie - Cornelius Castoriadis

Related:  Démocratie

Plan C AGENDA :- 20/2/2011, Six-Fours, avec Culture Libre : "le tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l'oligarchie". Vidéo.- 26/2/2011, Paris, Repaire de Là-bas si j'y suis (20e), "Centralité du tirage au sort dans une vraie démocratie". Enregistrement mp3.- 9/4/2011, Paris, Repaire de Là-bas si j'y suis (20e), "L'enjeu de la souveraineté monétaire". - 24/4/2011, Marseille : "1. L'enjeu de la création monétaire" (1 h), puis "2. le tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l'oligarchie" (1 h 30). Vidéo.- 29/4/2011, Nice.

projetgentilsvirus Parce que ce n'est pas aux gens du pouvoir d'écrire les règles du pouvoir"Nous voulons une Assemblée Constituante démocratique, donc tirée au sort" "Chat #leplanc" (IRC) miniaturisé : (changer son nickname via /nick mon_nom_a_moi_que_j_aime) "#leplanc" ("chat" dans une fenêtre en GRAND) (discussion 2 1 3)

L'élection est-elle démocratique ? - MonMonde.org [ Le Blog ] Nos régimes n’ont jamais été pensés et voulus démocratiques. L’abbé Sieyès, qui a participé à la rédaction de la constitution en 1789, disait ceci : Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; donc ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. Dès lors, tous ceux qui militent dans les partis et qui sont, a priori, de fervents démocrates devraient s’interroger sur la meilleure façon d’aboutir à une démocratie, au lieu de considérer qu’elle existe déjà. On sait que l’élection est aristocratique (au sens littéral : on choisit le meilleur). Bref, ceci n’est pas une démocratie, alors qu’est-ce qu’on attend pour changer de régime ? L’élection est dénoncée par un certain nombre de penseurs, philosophes, historiens, citoyens : Bernard ManinAlain Badiou Yves Sintomer (Texte) (Vidéo) Jacques Rancières Jacques Testart (Texte) (Vidéo)Etienne ChouardGil Delannoi Des articles de journaux qui évoquent la solution du tirage au sort. SlateRue89

Sommes nous vraiment en démocratie ? - Socochamba En pleine campagne présidentielle, il est sain de se poser cette question car au fond, quels sont, à nous, le peuple, nos vrais pouvoirs ? Quels pouvoirs avons nous ? Aujourd'hui, notre seul pouvoir politique, c'est de choisir parmi des gens auto-proclamés candidats, présélectionnés par des partis politiques. Quelques exceptions cependant, des gens comme Jean Marc Governatori ou François Asselineau, et peut être d'autres, n'ont pas accès à ces financements, et d'ailleurs, certainement parce que leurs idées dérangent, n'ont pas accès non plus aux médias. Nous élisons donc une oligarchie (les riches au pouvoir) qui se contrefout de nos intérêts. Pour moi, il est clair que la France , et bon nombre de pays occidentaux, ne sont pas des démocraties. Cette chanson de "La chanson du dimanche" illustre parfaitement ceci avec humour : Les souris et les chats Alors que pouvons nous faire ? Pour vous aider dans cette voie, j'ai rédigé cet article : Comment se passer des grandes surfaces ?

France Culture : exemple vécu d'une (petite) censure (peut-être ordinaire, mais un peu amère) J'aime bien Emmanuel Laurentin. Mais ses copains de travail (probablement) viennent de me jouer un tour. Comme vous le savez, j'ai été gentiment invité par France Culture et Le monde aux Rencontres de Pétrarque 2012 pour parler autour du thème "Notre avenir est-il démocratique ?" Malheureusement, cette gentillesse a été un peu gâtée par une indélicatesse : une partie de mon propos du deuxième jour (déjà pas très long) a été carrément coupée au montage. Pour des propos sans intérêt peut-être ? C'est assez amusant, de VOIR aussi clairement les idées que les journalistes du service public ne veulent PAS voir diffuser sur LEURS ondes. Heureusement, un gentil virus était dans l'assistance et a filmé mes interventions, ce qui m'a permis, d'abord de vous en rendre compte tout de suite, mais aussi de comparer point par point l'original avec le podcast final. • J'étais invité sur deux jours. Vous pouvez entendre cette première émission "La crise économique éclipse-t-elle le politique ? Étienne.

F. Lordon : "Conspirationnisme : la paille et la poutre" - Jean Quatremer voit des complot partout Voici une perle, un régal, de l'intelligence pure, du grand Lordon, en pleine forme : Conspirationnisme : la paille et la poutre Vendredi 24 août 2012, par Frédéric Lordon Plan : • Pour une pensée non complotiste des complots (quand ils existent) • Le conspirationnisme comme symptôme politique de la dépossession • L'apprentissage de la majorité (à propos de la « loi de 1973 ») • À conspirationniste, conspirationniste et demi ! • D'un certain conspirationnisme européiste • Non pas les agents du mal mais la force des structures ________________ Le peuple est bête et méchant, le peuple est obtus. Pour une pensée non complotiste des complots (quand ils existent) Il faudrait sans doute commencer par dire des complots eux-mêmes qu’ils requièrent d’éviter deux écueils symétriques, aussi faux l’un que l’autre : 1) en voir partout ; 2) n’en voir nulle part. Le conspirationnisme comme symptôme politique de la dépossession L’apprentissage de la majorité (à propos de la « loi de 1973 »)

démocratie "antique" 12 - 1(6) La démocratie expliquée à mon député Bienvenue :o) Je cherche ici à mettre en débat ouvert ce dont on ne parle nulle part : les plus grands principes institutionnels dont tous les citoyens (gauche, centre, droite) ont besoin pour se protéger des abus de pouvoir. Je vous propose d'aller voir le FORUM et de suivre le SOMMAIRE, point par point (un principe par jour pour une digestion facile ?), et de réfléchir à votre propre position : Pour ? Contre ? Partagé ? Et si personne (ni moi, ni d'autres ici) n'a encore défendu les arguments qui vous semblent importants, formulez-les vous-même : nous progressons ensemble en combinant nos réflexions, démocratiquement et positivement :o) Suggestion : pour parler nombreux sur de nombreux sujets : . soyons brefs, . dans le sujet, . et patients :-) Une fois les principes bien débattus sur le FORUM, vous pouvez, dans la partie WIKI, écrire vous-mêmes les articles qui vous semblent importants dans une Constitution, aussi bien nationale qu'européenne. J'ai hâte de vous lire :o) Étienne Chouard

La Démocratie - Site de lerenifleur ! Voici donc une proposition (parmi d’autres) de « processus constituant » qui aboutirait sans aucun doute à l’écriture d’une meilleure constitution. On peut sûrement faire encore mieux : pour en débatte rejoignez-nous sur le palpitant mais néanmoins très chargé Forum du « Plan C » dont vous trouverez le lien en n°5 (comme le parfum qui sent bon) dans l’article précédent. Chaque citoyen à partir de sa majorité désigne parmi ses connaissances plusieurs personnes aux qualités compatibles avec l’intérêt général. C'est-à-dire par exemple des gens faisant preuve d’empathie car il ne s’agit pas forcement de compétence. Les qualités recherchées seraient de l’ordre de l’honnêteté, de la bravoure, du désintéressement, de la patience, de l’ouverture au débat ou encore détenir de bonnes capacité d’analyse. Nous en connaissons tous autour de nous. Contrairement à une élection, personne n’est candidat.

Related: