background preloader

Pierre Rabhi et les Oasis en (...) - Passerelle Eco - Ecovillage Global et Permaculture

Pierre Rabhi et les Oasis en (...) - Passerelle Eco - Ecovillage Global et Permaculture
L’objet des Oasis en Tous Lieux est d’être des oasis de convivialité, d’abondance et de bien-être. Les Oasis en tous lieux seront des graines d’espoir dans un monde désertifié par la rupture des liens sociaux et par la séparation d’avec le milieu naturel. Pierre Rabhi, paysan philosophe, est à l’origine du concept des Oasis en Tous Lieux dans les années 90. Nous présentons ici également quelques aspects de la pensée de Pierre Rabhi. Suivez l’actualité des écolieux, des Oasis en Tous Lieux, des projets d’écovillages, de l’habitat groupé et des alternatives écologiques dans la revue trimestrielle Passerelle Eco, et prenez part au réseau d’échanges éco qui vous donnera les moyens de faire avancer votre projet. Les Oasis en Tous Lieux Les Oasis sont des lieux de vie proposant des alternatives de mode de vie et visant une autonomie fondée sur la Terre nourricière, la pluriactivité et les échanges favorables à la reconstitution du lien social et à la coopération ville/campagne. Related:  TOOJ - environnement - alter monde

Relier Revivez le lancement de la (R)évolution des Colibris Mercredi 30 janvier, près de 3.000 personnes se sont réunies devant l’Espace Reuilly à Paris pour participer au lancement de la (R)évolution des Colibris. Loin d’imaginer une telle affluence, nous n'avons pu accueillir que 800 personnes dans la salle réservée pour l’occasion. Lire ici le compte-rendu du site Reporterre et celui d'Ecolo Info Nous avons été particulièrement touchés de voir toutes ces personnes réunies pour soutenir le lancement de la campagne, de sentir l’engouement dans la file interminable, et à la fois très contrariés de ne pouvoir faire entrer tout le monde. Les colibris s'organisent ! Heureusement, la frustration a très vite laissé place à un élan chaleureux et constructif de centaines de colibris qui n’ont pas pu assister à la conférence. Kristian raconte sur Facebook : "Déçus, et à la fois enchantés d'avoir été trop nombreux, nous avons spontanément organisé un petit "off" à l'extérieur, dans le petit parc à l'arrière de la salle. Le plan des colibris

ecovillages World Map - GEN The motivation for ecovillages is the choice and commitment to reverse the gradual disintegration of supportive social/cultural structures and the upsurge of destructive environmental practices on our planet. For millenia, people have lived in communities close to nature, and with supportive social structures. Many of these communities, or "ecovillages", exist to this day and are struggling for survival. Ecovillages are now being created intentionally, so people can once more live in communities that are connected to the Earth in a way that ensures the well-being of all life-forms into the indefinite future. Ecovillages are one solution to the major problems of our time - the planet is experiencing the limits to growth, and our lives are often lacking meaningful content. Ecovillages, by endeavoring for lifestyles which are "successfully continuable into the indefinite future", are living models of sustainability, and examples of how action can be taken immediately.

La smart city doit aussi répondre aux défis climatiques Susan Georges, présidente d'honneur d'Attac France est revenue sur la création de l'ONG en 1999, née pour imposer une taxe sur les transactions financières. « La jonction était faite entre l'écologie et le social. Nous sommes dans un monde devenu exponentiel : les menaces sur le climat sont toujours plus rapides qu'on ne le pense.» Etat d'urgence climatique Serge Orru, conseiller auprès de la Mairie de Paris et ex président du WWF, est revenu sur les attentats qui ont secoué la capitale : « Ce drame a montré qu'il est temps de montrer de la bienveillance vis-à-vis de tous les habitants. 98 % de la finance mondiale va vers une économie casino qui créé un mode de vie du gaspillage. Le conseiller de Paris rappelle que « la Ville de Paris va passer à 100 % d'énergies renouvelables pour tous ses nouveaux contrats électriques au premier janvier 2016 et Anne Hidlago va inviter mille maires pour lutter contre le péril climatique avec des engagements concrets ». Un coeur, un arbre

accueil - terre de possibles Réseau des Territoires pour l'Economie Solidaire L’intérêt pour le statut de sociétés coopératives d’intérêt collectif était manifeste pour la soixantaine de participants à la journée de formation co-organisée par le RTES et Idéal Connaissances le 27 septembre. Pour la première fois accessible également en webconférence (plus de 25 participants ont pu assister à la journée en direct depuis leur bureau), la journée a permis d’aborder de nombreuses questions : à quelles conditions une collectivité peut-elle participer au capital d’une SCIC ? Une SCIC peut-elle bénéfier de subventions ? Peut-elle répondre à un appel d’offres ? Si vous n’avez pas pu y assister, retrouvez la conférence ici Les Scic sont un sujet d’actualité. 200 sont en activité aujourd’hui et le statut soufflera sa dixième bougie en février 2012. Tout est possible… Alix Margado, délégué Innovation à la Confédération générale des Scop, a ouvert cette journée par un cadrage (cf ppt en PJ), notamment juridique, de ce qu’est une Scic, ses modalités de création,… .

L’EFFET DUMAS: un réacteur à résonance de l’eau qui ouvre un accès immédiat et facile à l’énergie libre Un rendement d’énergie de 116% constaté par huissier grâce à l’énergie du vide… Durant plusieurs années, un chercheur ardéchois indépendant, Jean-Christophe Dumas, explore « l’effet Casimir » en relation avec la résonnance de l’eau. Il découvre un procédé générateur spontané de vapeur aux caractéristiques singulières. « L’effet Dumas » est expertisé à Nice par un laboratoire indépendant le 14 septembre 2013. Les conclusions du rapport sont édifiantes : à l’instar de l’effet Casimir, l’effet Dumas génère un rendement de 116% d’énergie. Pour la première fois un procédé simple, facile à concevoir et très peu coûteux, permet à tous, un accès à l’énergie libre. « Dans l’espace, il existe une forme d’énergie libre, infinie qui permettra à l’humanité de mettre en harmonie ses techniques énergétiques avec les grands rouages de la nature. Historique En 1958 une première preuve expérimentale de la validité de cette théorie est apportée. Notice complète permettant la fabrication (pour quelques euros!)

Dimensions of an Ecovillage The motivation for ecovillages is the choice and commitment to reverse the gradual disintegration of supportive social/cultural structures and the upsurge of destructive environmental practices on our planet. For millenia, people have lived in communities close to nature, and with supportive social structures. Many of these communities, or "ecovillages", exist to this day and are struggling for survival. Ecovillages are now being created intentionally, so people can once more live in communities that are connected to the Earth in a way that ensures the well-being of all life-forms into the indefinite future. Ecovillages are one solution to the major problems of our time - the planet is experiencing the limits to growth, and our lives are often lacking meaningful content. According to increasing numbers of scientists, we have to learn to live sustainably if we are to survive as a species.

Vers un Urbanisme Crowd-Funded ? C’est un billet déniché sur le blog Citadia Vision, qui m’aura donné l’envie de revenir sur cette nouvelle tendance qui pourrait bien être celle des années à venir : l’Urbanisme « Crowd-Funded » ! Peut-être avez-vous déjà vu la dernière « pub » réalisée par Google pour la promotion de son navigateur « Chrome » ? Celle-ci décrit l’incroyable « succes story » de la chanteuse Irma, dont le 1er album a été financé en seulement 48 heures par de nombreux internautes, grâce au site My Major Company. (Voir ci-dessous) Cette publicité est une parfaite illustration de cette tendance au co-financement public qui semble aujourd’hui toucher de multiples domaines. En ces temps de « crise » , l’urbanisme pourrait ne pas être épargné ! Concrètement, l’Urbanisme « Crowd-Funded » correspond à la réalisation de projets urbains co-financés par les citoyens. On trouve d’ailleurs des exemples particulièrement réussis aux États-Unis ou aux Pays-Bas. I Make Rotterdam Alors en 2012, à vous de créer le web ?

Related: