background preloader

Replica-3D

Replica-3D
Bonjour, dans les articles précédents, nous avons comment monter les différents éléments physiques constituants une imprimante 3D de type Prusa Mendel V2. Pour ceux qui arrivent en cours de route, voici les différents articles qui ont précédé: un Marlin en bonne forme ! ! !

http://replica-3d.fr/

Related:  Impression 3D

Fini le proto, vive la fabrication directe ! Les équipements de prototypage rapide sont de plus en plus prisés pour produire des pièces de série. Ils seront les machines-outils de demain, au moins pour la fabrication des pièces de géométries complexes. Les industriels confrontés à la fabrication des pièces biscornues doivent s'attendre à un bouleversement de leur métier. En effet, après plus de deux décennies de bons et loyaux services, les systèmes de prototypage rapide passent à la fabrication directe. Cette technologie est désormais capable de produire, dans le matériau cible, des pièces ou des outils conformes au cahier des charges.

Assemblage de l'Ultimaker 5 semaines après la commande, un transporteur m’amène un lourd carton (10kg) venu des Pays Bas : ça y est, j’ai reçu mon UltiMaker. Légèrement en avance d’ailleurs car ils m’avaient annoncé 6 semaines de délai, je crois avoir été chanceux car je n’avais pas commandé de bobine de plastique supplémentaire et une semaine auparavant, un courriel de Ultimaker annonçait qu’il était en rupture de certain coloris de PLA et proposait, pour ceux en ayant commandé en plus, de remplir un formulaire, afin de choisir des couleurs de remplacement pour éviter d’attendre trop longtemps, du coup, j'ai dû être traiter légèrement en avance... Carton ouvert, découverte du contenu : Tout est bien rangés, chaque sachet possède un autocollant avec sa référence et son nom, tout est dans du papier bulle... La blessure la plus importante est celle-ci oû le choc à explosé le bois et bouché les trous permettant la fixation des planches entre elle... Tout se monte sans encombre jusqu’au drame :

L’impression 3D c’est quoi ? Tout d’abord le termes même d’imprimante pourrait être discuté car on n’utilise pas à proprement parler d’imprimantes telles que tout le monde les connait, il s’agit en fait de dispositifs permettant à partir d’un modèle numérique (un objet virtuel en 3D) d’obtenir un objet bien réel, palpable et surtout utilisable dans la vie courante. Le terme « d’imprimante » est utilisé par analogie, en effet votre lettre écrite sur un traitement de texte (document purement virtuel et numérique) devient réel et « palpable » une fois sortie sur papier par votre imprimante, de plus certaines technologies d’impression 3D utilisent des buses comme les imprimantes dites « jet d’encre »! Maître Yoda dans sa version numérique puis imprimée Il convient de distinguer le monde industriel et la sphère privée.

Extrudeuse plastique : Premiers tests Nous avons entrepris de fabriquer un premier prototype d’extrudeuse plastique en prenant modèle sur Bigelow Brook Farm, une ferme expérimentale (voir notre précédent post). Un premier test s’est déroulé lors de notre intervention à la Gaité Lyrique, le 25 mars 2012. La partie chaude est équipée d’une double spire de fil résistif entrelacée de Kapton Tape (Poly-imide) pour l’isolation électrique à chaque tour.Celà donne une résistance de 4,6Ohms env. L’alimentation est celle d’un ordinateur portable donnant 19,5V à 4,8A max. Ce montage offrait environ 80W : La température mesurée avec un thermocouple : 160°C environ au bout de 20 minutes. Un peu trop haut pour le HDPE dont le point de fusion est entre 120°C et 130°C.

Prototypage rapide : stéréolithographie - Digitalisation, étude, prototypage rapide, frittage, stéréolithographie - Spécialiste du développement de produits industriels et grand public La stéréolithographie est la technologie la plus connue pour obtenir des modèles physiques à partir d'une définition numérique 3D. Fonctionnement : des résines photosensibles sont polymérisées sous l'action d'un laser. Sa haute résolution permet la fabricationde prototypes précis, complexes, avec une excellente reproduction des détails. fr RepRap est la première machine autoréplicable de production d'usage général fabriqué par l'homme. RepRap se présente sous la forme d'une imprimante 3D, pilotée par un logiciel libre, capable d'imprimer des objets en plastique. Puisque la RepRap est composée de plusieurs pièces de plastique et que la RepRap a la capacité d'imprimer ces pièces, la RepRap peut être considérée comme autoréplicable — tout le monde peut la construire avec du temps et le matériel nécessaire. Cela signifie également que — si vous possédez une RepRap — vous pouvez imprimer beaucoup d'objets utiles, voire même imprimer une autre RepRap pour un ami...

L'impression 3D se démocratise par le chocolat Le monde de l'impression est en pleine mutation. De nombreux chercheurs tentent de renouveler ces produits, en créant notamment des impressions effaçables pour une consommation moindre de papier, ou encore, la 3D s'invite et permet la création de projets dans une nouvelle dimension. Une imprimante 3D vient d'être commercialisée sur le marché et est donc accessible au grand public. Imprimante 3D Isis3D Isis One Accueil » Imprimante 3D » Isis One : l’imprimante 3D grand public de qualité professionnelle L’imprimante 3D Isis One vient rejoindre le banc des low cost aux côtés de la RepRap Morgan et la Buccaneer. Issue des laboratoires de la startup Isis3D basée à Chicago (Etats-Unis), cette nouvelle imprimante Open Source voit les choses en grand avec un volume d’impression de 300 x 300 x 225 mm (20,250 cm³). Elle embarque une extrudeuse (tête d’impression) Budaschnozzle qu’on retrouve notamment dans les imprimantes LulzBot et divers RepRap, réputée pour sa stabilité et sa capacité à imprimer rapidement (200 mm/s) des pièces bien lisses. L’Isis One dispose aussi d’un écran LCD pour la piloter, la rendant, avec ses ports SD Card et USB, autonome et indépendant d’une connexion à un ordinateur.

La fusion laser de poudre (Selective Laser Melting), pour le prototypage de pièces métalliques - Fonderie - Le blog technologie de la fonderie Pièce de démonstration en titane produite par SLS La technologis SLSLes étapes de production sont les suivantes : Comme pour de nombreux process de prototypage rapide, la géométrie CAO de la pièce est tout d'abord décomposée en couches. Cette étape nécessite un logiciel ad hoc et un savoir faire dans le positionnement de la pièce dans la cuve.Il peut être nécessaire d'ajouter des nervures de renfort qui serviront à soutenir la géométrie en cours de constructionLa machine va ensuite fusionner couche par couche la poudre métallique par un faisceau laser.

PrintrBot : Les plans sont disponibles sur Thingiverse Il y a quelque temps, je vous ai présenté le projet PrintrBot, un imprimante 3D économique et simple à réaliser. Comme l’avait promis Brook Drum, son concepteur, il vient de mettre à disposition les plans de chaque pièce sur Thingiverse. Cela est une bonne occasion pour rendre cette imprimante totalement réplicative, mais c’est aussi un moyen pour réaliser la votre facilement si vous disposer déjà d’une autre imprimante 3D, ou si vous connaissez quelqu’un qui pourra réaliser les pièces pour vous. Vous pouvez donc retrouver toutes les fichiers 3D de chaque pièce au format STL sur Thingiverse.

Implants : l'innovation « sur mesure » Le domaine des implants connaît de nombreuses innovations et de belles promesses. L’axe majeur des développements concerne la fabrication sur mesure. Une tendance qui va de pair avec des matériaux plus durs, plus sûrs et qui facilitent la reconstruction osseuse.

Ceci est mon Blog, j'y parle de mon imprimante 3D (Une Ultimaker) et j'y propose des resources en français autour de l'impression 3D personnelle. by didero Mar 30

Related: