background preloader

5 stratégies pour favoriser la collaboration et augmenter la performance, l’agilité et l’innovation

5 stratégies pour favoriser la collaboration et augmenter la performance, l’agilité et l’innovation
Comment le leader peut-il favoriser la collaboration ? Vu la spécialisation des tâches et des expertises et le besoin de rassembler les forces, comment le leader peut-il favoriser la collaboration ? Je vous propose dans ce qui suit une synthèse en 5 principes, lesquels découlent de mes observations de diverses équipes et d’études publiées sur la collaboration: 1.1.Énoncer clairement et explicitement les valeurs de collaboration… au sein de l’équipe et de l’organisation puis agir en conséquence en étant soi-même un modèle. Des valeurs claires et les normes qui en découlent favorisent grandement la manifestation des comportements attendus. Le leader aura ainsi énoncé avec son équipe les principes sur lesquels revenir régulièrement pour souligner les collaborations mais aussi pour discuter des manquements et apporter des correctifs. 1.2.Favoriser les rencontres entre les personnes… On aura donc compris que les interdépendances doivent être clarifiées et favorisées. 1.4. Conclusion. Edith Luc

http://blogue.edithluc.com/5-strategies-pour-favoriser-la-collaboration-et-augmenter-la-performance-l%e2%80%99agilite-et-l%e2%80%99innovation/

Related:  IC à trier...IC

Adopter la pensée systémique et entreprendre efficace Depuis mon arrivée au Québec, j’ai pu découvrir de nouveaux concepts et de nouveaux auteurs dans le domaine de la gestion et de l’économie. Aujourd’hui j’aimerais partager avec vous un nouveau concept que j’apprécie beaucoup : la pensée systémique qui a été développée par Donella Meadows (non traduit en français malheureusement). Avec la spécialisation des compétences à outrance et la division des tâches (Taylorisme), nous avons perdu petit à petit la vision d’ensemble. Chacun est cantonné à son champs d’action et ne se préoccupe peu voir pas du tout des autres secteurs. Nous voyons l’arbre mais pas la forêt.

D’Aristote au Web de demain : l’intelligence collective selon Pierre Lévy Lorsque l’on s’intéresse à l’Internet, on se rend rapidement compte que ce n’est pas une technologie comme les autres. Pour certains, l’Internet a même une valeur et un potentiel anthropologiques. En ce sens, l’Internet tendrait donc à représenter l’Humain sous tous ses aspects, à travers une synthèse des différentes sciences humaines et naturelles. (Il est intéressant de noter que le terme anthropologie vient de deux mots grecs, "anthrôpos" qui signifie homme au sens générique, et "logos" qui signifie « parole », « discours ».) C’est en tout cas sur ce principe que Pierre Lévy fonde le concept d’intelligence collective, dès 1994, notamment dans son ouvrage L’Intelligence collective : pour une anthropologie du cyberespace.

MEMOIRE ET CONCENTRATION Les recherches en neurosciences, ont donné naissance à la neuropsychologie. Cette nouvelle discipline établit désormais la passerelle entre la neurologie, science de la matière vivante, et la psychologie, science de l’esprit. Elle est riche d’applications dans le domaine du travail intellectuel. D’autre part, les recherches ont abouti à une découverte fondamentale : Le cerveau humain est malléable à vie. Une stimulation régulière du cerveau permet de développer une excellente mémoire et de garder une bonne forme mentale.

CLOUD.. par Hervé Le Crosnier Tel un fluide vital, l’information numérique se trouve partout dans nos sociétés ; elle circule dans les réseaux, s’affiche sur les écrans, s’écoute sur les téléphones mobiles... Tous les artefacts matériels autrefois intimement associés à nos pratiques d’accès à l’information — livres, journaux, disques, affiches, tableaux, albums photos — cèdent du terrain devant les outils électroniques. Les entreprises aussi se convertissent au numérique. Bons de commande, factures, suivi de livraison, archivage comptable et légal, documentation des produits, relation avec la clientèle : le cycle de vie du document organisationnel passe, dans la majorité des cas, par un circuit informatique. On parle de « dématérialisation » pour désigner cette séparation entre le support physique et le contenu. Mais l’expression est illusoire : il faut bien que toutes ces informations soient stockées quelque part, que des tuyaux soient enterrés, des câbles posés au fond des océans...

La petite révolution de l’intelligence collective Plus ludique que l'intelligence artificielle, l'intelligence collective, soit la mise en relation via le net d'une grande quantité de cerveaux humains, vient de réaliser quelques prouesses. Telle l'identification de centaines de cratères lunaires pour la NASA ou la mise en évidence d'une enzyme du VIH. À l'origine de ces nouveaux modes de recherche : le nombre d'heures hebdomadaires que nous passons, sur Terre, à jouer en ligne. Trois milliards d'heures par semaine. Le jeu est un élément important de notre société et nombreux sont ceux qui voient l’évolution vers l’homo ludens (homme qui joue) comme sa caractéristique majeure. Partant de ce constat, de nombreux chercheurs organisent la première conférence internationale dédiée à l’exploitation de l’intelligence collective à travers le jeu.

MEMOIRE ET CONCENTRATION Selon le professeur Paul D. Mac Lean, le cerveau peut être divisé en trois étages : Le cerveau reptilien Le cerveau reptilien ou cerveau primitif est le plus ancien. Journalisme et réseaux sociaux: 11 tendances pour 2011 » Article » OWNI, Digital Journalism Rétrospective non exhaustive des idées qui ont été discutées ces derniers temps sur les blogs et dans les conférences sur le blog de Citizenside. Bon, c’est vrai, le titre est facile, mais vous connaissez un titre davantage Google-Facebook-Twitter-friendly pour cette fin d’année ? Ni prédictions, ni révélations ici, mais une synthèse non exhaustive des idées lues, vues, entendues en cette fin d’année sur les blogs et dans les conférences (notamment Rencontres RSLN, LeWeb, news:rewired), par Citizenside On aurait pu titrer en parlant de “mots-clés”, mais c’est so 2008.

Les valeurs du Coworking 2/5 : Communauté Mutinerie continue l’exploration des valeurs centrales du coworking. Après nous être penchés sur la Durabilité, nous abordons la valeur Communauté. Cette série d’article s’inspire du travail d’Alex Hillman, co-fondateur de l’Indy Hall de philadelphie. Lorsque Alex Hillman dit que la priorité dans un espace de coworking c’est la communauté, il faut prendre cela dans les deux sens; c’est une priorité en terme d’importance stratégique et une priorité chronologique. Un espace de coworking n’est que l’expression physique d’une communauté de valeur, de travail, de vie… C’est pourquoi, lorsque l’on cherche à fonder un espace de coworking, il faut d’abord commencer par réunir une communauté pour ensuite lui proposer un espace approprié.

Quelques traces du colloque sur l'intelligence collective L'arbre de l'intelligence collective Réflexion sur les liens entre les pratiques, la recherche, l'art et la nature, qui donnent vie à l'intelligence collective, mardi 8 mai. Retourner au sensible Vie de bureau : Comment bien manager les nouvelles générations Quel que soit leur univers économique, les entreprises ont adapté leur management aux comportements des jeunes actifs de la génération Y. Les plus de 30 ans considèrent les 17-30 ans comme individualistes, réfractaires à la culture d'entreprise et peu fidèles ; les chefs d'entreprise, eux, pointent leur motivation, leur enthousiasme et leur ambition, tout en reconnaissant être parfois désarçonnés par leurs réactions (1). Comment gérer ces jeunes populations en entreprise? Les intéresser en les faisant participer En mai dernier, Sogeti remettait les prix du Défi H à trois équipes d'étudiants. En l'espace de cinq mois, chacune avait imaginé et réalisé un projet technologique qui améliore la vie quotidienne des personnes handicapées, s'investissant sans compter dans cette initiative.

Related: