background preloader

NOAA El Niño: Research, Forecasts and Observations

NOAA El Niño: Research, Forecasts and Observations

http://www.elnino.noaa.gov/

Related:  Migrants climatiques : origines et conséquencesles3migrantsEl Nino Southern Oscillation

Les réfugiés climatiques trois fois plus nombreux que les réfugiés de guerre INFOGRAPHIE - Un rapport publié mercredi indique que 22 millions de personnes ont dû fuir leurs foyers pour des raisons climatiques en 2013. Le problème des réfugiés climatiques pourrait bien être le défi majeur du XXIème siècle. D'après le rapport annuel Global Estimates du Conseil norvégien pour les réfugiés publié mercredi, 22 millions de personnes ont dû abandonner leur domicile en 2013 à la suite d'une catastrophe naturelle, soit trois fois plus que de personnes déplacées à cause d'un conflit. Sur ces 22 millions, 31% ont été déplacées à cause de désastres hydrologiques (inondations) et 69% à cause de catastrophes météorologiques (tempêtes, ouragans, typhons). L'Asie, région du monde de loin la plus touchée

Pour un prix du carbone équitable et progressif LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Thomas Porcher (Economiste de l’énergie et auteur du livre "20 idées reçues sur l’énergie" (éd. De Boeck, juin 2015)), Thomas Stocker (Professeur de physique climatique à l’université de Berne (Suisse) et co-président du groupe « Sciences » du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)) et Raphaël-Homayoun Boroumand (Economiste de l’énergie et auteur du livre "20 idées reçues sur l’énergie" (éd. De Boeck, juin 2015)) La fixation d’une tarification du carbone à l’issue de la COP21, la conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre, est inéluctable pour atteindre l’objectif de limitation du réchauffement climatique à 2 °C. A ce titre, plusieurs mécanismes ont fait l’objet de réflexions, comme un marché international du carbone ou encore une taxe carbone. Lire aussi : Climat : le débat entre économistes s’échauffe

Les Etats-Unis, eux aussi, ont leurs premiers réfugiés climatiques - Île de Jean Charles (États-Unis), reportage Encerclé par les marais, harassé par la chaleur suintante du mois d’août, il se remémore ses balades au cœur d’une forêt luxuriante et la floraison des figuiers et pommiers qui bordaient sa maison. Il déplore le spectacle tout en contraste qu’offre aujourd’hui sa terre natale : la brousse et la mousse espagnole, plante grise en forme de cheveux ruisselants jusqu’au sol, côtoient les arbres morts aux branches noires pointues, à l’allure calcinée. Albert Naquin, dit « White Buffalo », est le chef de la tribu indienne Biloxi-Chitimacha-Choctaw, arrivée sur l’île de Jean Charles, à l’extrême sud de la Louisiane, dans les années 1830.

Financement - Les changements climatiques Mobilisation du capital — Le financement de la lutte contre les changements climatiques est l'un des aspects les plus importants des efforts déployés à l'échelle mondiale pour faire face au défi des changements climatiques. C'est un catalyseur essentiel des efforts menés dans les pays en développement pour renforcer leur capacité de résistance aux changements climatiques, limiter les émissions de gaz à effet de serre et soutenir le passage à un développement durable. Un financement effectué en temps voulu peut également renforcer la confiance entre pays et encourager des progrès dans les négociations en cours dans le contexte de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CNUCC).

Quatre idées reçues sur les réfugiés climatiques Ils habitent loin, ils traversent les frontières, ils vont envahir les pays du Nord... A l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, vendredi 5 juin, francetv info se penche sur la question des réfugiés climatiques et met à mal quatre idées reçues. 1Ils vivent dans les pays du Sud Non, pas seulement. L’Afrique et l’Asie sont effectivement particulièrement touchées. Les îles du Pacifique également. Adaptation - Les changements climatiques Gérer les risques climatiques — Tandis que les politiques d'atténuation s'attaquent aux causes des changements climatiques, les mesures d'adaptation sont destinées à aider les populations à surmonter les conséquences de ces changements. L'adaptation consiste à adopter des politiques et des pratiques pour préparer les populations aux effets des changements climatiques, en acceptant le fait qu'il est désormais impossible de les éviter complètement. Davantage d'informations sur les diverses manières de vivre avec les changements climatiques et sur l'adaptationEN. Diverses formes et options d'adaptation Eau : augmenter la récupération de l'eau de pluie, stockage et protection de l'eau. Agriculture : ajuster les dates de plantations et les variétés de cultures, déplacer des cultures.

«Les migrations climatiques concernent aussi les pays riches» Inondations au sud-ouest de l’Angleterre. Février 2014. (Keystone) Des “réfugiés écologiques” à la protection des “déplacés environnementaux” éléments du débat juridique en France Texte intégral 1Le phénomène de déplacement environnemental est aujourd’hui largement relayé par les médias et apparaît ainsi, aux yeux du grand public, comme une réalité. S’il existe depuis les débuts de l’humanité, les dégradations de l’environnement que connaît le monde contemporain ont suscité une étude plus approfondie de ce phénomène. 1 “Norman Myers uses conservative assumptions and calculates that climate change could lead to as man (...) 2 François Gemenne, Géopolitique du changement climatique, Armand Colin, 2009, p. 82.

coastal Zones côtières et petites îles : lieu de vie des deux tiers de la population mondiale La mer peut avoir une telle influence sur les riverains que ceux-ci en savent parfois davantage sur les fonds marins au large de leurs côtes que sur l'arrière-pays. "...Je peux vous citer au moins une centaine de caractéristiques du paysage sous-marin autour de l'île de Fogo", dit Leslie Harris, de Terre-Neuve, Il mais je serais incapable de vous nommer plus de dix collines ou reliefs importants de l'intérieur".. Environ 60 pour cent (3,6 milliards d'habitants) de la population mondiale vit à moins de 60 kilomètres du littoral. Ioane Teitiota n’a pas obtenu le statut de premier réfugié climatique de la planète Un père de famille originaire d’un archipel du Pacifique menacé par la montée des eaux devrait être expulsé vers son pays après avoir été débouté par la justice néo-zélandaise de sa demande d’asile climatique. Ioane Teitiota, 38 ans, réclamait le statut de réfugié au motif que lui, sa femme et leurs trois enfants, tous nés en Nouvelle-Zélande, couraient un péril mortel aux Kiribati. Des zones entières de l’archipel, une trentaine d’atolls coralliens dont la plupart dépassent à peine le niveau de l’eau, sont de fait régulièrement envahies par l’océan. L’érosion grignote les rivages, et les récoltes s’appauvrissent en raison de l’infiltration d’eau salée dans les réserves d’eau douce.

Related: