background preloader

Le mythe de Mu

Le mythe de Mu
Les ouvrages signés James Churchward n'ont pas été publié par celui-ci mais par son petit-fils. Ainsi, on aurait pu répondre au lecteur anglais : C'est exactement le récit de Platon actualisé dans l'Empire Britannique. Civilisation de Mu et "Pax britannica" Platon avait découvert la trace d'une cité idéale platonicienne. Notre colonel de l'Armée des Indes, lui, a retrouvé des tablettes décrivant une civilisation supérieure : une race blanche aurait porté les lumières de la civilisation à des races noires et jaunes! Naturellement, ces Lémuriens étaient monothéistes : comment auraient-ils pu ne pas l'être ? (In Mu, le continent perdu, p. 278) Pour enquêter sur les cultes primitifs, le colonel aurait mieux fait de se plonger dans James Frazer et Salomon Reinach. Donc ces Lémuriens adoraient le soleil, image du Très-Haut. Le choeur : Une coïncidence n'est pas une preuve! Mais prennez ce problème de race lémurienne blanche. Une géologie fantaisiste Mais non! Voici une carte du XVIIIème siècle.

http://ukko.free.fr/mu.htm

Related:  Continents imaginairesMu

Terra Australis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Terra Australis (aussi : TERRA AUSTRALIS INCOGNITA latin pour « la terre australe inconnue ») était un continent imaginaire, apparaissant sur les cartes européennes entre le XVe et le XVIIIe siècle. Terra Australis a été introduite par Aristote. L'idée d'Aristote a été développée plus tard par Ptolémée, un cartographe grec du Ie siècle, qui pensait que l'océan Indien était ceint par des terres méridionales. Mu (continent) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir MU. Ne doit pas être confondu avec Lémurie. Carte de Mu selon James Churchward. Mu, le continent de Mu ou encore le continent perdu de Mu, quelquefois confondu avec la Lémurie, est un continent englouti mythique dont l'existence fut proposée au XIXe siècle par le mayaniste Augustus Le Plongeon, qui se fondait sur la traduction — ultérieurement contestée — du Codex tro-cortesianus par Brasseur de Bourbourg. Il le situait dans l'Océan Atlantique[1] et avançait que cette civilisation disparue il y a plusieurs millénaires aurait propagé sa technologie avancée dans le monde entier ; elle aurait notamment permis l'édification des grandes pyramides éparpillées sur le globe.

à la recherche de Mu Tout ce que vous trouverez sur cette page a été honteusement pompé sur un site disparu de la toile: A la recherche de Mu Mu engloutie? documents description de Mu Sites archéologiques tablettes naacales le codex troano les tablettes du Mexique Les Papyrus A la recherche de la Terre de Mu Cette page est restée telle quelle depuis 10 ans sur mon site, je ne l'avais jamais reprise en main et en la relisant je suis obligé de la modifier. A l'époque je rassemblais des informations en me disant que je trierais après, je me suis occupé en priorité de l'histoire, et de la chronologie avérées et je ne suis jamais revenu sur cette page.

Kumari Kandam Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Lémurie. Carte du Kumari Kandam ATLANTIS CONTRE MU, témoignage d’un Indien Hopi : Ours Blanc Be Sociable, Share! « Les rescapés de Mu » Quelques ouvrages sortent parfois de l’ordinaire.

Les Mondes perdus : James Churchward, Mu, le continent perdu, C'est à l'excentrique colonel Churchward que nous devons de pouvoir ajouter, à la galerie des mondes engloutis qui ont fait rêver les hommes, celui du continent de Mu. Occupant une grande partie de l'océan Pacifique, peuplé de 64 millions d'habitants, Mu fut le berceau de l'humanité et le siège d'une civilisation florissante, très avancée techniquement et spirituellement. Fondé en pleine ère tertiaire, cet " Empire du Soleil ", qui étendait sa domination sur nombre de peuples antiques, connut son apogée il y a 30 à 50 000 ans. Il y a 12 500 ans, il fut mis à mal par une série de tremblements de terre, puis totalement détruit par l'effondrement des poches de gaz situées sous le continent, exterminant la quasi-totalité des habitants. Les vagues se refermèrent sur ce qui n'était plus qu'un abîme de feu et Mu disparut de la surface de l'océan.

Atlantide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte fantaisiste de l'Atlantide (1665) de : Athanasius Kircher, Mundus Subterraneus (le nord est en bas). Récit du Timée[modifier | modifier le code] Le continent perdu de Mû (ou Lémurie) Le continent MU (ou Lémurie) Il existe en Inde deux séries de tablettes anciennes dites de Naacal, découvertes par James Churchward et une importante collection de pierres gravées, découvertes au Mexique par William Niven qui selon les experts sont des extraits des Écritures inspirées et sacrées de Mu, le fameux continent disparu dont parle la légende. Les tablettes de Naacal portent les symboles et les caractères Naga : la légende affirme qu'elles ont été rédigés dans la mère patrie, puis transportées en Birmanie et en Inde. Les Naacals ayant quitté la Birmanie voici plus de 15 000 ans, elles ne peuvent donc être postérieures à ce départ. L'écriture des tablettes mexicaines est encore celle de Mu; ces pierres datent d'au moins 12 000 ans : elles font un récit de la Création et des origines de la Vie et «confirment tout en les complétant» les tablettes Naacal trouvés en Inde par James Churchward. Le récit de la destruction de Mu, la mère patrie de l'Homme, est bien étrange, en vérité.

Related: