background preloader

[Atelier] Comment parler des données ouvertes à des non-développeurs

[Atelier] Comment parler des données ouvertes à des non-développeurs
Comment parler des données ouvertes à un public de non-développeurs ? Comment fournir les bases nécessaires pour mieux en saisir les contours, les enjeux et les limites ? Dans le cadre du séminaire Cultures numériques de Sciences Po Rennes, j’ai animé un atelier pratique qui visait à répondre, par l’exemple des données de mobilité, à ces questions. Une thématique : la mobilité urbaine Le marquage au sol J’ai choisi d’orienter cet atelier sur la thématique de la mobilité urbaine. Le tableau des départs La séance réunit une vingtaine d’étudiants de Sciences Po Rennes, de l’Université Rennes 2 et de l’Ecole des Beaux-Arts. Les étudiants ont recensé plus d’une vingtaine de modes de transports différents, du métro au vélo individuel en passant par l’auto-partage ou le taxi-vélo. L’information, l’autre carburant de la mobilité Une information voyageurs Les données : de quoi parle-t-on ? La chasse aux données : la mise en pratique Dans le kit : une photo du quartier Dans la gare Epilogue J'aime :

http://donneesouvertes.info/2012/03/27/atelier-comment-parler-des-donnees-ouvertes/

Related:  fingOpen Data

Avons-nous besoin d’Info Labs Grâce aux outils de prototypage rapide à commande numérique, à du matériel et du logiciel désormais facilement bricolables, demain, un grand nombre de personnes seront en mesure de concevoir et fabriquer des objets de leur choix, passant rapidement de l’idée au modèle numérique, du modèle au prototype, voire du prototype à l’objet tangible. C’est l’essence même du projet des Fab Labs (Wikipédia), ces espaces de travail, ces ateliers de fabrication ouverts et accessibles à tous. Mais pourquoi s’en tenir aux objets physiques et à la matière programmable ? La complexité de la matière numérique montre qu’on gagnerait certainement à étendre le concept aux données, aux statistiques, aux algorithmes… Et faire de la matière numérique un objet d’appropriation commun, comme les Fab Labs le proposent pour le monde physique. Le Lab « ouvert » comme modèle

La Liste des 1600 Portails Open Data à Travers le Monde La liste des Portails Open Data dans le Monde La liste est disponible sous forme de carte sur le site opendatainception.io. Lorsque vous développez une solution permettant de lancer des portails Open Data en quelques minutes, une question revient régulièrement : Où puis-je trouver des données propres et utilisables ?

Les Données géographiques de la région Aquitaine: Open Data inclus Après deux années d'animation sur le terrain, cette dynamique d'échange et de mutualisation compte plus de 420 partenaires en région Aquitaine et plus de 1 900 couches de données conventionnées et partagées dont plus de 1 800 données cataloguées et plus de 700 couches de données visualisables. Parmi ces données partagées, PIGMA dispose de référentiels cartographiques et de données métiers. Référentiels cartographiques La Bd Ortho® Haute Résolution (Bd Ortho® HR) est la composante orthophotographique numérique du Référentiel à Grande Echelle de l'Institut Géographique National. C'est une mosaïque de photographies aériennes numériques orthorectifiées en Haute Résolution (la taille du pixel terrain est de 40 cm).

Comment optimiser les villes avec les data ? - Publications Pour les villes, la croissance exponentielle des données constitue une opportunité face aux défis auxquels elles sont confrontées. Et notamment celui de faire mieux avec moins. Nombreuses sont aujourd’hui les villes à s’être lancées dans des démarches de libération de leurs données , ce qui représente à la fois un pas important vers la transparence démocratique et une ouverture à l’innovation par les usages. Certaines villes nord-américaines pionnières se sont dotées de « Chief Data Officers » (administrateurs généraux des données) et d’équipes dédiées à la collecte, la standardisation et le croisement des données intéressantes pour le développement urbain. Comment promouvoir des opérations de maintenance prédictive des infrastructures urbaines à partir des historiques de données dont dispose la ville ? Comment améliorer le bien-être des citoyens et s’adapter à leurs besoins par une cartographie précise de leurs déplacements en temps réel ?

Data cooking - C/blog Le ministère de la Culture et de la Communication se met à la cuisine et initie de nouveaux formats pour sensibiliser les acteurs du monde de la Culture à l’ouverture des données publiques culturelles. L’atelier data cooking mis en place par le département des programmes numériques a permis aux participants de mettre la main à la pâte et de cuisiner des jeux de données. A partir de jeux de données fictifs, chaque groupe de participants, souvent détenteurs et/ou producteurs de données , changeait de rôle pour passer de l’autre côté des fourneaux et concocter une idée d’application ou de service innovants à partir d’ingrédients (les données) fictifs. Les six groupes ont fait preuve d’audace et d’imagination : d’un set de données concernant les musées, un groupe a imaginé à partir de la géolocalisation, une application prédictive de fréquentation ainsi qu’une base de données photos crowdsourcée des visiteurs. 1ère Journée DATA CULTURE – Ateliers d… par culture-gouv Voir également :

Infolab La Fing lance en 2015 la campagne Infolab Organisation : "Mettre en capacité votre organisation sur les nouveaux usages et nouvelles pratiques des données". Présentation Depuis 2013, la Fing explore les médiations possibles pour mettre les acteurs en capacité d’exploiter les données dans leurs activités et dans leurs projets. L’Infolab - un dispositif collaboratif dédié à la compréhension, la manipulation et à l’exploration de données numériques - est une des réponses proposée par la Fing.

Présentation du nouveau back office de la plateforme data.gouv.fr La nouvelle version du portail data.gouv.fr a été inaugurée le 18 décembre 2013 par le Premier Ministre. Parmi les principes qui ont guidé la conception du nouveau data.gouv.fr, figurait l’idée de proposer à la multitude de participer à la dynamique d’ouverture des données publiques. Plus d’un an après sa sortie, nous avons travaillé avec les contributeurs de la plateforme data.gouv.fr au développement d’un back office unique permettant aux utilisateurs d’avoir une meilleure visibilité sur leur activité à travers notamment la création de tableaux de bords. L’ouverture des données publiques, et après Tous ceux qui, comme nous dans le cadre du programme Réutilisation des données publiques de la Fondation internet nouvelle génération, s’engagent en faveur de l’ouverture et de la réutilisation des données publiques, en espèrent des résultats féconds en termes de qualité de vie, de cohésion sociale, d’innovation et de croissance. Mais les choses pourraient se passer tout autrement. Nous devons commencer à penser aux conséquences de l’ouverture des données, pour nous assurer qu’elles soient majoritairement positives.

New York, terre de dataviz New York est un terrain de jeu, un véritable bac à sable pour les designers d'information et les data scientists. Pour ceux qui veulent démontrer le surprenant pouvoir de la mise en image des données, l'exemple de la Grosse pomme est en effet tout trouvé : il parle au moins à 19 millions de personnes... quand il n'en fait pas rêver 7 milliards ! Et dans la course à l'intelligence des villes du monde, Gotham est bien entendu, par nature, un compétiteur de poids et de talent. La preuve avec ces quelques projets d'hier et d'aujourd'hui... qui rappellent que la ville n'est pas tant un monde de briques et de mortier que d'idées et d'informations. Prendre le "pouls de la ville"

Related: