background preloader

Paroles Partagées - Outils pour l'animation d'espaces de paroles

Paroles Partagées - Outils pour l'animation d'espaces de paroles

http://www.paroles-partagees.org/outils_pour_l_animation_d_espaces_de_paroles_201.php

Related:  Techniques d'animation de débats et de négociationdynamique de groupe outilsméthodes formationlilibertillePOUR REFLECHIR, S'EXPRIMER & DEBATTRE

Paroles Partagées - formes de débats dynamiques Des formes de débat pour que tous puissent prendre la parole. Ces formes concernent des groupes de personnes (jusqu'à 30), plutôt que les grands débats publics. Le débat de position ou le débat mouvant (nommé ainsi par l’association Matières Prises et la scoop Le Pavé) Le principe : l’animateur trouve une phrase polémique qui divise le groupe (de 12 à 30 personnes). Critique & Créativité: les 6 chapeaux d'Edouard de Bono Sylvaine Pascual – Publié dans Objectifs, décisions et solutions La théorie L’idée générale est que lorsque nous réfléchissons, nous recevons un tas d’idées en même temps et dans la confusion. Le tri s’opère très rapidement et automatiquement, en fonction de nos filtres et de nos croyances. Nous éliminons ainsi des idées potentiellement géniales parce qu’elles déstabilisent notre façon de penser.

Debing-debong Objectifs Amener chacun à prendre position sur un point précis Faire réfléchir chacun sur un thème Favoriser le débat Explication de la technique L’animateur du temps de formation détermine deux équipes et les positionne face à face. Marie Andersen - Les trois passoires de Socrate Retour à la liste des articles Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute réputation de sagesse. Quelqu'un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dit : « Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami ?

Animer un atelier Pour animer un atelier il faut définir le rôle de chacun pendant l’atelier. Souvent il y a deux personnes qui remplissent les fonctions de l’animation, parfois trois. Les animateurs doivent avoir très présents à l’esprit que : La discussion est un temps d’apprentissage à une démarche émancipatrice ; l’animateur en est le garant en permettant que le groupe observe vis à vis de chacun des attitudes d’écoute, de réciprocité, de respect des différences, de coopération. Le débat, et les désaccords sont essentiels pour faire progresser la réflexion, et ne devront pas être gommés, mais approfondis en remontant aux causes, aux raisons des positions prises, et en relativisant les désaccords.

Marie Andersen - Bien communiquer - La méthode 0-1-2 ! Retour à la liste des articles Petite méthode simple, pour apprendre à communiquer des choses difficiles à quelqu’un qui n’est pas nécessairement disposé à les entendre… Tout le monde connaît cette situation, tout le monde a déjà vécu quelques échecs de communication, un message qui nous revient en boomerang dans les gencives ou au contraire qui tombe avec un son caverneux au fond d’un précipice d’indifférence, une conversation qui tourne en règlement de compte, en accusations croisées, en portes qui claquent… Analysons comment nous nous y prenons : A est l’émetteur du message et B le récepteur. C’est donc A qui est le demandeur de cette communication, qui est en principe motivé, ce qui explique dans la démonstration qui va suivre, que c’est A qui fait l’effort de la remise en question. Ici, nous ne tiendrons pas compte de B.

5 Outils de "Paroles partagées" Des formes de débat pour que tous puissent prendre la parole. Ces formes concernent des groupes de personnes (jusqu'à 30), plutôt que les grands débats publics. Le principe : l’animateur trouve une phrase polémique qui divise le groupe (de 12 à 30 personnes). Les participants choisissent leur camp : d’accord, pas d’accord. Ils se répartissent à droite et à gauche de l’espace de la salle (debout ou assis). La sagesse de l’insolence chez Fernand Deligny- CEMÉA - Site de l'association nationale Au cours de la formation d’éducateur spécialisé, le parcours et le travail de Fernand Deligny ont été plusieurs fois évoqués. Ce pédagogue qui refusait toute étiquette et prétendait n’avoir aucune méthode a, selon moi, beaucoup apporté à la profession. Il m’a impressionné par la justesse de sa vision sur les adolescents et leurs problèmes. Il exposait les souffrances et les dérives de ces jeunes avec simplicité et précision.

Danish Board of Technology Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Danish Board of Technology ou « Conseil danois de la technologie » est un organisation danoise supervisée par le ministre danois des sciences, des technologies et du développement. Le but du Danish Board of Technology (DBT) est de réunir et diffuser de l'information technique et scientifique sur des domaines technologiques présentant des enjeux sociétaux importants, dont par exemple sur le génie génétique et les biotechnologies, l'énergie, l'écologie et l'environnement, la santé ou encore les transports. Histoire[modifier | modifier le code] Le Conseil danois de la technologie a été créé en 1986

Quelle belle aventure J’ai eu la chance de rencontrer le directeur, qui m’a proposé que l’infirmerie devienne aussi un lieu d’écoute et de parole. Ça a fait comme un déclic, j’ai tout de suite pensé aux atelier de philo que j’avais expérimentés en tant qu’institutrice avec des enfants de 6 à 8 ans, mais jamais encore avec des adolescents. Les enfants, les ados, se posent autant de questions concernant les grands problèmes de la vie que nous, adultes. Université du citoyen Éducation: de quoi parle-t-on? Depuis le mois de janvier, une soixantaine de montpelliérains planchent sur le thème de "l’éducation" à travers une série d’ateliers proposés par l’association d’Education Populaire i.PEICC La réflexion a tout d’abord émergé dans des groupes de discussion où les participants ont mis en avant ce qui les interpellait : Comment éviter le décrochage scolaire à la fin de la 3 ème ?

Conférence populaire À la mémoire de Françoise Tétard Parmi les outils familiers de l’éducation populaire, se trouve, et de longue date, la « conférence populaire ». Qu’elle se destine à divertir, à enseigner ou à interpeller, cette prise de parole réclame, sans le dire, des savoir-faire qui doivent savoir se faire oublier : choisir un thème, le faire connaître, en préparer la « mise en mots », tenir un discours public, le faire tenir debout, poser sa voix, la faire porter, retenir l’attention de l’assistance, maîtriser des ressources annexes comme l’image, etc. Sans doute, à ceux qui en ont l’usage, ces choses vont-elles de soi.

Avec presque rien on peut apprendre sur presque tout... : éducation au développement et à la solidarité internationale: enjeux, défis et pratiques... Quelles techniques d'animation pour prendre en compte les représentations initiales des participants dans un projet d'éducation au développement et à la solidarité internationale ou lors de tout acte éducatif. On se le dit souvent entre nous, c'est important...Partir des représentations initiales des participants ce serait comme une note incontournable sur la partition du pédagogue. Mais au fait?!!! Pourquoi et comment faire émerger les représentations initiales des participants?... Et finalement pour en faire quoi? S'il te plait...Dessine moi un mouton

Le jeu de l’enveloppe Quand utiliser le jeu de l’enveloppe ? D’une manière générale, on peut utiliser avec profit le Jeu de l’enveloppe lorsqu’il y a plusieurs problèmes (relativement simples) pour lesquels on recherche des solutions possibles. Le jeu de l’enveloppe peut également venir à la suite d’un autre jeu-cadre (comme De 5 en 5) ayant mis en évidence, sur un sujet donné, un certain nombre de problèmes à résoudre.

Related: