background preloader

Les IST

Les IST
Related:  gynecoCulture

Le clitoris European database of suspected adverse drug reaction reports L'adolescence « Puberté, puberté, que me veux-tu ?... » Jules Laforgue. L’adolescence est un passage obligé entre l’enfance d’âge scolaire, période de latence avec socialisation communautaire, et l’âge adulte qui se definit en pratique comme le moment ou l’individu est reconnu adulte par la société dans laquelle il vit . L’adolescent va avoir difficulté à s’identifier en tant qu’individu et à quitter un groupe où il a ses repaires pour en intégrer un autre aux codes différents. On voit que la première définition de l’adolescence se réfère à la place de l’individu dans un système plus qu’à des critères d’âge ou de morphologie qui sont pourtant concomitants, et qui, susceptibles de variations individuelles, peuvent avancer ou retarder le moment de la problématique adolescente. 1. 2. qui est ce nouvel individu pour les autres ? Le problème le plus préoccupant est que, comme toute pathologie, les difficultés de l’adolescence peuvent laisser des séquelles graves si une prévention correcte n’est pas prescrite.

Le HPV, tu connais? t'es vaccinée? On en parle beaucoup en ce moment, et moi-même j’ai du mal à m’y retrouver entre polémiques sur l’intérêt de la vaccination, le dépistage par frottis qui va devenir organisé etc… je parle bien sur du papillomavirus, aussi connu sous le nom: HPV. Je ne pense pas que mon analyse soit aussi bien faite que celle de docdu16, Dr Dupagne ou CMT (entre autres), mais j’ai besoin d’y voir un peu plus clair… Tout d’abord, le cancer du col de l’utérus est dû principalement à ce qu’on appelle des génotypes différents du virus HPV. En gros, dans la famille des HPV, le 16 et le 18 sont responsable à 70% dans les cancers du col de l’utérus (1). Le cancer du col de l’utérus est le 18ème cancer en France en termes d’incidence (2), et le 10ème chez la femme (1), en effet notre pays est un pays à faible taux d’incidence : environ 8 cas pour 100 000 femmes contrairement à 55 cas pour 100 000 femmes au Zimbabwe par exemple (3) . Le dépistage du cancer du col évolue. Mais que dis-je! On arrive à la fin!

Accueil Santé GESTACLIC - Accueil Travailler Mieux La Femme Fiches pratiques périnatalité Femmes enceintes - Compléments alimentaires - apports en fer - Coquillages crus et poissons crus ou fumés - Poisson – Femmes enceintes et allaitantes - Protéines de soja - Limite recommandée de consommation - Protéines et grossesse: besoins couverts par une alimentation normale - Soja/isoflavones - Grossesse et nourissons - Toxoplasmose - Aliments à éviter (précaution) - Toxoplasmose - Chats (femmes enceintes non immunisées) - Toxoplasmose - Cuisson des viandes (femmes enceintes non immunisées) - Toxoplasmose - Hygiène alimentaire (femmes enceintes non immunisées) - Toxoplasmose - Hygiène personnelle (femmes enceintes non immunisées) - Toxoplasmose - Jardinage (femmes enceintes non immunisées) - Toxoplasmose - Préparation des végétaux (femmes enceintes non immunisées) - Toxoplasmose - Repas hors domicile (femmes enceintes non immunisées) - Toxoplasmose - Surgélation (femmes enceintes non immunisées)

Lancement de l’appel à projets « Développement de services numériques pour la santé et l’autonomie » - Les communiqués - Presse Santé - Actualité/Presse Cet appel à projets, doté de 30 millions d’euros pour soutenir de l’ordre de 10 à 15 projets, permettra de faire émerger des services innovants du secteur de l’e-santé et de promouvoir les usages des technologies numériques au service de la modernisation du système de soins. Les projets visés couvriront entre autres les services de prise en charge médicale à distance des patients, de suivi à distance des personnes ou d’échange d’information entre patients et professionnels du médical ou du médico-social. Le système de soin est confronté aujourd’hui à plusieurs défis majeurs, parmi lesquels la gestion de la dépendance, l’accès universel à une prise en charge de qualité ou l’accroissement significatif des dépenses. Ces défis peuvent être en partie relevés grâce aux technologies numériques, encore sous-utilisées dans ce secteur, mais qui présentent de considérables potentialités pour améliorer l’efficience, la qualité et la sécurité de notre système de santé.

Résilience L’idée de quelque chose qui résiste aux pressions sans trop se déformer ou en pouvant retrouver sa forme, un peu comme un ressort, existe aux Etats-Unis depuis longtemps. Paul Claudel écrit d’ailleurs dans L’Elasticité américaine : « Il y a dans le tempérament américain une qualité que l’on traduit là-bas par le mot resiliency, pour lequel je ne trouve pas en français de correspondant exact, car il unit les idées d’élasticité, de ressort, de ressource et de bonne humeur (1). » Dans le champ de la psychologie, Fritz Redl a introduit le concept d’« ego resilience » en 1969 ; puis a été décrit le phénomène appelé « invulnerable children ». Aux Etats-Unis, cependant, rien de comparable à l’extraordinaire engouement que connaît aujourd’hui la France pour ce concept. Autre exemple. Le lecteur juge peut-être qu’il s’agit là d’usages caricaturaux et abusifs qui n’entament en rien la valeur du concept. Favoriser l’adaptation sociale Cette confusion n’est pas un hasard.

Icono du col mis à jour le 5 janvier 2010 Voici quelques illustrations photos en colposcopie de pathologies du col légendées le col de l’utérus tel qu’on le voit lors de l’examen gynécologique au spéculum Col sain test à l’Acide Acétique, l’orifice un peu plus ouvert après une grossesse Après la ménopause ou certaines interventions, le col présente un orifice très étroit qui peut rendre l’examen du col non significatif car certaines structures restent invisibles Les glandes normales de l’intérieur du col peuvent s’extérioriser dans certaines circonstances et former ce qu’on appelle l’ectropion. Ectropion et « réparation » physiologique appelée métaplasie, souvent décrite sur les frottis normaux. Coloration à l’iode de la métaplasie Inflammation du col ou cervicite, le col est rouge et les structures sont très remaniées par l’infection. Papillome ou condylome papillaire : la verrue du col de l’uterus. Une zone de dysplasie (test acide acétique) image en mozaîque. Cancer du col de l’utérus.

Related: