background preloader

Logements de fonction : quand les contribuables payent les loyers des responsables politiques

Logements de fonction : quand les contribuables payent les loyers des responsables politiques
Il a fallu attendre février 2005 et la démission du ministre de l'économie de l'époque pour que les médias s'intéressent au coût des logements de fonction des membres du gouvernement. En catastrophe, pour tenter de clore une polémique qui ne s'éteindra que par le départ d'Hervé Gaymard, le Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, avait édicté de nouvelles règles. Pendant la campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy avait promis de ne nommer que 15 ministres, avec pour conséquence indirecte, de limiter les difficultés pour trouver des logements de fonction aux ministres. Mais quelques mois plus tard éclate l'affaire du directeur de cabinet de la ministre du logement, Christine Boutin, logé dans un HLM depuis des années. Politique.net propose une série sur l'argent du pouvoir en 30 épisodes : Quels sont les avantages des collaborateurs des ministères ? Episode 13 : Comment être logé gratuitement, aux frais du contribuable ? L'affaire Gaymard qui a révélé les pratiques Related:  Y'en a marre du train de vie de l'état

Christian Estrosi loue un jet privé pour 138 000 euros aux frais de l'Etat Le Canard enchaîné · 6 fév. 2008 à 18:09 Simple secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, Christian Estrosi ne lésine pourtant pas sur les dépenses. Le 23 janvier dernier, il s'est rendu à Washington pour défendre l'inscription du lagon de la Nouvelle Calédonie au patrimoine de l'UNESCO. A l'origine, il devait partir avec une délégation d'une dizaine de personnes à bord d'une ligne régulière d'Air France. Sauf que l'heure de départ ne convenait pas au secrétaire d'Etat qui voulait assister à tout prix à un pot à l'Elysée entre fidèles sarkozystes. Réservation du Vol AF026 d'Air France à 16h40, le 23 janvier Le 23 janvier 2008, le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, Christian Estrosi, doit se rendre à Washington pour défendre l'inscription du lagon de Nouvelle Calédonie au patrimoine de l'Unesco. Washington ou l'Elysée : Estrosi refuse de choisir Mais à la dernière minute, Christian Estrosi apprend qu'un pot est organisé à l'Elysée entre fidèles sarkozystes le même jour à 18h30.

Affaire Bolufer Jean-Paul Bolufer s'est plié aux exigences de François Fillon et Christine Boutin qui réclamaient son départ. Il devra aussi rendre son logement. Il aura fallu moins d'une heure à Jean-Paul Bolufer pour réagir à un communiqué de Matignon, publié jeudi matin. Il a présenté sa démission à Christine Boutin qui l'a aussitôt acceptée. Le texte signé de la ministre du Logement précise que l'ex-directeur de cabinet a pris cette décision «afin de pouvoir retrouver sa pleine liberté de parole et ne pas entraver l'action qu'elle (Christine Boutin) conduit par une polémique inutile». La ministre a de son côté assuré comprendre «l'émoi qu'a pu provoquer dans l'opinion et les média cette affaire». «Je crois qu'il s'agissait d'une décision qui s'imposait», a réagi le premier ministre, François Fillon. Cette décision semblait inévitable, après la publication d'un communiqué sans ambigüité de François Fillon. Victime d'une «chasse aux sorcières»

Un livre dénonce le train de vie «monarchique» de l'État Déplacements présidentiels, frais de bouche à l'Élysée, effectifs dans les ministères… Le député apparenté PS, René Dosière, pourfendeur des dépenses de l'Élysée et du gouvernement, raconte ses traques dans son livre L'Argent de l'État*. René Dosière, le scrutateur du budget de l'Élysée, récidive. Dans L'Argent de l'État. Un député mène l'enquête*, son dernier livre à paraître jeudi, l'élu apparenté PS déplore de nouveau les dépenses excessives de l'État, des déplacements de Nicolas Sarkozy aux frais de bouche de la présidence et aux effectifs dans les ministères. Un train de vie «monarchique» que le député de l'Aisne a décidé de dénoncer à moins de 100 jours de l'élection présidentielle de mai prochain. Premier poste de dépenses pointé du doigt: les déplacements de Nicolas Sarkozy, deux à trois plus nombreux que ceux de son prédécesseur, Jacques Chirac. Les frais de bouche de l'Élysée s'élèvent à «12.000 euros par jour» Un ministre coûte 17 millions d'euros par an * L'Argent de l'État.

Dépenses hallucinantes de Sarkozy Nicolas Sarkozy a dépensé sans compter lors de ce quinquennat, et aux frais des contribuables évidemment. Le magazine Marianne a comparé les dépenses de Sarkozy à celles d’ Obama et Merkel. Rappelons que Sarkozy avait augmenté son salaire de près de 300% en arrivant à l’ Elysée, avait offert une carte bancaire à Cécilia Sarkozy sur le compte du Trésor Public, s’est payé un Air Force One à la française au coût pharaonique et sur le budget de la Défense alors que les soldats français d’ Afghanistan manquent considérablement de moyens, une cafetière à 25 000 euros ( voir Une cafetière à 25000 euros pour Sarkozy dans son avion), une douche à 24 000 euros ( voir Douche pour sarkozy : 245572 euros), un four à pizza dans son Air Sarko One ( voir Le four à Pizza de Sarkozy), une chambre à 30 000 euros la nuit au G20 de Cannes ( voir Combien a coûté la suite de Sarkozy au Majestic de Cannes ?), sans oublier les nombreux exploits de ses fils ( Jean à l’ Epad, Pierre rapatrié d’ Ukraine, etc…).

Affaire Tron Le nouveau secrétaire d'Etat à la Fonction publique occupe un appartement de 118 mètres carrés pour «moitié moins cher» que le prix du marché, révèle le Canard enchaîné. Le député de l'Essonne conteste ces chiffres. Au lendemain de sa nomination au gouvernement, Georges Tron tient déjà sa première mise à l'épreuve. Mardi soir, le nouveau secrétaire d'Etat à la Fonction publique a été contraint de justifier le montant du loyer de l'appartement qu'il occupe rue Mademoiselle, dans le XVe arrondissement de Paris. Dans un communiqué, le député UMP de l'Essonne a rapidement contesté l'exactitude de ces chiffres. Pour sa défense, Georges Tron a également rappelé que son logement social, propriété de la société de HLM Domaxis, appartenait à la catégorie très particulière des ILN (Immeubles à Loyer Normal). «En négociation pour acheter» Sur le fond de la polémique, Georges Tron s'en est remis aux «éléments de réponse […] déjà fournis dans les mêmes termes début 2008».

Le Palais du Luxembourg (Sénat) : 315,7 millions d'euros - Palais de la République - Journal du Net Economie A l'instar du budget de l'Assemblée nationale, la dotation de l'Etat au budget du Sénat est gelée depuis quatre ans à 315,7 millions d'euros. Du coup, elle aussi pioche 18,5 millions d'euros dans ses réserves pour parvenir à l'équilibre. Les achats de biens et fournitures pèsent pour 7,3 millions d'euros et les services extérieurs pour 35,9 millions d'euros.

Coût des voyages de Fillon Chaque week-end de François Fillon dans son château de Solesmes ( Sarthe) coûte 30 000 euros aux contribuables. Au lieu de descendre du TGV à la gare de Sablé-sur-Sarthe, près de chez lui, Fillon utilise un Falcon 7X gouvernemental pour parcourir les 230 kilomètres qui séparent Matignon de son domicile. Compte-tenu du prix de l’heure de vol à bord du triréacteur préféré des milliardaires ( 7877 euros), du cortège de voitures officielles venu l’attendre à l’ aéroport d’ Angers, les week-ends de Fillon dans la Sarthe coûtent 1,3 million d’euros par an. Le comble, c’est que Fillon irait plus vite en train… source: Capital Partagez: Voir aussi Trackbacks

Un grand moment de journalisme... « L’argent de l’Etat, un député mène l’enquête » ou le train de vie du gouvernement expliqué aux nuls « L’argent de l’Etat, un député mène l’enquête » ou le train de vie du gouvernement expliqué aux nuls Siné mensuel N° 5 du 5 janvier 2012 Date de parution 02/02/2012 – Editions du Seuil - 300 pages – 19.5 € TTC Les bons comptes font les bons ennemis 113 millions par an pour le budget de l’Elysée ; 450 000 euros – par déplacement – pour l’escorte policière de Sarkozy ; 259 millions pour l’avion présidentiel au lieu des 179 millions prévus ; 5 millions partis dans la poche des intermédiaires le jour de l’achat ; 75 000 euros pour l’équipement de deux fours à grillades ; 1 million d’euros pour une porte isolant la partie privée du reste du cockpit ; 17 millions d’euros par an le coût d’un ministre (Ce gouvernement compte 34 membres dont le Premier ministre); 1,5 milliard d’euros le coût des élus locaux… La Cour des comptes peut désormais analyser comment sont répartis les fonds. Le coût des déplacements du candidat Sarkozy Le coût de son escorte policière Le vrai coût de l’avion présidentiel

Présidence du Sénat : le cabinet de Gérard Larcher a coûté 2 826 610 euros en 2010, soit 26% de plus que celui de son prédécesseur Un sénat plus modeste. Telle était la promesse qu'avait faite Gérard Larcher quand il avait pris la succession de Christian Poncelet, empêtré dans une affaire de logement "à vie". Trois ans après, cette promesse a-t-elle été respectée ? Le président du Sénat communique régulièrement autour des économies réalisées par la chambre haute mais il ne donne à chaque fois que des chiffres parcellaires. C'est ce que révèle le site Mediapart à propos des salaires des conseillers de Gérard Larcher. D'après l'enquête de Mathilde Mathieu et Michaël Hajdenberg, les rémunérations mensuelles des membres du cabinet de Larcher "atteignent des montants insoupçonnables". "Prenons quelques exemples, à partir des fiches de paye de mars 2011 que nous nous sommes procurées: la rémunération du directeur de cabinet est de 19.154 euros net imposable par mois.

Estrosi bénéficie de 2 logements de fonction à Paris: l'un est o 18/05/2010 à 21h09 - mis à jour le 19/05/2010 à 11h01 | vues | réactions Christian Estrosi a 2 appartements de fonction | MAXPPP Dans son édition de mercredi, le Canard Enchainé affirme que l'actuel ministre de l'Industrie Christian Estrosi occupe deux appartements de fonction. Ne résidant pas à Paris lors de sa nomination en juin 2009, celui qui est aussi maire de Nice logeait dans une annexe du ministère des Finances dans le 7ème arrondissement de Paris. A l'époque, aucun appartement de fonction de Bercy n'était libre. Depuis, le ministre de de l'Industrie a déménagé quand un appartement de 60m² du ministère des Finances s'est libéré. Et c'est sa fille, étudiante, qui a hérité du précédent appartement. selon l'hebdo. Dans un communiqué de presse, le secrétariat général du ministère des finances dément fermement les allégations du Canard Enchainé: "ces logements de fonction sont attribués aux ministres pour eux et leur famille. Légalement, ça passerait, mais éthiquement?

RÉFORME – Ça gagne combien, un président à la retraite ? A peine son mandat achevé, le président sortant, Nicolas Sarkozy, doit songer à sa reconversion. Mais Challenges nous rassure, ce choix ne devrait pas se faire dans la précipitation faute de ressource financière. A l'instar de ses prédécesseurs, Nicolas Sarkozy "percevra une indemnité de 6 000 euros brut, accordée à tous les 'ex', quelle que soit la durée de leur séjour à l'Elysée". A cette retraite de base s'ajoute également une indemnité mensuelle de 11 500 euros net s'il décide de siéger au Conseil constitutionnel. C'est le cas de ses aînés en la matière, Jacques Chirac et Valéry Giscard d'Estaing, bien que ce dernier avait choisi dans un premier temps de ne pas siéger au Conseil. Nicolas Sarkozy bénéficiera également de primes de "sujétion spéciale" accordées par l'Etat pour "compenser les contraintes subies dans l'exercice des fonctions", dont le montant est laissé à discrétion. Signaler ce contenu comme inapproprié Cette entrée a été publiée dans Actualité.

La fortune de Nicolas Sarkozy a progressé de 30% depuis son élection en 2007 Presque 650.000 euros de plus qu'en 2007. En l'espace de cinq ans, le patrimoine personnel du chef de l'Etat aura progressé de près de 30%. Comme l'indique l'édition de ce samedi 24 mars du Journal Officiel, Nicolas Sarkozy dispose désormais d'un patrimoine d'un peu plus de 2,7 millions d'euros. Une fortune qui se décompose de la façon suivante : contrats d'assurance-vie (2,58 millions dont 2,3 auprès de la banque HSBC France), diverses collections (autographes, montres, statuettes...) estimées à 100.000 euros ainsi que 56.919 euros crédités sur le compte courant ouvert au nom du couple, toujours auprès de HSBC France. La fortune personnelle de Carla Bruni-Sarkozy n'est pas pris en compte La déclaration précise également le régime matrimonial de Carla Bruni-Sarkozy et de son mari, à savoir une communauté de biens réduite aux acquêts. Lors de la campagne présidentielle qui lui a permis de succéder à Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy avait fait état d'un patrimoine de 2,1 millions d'euros.

Dans les coulisses de la visite guidée de l'appartement de Chris Publié parPublic Sénat post non vérifié par la rédaction 19/05/2010 à 16h12 - mis à jour le 19/05/2010 à 16h26 | vues | réactions Opération de transparence ou opération de com’ ? C’est selon. Pour le ministre de l’Industrie, il s’agit clairement de tuer dans l’œuf la polémique lancée par le Canard Enchaîné. Visite guidée : quand le ministre s’improvise agent immobilier… Faux, rétorque le ministre qui du coup a organisé en urgence une visite pour la presse au 80 rue de Lille. La visite se poursuit dans la bousculade : " Ne regardez pas le désordre, mais c’est la chambre de ma fille qui fait ses études ". Devant la forêt de micro, le ministre apporte ses précisions : " J’avais envie de jouer la transparence pour ceux qui pensent que je vis sous les ors de la République…parce que de façon mensongère, j’ai été attaqué comme tel. Les questions (qui fâchent ?) Regardez la vidéo (document brut sans montage) : Voir la vidéo 2ème visite guidée à Bercy Un bureau. Regardez la vidéo : A lire aussi :

Related: