background preloader

Quand est-ce qu'il faut régler les ISO?

Quand est-ce qu'il faut régler les ISO?
“Quand est-ce qu’il faut régler les ISO?” C’est la question qu’on m’a posé ce weekend. Argh! Mais c’est tout flou! Lors de ma dernière sortie photo avec les gentilles personnes de chez Phototrend , j’ai du encadrer un petit groupe. Une des personnes est venue me voir pour me demander quand est-ce qu’il fallait “régler les ISO”. Vous vous souvenez? En numérique, c’est pareil. La personne qui m’a posé la question m’a dit qu’elle était perdue entre les trois paramètres. La vitesse était trop lente, et le diaphragme était ouvert à fond. Il faut garder à l’esprit que plus la sensibilité est élevée, plus il y a du bruit à l’image . Vous avez aimé ce billet? Ou bien contactez-moi par mail: Vous souhaitez réagir ? Related:  Lumière : sensibilité ouverture vitesse

Basics : La mesure de lumière Pour compléter l’article sur les bases de la photo qui avait été précédemment été publié sur Lense, on va s’intéresser aujourd’hui à la mesure de lumière dans un appareil photo.. Bien que toutes les marques possèdent leurs spécificités, elles utilisent globalement les mêmes recettes pour déterminer la luminosité de la scène qu’on photographie. Nous allons donc essayer d’aborder les différents principes de mesures, pour que chacun puisse les comprendre et les appliquer à son matériel. Niveau : débutant – amateur Si vous avez suivi les épisodes précédents (imaginez un “previously, in Lense basics” avec la voie grave et l’accent américain) vous savez maintenant que pour prendre une image correctement exposée, on peut jouer avec plusieurs combinaisons d’ouvertures, de sensibilités et de vitesses d’obturation. Je suis plutôt du genre curieux, et je me suis demandé comment l’appareil procédait pour mesurer cette lumière. // Les Valeurs EV et la mesure “a l’œil” // La Cellule // La mesure spot

Profondeur de champ Phototrend.fr Pour ce centième Mercredi Pratique, nous sommes repartis aux sources en cherchant quels aspects théoriques importants nous n’avions pas encore abordés. Et parmi les grandes notions à maîtriser (vous pouvez réviser nos MP sur vitesse et ouverture, sensibilité, balance des blancs…), il en est une qui revient souvent alors que nous ne l’avons pas traitée à part entière. Il s’agit de la profondeur de champ. Si vous retrouverez déjà quelques éléments de compréhension dans ces MP, nous avions aussi abordé ce thème en vous expliquant comment calculer facilement votre profondeur de champ. La profondeur de champ se définit simplement comme la zone de l’image qualifiée de nette. Le simplement est cependant tout relatif. Plus concrètement, de nombreux paramètres viennent impacter la profondeur de champ. Ouverture : le diaphragme a un rôle majeur sur la profondeur de champ et c’est le critère à retenir impérativement. Tout d’abord, l’objectif joue un rôle très important. Pour aller plus loin :

exposition, gestion de la luminosité - cours pour apprendre les bases de la photo L'exposition & la quantité de lumière Cours sur l'exposition en photographie, les paramètres (vitesse, ouverture, iso) à prendre en compte pour une photo bien exposée. © Guillaume Fürst , 2010 Nikon D90 ; focale : 18 mm ; ouverture : f/8 ; vitesse : 1/80 s. ; ISO : 200 1. L'exposition est, avec la composition et la gestion de la lumière , une notion fondamentale en photographie. Sur cette page nous présenterons le principe général de l'exposition, ainsi qu'une vue d'ensemble des paramètres qui lui sont associés : vitesse , ouverture , sensibilité . Avant de nous pencher sur la manière d'obtenir une photo correctement exposée, voyons déjà ce que signifie "une photo correctement exposé". la vitesse de l'obturateur . Enfin, il existe un troisième paramètre qui a une influence sur l'exposition : la sensibilité du film ou du capteur . (pour lire la vidéo, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis sur "play") Retour en haut de page 2. Trois exemples typiques d'exposition (figure 1) : Figure 1. 3.

Apprendre la mise en lumière – 1 – Le matériel | Photoblog @ Tchap Je dresse ici la liste exhaustive du matériel que j'ai utilisé, pour référence. J'explique un peu plus loin leur utilité .. les gros morceaux d'abord : 2 KINO FLO FIX 480 (4 tubes) avec leur ballast KINO 4 BANK1 ARRI 650 PLUS avec un CTB et deux diff1 Manda VARIBEAM 800 de IANIRO1 PAR 38 FLOOD no images were found Les KINO FLO Ce sont des lumières fluorescentes à tubes (KINO, c'est la marque), dont la température de couleur est très proche de celle de la lumière du jour (soit en moyenne 5500 K). C'est la pièce maîtresse de mon éclairage pour cet atelier, comme on va le voir. Le ARRI 650 Le Arri 650 est une lampe Fresnel (c'est le nom de la lentille devant l'ampoule, et accessoirement du mec qui l'a inventée …) à incandescence. L'ampoule est donc une ampoule à incandescence classique ou halogène, qui émet donc une lumière "jaune", qui est à la température de 3200K. La lentille de Fresnel devant l'ampoule permet de diffuser la lumière de manière homogène. La manda Le PAR 38 Les "consommables"

mesure de la lumière, balance des blancs - cours pour apprendre les bases de la photo La mesure de la lumière Cours sur la balance des blancs et les méthodes de mesure de la lumière : principe général et implications pour l'exposition. © Guillaume Fürst, 2010 Nikon D90 ; focale : 127 mm ; ouverture : f/8 ; vitesse : 1/500 s. ; ISO : 200 1. Dans cette section, nous aborderons deux notions principales : - la balance des blancs (définition/mesure du point blanc de l'image) - les modes de mesure de la lumière pour l'exposition (définition/mesure du point gris moyen de l'image) La balance des blancs La balance des blancs renvoie à un réglage que notre oeil fait automatiquement : que le blanc apparaisse comme vraiment blanc (et pas teinté de bleu ou de rouge) dans n'importe quelles conditions d'éclairage. Figure 1. L'importance d'une bonne balance des blancs est donc d'obtenir des couleurs qui soient fidèles à la réalité (en général, car rien n'empêche de détourner la balance des blancs pour avoir des couleurs inhabituelles). Retour en haut de page Figure 2. 2. 3.

MP #21 : Le couple vitesse / ouverture Suite à notre MP sur l’ouverture puis celui sur la vitesse d’obturation, il est temps de voir comment ces deux paramètres clefs fonctionnent ensemble dans votre boîtier. Parlons d’abord de la théorie. On a vu ensemble que plus l’ouverture est importante, plus la quantité de lumière qui pénètre dans le capteur est importante, et inversement. De même, plus la vitesse d’obturation est lente, plus la lumière entre, et inversement. Il va donc falloir jongler entre ces deux valeurs pour avoir une image correctement exposée. Qu’en est-il dans la pratique ? D’abord, il est évident que votre appareil peut tout gérer pour vous. priorité ouverture : vous choisissez l’ouverture vous même et laissez l’appareil régler la vitesse en fonction. ISO 1600, 180mm, 1/13 et f/5,3 (priorité ouverture pour une faible profondeur de champ) priorité vitesse : c’est vous qui réglez la vitesse et l’appareil adapte l’ouverture en fonction. ISO 1600, 300mm, 1/250 et f/5,6 (priorité vitesse pour éviter le flou)

Temps d'exposition Le temps d’exposition, ou vitesse d’obturation, ou encore temps de pose, est un autre paramètre de l’exposition. Il correspond au temps que l’obturateur de l’appareil photo sera ouvert, laissant passer la lumière sur la surface sensible, capteur ou film. Un obturateur à rideauxPhoto sous license Creative Commons. Auteur: Olivier Lavery Comment mesure-t-on le temps d’exposition? Le temps d’exposition se mesure en secondes. Comment le temps de pose joue-t-il sur l’exposition? Il n’est pas très difficile de comprendre que plus le temps de pose sera long, plus la lumière aura le temps de passer sur la surface sensible, plus l’image sera “lumineuse”Comme pour l’ouverture du diaphragme, il existe une suite de valeurs usuelles qui est la suivante: 1, 1/2, 1/4, 1/8, 1/15, 1/30, 1/60, 1/125, 1/250, 1/500, 1/1000, 1/2000, etc… Chaque temps de pose est environ deux fois plus court que le temps de pose précédent dans la suite Sur quoi le temps d’exposition joue-t-il encore? Vous avez aimé ce billet?

L’exposition Bienvenue sur Apprendre la Photo !Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon guide qui répond aux 5 problèmes courants des débutants : Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement !Merci de votre visite, et à bientôt sur Apprendre la Photo ! 🙂 L’exposition est un paramètre technique important dans la réussite (ou non) d’une photo. Elle « désigne l’action du rayonnement lumineux sur le capteur (ou sur la pellicule) ». Note : plus récemment, j’ai réalisé une vidéo courte pour vous expliquer l’exposition. Nous avons donc dit que l’exposition était l’action du rayonnement lumineux. Une photo sur-exposée est une photo où trop de lumière a été captée : elle est « trop claire« . La même photo avec une exposition normale donnera ceci : Attention, j’ai bien dit « normale » et pas « correcte« . Vous l’aurez remarqué, en mode automatique (ne vous cachez pas, on a tous utilisé ce mode !) L’exposition est influencée par 3 paramètres : La fenêtre Cet article vous a plu ? Loading...

netteté Il existe de nombreux paramètres qui influent sur la netteté finale d’une image numérique. Respecter l’ensemble des recommandations qui suivent ne peut qu’améliorer significativement vos résultats sur ce point. Compareriez vous la netteté des images fournies par deux appareils , l'un tiré en 30/45cm et l'autre en 50/70cm? je suppose que non ... C'est pourtant ce que vous faites si vous comparez , à 100% à l'écran, deux images de poids de fichier différent! Si vous avez changé votre appareil, votre écran, lui, n'a pas changé de résolution, il affiche toujours le même nombre de pixels! Conséquence: Imaginez que vous ayez pris exactement la même photo avec un appareil de 6 Mégapixel (Mpix) et un de 12Mpix. La comparaison est faussée. Choix du mode d'enregistrement des images RAW ou JPG Influence sur la netteté La différence est sensible! Les réglages de l'appareil Les réglages de base des appareils diffèrent selon les modèles. Si vous avez cette impression, trois réglages peuvent intervenir:

10 questions / réponses pour débuter - Comment savoir si ma photo est bien exposée ? Vous n'êtes pas sans savoir qu'une image se compose de pixels. Pour les générer, le capteur de votre appareil code l'information lumineuse reçue à partir de trois couleurs de base : rouge, bleu et vert. Or, chaque lumière possède son propre dosage de couleur. Une lumière du jour par exemple, contient plus de bleu qu'une lampe halogène qui paraîtra plus orangée. Notre vision nous trompe car le cerveau est capable de s'adapter très rapidement, tandis que le capteur révèle des dominantes couleurs très nettes sur les photos. La balance des blancs est vraiment importante. plein jour, temps couvert, lampe halogène ou tungstène, lumière néon, etc… La balance des blancs automatique est utile lorsque la lumière change beaucoup (en fin de journée par exemple) mais généralement elle ne produit pas d'aussi bons résultats qu'un préréglage ou, encore mieux, un réglage manuel…. Voir aussi :Comment effectuer une balance des blancs manuelle ?

Exposer correctement sa photo en contre jour Même si l'effet contre-jour peut être recherché à des fins artistiques, il reste souvent un problème lors de la prise de vue. Autant en extérieur (un soleil un peu lumineux, un ciel un peu couvert offrant une forte luminosité) qu'en intérieur (une fenêtre placée juste derrière le sujet...), cette situation se présente de manière récurrente. Savoir repérer, puis corriger D'une manière très simple, les appareils photos numériques offrent l'avantage d'afficher le résultat de la photo avant sa prise de vue. Profitez-en pour déceler ce problème de contre-jour. Le plus simple et le plus rapide pour corriger est de forcer l'activation du flash de votre appareil. Cela aura pour effet de "déboucher" les zones d'ombres de votre sujet, particulièrement utile pour les très forts contre-jours (en intérieur devant une fenêtre par exemple). Correction d'exposition De cette manière, vous forcez une sur-exposition par rapport à ce que votre appareil préconise. Mémoriser l'exposition En savoir plus

Ouverture du diaphragme L’ouverture du diaphragme est un des paramètres de l’exposition. Le diaphragme est un dispositif à lamelles que l’on retrouve dans l’objectif, et qu’il est possible d’ouvrir ou de fermer, afin de laisser passer plus ou moins de lumière. Ce diaphragme peut-être contrôlé de manière mécanique ou de manière électronique, selon les systèmes et les marques d’appareils photo. Le diaphragme d’un objectifPhoto sous license Creative Commons. Auteur: Ben Stassen Comment mesure-t-on l’ouverture du diaphragme? On la mesure à l’aide de la focale que l’on utilise, en calculant le rapport entre le diamètre du diaphragme et la focale. Quel rôle le diaphragme joue-t-il dans l’exposition? Plus le diaphragme est ouvert, plus il laisse passer de la lumière dans l’objectif. Diaphragme ouvert à des ouvertures standards Chaque ouverture laisse passer deux fois moins de lumière que l’ouverture précédente dans la suite. Différentes expositions de f/2.8 à f/22 Quelle est la plage des diaphragmes disponibles?

gérer l'éclairage, la qualité de la lumière - cours pour apprendre les bases de la photo La gestion de la lumière & les types d'éclairage Cours sur la qualité de la lumière (contraste, ombres, réflexions) et différents types d'éclairage. © Guillaume Fürst, 2009 Nikon D90 ; focale : 157 mm ; ouverture : f/8 ; vitesse : 1/100 s. ; ISO : 200 1. Les bases de la qualité de la lumière (le contraste, les ombres) La gestion de la qualité de la lumière est, avec l'exposition et la composition, une notion fondamentale en photographie. Au-delà des caractéristiques des ombres, le contraste dépend également d'autres facteurs, en particulier de la nature du (ou des) sujet(s) photographié(s). La dureté des ombres La dureté/douceur des ombres dépend principalement de taille relative de la source de lumière. La densité des ombres La densité des ombres dépend de la quantité de lumière réfléchie par la surface sur laquelle l'ombre de votre sujet est projetée. Exemples de 4 types d'ombres (figure 1) : Figure 1. (pour lire la vidéo, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis sur "play") 2. Généralités 3.

Related: