background preloader

Mythologie égyptienne

Mythologie égyptienne
Related:  `test 1028

Le panthéon égyptien Sa sœur Isis, considérée par les Egyptiens de l’Antiquité comme la première des déesses, était représentée sous les traits d’une jeune femme, portant sur la tête le signe hiéroglyphique asèt, qui signifie « le trône. » Isis fut aussi parfois affublée des attributs de la déesse bovine Hathor (le disque solaire, les cornes, etc.), divinité de l’amour et des festivités. Statue de la déesse Isis, I° siècle avant Jésus Christ, Petit Palais, Paris. Seth, divinité du désert, de la foudre et de la guerre, était lui aussi un dieu anthropomorphique. Cependant, l’animal représentant Seth n’a toujours pas été identifié aujourd’hui avec certitude. S’agit-il donc d’un animal imaginaire, d’un chacal ou d’un oryctérope, les débats restent ouverts. Statuette à l'effigie du dieu Seth, musée du Louvre, Paris. Nephtys, associée à la lune, était l’épouse du dieu Seth, mais leur mariage fut stérile. Horsemsou, dixième divinité de l’Ennéade, était une divinité représenté comme un homme avec une tête de faucon.

Mythologie scandinave CHAPITRE PREMIER : La Genèse I: La création des mondes II: L'Yggdrasil CHAPITRE DEUXIÈME : Les dieux scandinaves I: Divinités masculines II: Divinités féminines CHAPITRE TROISIÈME: Ragnarök CHAPITRE QUATRIÈME: Les mythes scandinaves I: La légende des Nibelungen II: Beowulf Contrairement à d'autres pays d'Europe, la France ne fut pas influencée par la culture scandinave, ce qui fait que nous n'avons pas aujourd'hui de représentations historiques des dieux venus du Nord.

Mythologie nordique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mythologie nordique est l'ensemble des mythes provenant d'Europe du Nord (plus particulièrement de la Scandinavie et de l'Islande) à la base du système religieux polythéiste pratiqué dans ces régions au haut Moyen Âge avant leur christianisation. Il s'agit d'une variante régionale et historique de la plus vaste mythologie germanique. Aujourd'hui cette mythologie est surtout associée aux Vikings qui ont exporté leurs croyances au-delà de la Scandinavie, on parle alors aussi de mythologie viking. La mythologie nordique met en scène un nombre important de divinités, de créatures fabuleuses et de héros. Pendant des siècles, les mythes nordiques étaient transmis oralement, notamment par la poésie scaldique qui éleva la narration d'épopées mythologiques en une expression artistique. Longtemps oubliée, cette mythologie a été redécouverte dès le XVIIIe siècle avec le courant romantique en Europe. Sources[modifier | modifier le code]

Légendes de l'Egypte antique 1° Le périple de Râ – Suite à la création du monde, Râ s’était installé sur terre. Chaque matin, il s’installait dans sa barque magique, et se lançait dans un long voyage autour du monde afin d’apporter la lumière sur terre. Représentation du monde imaginée par les Egyptiens de l'Antiquité, gravure issue de l'ouvrage Histoire de l'Egypte, par Gaston MASPERO, France, XIX° siècle. 2° La prise de pouvoir d’Isis – A cette époque très reculée, Isis n’avait pas encore acquis son statut de grande déesse, vivant toujours sous la coupe de Râ. Isis élabora alors un plan afin de prendre le pouvoir. Pour ce faire, elle façonna un serpent avec de la boue et lui donna la vie. Isis sachant que la seule chance de guérir Râ était que ce dernier lui révèle son nom caché, se rendit au chevet du malade. La déesse, sachant que Râ se jouait d’elle, ne put guérir le dieu. Acquérant une grande puissance, Isis put ainsi soigner Râ et décida d’utiliser son pouvoir pour le bien de l’humanité.

Mérovingiens Les Mérovingiens forment une dynastie qui régna du Ve jusqu'au milieu du VIIIe siècle sur une très grande partie de la France et de la Belgique actuelles, ainsi que sur une partie de l'Allemagne, de la Suisse et des Pays-Bas. Cette lignée est issue des peuples de Francs saliens qui étaient établis au Ve siècle dans les régions de Cambrai et de Tournai, en Belgique, en la personne de Childéric Ier. L'histoire des Mérovingiens est marquée par l'émergence d'une forte culture chrétienne parmi l'aristocratie, l'implantation progressive de l'Église dans leur territoire et une certaine reprise économique suivant l'effondrement de l'Empire romain. Le mot « Mérovingien » provient du nom du roi Mérovée, un ancêtre semi-mythique de Clovis. Sous l'Ancien Régime et au XIXe siècle, certains légistes et historiens français désignent la lignée comme la « première race » des rois francs[1],[2],[3]. Origine[modifier | modifier le code] La division de la Gaule en 481. Ary Scheffer, Bataille de Tolbiac.

Panthéon de la mythologie nordique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le panthéon de la mythologie nordique, souvent abrégé panthéon nordique, désigne l'ensemble des dieux (et, par extension, de toutes les créatures ne faisant pas partie du commun des mortels) de la mythologie nordique. Le Valhöll, la demeure d'Odin aux 640 portes, telle que représentée par Emil Doepler en 1905. Les dieux[modifier | modifier le code] Dans la mythologie nordique, on peut classer les dieux en deux groupes : les Ases, qui présentent de nombreux traits indo-européens, et les Vanes, leurs aînés. Dans la culture nordique, les Ases étaient plutôt priés par les aristocrates nordiques. Cette particularité de la religion nordique est un exemple intéressant d'intégration culturelle. Les Ases[modifier | modifier le code] Les noms en vieux norrois seront ajoutés ultérieurement. Ali est le fils de Loki et Sigyn. Andhrímnir Dieu des chefs de cuisines. Baldr Balder, Baldur. Bertha Déesse de l'hiver. Bil Victime kidnappé par Máni. Bragi Búri Byggvir Dag Eir

Les dieux de l'égypte antique mythologie indienne Les premières formes de mythologie indo-européenne largement attestées proviennent du Rigveda indien, probablement composé entre 1500 et 800 avant J.-C. À cette époque, le dieu Varuna apparaît comme le maître tout-puissant de la connaissance et de la magie, qui préside au spectacle changeant de l'Univers. On l'invoque souvent avec Mitra, le dieu solaire, qui, prenant le parti de l'humanité, légifère, établit des contrats et assure le bien-être de la société. La mythologie indienne est en constante évolution, des dieux secondaires du Rigveda accédant à un rôle de premier plan dans les textes ultérieurs, védiques entre autres. Deux autres divinités importantes associées aux rites sont Soma et Agni. Dans les traditions hindouistes plus récentes apparaît une nouvelle triade : Brahma, le créateur ; Vishnou, le gardien de l'Univers ; Shiva, le destructeur.

Ulysse Tête d'Ulysse issue d'un groupe de sculptures représentant le héros tuant le cyclope Polyphème. Marbre, œuvre grecque du Ier siècle de notre ère. Provenance : villa de Tibère à Sperlonga. Conservé au Musée national archéologiquede Sperlonga. Chez le Pseudo-Apollodore, qui organise les récits de la mythologie grecque en un ensemble chronologique globalement cohérent, la mort d'Ulysse, annoncée par une prophétie, marque la fin de l'âge des héros, et donc des récits de la mythologie classique. Étymologie du nom d'Ulysse Mythe Naissance Une version minoritaire tente de rattacher Ulysse à Sisyphe. Le royaume d'Ulysse Un des héros de l’Iliade Après la mort d'Achille, Ulysse vainc en duel Ajax fils de Télamon, et remporte les armes du Péléide. Le héros de l’Odyssée Ulysse se rend au pays des Cimmériens, qui sont, dans l’Odyssée, les Enfers ou royaume d'Hadès : c'est l'épisode de la Nekuia. Descendance Mort Interprétations L’Ulysse de Xénophon L’Ulysse de Platon La mètis d'Ulysse Recherches archéologiques

Liste des divinités et dieux egyptiens | Dieux égyptiens Publié le mercredi 12 octobre 2005 par Nico Les Égyptiens de l'Antiquité étaient polythéistes. Les dieux égyptiens étaient la personnification des éléments naturels, des événements de la vie et des sentiments. Ainsi, le panthéon égyptien fut l'un des plus imposants de toute l'histoire avec plus de sept-cents divinités. Voici une Liste non exhaustive des dieux égyptiens et divinités de l'Egypte antique : Ach: Dieu du désert de Libye proche de Seth. Ageb: Entité bélier, personnifiant l'inondation. Aheqet: Déesse à tête de grenouille, symbolisant la vie et la fécondité. Aker: Dieu terre primitif. Amonèt: Forme féminine associée au dieu Amon de Karnak, représentée sous la forme d'une femme portant la couronne rouge. Amon: Avec Amonèt, forme l'un des couples de l'ogdoade. Anat: Déesse asiatique dont le culte fut introduit en Égypte lors de la domination Hyksôs (IIe période intermédiaire). Andj: Dieu du 21e porche. Anubis: (Cliquez ici pour en savoir plus...) Chesmou: (« Broyeur d'Osiris »).

Mythologie indienne En Inde, le culte de l’eau a deux origines principales qui sont liées, l’une comme l’autre, aux conditions de vie de la population . Tout d’abord, il y a l’énorme débit de Gange ; son fleuve immense, né dans l’Himalaya, va se jeter dans le golfe du Bengale après avoir fertilisé de vastes territoires. Et puis, l’Inde a toujours été largement dépendante de pluies (régime des moussons) et des inondations qui ont donné naissance à un mythe du déluge. Quant au mythe du déluge, c’est également un thème fréquent de la mythologie indienne. Dans l’Inde brahmanique, Agni, comme dieu du feu, possède la foudre dans ses attributs. Dans l’hindouisme, après son sommeil sur le serpent cosmique, à la surface des eaux, Visnu crée la terre de par sa volonté.

mythologie grecque 1. L'influence de l'histoire Pour les Grecs de l'Antiquité, religion et mythologie étaient intimement liées. C'est d'ailleurs surtout par les mythes, tels que nous les rapportent Homère et les auteurs anciens, que les religions de la Grèce antique nous sont connues. Les dieux du panthéon grec, empruntés pour la plupart aux cultures des peuples conquis par les Grecs, ont une forme humaine et des personnalités très marquées, même si beaucoup nous sont mieux connus aujourd'hui sous le nom que leur ont donné les Romains : Jupiter et Zeus, Mars et Arès ou Vénus et Aphrodite. Entre le moment de ses origines, en dehors de la Grèce, et jusqu'à la rencontre avec le christianisme, l'histoire de la religion grecque couvre une période d'environ deux mille ans. 2. Les textes qui nous en rapportent les récits, souvent mal raccordés, comportent un grand nombre de variantes, exprimant parfois des « vérités » différentes, assimilant des éléments populaires, folkloriques ou géographiques. 3. 3.1. 3.2. 4.

Related: