background preloader

Au Bonheur des dames

Au Bonheur des dames
Related:  mmesuper

80 pléonasmes à éviter ! - Un mot après l'autre J’ajouterai « c’est un peu extraordinaire » qui m’agace Mais j’ai un doute sur : Le danger potentiel : « danger » signifie qu’un péril est susceptible de survenir. Il est donc nécessairement « potentiel ». —> Sauf qu’un danger peut être certain « si je me jette du pont, je cours un danger certain ». Ils se rapprochent les uns des autres : lorsqu’on se rapproche, c’est les uns des autres, non ? —-> Ils se rapprochent soit les uns des autres, soit de moi (qui suis en train d’écrire), soit de qq chose… En écrivant seulement « ils se rapprochent », c’est du narrateur qu’ils s’approchent et non les uns des autres comme les manchots en hiver. Repasser une deuxième (ou seconde fois) : avec « re- », on indique déjà qu’on recommence. —-> En repassant une deuxième fois, on est passé 1 fois, puis repassé, puis repassé une 2ème fois…. donc 3 passages. Le faux prétexte : un prétexte c’est quelque chose qu’on invente, donc c’est par essence faux, non ?

La Fortune des Rougon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Comme Zola le décrit dans sa préface, c'est le roman des origines. Il marque le début de la généalogie des Rougon-Macquart, qui commence avec Adélaïde Fouque, dite Tante Dide, née en 1768. Elle épouse un certain Rougon, jardinier, dont elle a un fils, Pierre Rougon. À la mort de son mari, elle vit en concubinage avec Macquart, contrebandier, qui lui donne une fille, Ursule Macquart, et un garçon, Antoine Macquart. Après la mort de Macquart, elle se reclut dans la solitude. La Fortune des Rougon ou Les Origines[modifier | modifier le code] Dans sa préface du , Zola explique : « ...le premier épisode : la Fortune des Rougon, doit s’appeler de son titre scientifique : les Origines » — Émile Zola, La Fortune des Rougon, Préface[1] Histoire du roman[modifier | modifier le code] Plan de Plassans réalisé par Émile Zola compris dans le dossier préparatoire de « La Conquête de Plassans ». Influence et travaux préparatifs[modifier | modifier le code]

Wbdc Lettres- Symbaloo Gallery Related keywords: Mythes , 2.0 , Toujours , en , ramenant , la , plume , Artistes , et , sagas , d'Islande , Césaire Le Paris de Zola Tjalf Sparnaay | Plus One Gallery| Hyperrealism Painting Tjalf Sparnaay Biography 1954, Haarlem, The Netherlands Hilversum, The Netherlands Self- taught 2009- Plus One Gallery, London 2007- OK Harris Works of Art, New York 2002- Gallery Utrecht, Utrecht, The Netherlands 1997 2002- Tjalf Sparnaay Gallery, Amsterdam, The Netherlands 1994- Smelik and Stokking Gallery, The Hague, The Netherlands 1992- Siau Gallery, Amsterdam, The Netherlands 1991- Siau Gallery, Amsterdam, The Netherlands 1990- Siau Gallery, Amsterdam, The Netherlands 1989- Society Art, Amsterdam, The Netherlands 1988- Via Gallery, The Hague, The Netherlands Eric Geilenkirchen, Hong Kong Hoetmer, Hilversum, The Netherlands Optiver, Amsterdam, The Netherlands Paul Baars Design Studio, Amsterdam, The Netherlands Eckhaus, Odijk, The Netherlands Jan Teunissen, Amsterdam, The Netherlands Jacob Gelt Dekker, Curacao Tjalf Sparnaay Description Tjalf Sparnaay’s approach to his chosen subject is playful, humorous and at the same extremely classical and painterly.

«Les crêpes que j’ai mangé» : un nouvel accord pour le participe passé «Employé avec l’auxiliaire avoir, le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le complément d’objet direct quand celui-ci le précède (les crêpes que j’ai mangées). Mais si le complément suit le participe, il reste invariable (j’ai mangé les crêpes).» A l’école les enfants se demandent : pourquoi avant et pas après ? Pourquoi l’esprit critique s’arrête-t-il au seuil de l’orthographe ? Pour comprendre les raisons de ce changement, revenons au Moyen Age. Voici donc la nouvelle règle sur laquelle s’appuyer : «Le participe passé, avec l’auxiliaire être, s’accorde comme un adjectif (c’est-à-dire avec le mot auquel il se rapporte). L’usage oral s’est fait l’écho de cette logique. Evitons les faux dilemmes. Plus d’informations et liste des soutiens sur www.participepasse.info. Arnaud Hoedt , Jérôme Piron

L'Assommoir Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Présentation de l'œuvre[modifier | modifier le code] Résumé[modifier | modifier le code] Gervaise et Coupeau travaillent dur, gagnant de quoi vivre avec un peu plus d'aisance tout en faisant des économies. La convalescence de Coupeau est longue. C'est auprès de leur voisin Goujet, un forgeron amoureux d'elle mais qui n'ose le lui avouer, que Gervaise trouve l'argent lui permettant d'ouvrir sa blanchisserie. Tandis que Coupeau boit de plus en plus, des alcools et pas seulement du vin, Gervaise compense par la nourriture et engraisse[2],[3]. La situation se détériore encore avec le retour de Lantier. Gervaise voit mourir Coupeau à Sainte-Anne - les crises de delirium tremens de Coupeau sont un des moments forts du roman. Personnages[modifier | modifier le code] La scène du lavoir. [modifier | modifier le code] Préparation et origines[modifier | modifier le code] Émile Zola, l'auteur, photographié par Nadar. Citations[modifier | modifier le code]

Naturalisme (littérature) Le terme est d'abord utilisé par la critique positiviste des phénomènes littéraires de Charles-Augustin Sainte-Beuve et Hippolyte Taine. Cherchant à découvrir les lois qui régissent la littérature, Taine soutient que la race, le milieu naturel, social et politique et le moment au cours duquel est créée une œuvre littéraire définissent ses traits spécifiques et son évolution[1]. Dans une importante étude sur Balzac, publiée d'abord sous forme d'article en 1858[n 1], Taine qualifie ce romancier de « naturaliste » en se fondant sur le fait que dans son Avant-propos à La Comédie humaine, Balzac annonce vouloir écrire « l'histoire naturelle » de l'homme[2]. Taine décrit le naturaliste comme intéressé par la description de toute force naturelle, indépendamment du beau ou de l'idéal : « Il dissèque aussi volontiers le poulpe que l'éléphant; il décomposera aussi volontiers le portier que le ministre. Henri Mitterand, Zola et le Naturalisme, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ?

Tamara de Lempicka Tamara de Lempicka, "Autoportrait à la voiture verte", 1929huile sur toile, 81 x 55 cm Art Déco Un autoportrait Au volant d'une voiture, cette jeune femme se distingue de la condition féminine du début de siècle et montre ainsi son indépendance Le cadrage Très serré, ne montre que l'essentiel L'organisation Centre d'intérêt décentré, complètement en haut à droite. le mouvement Le long de la diagonale, évoque la vitesse et le mouvement La couleur Deux espaces très contrastés, vert pour le premier plan, dans divers tons ocre pour le second. Gestualité Très maîtrisée : traces de pinceaux presque invisibles, dégradés soignés.

Nos jeux de société préférés en version IMPRIMABLE! - Wooloo OMG. Quelle belle nouvelle! Asmodee a mis en ligne 13 de ses jeux de société les plus populaires pour aider les familles à s’occuper pendant cette quarantaine forcée. Dobble Notre grand classique qui fait fureur auprès des petits et des grands! Un jeu qui encourage la rapidité, la concentration et l’observation. Ce jeu convient aux joueurs de 6 ans et plus, mais nous avons joué avec nos enfants quand ils étaient pas mal plus jeune et ça fonctionne quand même Téléchargez le jeu ICI ou ce poster d’activités amusantes Concept ON ADORE les jeux de devinettes! Dans la version gratuite, vous aurez accès à 30 cartes concepts à imprimer! Concept Kids Concept Kids Animaux est une version familiale du jeu précédent à jouer dès 4 ans! La version DEMO à télécharger est ICI Combo color Téléchargez votre plateau de jeu ICI Catan Lancez-vous à la conquête d’une île vierge mais pleine de ressources. La plate-forme vous offre plusieurs dessins à colorier et 2 scénarios, mais en anglais seulement. Unlock One Key

La Bête humaine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Présentation[modifier | modifier le code] L'histoire évoque le monde du chemin de fer et se déroule tout au long de la ligne Paris-Saint-Lazare - Le Havre. Entre les deux gares, décrites avec une grande précision, les héros ne cessent d'osciller, dans un trajet pendulaire, jouets des passions qui les dominent. De grands drames arriveront à mi-chemin du parcours, au croisement des destins, dans un tunnel, et au carrefour (lieu-dit imaginaire à consonance négative) de la Croix de Maufras. On a coutume de dire que cette histoire comporte deux héros : d'une part le mécanicien Jacques Lantier et de l'autre sa locomotive, la Lison, que Lantier aime plus qu'une femme. Outre son aspect documentaire, La Bête humaine est un roman noir, sorte de thriller du XIXe siècle qui a choqué les contemporains de Zola. Le roman fourmille d'intrigues et de personnages secondaires, entremêlés, se déchirant les uns, les autres. Résumé[modifier | modifier le code]

naturalisme École littéraire amorcée par le réalisme, groupée autour de Zola, qui visait, par l'application à l'art des méthodes et des résultats de la science positive, à reproduire la réalité avec une objectivité parfaite et dans tous ses aspects, même les plus vulgaires. Dans une fin du xixe siècle fascinée par la science, le naturalisme, véritable système d'analyse et d'explication de la nature, est l'aventure d'un groupe fortement structuré par la personnalité d'Émile Zola. Afin de chercher la vérité et de la donner à voir, il privilégie le roman, qui sera plus que tout autre le genre des grandes œuvres naturalistes. Prenant la relève du réalisme, qui a surtout cherché à décrire minutieusement la réalité, le naturalisme prétend faire de la littérature un mode d'expérimentation du monde réel. La tradition attribue à Zola la remise à la mode du terme « naturaliste » pour désigner une littérature scientifique, qui « obéisse à l'évolution générale du siècle ». Un groupe en rupture La méthode Le style

Tamara de Lempicka. 1927 - 1929. Oil on canvas 100 x 65 cm (39 3/8 x 25 5/8 in) LEMPICKA. (bottom right) (La communiante *) The medal Lempicka won at the 1929 International Exhibition of Poznan with her first openly religious painting - this portrait of Kizette - meant a great deal to the artist. Collections 1976 - Musée National d'Art Moderne - Paris1994 - Musée des Beaux-Arts de Roubaix - France Exhibitions 1928 - Salon d'Automne 1928, Paris, France1929 - Poznan, "International Exhibition of Arts", Poznan, Poland1929 - "Cercle des Artistes Polonais à Paris", Paris, France1930 - Galerie Colette Weil 1930, "Tamara de Lempicka", Paris, France1961 - Galerie Ror-Volmar, "T. de Lempicka, œuvres récentes et anciennes, 1930-1960", Paris, France1994 - Accademia di Francia (Villa Medici), "Tamara de Lempicka/ Tra eleganza e trasgressione" Rome, Italy1997 - Hiroshima Museum of Arts. History

Related:  Expos virtuellesART ET APPARTENANCEEcriture2. Le récit au 19 ème siècle