background preloader

[Atelier] Comment parler des données ouvertes à des non-développeurs

[Atelier] Comment parler des données ouvertes à des non-développeurs
Comment parler des données ouvertes à un public de non-développeurs ? Comment fournir les bases nécessaires pour mieux en saisir les contours, les enjeux et les limites ? Dans le cadre du séminaire Cultures numériques de Sciences Po Rennes, j’ai animé un atelier pratique qui visait à répondre, par l’exemple des données de mobilité, à ces questions. Une thématique : la mobilité urbaine Le marquage au sol J’ai choisi d’orienter cet atelier sur la thématique de la mobilité urbaine. Le tableau des départs La séance réunit une vingtaine d’étudiants de Sciences Po Rennes, de l’Université Rennes 2 et de l’Ecole des Beaux-Arts. Les étudiants ont recensé plus d’une vingtaine de modes de transports différents, du métro au vélo individuel en passant par l’auto-partage ou le taxi-vélo. L’information, l’autre carburant de la mobilité Une information voyageurs Les données : de quoi parle-t-on ? La chasse aux données : la mise en pratique Dans le kit : une photo du quartier Dans la gare Epilogue J'aime : Related:  Open Data

#3 – Dataset des Datasets Animateurs : Jean-Philippe Clément, Jérémie Valentin, Pascal Romain Pourquoi un catalogue de jeux de données La présence au sein d’un projet Open Data d’un jeu de données “Catalogue des jeux de données”, qui recense tous les jeux de données du projet, permet aux réutilisateurs de prendre la mesure en un fichier de l’étendue des jeux de données libérés. - de faciliter l’identification des jeux intéressants pour les réutilisateurs - de faciliter le repérage des jeux de données identiques ou proches dans chacun des projets pour créer des réutilisations utilisables avec plusieurs jeux de données d’origine différente - de repérer au sein des projets Open Data les jeux de données qui mériteraient également d’être normalisés pour faciliter leur agrégation - de faciliter le croisement de ces données par la mise en relation des métadonnées Une normalisation ouverte aux commentaires Vous trouverez le fruit de ce travail à cette adresse : Document de normalisation des datasets Etat d’avancement :

Etherpad Avons-nous besoin d’Info Labs Grâce aux outils de prototypage rapide à commande numérique, à du matériel et du logiciel désormais facilement bricolables, demain, un grand nombre de personnes seront en mesure de concevoir et fabriquer des objets de leur choix, passant rapidement de l’idée au modèle numérique, du modèle au prototype, voire du prototype à l’objet tangible. C’est l’essence même du projet des Fab Labs (Wikipédia), ces espaces de travail, ces ateliers de fabrication ouverts et accessibles à tous. Mais pourquoi s’en tenir aux objets physiques et à la matière programmable ? Le Lab « ouvert » comme modèle Abréviation de Fabrication Laboratory (Laboratoire de fabrication), le Fab Lab est une « plate-forme de prototypage rapide d’objets physiques, “intelligents” ou non », rappelle Fabien Eychenne dans son Tour d’horizon des Fabs Labs publié par la Fondation internet nouvelle génération. Avec plus d’une centaine de Fab Labs dans le monde, leur relative réussite interroge. Certes, les outils existent.

Erreur SSL Web © Getty Sans se substituer au livre - qui vient de se tenir Salon à Paris du 16 au 19 mars - le Web a définitivement modifié nos façons de lire et d’écrire. « Le Web est un universel contemporain », annonce Alexandre Monnin, doctorant en philosophie, Paris 1, CNAM, membre de l’Institut de Recherche et d’Innovation (Centre Pompidou), et chercheur attaché à Inria. Quelles sont les spécificités du Web, ses formes d’écriture nouvelles ? « L’écriture collaborative du Web produit généralement plus de questions qu’elle n’apporte de réponses. L’enjeu est aujourd’hui de rendre l’encyclopédie « compréhensible » également par les machines car, d’ores et déjà, celles-ci sont à l’origine de très nombreux actes d’écritures, effectués automatiquement. Dès lors, comment restituer la richesse des échanges sur le Wiki et résister à l’idée d’une « écriture définitive », reposant sur des formalismes? WIMMICS : sémantique, interaction et philosophie du Web

Initiatives autour des données ouvertes Aspects règlementaires Peut-on diffuser des données publiques sous licences libres et ouvertes ? Par Thomas Saint-Aubin, chargé d'enseignement un article de Thomas Saint-Aubin, chargé d'enseignement à Paris I Panthéon-Sorbonne, sur le site "Le village de la Justice" La licence "IP" qui vient d'être créée sur le répertoire des informations publiques du ministère de la Justice et des Libertés. Directive européenne Inspire La directive INSPIRE pour les néophytes Les textes définitifs de la directive Inspire Directive européenne INSPIRE, février 2007. Initiatives La plate-forme ePSI organise un nouvel événement européen à Berlin le 18 février prochain : Open data: apps for everyone? Signalements "fix my street" l'outil Beecitiz un service marchand interfacé avec google map propsant Une carte participative grâce à laquelle les citoyens peuvent soumettre des requêtes à leur mairie Une interface de gestion des requêtes Une plate-forme d'organisation et de communication interservices Nantes Fing

DrasticTreemap DrasticTreemapGApi, version 0.9, by: DrasticData Overview A dynamic treemap to inspect the distribution of variables in a visual way. The treemap uses Flash. Note for Developers : Because of Flash security settings, this (and all Flash-based visualizations) might not work correctly when accessed from a file location in the browser (e.g., rather than from a web server URL (e.g., Example (Note that the following code will not work when loaded as a local file; it must be loaded from a web server.) Other Examples There are two more examples included in the release: Example2Example3 (uses random data) Loading and Instantiating Download the DrasticTreemap release for the Google visualization Api 'DrasticTreemapGApi.zip' from DrasticData and save the javascript file 'DrasticTreemapGApi.js' and flash file 'DrasticTreemapGApi.swf' in a map on your webserver. google.load("visualization", "1"); google.load("swfobject", "2.2"); Methods

La Liste des 1600 Portails Open Data à Travers le Monde La liste des Portails Open Data dans le Monde La liste est disponible sous forme de carte sur le site opendatainception.io. Lorsque vous développez une solution permettant de lancer des portails Open Data en quelques minutes, une question revient régulièrement : Où puis-je trouver des données propres et utilisables ? Notre première réponse est généralement : “Avez-vous pensé aux portails Open Data ?” Si certains portails Open Data sont faciles à trouver, les résultats obtenus via les moteurs de recherche ne sont pas représentatifs de l’exhaustivité de l’offre. Nous avons donc décidé de créer une ressource unifiée qui serait utile à tous les geeks de l’Open Data (et nous savons que nous sommes nombreux ). N’écoutant que notre courage, nous avons retroussé nos manches et agrégé une liste de tous les portails Open Data disponibles. Le sommaire vous donnera un aperçu des pays représentés. Nous espérons que vous trouverez votre bonheur et les données qui vous intéressent. Tech Center OpenDataSoft

Tim Berners-Lee réaffirme les valeurs du Web qu'il a inventé - Informatique Des applications accessibles à tous, le respect de la vie privée, l'équilibre des forces… Présent à Lyon pour la conférence www2012, Tim Berners-Lee, co-fondateur du Web, a rappelé mercredi 19 avril les valeurs du Web. Et les moyens de les voir perdurer. Une salle de conférence pleine à craquer de scientifiques qui écoutent religieusement. Nous sommes à Lyon pour www2012, la conférence de l'organisme de standardisation du web, le W3C (World Wide Web consortium). Et sur scène, au pupitre, un mythe vivant. Sir Tim Berners-Lee, un des inventeurs du Web en 1989 au Cern. Le pionnier énonce les uns après les autres les principes qui ont fait le succès de la Toile et doivent, selon lui, continuer de guider son évolution future. "L'architecture technique du web est véritablement une architecture sociale, rappelle Tim Berners-Lee en introduction. Un navigateur, pas des apps Respecter la vie privée en 3 points Enfin, Tim Berners-Lee s'enflamme contre la technique du DPI (Deep Packet Inspection).

Avis de consultation Les administrations publiques (ce terme agrégeant l’Etat, les Collectivités locales, leurs regroupements et les agences œuvrant pour le service public) produisent, à partir et à propos de leurs activités, un volume considérable de données, de nature quantitative ou qualitative. Elles en assurent peu ou prou la maintenance, la mise à jour, la qualification, l’usage, la publication. Ces données ont un caractère public pour beaucoup d’entre elles. D’autres, en raison de leur nature ou de leur mode de production, resteront confidentielles. L’amplification de leur utilisation, voire de leur valorisation, donne lieu à un certain nombre d’initiatives qui émergent en Europe comme en France. Ainsi, si la croissance de la mise à disposition de données publiques de qualité, en tant que ressources essentielles à la création/conception de produits ou services numériques, venait à se généraliser, il est clair que la situation génèrerait deux axes de développement forts, s’alimentant l’un l’autre :

Related: