background preloader

Circulaire du 29 décembre 1956 : Suppression des devoirs à la maison

Circulaire du 29 décembre 1956 : Suppression des devoirs à la maison
Suppression des devoirs à la maison Circulaire du 29 décembre 1956 Abrogée par la circulaire n° 94-226 du 6 septembre 1994. Objet : Application de l’arrêté du 23 novembre 1956 relatif à la modification des horaires dans les cours élémentaire, moyen et supérieur des Écoles primaires élémentaires.B.O.E.N. n° 1 du 7 janvier 1956Aux Recteurs (pour information) ; aux Inspecteurs d’Académie (pour exécution) L’arrêté du 23 novembre 1956 (B.O. n° 42 du 29-11-56, p. 3005 ; 100-Pr-& II a, p. 9) aménage les horaires des cours élémentaires et moyens des écoles primaires de façon à dégager cinq heures par semaine pour la rédaction des devoirs. Principes Des études récentes sur les problèmes relatifs à l’efficacité du travail scolaire dans ses rapports avec la santé des enfants ont mis en évidence l’excès du travail écrit généralement exigé des élèves. En conséquence, aucun devoir écrit, soit obligatoire, soit facultatif, ne sera demandé aux élèves hors de la classe. Cahier de devoirs A. Note Daniel Calin Related:  Devoirs et Leçonswberthassonsabrrrina

Pourquoi les profs donnent-ils toujours des devoirs écrits alors que c'est interdit? ÉDUCATION ne action a été lancée par la FCPE et l'Icem pendant deux semaines pour y mettre fin... Corentin Chauvel Publié le Mis à jour le Haro sur les devoirs écrits à la maison en primaire. Fustigeant notamment leur inutilité et leur lourdeur, la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) et l'Institut coopératif de l'école moderne (Icem-Pédagogie Freinet) engagent à partir de ce lundi enseignants et parents à décharger les enfants de cette tâche pendant deux semaines. «Tout le monde sait que c’est interdit, mais tout le monde les pratique, c’est comme si la circulaire de 1956 (qui proscrit les devoirs écrits, ndlr) n’existait pas», déplore Christian Chevalier, secrétaire général du syndicat enseignant SE-Unsa, contacté par 20 Minutes, qui se réjouit que cette question soit posée dans le débat public. «C’est à l’école que l’on traite les apprentissages, pas en dehors» La responsabilité de la pratique des devoirs écrits est principalement attribuée aux parents. Mots-clés :

«Ma petite géographie» ou la fabrique des représentations des lieux chez de jeunes élèves «Ma petite géographie» ou la fabrique des représentations des lieux chez de jeunes élèves Dossier la géographie scolaire. De l'école élémentaire aux filières universitaires professionnalisantes Mots clés: Didactique de la géographie • Représentation des lieux • Échelles • Géographie scolaire • École élémentaire L'article propose un modèle d'analyse de représentations des lieux chez des élèves de l'école élémentaire lorsqu'ils font référence à leurs espaces pratiqués. L’enseignement de la géographie à l’école primaire s’adresse aux élèves du CE2 au CM2 (entre 8 et 10 ans). Notre enquête s’est intéressée aux représentations des lieux chez des élèves en fin de CM2. L’analyse se concentre sur les manières qu’ont les élèves, dans ce dispositif, d’exprimer leur attachement aux lieux. Pour répondre à cette question, nous avons conçu un modèle d’analyse didactique de représentations des lieux. Représentations des lieux en géographie scolaire: éléments pour une analyse didactique Se détendre Voyager

Primaire : Les devoirs à la maison sont-ils réellement interdits ? Mis sous le boisseau depuis 2008, le rapport de l'Inspection générale sur "le travail des élèves en dehors de la classe" à l'école primaire refait surface. Ce rapport piloté par Viviane Bouysse, avec C Saint-Marc, H-G. Richon et P. C'est bien parce que l'interdiction est renouvelée régulièrement par l'Education nationale que l'interdiction des devoirs à la maison à l'école primaire pose problème. Malgré tous ces rappels, ce qui est plus nouveau dans le rapport c'est que les inspecteurs ne sont pas certains qu'ils soient réellement interdits ! La circulaire de 2008 « relative à la mise en place de l’accompagnement éducatif à compter de la rentrée 2008 dans les écoles élémentaires de l’éducation prioritaire » prévoit qu’il est possible d’apporter aux élèves « une aide au travail scolaire » qui leur permet « d’apprendre leurs leçons ou d’approfondir le travail de la classe ». Si elle les encourage, est-elle capable de contrôler ce qui se fait ? François Jarraud Le rapport Le rapport Glasman

Devoirs à la maison pour les écoliers : interdits et inutiles, mais… Officiellement, ils ne devraient plus exister depuis 1956 ! Quel élève de primaire, pourtant, n'est jamais revenu de l'école avec un devoir écrit à faire à la maison ? C'est que, si les textes sont clairs, certains enseignants, souvent encouragés les parents d'élève, ont du mal à se défaire de cette vieille tradition. A tort : les études prouvent que les devoirs à la maison n'améliorent pas les performances des écoliers. Mise au point sur un débat vieux de 60 ans et toujours autant d'actualité : pour l'Education nationale, la réforme des rythmes scolaires est, en effet, l’occasion d’enfin rendre effective l'interdiction des devoirs écrits à la maison. Ce que dit la loi. Un rappel que relaient régulièrement certaines académies, comme l'académie du Nord qui, en 2006, a diffusé auprès de ses inspecteurs un document à l'intitulé explicite : "Devoirs à la maison : 50 ans de travail au noir". >> LIRE AUSSI - Rentrée scolaire, une facture en hausse de 2%. Ce que disent les études.

www.meirieu.com/ARTICLES/pourqoiletdgde.pdf Les devoirs et les inégalités scolaires Les devoirs donnés à la maison sont bien un facteur d'accroissement des inégalités sociales de réussite scolaire, souligne l'OCDE dans un Pisa à la loupe. " Les devoirs représentent une possibilité supplémentaire d’apprentissage ; toutefois, ils sont susceptibles de creuser les inégalités socio-économiques dans les résultats des élèves. Les établissements d’enseignement et les enseignants devraient trouver les moyens d’encourager les élèves en difficulté et défavorisés à faire leurs devoirs. Ils pourraient, par exemple, proposer d’aider les parents à motiver leurs enfants pour qu’ils fassent leurs devoirs et offrir aux élèves défavorisés la possibilité de faire leurs devoirs dans un endroit calme lorsqu’ils n’y ont pas accès à la maison", déclare l'OCDE. Toujours est-il que les devoirs constituent bien un des outils avec lesquels l'Ecole contribue à la fabrication des inégalités sociales. Pisa à la loupe

Les devoirs à la maison sont-ils vraiment interdits Après une journée d’école, les devoirs ne sont pas toujours les bienvenus. Mais sont-ils obligatoires ? Les p’tits journalistes de France Info junior ont posé des questions au spécialiste de l’éducation, Philippe Meirieu. © C. Depuis 1956, les devoirs écrits sont interdits pour les élèves de l'école primaire. Mais, dans la réalité, chaque professeur donne les devoirs qu'il pense le mieux adaptés à ses élèves. Repères • 1 élève sur 2 travaille de 15 à 30 minutes par jour. • 1 sur 3 de 30 à 45 minutes. • Et plus de 1 parent sur 2 aide son enfant à faire ses devoirs. Et toi, combien de temps passes-tu à faire tes devoirs chaque soir ? L’interview des p’tits journalistes de France Info junior Réécoute l'émission partenaire d'1jour1actu, France Info junior (par Gilles Halais et Estelle Faure), diffusée le 7 septembre sur France Info. Découvre sur ces images comment les enfants font leurs devoirs dans différents pays du monde : Les conseils de la rédaction pour bien faire tes devoirs Devoirs

Document sans nom « Donner du sens » aux apprentissages est devenu, aujourd'hui, un lieu commun pavé des meilleures intentions du monde. Mais il ne faudrait pas croire qu'il s'agit là d'une opération facile, voire mécanique, qui serait susceptible d'une systématisation grâce à des « techniques » didactiques éprouvées. S'il y a, incontestablement, une part de technicité dans la « création du sens », ce dernier s'inscrit toujours dans une relation pédagogique qui échappe, par définition, à toutes les tentatives d'enfermement. S'agissant du « sens » - et que nous le voulions ou non -nous sommes toujours dans une "transaction", dans un travail permanent sur le désir, un effort pour aboutir à des compromis tenables sans passer - ou en passant le moins possible - par la répression ou par la manipulation. Dire que tout cela est simple à gérer serait évidemment faux. Bien évidemment, la chose n'est pas facile et les élèves continueront à résister longtemps à notre intention de les instruire. Philippe MEIRIEU

N’aidez pas vos enfants à faire leurs devoirs ! L’implication des parents dans les études de leur enfant n’a pas d’incidence sur sa réussite, rapporte The Atlantic. Au contraire, révèle une méta-étude américaine menée par les professeurs de sociologie Keith Robinson et Angel Harris et publiée dans un livre intitulé « La boussole cassée ». La plupart des formes mesurables de la participation des parents (aider les enfants à faire leur devoir, parler avec eux, faire du bénévolat à l’école…) ne semble pas apporter les résultats escomptés. Pire, à partir du collège, l’aide apportée aux enfants semble tirer les résultats scolaires des enfants vers le bas, et ce quelle que soit la classe sociale, l’origine ethnique ou le niveau d’éducation des parents. Les ingérences des parents ont surtout pour résultat de rendre les enfants plus anxieux qu’enthousiastes à propos de l’école. Certaines habitudes font néanmoins une différence : la lecture à voix haute aux jeunes enfants et la discussion sur la planification de son travail au collège.

Les devoirs du soir sont interdits en primaire La réforme du lycée rend obligatoire, depuis la rentrée 2010, l’enseignement de l’économie en seconde. L’élève peut choisir d’étudier les sciences économiques et sociales (SES) ou les principes fondamentaux de l’économie et de la gestion (PFEG). Quelles différences entre SES et PFEG ? Concernant les méthodes de travail, l’approche est la même en SES et en PFEG, les élèves ont recours à des outils de recherche et de calcul identiques : recherche documentaire, utilisation de l’outil informatique et de l’Internet, étude de graphique et de statistiques. Ces deux enseignements proposent tous les deux une découverte de l’économie au travers de questions fondamentales. Et ce sont ces questions qui diffèrent d’un programme à l’autre. Selon son orientation quel enseignement d’économie choisir ? De son côté le programme de PFEG, plus technique, correspond à la culture économique attendue en filière STG ou après le bac dans les DUT, BTS, licence de gestion ou de droit.

1. 1 | Qu’est-ce qu’apprendre ? 1. 1 | Qu’est-ce qu’apprendre ? Dans le domaine de la pédagogie, le XXe siècle a été marqué par des courants tels que l’École Active et l’Éducation Nouvelle, qui proposent des pédagogies centrées sur l’apprenant. Dans la tradition qui va de Rousseau à Neill, en passant par Cousinet, Decroly et Dewey, ces pédagogies mettent l’accent sur la liberté de l’apprenant, ses besoins, ses centres d’intérêt. Dans le domaine de l’enseignement–apprentissage des langues étrangères, la centration sur l’apprenant a été un thème particulièrement présent depuis le début des années 1980. Papert déplore que « l’art de l’apprentissage » n’ait toujours pas droit de cité dans les sphères académiques : Why is there no word in English for the art of learning? De même, pour Aumont et Mesnier, « l’acte d’apprendre est en réalité un impensé de la situation pédagogique » (1992 : 19). Mais qu’est-ce donc qu’apprendre ? 1. 1. 1. — Informer n’est pas former Dans un raccourci saisissant, T. — Prendre le temps 1. 1. 2. 1.

Les devoirs en 10 leçons photo : Istock 1. Établissez une routine Alors, ce sera au retour de l’école, après le souper, en soirée? Voyez avec votre enfant quel moment convient le mieux à tous. 2. Des devoirs qui s’éternisent durant deux heures, au primaire, c’est trop. 3. Cultivez le lien avec l’école dès la maternelle et ayez l’oeil sur les travaux même au secondaire (les ados allergiques au contrôle ont aussi besoin d’encouragement). Que les devoirs soient faits à l’école n’exclut pas de consacrer du temps à leur vérification. 4. Mettez l’énergie au bon endroit: le rôle des parents est d’encadrer, de guider et d’encourager, pas d’enseigner. 5. Trop d’aide est aussi nuisible que trop peu. 6. Pourquoi insister pour que l’enfant remette un devoir parfait? 7. Soyez un guide. 8. En 1re année, vous devez assurer une supervision directe, vous asseoir avec l’enfant. 9. La meilleure formule d’aide aux devoirs dépend de la personnalité de l’enfant. 10.

Devoirs et méthodes de travail efficaces : ce que dit la recherche L’efficacité du travail à la maison est relativement difficile à évaluer, d’autant que l’efficacité de ce travail dépend de plusieurs paramètres. Les quelques études sur le sujet ont montré que les devoirs ont clairement une efficacité dans le secondaire, même si leur efficacité au primaire semble marginale. Mais les études récentes nous disent aussi que tous les devoirs ne sont pas égaux, de même que les méthodes de travail affiliées. C’est un fait que la simple répétition n’est pas la plus efficace, et que le contenu des devoirs ou les méthodes de révision ont une forte influence sur l’apprentissage. Concevoir des devoirs efficaces nécessite de connaître quelques méthodes, dont la plupart n’a été évaluée que récemment. Cette répétition arrive relativement rapidement : les devoirs ont pour but un sur-apprentissage. Mais est-ce que cette vision des devoirs est la bonne ? L’intervalle de temps idéal entre deux répétitions n’est pas encore connu avec certitude.

Related: