background preloader

Jean Jullien

Jean Jullien
Related:  Expliquer les attentats du 13 novembre à nos élèves

La p@sserelle -Histoire Géographie- Courte échelle et coup de pouce pour le Brevet Travailler en groupe et en autonomieComprendre le rôle des partis politiques, des syndicats, des associations et des citoyens à partir du débat sur le nucléaireComparer deux sondages d’opinionParticiper à un débat argumenté ayant pour thème : Faut-il sortir du nucléaire en France ? CLIQUE ET NOTE UNE DÉFINITION -> Qu’est-ce qu’un parti politique ? Dans le paysage politique français, la question du nucléaire divise. CONSIGNE : Retrouve les positions des grands partis politiques français lors de la campagne présidentielle de 2017 en explorant l’image ci-dessous puis complète ta fiche. + d’infos Le parti Europe Ecologie Les Verts qui a rejoint le camp de Benoît Hamon proposet de sortir du nucléaire d’ici 2050. Mais, il existe aussi dans la mouvance écologiste un courant pro-nucléaire. CLIQUE ET NOTE UNE DÉFINITION -> Qu’est-ce qu’un syndicat ? CONSIGNE : Retrouve les positions des grands syndicats français en explorant l’image ci-dessous puis complète ta fiche. Les moyens pour y arriver

Column Five Media: Infographics, Content Strategy, Interactive Design anke weckmann illustration Attentats : 5 ressources en ligne pour aider les enseignants Ce lundi, les enseignants vont devoir expliquer, et répondre aux questions des élèves, sur un thème des plus sensibles. Ce lundi, avec la reprise des cours dans les écoles, les enseignants vont devoir expliquer, répondre et éclairer les élèves face aux drames de vendredi soir à Paris. S'y ajoutera la minute de silence, prévue à 12h. Un exercice, hélas, déjà pratiqué par les enseignants, suite aux attentats de janvier dernier. Pour autant, cette nouvelle série d'attaques pose des questions encore plus larges, notamment par le caractère non ciblé des actions. - Sur Twitter, la communauté des enseignants s'est largement activée ce week-end, partageant notamment des liens, des documents et des citations. - Le portail Eduscol, du ministère de l'Education, qui apporte toute une série de recommandations selon les niveaux scolaires (primaire, collège, lycée) - La P@sserelle propose une page, très bien construite et très documentée, sur le thème de Daech.

MaricorMaricar Just a quick post about a couple of works we have out and about in London. We've donated "Defeat Deflector" (a piece from the "Turns of Speech and Figures of Phrase" show that we held in March) to Artarama where it will be auctioned off to raise funds for Age UK and the White Ribbon Alliance. Artarama is organised by Karmarama London and the show/auction is on the 7th of October. There'll be exclusive work by Rankin, Rob Ryan, Al Murphy and many more. We have also completed a new embroidery called "Makers, Dreamers" which is on display at AMV BBDO as part of a typographic group show. This is our largest to date, 841 x 594 mm. We have another group show that we'll be taking part in later in the year. And I almost forgot, we have a new Sweater Letter. ** Update: I've signed and numbered (handstitched) the B Sweater Letter piece **

Attentats : un deuil national, qu'est-ce que c'est ? Publié le : 15/11/15 à 10:14 Vues : 4121 fois Recommandé : 9 fois Après les graves attentats qui ont frappé Paris vendredi 13 novembre, le président de la République a décidé que le pays serait durant trois jours en deuil national. Les attentats qui ont frappé Paris vendredi 13 novembre ont fait 129 morts et près de 300 blessés. Drapeaux repliésDurant un deuil national, les drapeaux français sont mis en berne. Tags : Actualités | deValence Espagnol: Parler des attentats Inquiétude, tristesse, colère, révolte, incompréhension,... seront certainement quelques uns des sentiments que les élèves auront envie de partager lundi matin avec leurs enseignants lorsque ils se retrouveront en classe. Que pouvons-nous mettre à leur disposition pour évoquer ces terribles événements parisiens de ce vendredi 13 novembre 2015? Des faits, un malaise et un élan de solidarité Dès l'entrée en classe, un malaise se fera sans aucun doute sentir, et des regards profonds, perturbés, abattus se croiseront. Cette entrée peut être rude mais peut faire l´objet d´un exercice concis, ayant pour but de s'assurer que toute la classe a une connaissance exacte des faits. Notre Tour Eiffel Pour une prise de parole plus libre, on peut faire le choix plutôt de travailler à partir de la presse écrite. Le dessin de presse publié dans la revue satirique El Jueves est un exemple de point de départ possible. Les unes de la presse internationale du samedi 14 novembre La solidarité en vignettes

Ces photos trompeuses qui circulent après les attentats du 13 novembre à Paris Certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler des images sur les réseaux sociaux. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Entretenir la psychose, faire le buzz, diffuser de fausses informations pour attiser la haine… Les photos détournées qui ont commencé à circuler après les attentats de Paris montrent une nouvelle fois combien certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler les images à des fins peu avouables, sans que ceux qui les partagent ne s’aperçoivent de la tromperie. En voici quelques exemples, repérés samedi 14 novembre sur Twitter. Lire Situations de crise : 7 conseils pour déjouer les rumeurs Des scènes de joie à Gaza… qui datent de 2012 Les attentats de Paris ont-ils provoqué des réjouissances dans les territoires palestiniens, comme l’affirmait cet internaute sur Twitter (l’auteur a supprimé son tweet depuis) ? Des rues parisiennes désertes… en plein mois d’août Des faux messages de la mairie de Paris Or il n’en est rien.

Demain lundi, demain la vie Demain il faudra accueillir des enfants et des adolescents dans les classes. Et demain il ne faut s’attendre à rien de ce qui correspond à nos formes adultes de deuils. Certains arriveront soulagés de quitter la tristesse de leurs foyers, heureux de pouvoir retrouver la légèreté des cours d’écoles ou celle des discussions badines et codées dont les adolescents, partout, ont le secret. Dans quelques quartiers qu’ici nous connaissons bien, des élèves arriveront la boule au ventre, persuadés d’être sous surveillance parce que janvier n’est pas si loin et que c’est eux dont on a montré “la barbarie” (sic) du doigt. Alors dans toutes les classes en France demain, ça va soit pleurer, soit déconner, crier , provoquer et même souvent tout ça en même temps dans une lourde cacophonie. Ne pas exclure donc, ne pas s’indigner trop vite, mais parler et écouter les angoisses être recouvertes par les paroles et les gestes qui viennent spontanément aux enfants et aux adolescents.

Attaques à Paris : les rumeurs et les intox qui circulent Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Dans le sillage des fusillades à Paris et en région parisienne, de nombreuses réactions de soutien ont émergé sur les réseaux sociaux, mais aussi des rumeurs et de fausses informations. Le gouvernement a mis en garde contre la propagation de ces rumeurs et édité un guide de bonne conduite, les #MSGU, ou pratique des Médias sociaux en gestion d’urgence. Voici les principales, ainsi que l’explication de leur caractère erroné. 1. Des chaînes d’information et quelques sites ont diffusé durant la nuit une information erronée évoquant quatre policiers tués en neutralisant les assaillants au Bataclan, qui s’est répandue très rapidement. En revanche, un policier en civil, qui n’était pas en service, a été tué rue de Charonne. 2. D’autres médias ont pu donner des informations non avérées, comme dans ce tweet, très relayé. Lire aussi : Attaques à Paris : le point sur l’enquête et le déroulé des attaques 3. 4. Or il n’en est rien. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

Comment les journaux ont choisi leurs photos de unes sur les attentats Libération En début de soirée, Libération publie une première version de leur une. Elle montre des corps recouverts de draps blancs devant le bar Le Carillon, rue Bichat. «Nous avions une couverture photo assurée par certains de nos photographes mais aucune image n’était assez forte alors nous avons utilisé une photo du «fil» [là où les différentes agences de presse diffusent des photos pour les rédactions, ndlr]», raconte Isabelle Grattard, chef de service au service photo du journal. «Nous avions une manchette forte qui mettait en avant le carnage alors nous avons pris le parti de montrer le travail des secours. Wall Street Journal Au Wall Street Journal, le choix de l'image de leur édition du week-end a fait l'unanimité dans la rédaction. La rédaction du WSJ a préparé trois unes à différents moments de la nuit. Le Parisien De façon exceptionnelle, Le Parisien a publié deux éditions ce 14 novembre. «Nous assumons la violence de cette image.

Attentats de Paris : Comment réagir face aux questions des enfants ? 14 novembre 2015 Les attentats que nous connaissons depuis hier, 13 novembre, nous choquent tous. Nous vous proposons, parents, adultes, de relire cette interview de la pédopsychiatre Catherine Jousselme qui, au moment des attentats de janvier 2015, nous expliquait comment les enfants réagissent à des évènements violents de ce type et comment nous pouvons leur en parler. Les enfants, petits et grands, qu’ils aient été confrontés à l’information directement ou pas, ressentent cette atmosphère et nos sentiments très vifs. Il faut leur expliquer ce qui s’est passé : un attentat, des morts, des gens qui ne veulent pas qu'on exprime librement ses idées. Avec un petit de moins de 6 ans, Catherine Jousselme conseille de ne pas montrer d’images et d’en rester à l’information de base. Les enfants plus grands, jusqu’à 10 ou 11 ans, doivent pouvoir en parler. Cependant les enfants ne réagissent pas tous de la même façon et certains seront plus touchés que d’autres malgré l’attention des parents.

Message de Najat Vallaud-Belkacem à la communauté éducative suite aux attentats du 13 novembre À la suite des attentats terroristes du 13 novembre, Najat Vallaud-Belkacem a souhaité s'adresser aux personnels de l'éducation qui prendront en charge les élèves en classe, dès lundi 16 novembre. Pour les accompagner dans ces temps d'échanges, des ressources spécifiques sont mises à leur disposition. La ministre renouvelle son soutien aux enseignants et salue par avance leur professionnalisme et leur mobilisation. Madame, Monsieur, Les attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-Denis ce vendredi 13 novembre ont atteint une nouvelle fois le cœur de notre République et nous ont tous bouleversés. Le Président de la République a déclaré l’état d’urgence et trois jours de deuil national. En tant que professionnel de l’éducation, vous serez dès lundi devant vos élèves, des plus jeunes aux plus âgés. Enfin, comme l'a décidé le Président de la République, une minute de silence sera respectée dans l’ensemble des services publics ce lundi 16 novembre.

Related: