background preloader

La conscience humaine : l'apport des neurosciences

La conscience humaine : l'apport des neurosciences
La conscience humaine : l'apport des neurosciences L’année passée j’avais fait une présentation beaucoup plus générales sur quelques concepts neurobiologiques utiles pour les philosophes. Cette année c’est un peu plus costaud comme sujet, mais ça se veut d’abord et avant tou une introduction. « Avertissement : étudier la conscience va changer votre vie. » « Aucun d’entre nous ne peut espérer comprendre véritablement ce qu’est la conscience. - Susan Blackmore, Consciousness: An Introduction, 2003, p.5 Je voudrais rappeler que : • je ne suis pas chercheur en psychologie, en neurosciences, et encore moins sur la conscience (bien que j’aie une formation en neurobiologie) • je suis encore moins conférencier ou professeur • je ne suis pas un spécialiste mais un simple rédacteur scientifique • il 6 ans, j’ai conçu le site le cerveau à tous les niveaux, fruit des frustrations accumulées au cours de ces 10 années en communication scientifique sur le cerveau. • je n’ai même pas fini de le rédiger ! Plan Related:  waldokittyComa & Conscience - Articles

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! La diversité des personnalités et des comportements humains est le produit de la singularité du cerveau de chaque individu. Celle-ci se constitue d’abord à travers les premières étapes de la construction des circuits cérébraux, où des mécanismes intrinsèques mettent en place les circuits nerveux à l’origine d’une vaste palette de comportements instinctifs, que ce soit pour trouver de la nourriture, pour se défendre ou pour s’accoupler. Mais la construction du système nerveux des animaux, et donc aussi de l’être humain, est également influencée par l’expérience. Les interactions avec l’environnement produisent certains patterns d’activité nerveuse qui vont façonner les circuits cérébraux. Les périodes critiques sont un phénomène général que l’on retrouve dans plusieurs systèmes sensoriels. Au cours des premiers mois de leur vie, les nourrissons n’ont pas de prédispositions innées pour les phonèmes caractéristiques de telle ou telle langue.

Esprit, conscience, sentiment de je et soi | Passerelles vers l'Un Illustration 3D cerveau humain - Source : Wellcome Images Une des questions les plus fascinantes à laquelle les neurosciences tentent de répondre depuis leur début dans les années 1970, dans leur quête du fonctionnement de l’esprit humain, est celle de la conscience. En particulier comment expliquer le sentiment de je ou la conscience de soi? Longtemps réservé au domaine de la philosophie, ce phénomène s’étudie maintenant en laboratoire grâce à des techniques diverses dont l’imagerie cérébrale et sur les observations de la pathologie clinique. Les résultats expérimentaux de cet immense champ d’exploration commencent à livrer leurs premiers modèles et théories sur le fonctionnement de la conscience au travers de ses multiples manifestations et ses perturbations. J’ai découvert un dossier brillant intitulé ‘La conscience vue par les neurosciences’ par Jean-Paul Baquiast et Christophe Jacquemin à ce sujet. Nous avons ensuite la faculté de pensée qui est derrière ces cinq sens. Notes

Conscience (biologie) La conscience, telle qu'elle était conçue au XVIIe siècle. Robert Fludd, Utriusque cosmi maioris scilicet et minoris […] historia, tomus II (1619), tractatus I, sectio I, liber X, De triplici animae in corpore visione. En biologie, la conscience regroupe le sens de l'éveil, la connaissance de soi et la perception de l'environnement[1]. L'étude de ce phénomène a été longtemps négligée sur le plan scientifique, faute d'outils conceptuels et expérimentaux[2], tandis qu'il faisait l'objet d'intenses débats dans les domaines de la philosophie, de la métaphysique et de la religion. Dans les années 1980, les études du phénomène de la conscience concernaient surtout l'attention. En comparant les données expérimentales provenant d'animaux, de personnes en bonne santé et de patients ayant des troubles de la conscience, il est possible de caractériser différents états de conscience et niveaux de consciences. la conscience primaire ;la conscience réflexive ;la conscience de soi.

Livres News Dernières actualités : 16/05/2017 - Message Alerte !! Voir la suite >> Espace Membre Top Films du moment Top Séries du moment Espace Publicitaire Catégories Films par Genre / Année Partenaires Livres Classer par : Popularité | Date d'ajout « préc 1 2 3 4 suiv » Notre site n'héberge aucun fichier.

Comment fonctionnenotre conscience ? Une équipe de chercheurs français a analysé les signaux cérébraux pour tenter de définir les mécanismes donnant lieu à la prise de conscience. Où se trouve la conscience ? C'est la question que se sont posée trois chercheurs de l'Inserm, Lionel Naccache, neurologue et neurophysiologiste, Raphaël Gaillard, psychiatre, et Stanislas Dehaene, titulaire de la chaire de psychologie expérimentale au Collège de France. Selon la définition communément adoptée en neurosciences, la conscience est l'une des facultés du psychisme. Quand l'on est conscient de quelque chose, on peut se le rapporter à soi-même ou aux autres. Mais la question de la conscience n'est pas seulement d'ordre philosophique, elle est également neurologique. Son équipe qui fait partie du centre de recherche de l'Institut du cerveau et de la moelle épinière a réalisé des expériences avec des patients épileptiques porteurs d'électrodes intracrâniennes. De nombreuses applications

La conscience vue par les neurosciences 28 octobre 2008 par Jean-Paul Baquiast et Christophe Jacquemin [Dossier] La conscience vue par les neurosciences Sommaire Avant propos et Introduction Section 1. Avant-propos Depuis la création de cette revue, en 2000, nous avons présenté et largement commenté certains ouvrages scientifiques consacrés au fonctionnement du cerveau et aux fonctions dites cognitives [on trouvera en annexe de ce dossier la liste des articles correspondants]. Introduction Même si le sujet de la conscience est comme rappelé ci-dessus obscurci d'ambiguïtés philosophiques et religieuses, nous n'allons pas ici affirmer d'emblée que la conscience n'existe pas, ou bien qu'elle peut être réduite à des mécanismes neurologiques simples. Ceci admis, il serait tout aussi aberrant d'affirmer que le relief et les couleurs n'existent pas vraiment dans le monde extérieur qu'affirmer à l'inverse que les reliefs et les couleurs sont des propriétés ontologiques de ce monde, qu'il ne convient pas d'analyser. Section 1.

La chaîne alimentaire : qui mange qui 29 août 2012 à 12:59 | par La rédac´ 32 32 commentaires Articles du dossier Articles de la même rubrique Version imprimable de l'article Partager Partager sur les réseaux sociaux Le web documentaire de la rentrée Pour vivre, les être vivants ont besoin de se nourrir. En t'identifiant sur le site, tu pourras accéder aux éléments suivants : Ajout des commentaires Si tu es abonné au magazine, tu pourras accéder aux éléments suivants : Texte du dossier

D'où provient la conscience? Les progrès sur la localisation des aires spécialisées dans le cerveau montrent que la conscience est indiscutablement produite par lui. Mais alors, comment les phénomènes faisant partie de notre expérience subjective, peuvent-ils être produit à partir de l’activité physique des neurones de notre cerveau? D’où provient la conscience, c'est-à-dire le fait d’éprouver quelque chose? Les identitaires Pour les identitaires, le mental est identique au cérébral. La théorie identitaire se base uniquement sur les phénomènes physiques, ce qui élimine en grande partie le problème de l’origine de la conscience. Les émergentistes Pour les émergentistes, les sensations conscientes subjectives ne peuvent pas être réduites à des états physiques, même si elles sont produites par eux. Par exemple, l’eau a de nombreuses propriétés que l’on ne peut deviner si l’on ne connaît que les atomes d’oxygène et les molécules d’hydrogène. Le cerveau est-il un lecteur MP3 ou une radio ?

Related: