background preloader

Tourisme et loisirs : la GRC à distance devient incontournable

Tourisme et loisirs : la GRC à distance devient incontournable
Le secteur du tourisme est en train de se structurer autour d'acteurs majeurs. Ainsi, l'offre de rachat du groupe Lastminute par le groupe Sabre, rendue publique le 12 mai 2005, bouleverse-t-elle notablement la donne du marché du voyage en ligne. En réaction à cette annonce, Marc Ruff, vice-président Europe d'Expedia, déclarait d'ailleurs que « le marché du voyage en ligne s'oriente vers une concentration inéluctable. Seuls quelques acteurs majeurs auront un rôle à jouer au niveau européen». Dans cette compétition ardue, toutes les armes semblent bonnes pour capter une clientèle de plus en plus attachée à l'achat en ligne. Une étude, menée par TNS Sofres et commanditée par lastminute.com, confirmait en avril dernier les nouvelles tendances quant aux canaux de prédilection des consommateurs de voyages. Evolution des canaux et des produits Bien sûr, Internet gagne du terrain pour les consommateurs. Formation et qualité Related:  grc tourismeEPE Billetterie affaires

Destination GRC, le blog de la relation client Chers lecteurs. Durant ce mois d’août, la rédaction du blog est en vacances. Nous en profitons pour vous faire redécouvrir des articles qui ont été publié durant ces 12 derniers mois. Ce post de Jean-Baptiste Soubaigné a été publié le 20 mai 2016 Il y a quelques semaines, Jean-Baptiste Soubaigné a fait suite à la journée de formation de la MOPA du 31 mars en écrivant un article sur l’importance de la relation client dans la commercialisation de produits de loisir. Dans la continuité de cette journée, Béatrice et moi même vous proposons d’aller plus loin, en découvrant notre blog axé sur la relation client. Avec deux autres camarades de notre master AGEST (Pauline Techer et Thomas Cougnon), nous avons travaillé sur la mise en place d’une stratégie de GRC dans les offices de tourisme et notamment au sein de celui de Biscarrosse. Tout savoir (ou presque) sur la GRC La page d’accueil est dédiée à un fil d’actualité d’articles liés à la GRC. “Destination GRC” appliqué aux Offices de Tourisme

Voyages d’affaires : Optimiser ses déplacements professionnels Le voyage d’affaires est le proche parent du « meeting & events ». Malmené par la crise, le secteur cherche à se renouveler : nouveaux services, réservations en ligne, solutions mobiles, offres incluant les réunions… Une bonne occasion pour le gestionnaire de voyages d’optimiser son budget et d’organiser plus efficacement les déplacements professionnels de son entreprise. Sous l’effet conjoint de la crise économique et de la mondialisation, le secteur du voyage d’affaires (business travel) a connu de profondes mutations ces dernières années. L’optimisation des coûts est devenue la règle, même si en 2012, le volume des déplacements professionnels est resté stable (étude American Express nov. 2012). « Le prix reste le critère déterminant dans l’organisation des voyages d’affaires », confirme Marcel Lévy, directeur de DeplacementsPros. com. Organiser ses voyages Faire appel à une agence de voyages spécialisée ou organiser les déplacements soi-même ? Règles à respecter Nouveaux outils

comment-utiliser-les-mots-pour-vendre - industrie-etrave Les mots ont la capacité d'attirer un prospect, de retenir l'attention d’un acheteur potentiel et finalement d’établir une relation, qui a non seulement comme conséquence d’aboutir sur une vente mais qui vous aidera également, dans le futur, à développer et à créer d'autres activités mercantiles. De la même manière, les mots peuvent détourner les clients potentiels, faire que les gens ne se sentent pas appréciés et finalement vous faire perdre non seulement un prospect ou une vente mais aussi toutes les possibilités futures. Le bon vendeur connaît l'importance du choix des mots pour se présenter lui-même et son produit. Que ce soit pour une communication verbale ou écrite telle qu’une publicité, une lettre de vente, un email ou tout autre type de document de promotion, l’utilisation des bons mots au bon moment est la clé de la réussite de tout vendeur. L’utilisation du vocabulaire afin créer des opportunités de vente est très importante dans n'importe quel domaine.

Animation d'un espace d'accueil et de vente sur le thème des Seychelles - Blog des BTS Tourisme du Lycée d'Hôtellerie et de Tourisme, Guyancourt A travers l'observation de stands au salon IFTM Top Resa et les conseils prodigués en Gestion de la Relation Client (GRC), les étudiants de 1ère année de BTS Tourisme ont découvert comment aménager un espace d'accueil et de vente (ex : office de tourisme, agence de voyages etc) ainsi que les différentes techniques d'animation et de promotion. L'objectif de cette mise en valeur est de développer et de fidéliser la clientèle loisirs et/ou affaires. Dans le cadre des mises en situation organisées en atelier de professionnalisation, les 1TSTOUR2 ont réalisé une animation éphémère sur le thème des Seychelles jeudi 18 octobre. - demande de documentation auprès de l'office de tourisme des Seychelles (ex : affiches, plv, brochures, film de promotion, manuels de vente etc), - thématique tourisme durable aux Seychelles abordée en cours de tourisme et territoires, Stand n°1 Vidéo stand 1 : Stand n°2 Vidéo stand 2 : Stand n°1 Stand n°2

Cp%20EVP%202013%20final%20embargo.pdf Oral de GRC (Gestion de la Relation Client) :: Examens Oraux BTS Tourisme Déroulement de l'oral de GRC : 1ère phase: 5 minutes -> Présentez vous brievement -> Présentez vos 4 fiches descriptives et leur contexte A la fin des 5 minutes, le jury choisis une de vos fiches, et en modifie un paramètre 2ème phase: 15 minutes Vous devez être réactif au changement de paramètre proposé par le jury, et proposer des solutions adaptées. Cette phase se déroule en interaction avec vos interlocuteurs. 3ème phase: 10 minutes -> Il s'agit maintenant de réfléchir à chaud sur votre prestation: ce que vous avez pensé de votre oral, de la manière dont vous avez répondu aux questions du jury... -> C'est bientôt la fin, il ne faut rien relacher !! Maintenant le jury va cherché à évaluer votre degré de maitrise sur les 3 autres fiches descriptives, ils peuvent vous poser des questions générales sur vos fiches etc... Et n'oubliez pas de remercier votre jury avant de prendre la porte, c'est la dernière impression qu'il aura de vous avant de vous noter: SOURRIEZ !!

Voyages d'affaires: off line vs on line? - voyages - A la loupe Le baromètre EVP 2011 révèle que la part des budgets voyages, après avoir augmenté (+ 34 %), est redevenue semblable à celle de 2008 (36 %). Seuls 21 % des entreprises indiquent un budget en recul (contre 40 % en 2010 et 66 % en 2009). Néanmoins, la réduction des coûts des déplacements professionnels reste de mise. Les SBT: un passage obligé? L'outil en ligne s'est rapidement implanté sur le marché professionnel depuis 2005. L'agent de voyages est un vrai partenaire « Le coût économique d'une agence de voyage est bien connu, souligne Régis Chambert, président d'Avexia Voyages. Expérience. « Eduquer les voyageurs pour qu'ils adoptent ce nouvel outil » Paula Baroni-Santi, Rhodia Rhodia, groupe spécialisé dans les métiers de la chimie, a rejoint le groupe Solvay en septembre 2011. Interview. Eric Audoin, vice-président directeur général d'American Express Business Travel Le Self Booking Tool (SBT) est-il la solution à tous les problèmes associés aux voyages d'entreprise?

Sur quels critères choisir son SBT? - voyages Un SBT permet d'abord à une entreprise de vérifier que les réservations faites par ses collaborateurs sont bien en adéquation avec sa politique de voyages et les règles qui la régissent. Par exemple, suivant le poste qu'il occupe, un collaborateur ne pourra choisir qu'un hôtel deux ou trois étoiles, voyager en classe économique et/ou uniquement sur un trajet précis, et ce par le biais de prestataires sélectionnés avec lesquels des tarifs auront été préalablement négociés par l'entreprise. Evoluer au cours du temps D'après l'étude sur les voyages et les déplacements professionnels réalisée par Coach Omnium, pour American Express "*» Voyages d'Affaires en mars 2012, 74 % des PME interrogées déclarent utiliser un SBT. Quelle formule choisir pour un acheteur? Côté achats, le coût d'un tel outil dépend de la politique commerciale de l'agence de voyages (qui est de toute façon reliée à un SBT). Permettre la traçabilité des voyageurs Accompagner et communiquer

Baromètre des voyageurs d’affaires 2014 - 3mundi Baromètre des voyageurs d’affaires 2014 : entre reprise économique et voyageur qui gagne en liberté Paris, Genève, le 25 mars 2014 – En partenariat avec Déplacements Pros, 3mundi a réalisé un baromètre des voyageurs d’affaires portant sur leurs déplacements professionnels de juillet à décembre 2013. Ce baromètre des voyageurs d’affaires permet de faire un point sur les attentes des voyageurs professionnels mais également sur leur relation avec leur travel manager, leur implication et leur comportement face aux déplacements. On peut mesurer le poids des SBT et la maturité des voyageurs face aux politiques « voyage » mises en place Vers une timide reprise du marché du voyage d’affaires Le secteur du voyage d’affaires est très important et directement lié aux développements et aux échanges économiques, il affiche depuis septembre 2013 une légère tendance positive. Pour les vols longs (plus de 6 heures), les voyageurs d’affaires sont 47% à avoir principalement voyagé en classe éco.

En 2014, le voyage d’affaires est en légère croissance Pas d’euphorie sur le marché du voyage d’affaires en Europe, mais des signes d’une légère reprise, avec une hausse de 0,9% des budgets et des perspectives à l’étale pour 2015, selon le baromètre d'American Express. C’est à la présentation d’un Baromètre American Express Voyage d’affaires au format raccourci auquel les participants de l’EVP ont assisté jeudi 15 janvier, au palais Brongniart. Guillaume Col, Pdg d’American Express Voyage d’Affaires France, Belgique et Pays-Bas, a ainsi délivré les principaux enseignements de l’étude annuelle réalisée par l’institut Concomitance*. Hausse de 0,9% des dépenses Premier chiffre à retenir, celui du volume des dépenses pour les déplacements professionnels, en augmentation de +0,9% en 2014 vs +0,5% en 2013. Au premier rang de ces dépenses, figurent sans surprise les billets d’avion (39%), suivi de l’hôtellerie (24%) et des billets de train (12%), l’achat de ces derniers marquant d’ailleurs une baisse de 4% en 2014. Les leviers d’amélioration

Améliorer la réservation des voyages d'affaires - L'Echo Touristique Les entreprises ouvrent de plus en plus leurs portes aux outils de réservation en ligne, les fameux SBT (self booking tool). Avec l'ambition de réduire leur budget voyages. De plus en plus d'entreprises, y compris des PME, adoptent un self booking tool (SBT), à savoir un outil de réservation en ligne pour les voyages d'affaires. D'autant qu'un important verrou technologique a sauté avec l'ajout du train sur cet outil. Un SBT permet donc désormais au voyageur de réserver lui-même toutes les composantes de ses déplacements professionnels (avion, hôtel, voiture, train), l'ensemble étant géré in fine par son agence qui réalise du même coup un gain de productivité important. Comment motiver les clients qui résistent ? Convaincre les assistantes Mais une fois l'installation effectuée, il reste du travail sur la planche ! Il faut aussi convaincre les assistantes qu'elles ne se transformeront pas en agents de voyages ! L'avis de l'expert

"Une petite agence sera plus flexible" : Christophe Drezet, EPSA - Interview - Voyages d'Affaires Comment définiriez-vous la gestion des déplacements au sein des PME ? Christophe Drezet - Optimiser le budget de déplacement d’une PME n’est pas plus simple que pour un groupe du CAC 40. Les gestionnaires veulent souvent transposer les nouvelles tendances dans leur propre structure, leurs attentes sont en décalage avec la réalité de leur business. Et les PME n’arrivent pas toujours à bien définir les besoins de leurs voyageurs, ni à mobiliser les budgets pour se doter d’un travel manager. Comment cela peut-il s’améliorer ? C. À petite entreprise, petite agence donc ? C. La recherche du meilleur prix et l’influence des outils loisirs ne remettent-elles pas en question le rôle même d’une agence sur ce segment ? C. Reportage : Florian Guillemin

Rémunération : les agences affaires manquent de transparence Acheteurs et TMC se sont affrontés à fleurets mouchetés, sur la question tabou de la rémunération, lors d’une conférence organisée par la GBTA. Jusqu’où aller, ou pas, dans la transparence en matière de rémunération des agences de voyages d’affaires ? La question était sous-jacente à l'occasion du 4ème petit déjeuner débat de l’année organisé par la Global business travel association (GBTA) vendredi 5 décembre à Paris. Première affirmation de Yann Barbizet, directeur associé du cabinet d'études Concomitance, les "transaction fees", rémunération traditionnelle de base à l’acte des Travel management companies (TMC), tendent à baisser rapidement. Traduction de Jérôme Fouque, vice-président d’Egencia France (Expedia) : "Les prix des services apportés à nos clients ne couvrent pas nos frais d’exploitation". Des revenus annexes variables La question de la transparence a alors été plus directement posée. La difficile mesure du coût d’intermédiation de l’agence

Related: