background preloader

Centre du patrimoine mondial - Notre patrimoine mondial

Centre du patrimoine mondial - Notre patrimoine mondial
Le patrimoine est l’héritage du passé dont nous profitons aujourd’hui et que nous transmettons aux générations à venir. Nos patrimoines culturel et naturel sont deux sources irremplaçables de vie et d’inspiration. Des lieux aussi extraordinaires et divers que les étendues sauvages du parc national de Serengeti en Afrique orientale, les Pyramides d’Egypte, la Grande Barrière d’Australie et les cathédrales baroques d’Amérique latine constituent le patrimoine de notre monde. Ce qui rend exceptionnel le concept de patrimoine mondial est son application universelle. Les sites du patrimoine mondial appartiennent à tous les peuples du monde, sans tenir compte du territoire sur lequel ils sont situés. L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) encourage l’identification, la protection et la préservation du patrimoine culturel et naturel à travers le monde considéré comme ayant une valeur exceptionnelle pour l’humanité.

http://whc.unesco.org/fr/apropos/

Related:  4. Labels : VPAH, Patrimoine mondial, patrimoine européen...Patrimoinelucionn

Les labels patrimoniaux Dans chaque région, le préfet est chargé de créer un groupe de travail, dont la composition est la suivante : le Directeur régional des affaires culturelles ou son représentant, le Correspondant jardin de la DRAC, un représentant de la Direction régionale de l’Environnement, un Architecte des Bâtiments de France, le président du Conseil régional ou son représentant, deux représentants de l’association régionale des parcs et jardins, et deux personnalités compétentes en matière de jardins. >les derniers Jardins remarquables de Champagne-Ardenne : page non disponible en cours de réactualisation Le label "Patrimoine XXe siècle" préfet de région, après examen par la commission régionale du patrimoine et des sites, et matérialisé par une plaque signalétique. Les immeubles ou territoires non protégés peuvent également être proposés à la labellisation avec l’accord de leur propriétaire. En Champagne-Ardenne, une liste de 47 édifices a été établie par la délégation de la CRPS le 14 septembre 2000.

Patrimoine culturel immatériel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Logotype du patrimoine culturel immatériel. Le patrimoine culturel immatériel (PCI) est une catégorie de patrimoine issue de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel adoptée par l'UNESCO en 2003. Genèse[modifier | modifier le code] La notion de patrimoine culturel immatériel est apparue au début des années 1990, après les recommandations de 1989 sur la protection des cultures traditionnelles, et en contrepoint du patrimoine mondial tourné essentiellement vers les aspects matériels de la culture. L'expression "Patrimoine culturel immatériel" est officialisée en 1993 lors de la conférence internationale sur les nouvelles perspectives du programme du patrimoine immatériel de l'UNESCO[1].

Le nouveau label du patrimoine européen entre en scène Qu’est-ce que le label du patrimoine européen ? C’est une action qui porte des ambitions dans le domaine de la culture et de la citoyenneté. L’objectif est de mettre en avant l’héritage culturel européen commun afin de renforcer le sentiment d’appartenance à l’Union. Le label a vocation à être attribué à des sites. Concrètement, cela peut être des musées, des sites urbains, industriels, des paysages culturels, des lieux de mémoire, les sites naturels, sous-marins, archéologiques et même le patrimoine immatériel !

Bibliothèque européenne du roman populaire (Laxou) Inaugurée le 13 avril 1991, la BERP (Bibliothèque Européenne du Roman Populaire) a pour objectif la sauvegarde et la mise à disposition des chercheurs d’une partie d’un patrimoine culturel exceptionnel : le roman populaire français. Malgré son succès phénoménal, le roman populaire n’a pas conquis sa place en Littérature. Longtemps critiqué, méprisé car destiné aux classes laborieuses ou ignoré, on l’a souvent qualifié de paralittérature, ou pire d’infralittérature. Il prend aujourd’hui sa revanche, les collectionneurs le recherchent, les chercheurs lui consacrent des travaux… La BERP abrite un fonds unique, tant par son envergure que par la nature des documents qui y sont conservés.

> Vins & Produits régionaux 1 / Les Dionysies 2 / Les Festi'caves 3 / Le Biou 4 / Les dégustations Dossiers thématiques Label Patrimoine européen / European Heritage Label Cette publication présente 68 sites labellisés «Patrimoine européen» répartis dans 19 pays. Né dans le cadre d’une initiative intergouvernementale, ce label a pour objectif de favoriser les sentiments d’adhésion et d’appartenance des Européens, et notamment des jeunes, à une identité et à un espace culturel communs. Monuments, sites archéologiques, naturels ou urbains, lieux de mémoire sont regroupés en 5 grands thèmes: l’Europe de l’architecture, des styles et des paysages; l’Europe du sacré et de l’esprit; l’Europe des marchands et des industriels; l’Europe de la démocratie et de la mémoire; l’Europe de la création, des artistes et des œuvres.

UNESCO : Patrimoine immatériel La Convention dans le texte Article 2 : Définitions Ce que l’on entend par « patrimoine culturel » a changé de manière considérable au cours des dernières décennies, en partie du fait des instruments élaborés par l’UNESCO. Le patrimoine culturel ne s’arrête pas aux monuments et aux collections d’objets. Il comprend également les traditions ou les expressions vivantes héritées de nos ancêtres et transmises à nos descendants, comme les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, rituels et événements festifs, les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers ou les connaissances et le savoir-faire nécessaires à l’artisanat traditionnel.

Texte de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel - patrimoine immatériel - Secteur de la culture - UNESCO La Conférence générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture ci-après dénommée “l’UNESCO”, réunie à Paris du vingt-neuf septembre au dix-sept octobre 2003 en sa 32e session, Se référant aux instruments internationaux existants relatifs aux droits de l’homme, en particulier à la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels de 1966 et au Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966, Considérant l’importance du patrimoine culturel immatériel, creuset de la diversité culturelle et garant du développement durable, telle que soulignée par la Recommandation de l’UNESCO sur la sauvegarde de la culture traditionnelle et populaire de 1989, par la Déclaration universelle de l’UNESCO sur la diversité culturelle de 2001 et par la Déclaration d’Istanbul de 2002 adoptée par la troisième Table ronde des ministres de la culture, I.

Exposition "Révisons le secteur sauvegardé de Bordeaux !" au Ciap Bordeaux - Bordeaux Tourisme et Congrès L’exposition « Révisons le secteur sauvegardé de Bordeaux ! » visible actuellement à Bordeaux Patrimoine Mondial (CIAP), relate l'histoire d’un des secteurs sauvegardés les plus vastes de France, de sa création en 1967 à nos jours. L’occasion de découvrir l’évolution urbanistique d’une zone historique de Bordeaux. Un secteur sauvegardé correspond à une zone urbaine bénéficiant d’un régime d’urbanisme particulier en raison de son fort enjeu patrimonial.

Related: