background preloader

Pépin'hier : accueil

Pépin'hier : accueil

http://www.pepin-hier.fr/

Related:  jardin

Une serre souterraine à 220€ pour produire toute l'année, même dans les climats rudes Une serre souterraine à 220€ pour produire toute l’année, même dans les climats rudes Comment jardiner même en plein hiver ? C’est vrai qu’en cultivant sous une serre en verre, on pallie les rigueurs de la saison froide… En revanche, ce processus est coûteux pour le porte-monnaie et pour l’environnement. Mais avec une serre souterraine, on peut cultiver toute l’année, à moindre frais ! Walipini est un mot aymara – langue parlée en Bolivie, au Pérou, en Argentine et au Chili – qui signifie « lieu chaleureux ». C’est ainsi qu’a été baptisé ce concept de serre souterraine mis en oeuvre il y a une vingtaine d’années dans les régions froides et montagneuses d’Amérique du Sud.

Permaculture Jardin cultivé en permaculture dans le Nord de la France. La permaculture est un concept systémique et global qui vise à créer des écosystèmes respectant la biodiversité[1]. L'inspiration vient de la nature et de son fonctionnement (qui se nomme aussi biomimétisme ou écomimétisme)[2]. C'est une méthode appliquée de conception de cultures, de lieux de vie, et de systèmes agricoles humains utilisant des principes d'écologie et le savoir des sociétés traditionnelles pour reproduire la diversité, la stabilité et la résilience des écosystèmes naturels[3],[4]. À l'origine c’est un concept agricole inspiré par le modèle d'agriculture naturelle de l'agriculteur japonais Masanobu Fukuoka[5] (1913-2008). Ce concept a été théorisé dans les années 1970 par les Australiens Bill Mollison (biologiste) et David Holmgren (essayiste).

Produire ses propres semences Produire ses propres semences Il existe plusieurs méthodes pour produire ses propres semences. La plus simple, ou quand on connaît un jardinier, est de garder les graines des légumes qu’on récolte soi-même – quand on jardine – ou qu’on a achetés ou que quelqu’un nous a donnés. On peut ainsi récolter : en laissant monter en graines : des radis, des navets…à la condition de les laisser bien mûrir : des graines de tomate, de concombre, de courge, courgette, choux, melon, pastèque, phacélie, moutarde blanche ou jaune (ces trois derniers sont très bons pour comme engrais vert)… Bref, tous les fruits et légumes contenant des graines.en sélectionnant des plants : des pommes de terre. On gardera des petites pommes de terre d’environ 3 cm de diamètre, au frais et à l’abri de la lumière.

Les plantes Compagnes La présence de chaque espèce dans un système donné est étroitement liée à celle des autres : arbres, oiseaux, mammifères, insectes et micro-organismes du sol vivent en relation intime. L'association de cultures favorise la création de milieux riches, diversifiés et plus équilibrés. Une couverture végétale est créée, elle protège le sol de l'érosion, favorise l'infiltration de l'eau, réduit l'évaporation et par sa décomposition, améliore la fertilité et la structure du sol. Les poisons violents que sont les insecticides et pesticides, utilisés pour détruire les pucerons (ou autres) ne sont pas sélectifs et tuent aussi les abeilles et insectes pollinisateurs, les oiseaux, les araignées et les petits animaux (grenouilles, crapauds, hérissons ...).

SOS tomates battues (pour les photos de l’expérimentation de tomates sans taille, et pour les autres expériences, c’est ici, et en fin de page. Les photos seront complétées au fil du temps). Avec le mois d’août qu’on a eu, fatalement, les tomates ont été mildiouisées jusqu’à l’épine dorsale. Pourtant, nous avons pu constater que certaines ont résisté mieux que d’autres, voire, pour certaines, résisté pas mal du tout en la circonstance. Sans avoir subi le moindre traitement chimique, des plants de tomates-poires ont été signalés donnant encore à ce jour des fruits savoureux.

L'association Kokopelli: base arrière pour la sauvegarde de la biodiversité des semences Depuis ses locaux sur les hauteurs du Mas d’Azil, l’association Kokopelli entend œuvrer pour la sauvegarde de la biodiversité semencière dans le monde. Plus de de 2200 variétés essentiellement d’essence potagère sont stockées là. Quelques 650 variétés de tomates, 200 variétés de piments, mais encore courges, plantes médicinales, condimentaires ou céréalières… Une véritable caverne d’Ali Baba, plus précisément une ruche dans laquelle s’affairent une vingtaine de personnes. Non pas un conservatoire des espèces rares et en voie d’extinction, quoi que, mais les locaux de l’association Kokopelli, opérationnels depuis le 02 septembre dernier.

Walipini, la serre creusée Eh ben, je viens de découvrir cette technique ce matin alors que je regardais comment les peuples andins se débrouillent pour se nourrir à l'année longue ... je n'y avais jamais pensé, j'étais resté fixé sur une serre hors sol , soit collée à une masse thermique comme ma grange soit en forme géodésique, alors qu'en fait la solution est beaucoup plus simple ( et économique) me voilà avec la neurone bouillonnante ... Quelqu'un a CONCRÈTEMENT expérimenté cette technique ??? Question aux matheux de service : si le rebord le plus bas est à deux mètres côté Sud et qu'il me faut une pente de 40°, à combien de haut je dois mettre la structure côté Nord ?

… des expériences Tomates en cage, sans taille Selon la méthode explicitée dans Sos tomates battues. Les plants ne sont jamais taillés (*sauf maladie), on laisse tous les gourmands. Les tomates poussent alors sur plusieurs tiges et développent des racines très puissantes (ce qui peut poser problème si le sol est trop pauvre ou pas assez profond). Plant gros fruits Kokopelli semé le 28 mars, planté le 1er mai. Ouvrage “Les Semences de Kokopelli” Cette 13 ème édition contient toujours 848 pages et 1300 photos mais elle est totalement restructurée par rapport aux trois précédentes. Cette édition 2014 inclut 300 nouvelles photos, 70 nouvelles pages d'articles et 60 nouvelles pages de variétés potagères dont une collection d'une vingtaine de tomates bleues, de très nombreuses laitues, des courges... L’ouvrage est en grand format, en quadrichromie et avec une couverture cartonnée. L’auteur est Dominique Guillet. L’introduction est de Jean-Pierre Berlan, ex-directeur de recherches INRA. “Semences de Kokopelli” est, ensuite, sur 621 pages, un manuel de jardinage et un manuel de production de semences pour le jardin familial avec des informations très détaillées permettant, à tous les jardiniers et maraîchers, de produire leurs propres semences en toute pureté variétale.

TROMBA D’ALBENGA. Cousine de sa voisine » longue de NICE », cette courge ne présente que des avantages. Elle se consomme toute la saison comme courgette ( très proche de la Niçoise « courgette trompette »), très productive pour peu qu’on lui donne de l’espace et une terre riche en humus. Elle adore grimper sur murs ou clôtures et se montre alors sous son meilleur jour. Des récoltes abondantes de courgettes fermes et craquantes autorise la réalisation de conserves qui seront les bienvenues cet hiver. Les courgettes laissées ( trop grosses ) ou oubliées se transforment en courge succulente, très polyvalente, qui se prêt à de nombreuses préparations Que viva tromba d’ALBENGA!!! Coordonnées des membres du réseau RSP Le Réseau Semences Paysannes initié au printemps 2003 par une multiplicité d'acteurs regroupe plus de 70 organisations membres très diversifiées : des syndicats paysans et des organisations d’agriculture biologique nationales ou locales, des organisations spécialisées, des artisans, des paysans, des jardiniers, des associations semencières ou pépiniéristes, des associations de développement, des ONG, des collectivités territoriales et des associations de conservation de la biodiversité. Cliquer sur les noms pour accéder aux coordonnées. Nouveau : Situez les membres sur la carte. Remarque : Cette page rassemble les membres du réseau, classés par type d'organisation. Vous trouverez dans les pages actions (céréales, potagères,...) une répartition géographique des membres (voir pages "groupes et associations"). Organisations nationales syndicales, de développement, de défense de l'environnement

Légumes perpétuels : présentation, intérêt et conseils de culture Economiques et sans histoires, les légumes perpétuels cumulent les avantages des plantes vivaces. Ils restent en place d'une année sur l'autre au potager et assurent des récoltes régulières avec un minimum de soins. Découvrez comment les cultiver, et donnez-leur la place qu'ils méritent ! Des légumes qui durent Les légumes dits « perpétuels » restent en place dans le potager durant plusieurs années, sans que le jardinier n'ait à intervenir (ou presque !).

Pomme de terre : 33 variétés, leur culture, leurs utilisations Légumes et potager | 01/04/2012 Rustica présente 33 variétés de pommes de terre à cultiver au jardin avec leurs spécificités : durée de culture, rendement, conservation, résistance au mildiou, chair et emploi en cuisine. Vous ne les planterez plus par hasard mais en toute connaissance de cause. JARDIN SANS TRAVAIL DU SOL: Sans engrais ni produits chimiques, ni bêcher ,labourer, biner, sarcler etc -Sans engrais ni produits chimiques, récolter dans son potager de beaux et bons légumes sans s'être donné la peine de le bêcher ,labourer, biner, sarcle -Masanobu Fukuoka et l'agriculture du non-agir Sa méthode d'agriculture ne nécessite pas de labour, pas de fertilisants ni de pesticides, pas de désherbage ni d'élagage ainsi que très peu de travail!

Related: