background preloader

10 conseils clés avec la CNIL

10 conseils clés avec la CNIL
1. Se poser les mêmes questions que celles que vous vous poseriez dans la « vraie vie » lors de la diffusion de données personnelles sur internet. Exemple : est-ce que je souhaite que mes parents ou encore que tout mon lycée ait accès aux photos prises avec ma petite amie ? 2. Prendre conscience que la maîtrise des informations publiées sur internet dépend avant tout de soi. Donc que la meilleure façon de se protéger c’est de faire attention à ce que l’on publie. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

http://www.2025exmachina.net/espace-pedagogique/10-conseils-cles

Related:  Les "dangers" d'Internet ?Médias sociaux

www.2025exmachina.net Il s’agit de dresser un rapide état des usages du groupe et de dresser un état des lieux de ses connaissances en matière de réseaux sociaux. A ce stade-là, l’idée n’est pas de donner des réponses mais de recueillir les questions qui se posent dans le groupe. Il sera intéressant, en fin de séance, de revenir sur ces questions pour s’assurer que l’on y a bien répondu.

La e-réputation, une résultante de notre identité numérique (Module 3.1.1) - Compétences numériques Avec le web aujourd’hui, nous nous connectons non seulement pour aller chercher desinformations mais également pour participer sur des réseaux sociaux, pour afficher notrecv, écrire un blog, poser ou répondre à des questions sur des forums et bien plus encore.A chaque fois nous envoyons quelque chose sur le web, un texte, une photo, une vidéopar exemple, ces contenus nous sont immédiatement associés. Les autres ont donc uneimage de nous à travers les contenus et ressources que nous diffusons.Cette vision qu’on les autres de nous, est ce qu’on appelle la e-réputation.Comme dans la vie de tous les jours, cette réputation peut être un atout mais peut devenirégalement un calvaire si nous ne faisons pas attention à ce que nous diffusons oucomment nous le diffusons.Prenons un exemple qui a défrayé la chronique fin 2008. Le tigre, magazine d’actualité, apublié un article sur Marc L***, le nom a été modifié depuis suite à la demande del’intéressé.

Dix règles de base Voici les dix règles de base, en quelque sorte les 10 commandements de la sécurité sur l’Internet. Utiliser des mots de passe de qualité. Le dictionnaire définit un mot de passe « comme une formule convenue destinée à se faire reconnaître comme ami, à se faire ouvrir un passage gardé ». Le mot de passe informatique permet d’accéder à l’ordinateur et aux données qu’il contient. www.2025exmachina.net Le Serious Game En termes de sécurité et de comportement responsable sur Internet, les jeunes ont clairement plus de facilités à énumérer les règles de bon usage qu’à les mettre en pratique (ce qui est également vrai pour les adultes). S’il est indispensable de rappeler ces règles, de connaître les lois qui régissent les pratiques sur la toile, là n’est peut-être pas l’essentiel. Franchir le pas, changer de comportement, adopter individuellement une attitude un peu plus réflexive devant l’écran, se mobiliser collectivement pour qu’Internet devienne un univers plus sûr : ce sont ces comportements que ce Serious Game cherche à provoquer chez les jeunes utilisateurs d'Internet. Le principe est ici celui de l’immersion.

Piégée par une vidéo intime, comment une ado a été harcelée sur Internet Laura (*) se souviendra longtemps de son réveillon du 31 décembre 2015. Il est raconté par France TV Info et Libération. Ce soir-là, elle et ses amis du lycée font la fête. Canopé académie de Besançon : Identité numérique Toute la communauté éducative est concernée par sa présence individuelle ou collective sur internet. Chacun (enseignant, chef d'établissement, élèves, parents) laisse des traces sur internet et cela constitue son identité numérique. Dans tous les cas, cela nécessite pour tous, les éducateurs et les élèves une sensibilisation, une éducation. Éduquer à l'identité numérique, c'est en fait mettre en place une culture numérique partagée dans l'établissement.

Des réseaux sociaux plus protecteurs de la vie privée… Le fonctionnement de la majorité des réseaux sociaux repose sur la mise à disposition d'un service gratuit en contrepartie d'une collecte d'informations pour une utilisation commerciale (analyse des profils et de la navigation sur internet pour délivrer de la publicité ciblée, transmissions de données à des tiers, …). Or, il est difficile de déterminer le devenir de ces informations une fois qu'elles sont sur le réseau. C'est pourquoi le G29 (groupe des CNIL européennes) a précisé les règles applicables aux réseaux sociaux dans un avis du 12 juin 2009. Les CNIL européennes leur demandent notamment de : L'ensemble de ces règles n'est malheureusement pas toujours respecté. Aussi, la CNIL tient à souligner la démarche entreprise par certains réseaux sociaux tel que le réseau social Famicity qui s'est engagé à suivre l'ensemble des règles protectrices de la vie privée émises par le G29.

Harcèlement scolaire : suicide d'une ado de 13 ans Elle s'appelait Madison. Elle avait 13 ans quand elle a décidé de mettre fin à ses jours mardi dernier. La jeune fille s'est pendue dans sa cage d'escalier. Un drame lié au harcèlement qu'elle subissait à l'école. Réseaux sociaux: une addiction en entraîne une autre Lundi 19 septembre Réseaux sociaux - 19 septembre 2011 :: 08:49 :: Par Axel A. On le sait, selon certains chercheurs, une trop grande utilisation de Facebook, Twitter et assimilé aurait de réels impacts sur la santé, au même titre que d’autres addictions plus communes.

Conditions d'utilisation 1. Votre relation avec YouTube 1.1 L'utilisation du site Internet YouTube (le « Site Internet ») et de tous les produits, chaînes, logiciels, données et services YouTube, y compris le lecteur vidéo YouTube qui pourrait y être intégré (le « Lecteur YouTube »), fournis sur le site Internet YouTube ou par son intermédiaire (collectivement désignés par le « Service »), sont soumis aux termes d'un contrat qui vous lie à YouTube. « YouTube » désigne YouTube LLC, dont le siège social est sis 901 Cherry Avenue, San Bruno, CA 94066, Etats-Unis. 1.2 Ce contrat ayant force obligatoire entre vous et YouTube comprend (A) les conditions générales prévues aux présentes, (B) la Déclaration de confidentialité YouTube (disponible à l'adresse et (C) le Règlement de la Communauté YouTube (disponible à l'adresse (désignés collectivement les « Conditions »). 1.3 Les Conditions ont force obligatoire entre vous et YouTube relativement à l'utilisation du Service.

Facebook chasse les pédophiles, et se trompe de cible Dans un court article, Zdnet annonce que Facebook a mis en place un système de surveillance de ses utilisateurs avec comme but explicite de repérer les activités criminelles. Les pédophiles seraient activement recherchés avec comme clés les relations “lointaines” : discussions entre des personnes qui ne sont pas amies, grande différence d'âge, éloignement géographique … Je suis certain que Facebook utilise d’autres critères. Cependant, à lire ceux qui sont donnés, on se fait la réflexion suivante : dans la grande majorité des cas, l’adulte pédophile est un proche ou un intime de l’enfant. Il s’agit d’un éducateur, d’un professeur, ou d’un membre de la famille.

[ETUDE] - Les 11-18 ans sur les réseaux sociaux ça donne quoi ? - Que révèle cette enquête ? Sans surprise, les jeunes de cette tranche d’âge sont hyper connectés et les réseaux sociaux arrivent en tête de leurs usages quotidiens. Les réseaux sociaux utilisés ne sont pas les mêmes selon que l’on est une fille ou un garçon… Introduire les réseaux sociaux à l’école : prenons des risques! (réfléchis) « From Pennylane to… La table ronde à laquelle j’ai assisté à Ludovia « Les politiques e-éducatives à mettre en place face aux enjeux de la mobilité et de l’ouverture » à Ludovia, a tourné en fin de session sur le vieux débat « pour ou contre Facebook à l’école ». Thème abordé à cause de cette question sondage: Question mal posée puisqu’il y avait deux sous-questions et que de fait, cela ne se prêtait pas à une seule réponse. Le 1er rang de la salle réservé aux bloggueurs/twetteurs/facebookeurs a vivement réagi aux propos tenus sur l’estrade par le rang d’officiels politiques qui s’y tenait. Au réseau social « grand public » (délibérément nommé Facebook) semblait s’opposer l’Environnement Numérique de Travail (ENT). Comprenez : danger contre sécurité, réseau ouvert contre réseau fermé, pédagogie raisonnée contre « grand n’importe quoi ».

Related: