background preloader

Un manifeste du Romantisme

Un manifeste du Romantisme
Contexte historique En juin 1816, la Méduse amirale, frégate de quarante-quatre canons, quitte l'île d'Aix sous les ordres du comte de Chaumareix, un émigré qui ne navigue plus depuis des années. A son bord, le gouverneur Schmaltz, envoyé par Louis XVIII pour reprendre le Sénégal, restitué à la France par l'Angleterre après le traité de Vienne de 1815. Mal dirigée, elle s’échoue le 2 juillet sur le banc d'Arguin au nord du cap Blanc dans l'océan Atlantique. Le commandant abandonne à leur sort cent cinquante des quatre cents hommes de l’équipage. Sans rames, munis de biscuit trempé et de vin pour seuls vivres, ils prennent place sur un radeau de fortune (20 m x 7 m), halé par les canots de sauvetage, sous la responsabilité de l'aspirant Coudin. Le comte de Chaumareix comparaît devant le Conseil de guerre à Paris. Analyse de l'image Le tableau a été traité longuement et passionnément dans un grand atelier de Neuilly. Interprétation

Le Radeau de la Méduse Œuvre majeure dans la peinture française du XIXe siècle, Le Radeau de la Méduse fait figure de manifeste du Romantisme. Il représente un fait divers qui intéressa beaucoup Géricault pour ses aspects humains et politiques, le naufrage d’une frégate en 1816 près des côtes du Sénégal, avec à son bord plus de 150 soldats. Le peintre se documenta précisément puis réalisa de nombreuses esquisses avant de camper sa composition définitive qui illustre l’espoir d’un sauvetage. Un fait d'actualité Géricault s’inspira du récit de deux rescapés de La Méduse, frégate de la marine royale partie en 1816 pour coloniser le Sénégal. Son commandement fut confié à un officier d’Ancien Régime qui n’avait pas navigué depuis plus de vingt ans, et qui ne parvint pas à éviter son échouage sur un banc de sable. La dissection du sujet Géricault a beaucoup préparé la composition de ce tableau qu’il destinait au Salon de 1819. Un parfum de scandale Bibliographie

Site pédagogique_histoire_des_arts_Académie de Paris - Accueil eNq9V11T2zAQfOdXePxuO6GZQDtOmDaFNjMwTYFM+8Yo9jlRKiRzkvPRX1/ZMRAzdkoUxKMtzd5pdbe3Cs9W98xZAEoqeM9t+y3XAR6JmPJpzx3fXnin7ln/KJyTBdneduK37k4+uk7EiJQ9N1/2J0C49H9fXX4FDQDo9o+cUEzmEKnKvkxR5n8ncnZF0nyPEy4EjZ17UDMR99w0U8VfJ5QKdRr9VKAibEAUTAWuw6D8XdnSvut0W+0Pp9urYZDjviIAlb8E/pEpiWCEYkFjiGujJIRJMIqQLOMRUbMhT0QtclAe4GM7iKmMaMooB+nNqFSCInix/iCopFdwQZlREsvHQ+6ksGtI4VgCXhI+tcfgQHAFK5UT2UDiAeRQOSrKzFL6Wc6OiAirJz/Bu/GNETDCww3ggsEOXnRJpYys/blMTWP8zADXN8VnbQwa955K2CjGhEgYI6sFnymVyk9BsFwufRJ5KUEq/QQf7zswPZTVgkKQIkOtKE3o8+hevkvfa3mjPBZL+cY1rVuGINHLgFrJLTVOlCECV1bVf1QZMJYOQuWQX6CuuB9JQhs0WGFmBp5uXUQV+TXztxF+u78rsHqBIJJ1BZdp9fc3GuE6DPhUzbRVeEQqY+hKhFXPbT39fnmLVf0oNjyxUHwUgcu0n1fCYHPSfacW2lT8gci4aihaQ72ncqBWZalSkJaSJ3OyuoaHYT3uZ72qs1Bey2t3up3ucbtz2uoctw5xDsVstNZ611tibC3Il80Is+kgSMP4TdBMNgrh26WphtM82q7RWnzTmZ3f4C3qhwbT+C845hljwX4EZJNDITJD0/Ju41+Tpls5A6nG18OdPudgo6hNeqNR3J9ZjfbaxN+TzPqH3P7H074jmzAaEaXf1Lbck02Hu1moxf12fms63Z4ztibUg6qntBSnbKbydfa2fk+3xn9ffXlPHDCRS+9iiZy/gtdb4E1PmDrs8z3TfHaNYZB72P7RP8hsPag=

[Histoire de l'art] L’oeuvre d’art de la semaine NOUVEAU 36 nouvelles fiches soit 624 en tout. ASTUCEPour trouver une fiche, utilisez la recherche par mot de votre navigateur : Ctrl + F (inscrivez ensuite le nom de l’artiste ou de l’oeuvre recherchée, et le mot sera surligné dans l’article) Je ne m’étais jamais vraiment penché sur l’histoire de l’art précédemment, je me contentais de l’insérer dans ce que l’on aborde en histoire (ce qui est déjà pas mal, je pense). Tout d’abord, je vais dire un immense merci à tous les cyber-collègues qui ont lancé les fiches artistes (je pense à Charivari qui a lancé le truc avec sa trame – Mélimélune qui m’a donné envie de m’y mettre aussi avec de trop jolies fiches – Gandalf qui a passé un temps fou à lister tous les artistes qui possèdent désormais leur propre fiche, mais il y en a plein d’autres et je ne peux pas citer tout le monde ici…) – – – – – – – – – Intro terminée – – – – – – – – – Il s’agit de présenter une fois par semaine à la classe, une oeuvre d’art (sur affiche – vidéo projecteur…).

Le site pédagogique Œuvres à la loupe Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Accueil>Arts & éducation>Oeuvres à la loupe Œuvres à la loupe Les Œuvres à la loupe sont conçues dans l'esprit de deux collections : Palettes, bien connue du grand public et l'Œuvre en scène, présentée à l'Auditorium du musée. Cette rubrique bénéficie du mécénat de l’entreprise eni. Oeuvres à la loupe Nb par page :5 -10 -15 Tri : Date - Titre Portrait de la marquise de Pompadour Nouveau ! Le dernier numéro de la série Focus est consacré au Portrait de la marquise de Pompadour par Maurice-Quentin de La Tour. Consultez le focus La Victoire de Samothrace Redécouvrez un chef-d’œuvre de l’époque hellénistique en compagnie de Marianne Hamiaux, ingénieur d'études, et Ludovic Laugier, conservateur du patrimoine au département des Antiquités grecques, étrusques et romaines. La Joconde Les Œuvres à la loupe font peau neuve. Le Code de Hammurabi Consultez l’œuvre à la loupe Le Scribe accroupi Newsletter

Related: